En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Phobos - Tome 1 - Prix découverte - Tirage limité

        Robert Laffont
        EAN : 9782221203361
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 135 x 215 mm
        Phobos - Tome 1 - Prix découverte - Tirage limité

        Collection : Collection R
        Date de parution : 23/11/2017

        Six prétendantes.
        Six prétendants.
        Six minutes pour se rencontrer.
        L’éternité pour s’aimer.
        Ils veulent marquer l’histoire Avec un grand H.

        Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées.
        Ils sont...

        Six prétendantes.
        Six prétendants.
        Six minutes pour se rencontrer.
        L’éternité pour s’aimer.
        Ils veulent marquer l’histoire Avec un grand H.

        Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées.
        Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
        Elle veut trouver l’amour avec un grand A.
        Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…
        Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.
        Le premier tome de la série phénomène de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221203361
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        9.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Cyssie Posté le 31 Octobre 2018
          ( avis sur toute la saga) Cette année, après les sagas de « divergente » et « Hunger Games », je me suis attaquée à la saga de Victor Dixen « Phobos ». J’ai juste eu un peu de difficultés à entrer dans l’histoire mais je me suis laissée porter par l’imaginaire de l’auteur et j’ai grandement apprécié cette saga aux multiples rebondissements. Mon personnage préféré restera Léonor et son fort caractère, surnommée « la géante rouge » par ses camarades d’aventure. Un livre que je vous recommande si vous avez envie de rêver au plus près des étoiles. Quatre tomes à dévorer et un petit hors-série « origines » qui est à lire en parallèle du tome 3. En parallèle car il s’agit en fait des émissions de télévision enregistrées avant le départ des candidats vers Mars, et si dans le tome 3 on assiste au début des émissions, elles sont par la suite « cryptées » comme Canal+ chez nous et ne sont visibles que sur la chaîne Origines : le livre intitulé « Origines » regroupe toutes ces émissions sans décryptage. C’est original. Bravo à l’auteur pour avoir su retransmettre cette histoire de télé réalité hors normes ! Je sais que je relirai... ( avis sur toute la saga) Cette année, après les sagas de « divergente » et « Hunger Games », je me suis attaquée à la saga de Victor Dixen « Phobos ». J’ai juste eu un peu de difficultés à entrer dans l’histoire mais je me suis laissée porter par l’imaginaire de l’auteur et j’ai grandement apprécié cette saga aux multiples rebondissements. Mon personnage préféré restera Léonor et son fort caractère, surnommée « la géante rouge » par ses camarades d’aventure. Un livre que je vous recommande si vous avez envie de rêver au plus près des étoiles. Quatre tomes à dévorer et un petit hors-série « origines » qui est à lire en parallèle du tome 3. En parallèle car il s’agit en fait des émissions de télévision enregistrées avant le départ des candidats vers Mars, et si dans le tome 3 on assiste au début des émissions, elles sont par la suite « cryptées » comme Canal+ chez nous et ne sont visibles que sur la chaîne Origines : le livre intitulé « Origines » regroupe toutes ces émissions sans décryptage. C’est original. Bravo à l’auteur pour avoir su retransmettre cette histoire de télé réalité hors normes ! Je sais que je relirai un jour cette saga car elle m’a vraiment plu.
          Lire la suite
          En lire moins
        • livres_et_bigoudis Posté le 17 Octobre 2018
          3....2....1.... Ils sont six garçons et six filles participant à une émission de télé-réalité consistant à créer la première colonie humaine sur Mars. Dans 5 mois, les passagers du Cupido seront lâchés sur Mars et devront choisir leur futur époux ou future épouse et fonder une famille. Mais cela ne sera pas aussi facile qu'ils le croient.... Des secrets feront surface et impacteront les sentiments de chacun. A vrai dire, l'histoire est assez longue à démarrer car l'auteur nous livre beaucoup de détails sur chacun des personnages. En revanche, une fois l'histoire bien comprise, je n'arrivais plus à m'arrêter dans ma lecture. J'ai aussi aimé le fait que certains schémas et images sont inclus dans le livre pour imaginer la forme du Cupido et des habitations construites sur Mars. Léonor nous partage son point de vue tout au long de l'histoire, ce qui ne m'a pas déplu. Son histoire m'a énormément touchée, le fait qu'elle soit orpheline et sa "Salamandre" aussi. Nous avons aussi le point de vue des garçons et je me suis attachée à deux d'entre eux : Marcus et Mozart. Au contraire, Serena McBee, je la déteste, c'est une femme manipulatrice et égoiste car elle se croit au centre du... 3....2....1.... Ils sont six garçons et six filles participant à une émission de télé-réalité consistant à créer la première colonie humaine sur Mars. Dans 5 mois, les passagers du Cupido seront lâchés sur Mars et devront choisir leur futur époux ou future épouse et fonder une famille. Mais cela ne sera pas aussi facile qu'ils le croient.... Des secrets feront surface et impacteront les sentiments de chacun. A vrai dire, l'histoire est assez longue à démarrer car l'auteur nous livre beaucoup de détails sur chacun des personnages. En revanche, une fois l'histoire bien comprise, je n'arrivais plus à m'arrêter dans ma lecture. J'ai aussi aimé le fait que certains schémas et images sont inclus dans le livre pour imaginer la forme du Cupido et des habitations construites sur Mars. Léonor nous partage son point de vue tout au long de l'histoire, ce qui ne m'a pas déplu. Son histoire m'a énormément touchée, le fait qu'elle soit orpheline et sa "Salamandre" aussi. Nous avons aussi le point de vue des garçons et je me suis attachée à deux d'entre eux : Marcus et Mozart. Au contraire, Serena McBee, je la déteste, c'est une femme manipulatrice et égoiste car elle se croit au centre du monde. Au départ, j'ai trouvé que certains personnages étaient pas forcément utiles mais à la fin, on comprend que si. Et la fin, cette fin que j'ai adoré, cette touche de suspens ! Il faut attendre la tome 2 pour savoir la suite....et je n'ai pas résisté longtemps puisque l'après-midi même, j'ai été achetée la tome 2 et 3 ! En fait, ce livre est parfait avec sa couverture de dingue.... j'ai pensé tout de suite à Léonor qui est si jolie ! Un roman si bouleversant dissimulant des surprises.....
          Lire la suite
          En lire moins
        • Plumesdelune Posté le 9 Octobre 2018
          On vous présente aujourd’hui notre avis sur un des phénomène qui a agité la toile française, nous avons nommé Phobos ! Sonnez cors et trompettes pour l’introduction pas du tout pompeuse que voilà ! On a acheté ce bouquin lors des Imaginales, on avait été assez emballé par l’intervention de Victor Dixen dans une table ronde. L’auteur avait d’ailleurs était fort sympatoche lors de la dédicace (et très intéressé par les griffes et le bâton de sorcière de Kara). Et pour finir cette introduction qui justement n’en finit pas, voici mon avis général au ressortir du bouquin : j‘ai bien aimé ! On se retrouve dans une dystopie qui arrive à se démarquer un peu du genre, en particulier par sa forme. On suit plusieurs trames narratives : celle des personnages principaux, les petits jeunes qu’on envoie dans l’espace pour se pécho, ceux qui organisent tout ça et qui réalisent le programme, et un autre gars, dont je vous parlerai pas pour ne pas vous spoiler. J’ai bien aimé avoir ces trois dimensions à la lecture, même si certaines spoilent sur les véritables intentions des uns et des autres, ça amène plus de complexité et de profondeur. Donc bon point. L’écriture... On vous présente aujourd’hui notre avis sur un des phénomène qui a agité la toile française, nous avons nommé Phobos ! Sonnez cors et trompettes pour l’introduction pas du tout pompeuse que voilà ! On a acheté ce bouquin lors des Imaginales, on avait été assez emballé par l’intervention de Victor Dixen dans une table ronde. L’auteur avait d’ailleurs était fort sympatoche lors de la dédicace (et très intéressé par les griffes et le bâton de sorcière de Kara). Et pour finir cette introduction qui justement n’en finit pas, voici mon avis général au ressortir du bouquin : j‘ai bien aimé ! On se retrouve dans une dystopie qui arrive à se démarquer un peu du genre, en particulier par sa forme. On suit plusieurs trames narratives : celle des personnages principaux, les petits jeunes qu’on envoie dans l’espace pour se pécho, ceux qui organisent tout ça et qui réalisent le programme, et un autre gars, dont je vous parlerai pas pour ne pas vous spoiler. J’ai bien aimé avoir ces trois dimensions à la lecture, même si certaines spoilent sur les véritables intentions des uns et des autres, ça amène plus de complexité et de profondeur. Donc bon point. L’écriture de Victor Dixen est très efficace et dynamique, le roman ne manque pas de rythme. J’ai également apprécié les personnages, qui tombent peut-être un peu dans les stéréotypes pour certains mais qui ont quand même plus de nuances qu’ils ne le laissent présager au premier abord. L’héroïne, notre chère Léonor est assez classique : une forte tête qui se laisse pas faire, une battante. Elle reste sympathique même si j’ai parfois pas compris ses délires paranoïaques et psychotiques (enfin, ce que j’ai interprété comme des délires paranoïaques et psychotiques). Ce qui m’a principalement gêné à la lecture, ce sont les comportements des douze héros de l’espace vis-à-vis du speed-dating : TELLEMENT DE DRAMA. Arf, j’ai rarement trouvé une once de crédibilité dans leurs actes et leurs paroles pendant toutes les six minutes qu’ils ont partagé. Ils se déclarent par exemple, corps et âme au premier venu, comme ça, oklm, ou nous font des retournement de vestes et des changement de personnalités flag, re oklm. Bon sinon à part tout leur cinéma, le reste était plutôt top. Et puis, au final, c’est pas si gênant, ça fait grand spectacle. Je pense donc que je me procurerai la suite et vous conseille ce premier tome.
          Lire la suite
          En lire moins
        • SuzyBess Posté le 6 Octobre 2018
          Oh, que ce roman est captivant ! Pour éponger la dette colossale des Etats-Unis, le président Green a décidé de mettre en vente les musées nationaux, les autoroutes, La Poste, la NASA... Cette dernière a été rachetée, avec toutes ses infrastructures, par Atlas Capital, qui a eu une idée incroyable: développer le programme Genesis, destiné à former une colonie humaine sur Mars, en en faisant une télé-réalité. Pour cela, six jeunes hommes et six jeunes femmes, âgés de 17 à 20 ans, ont été sélectionnés pour effectuer un aller sans retour vers la planète rouge, filmés 24 heures sur 24 dans le Cupido, un vaisseau qui garde séparés les garçons des filles; leur but: se marier et fonder une famille lorsqu'ils seront parvenus sur Mars; le moyen de faire leur choix: chaque jour, durant tout le voyage dans l'espace, un prétendant ou une prétendante tiré(e) au sort choisira qui il ou elle souhaite rencontrer au cours d'un speed-dating de six minutes. Leonor, unique française de l'aventure, a été maltraitée par la vie; orpheline, le corps marqué, elle doute de sa place dans le programme et appréhende les effets que pourraient avoir l'annonce de son secret qu'elle garde férocement caché. Mais... Oh, que ce roman est captivant ! Pour éponger la dette colossale des Etats-Unis, le président Green a décidé de mettre en vente les musées nationaux, les autoroutes, La Poste, la NASA... Cette dernière a été rachetée, avec toutes ses infrastructures, par Atlas Capital, qui a eu une idée incroyable: développer le programme Genesis, destiné à former une colonie humaine sur Mars, en en faisant une télé-réalité. Pour cela, six jeunes hommes et six jeunes femmes, âgés de 17 à 20 ans, ont été sélectionnés pour effectuer un aller sans retour vers la planète rouge, filmés 24 heures sur 24 dans le Cupido, un vaisseau qui garde séparés les garçons des filles; leur but: se marier et fonder une famille lorsqu'ils seront parvenus sur Mars; le moyen de faire leur choix: chaque jour, durant tout le voyage dans l'espace, un prétendant ou une prétendante tiré(e) au sort choisira qui il ou elle souhaite rencontrer au cours d'un speed-dating de six minutes. Leonor, unique française de l'aventure, a été maltraitée par la vie; orpheline, le corps marqué, elle doute de sa place dans le programme et appréhende les effets que pourraient avoir l'annonce de son secret qu'elle garde férocement caché. Mais c'est un soucis bien plus majeur qu'elle devrait redouter, connu seulement des cadres de la mission, une faille qui doit coûter la vie des douze jeunes astronautes... Victor Dixen, dont je découvre la plume avec ce roman young adult, met en place une saga addictive qui ne nous laisse pas un souffle de répit. En alternant le point de vue de Leonor et l'évolution de personnages secondaires qui cherchent des réponses, ou en nous présentant ouvertement la malhonnêteté des dirigeants du projet tout en nous faisant suivre les évènements se déroulant sur Terre, l'histoire nous entraîne avec une facilité et une vitesse déconcertantes. La conquête spatiale est présente dans le coeur de nombreux êtres humains; l'idée d'envoyer des terriens coloniser Mars a déjà été émise à plusieurs reprises, celle de faire d'une telle mission une télé-réalité est nouvelle pour moi et paraît tout à fait vraisemblable ! Je ne suis pas ce genre de programmes, l'état de curiosité malsaine que cela peut occasionner me déplaît, mais j'ai découvert le côté addictif que cela pouvait avoir - à tel point que j'aurais voulu assister à chaque journée du voyage et que je me suis récriée lorsque plusieurs semaines ont été passées sous silence. Les retombées financières d'un tel projet sont inimaginables et l'accent est judicieusement mis sur cette motivation principale, nous faisant d'autant plus détester les personnes qui en profitent. Mais l'enjeu de base - le speed-dating et le projet de colonisation qui suit forcément - m'a rapidement désintéressée au profit du danger principal - à savoir la mort des jeunes que nous suivons. En nous présentant des personnages qui possèdent tous un défaut, ont tous des cicatrices d'un genre différent selon leurs histoires, l'aventure nous captive d'avantage. J'ai vraiment hâte de savoir comment tout cela va évoluer, si la situation va s'arranger ou si elle va s'aggraver, quelles décisions les prétendants et prétendantes vont prendre au cours de la suite... Quoi qu'il en soit, le côté très visuel de ce premier tome est agréable et permettrait qu'il soit adaptable facilement (j'espère voir ça un jour d'ailleurs). Et en définitive, ce volume promet une saga palpitante qu'il me tarde de poursuivre !
          Lire la suite
          En lire moins
        • OctaviaJaymesAdama Posté le 23 Septembre 2018
          J’ai vraiment bien aimé ce premier tome, même si j’ai quand même trouvé dommage que l’action arrive un peu tard. Le roman commence à 55 min du décollage de la navette spatiale pour Phobos (la lune de Mars) et on peut déjà voir que quelque chose ne va pas. Ensuite, le suspense est de plus en plus présent. Le livre est divisé entre les parties dans le champ des caméras (les navettes et les prétendants) et les parties hors-champ (principalement les producteurs du programme), du coup on a différents points de vue. Du côté des personnages, j’ai bien aimé Léonor même si je l’ai trouvé trop froide et « mécanique » par moment. Elle n’arrive pas à se décider et surtout elle n’accepte pas de se lier à qui que ce soit et ça a tendance à m’exaspérer. Sinon j’ai bien aimé Kris et Safia chez les filles et Mozart, Alexei et Tao chez les garçons. Cependant, j’espère voir plus de Samson et Tao dans le prochain tome ainsi que de Safia parce que j’ai trouvé qu’ils n’étaient pas assez approfondi. Marcus a l’air sympa mais il fait quand même pas mal de coup en douce et je le sens pas trop... J’ai vraiment bien aimé ce premier tome, même si j’ai quand même trouvé dommage que l’action arrive un peu tard. Le roman commence à 55 min du décollage de la navette spatiale pour Phobos (la lune de Mars) et on peut déjà voir que quelque chose ne va pas. Ensuite, le suspense est de plus en plus présent. Le livre est divisé entre les parties dans le champ des caméras (les navettes et les prétendants) et les parties hors-champ (principalement les producteurs du programme), du coup on a différents points de vue. Du côté des personnages, j’ai bien aimé Léonor même si je l’ai trouvé trop froide et « mécanique » par moment. Elle n’arrive pas à se décider et surtout elle n’accepte pas de se lier à qui que ce soit et ça a tendance à m’exaspérer. Sinon j’ai bien aimé Kris et Safia chez les filles et Mozart, Alexei et Tao chez les garçons. Cependant, j’espère voir plus de Samson et Tao dans le prochain tome ainsi que de Safia parce que j’ai trouvé qu’ils n’étaient pas assez approfondi. Marcus a l’air sympa mais il fait quand même pas mal de coup en douce et je le sens pas trop celui-là. Que dire d’Elizabeth, de Fangfang et Kelly ? Franchement elles m’ont énervé du début à la fin. Elizabeth est super fausse, Kelly est superficielle et Fangfang est trop intello. Pour ce qui est de Kenji, il est bizarre mais assez attachant. Bon ensuite, j’ai trouvé que les producteurs et les autres personnages sur Terre n’étaient pas très intéressants, à l’exception de Serena. J’ai quand même adoré ce livre et j’ai hâte de lire le tome 2. Si vous avez des questions sur le livre n’hésitez pas ! PS: J’ai découvert qu’il allait être traduit en anglais, ce qui montre que le livre est une tuerie !
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !