Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221091845
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 135 x 215 mm

Ping-pong

Marc CHENETIER (Traducteur)
Date de parution : 06/02/2003

Jerome Charyn nous invite à la découverte d'un ping-pong hors-champ, métaphore décalée de l'art de sur-vivre.

«Chaque fois qu'il bruine et vente dans mon âme et qu'il y fait un novembre glacial, j'attrape mon sac de sport et je fonce à la Bastille, où se trouve mon club de ping-pong, dans une petite rue latérale.C'est un sport curieux, dans lequel des vieilles barbes dans mon genre...

«Chaque fois qu'il bruine et vente dans mon âme et qu'il y fait un novembre glacial, j'attrape mon sac de sport et je fonce à la Bastille, où se trouve mon club de ping-pong, dans une petite rue latérale.C'est un sport curieux, dans lequel des vieilles barbes dans mon genre peuvent affronter de jeunes requins – et même parfois les vaincre. Je vis pour le bruit de la balle, le “poc” de ma raquette pendant que je plie mes genoux malingres. Cette concentration féroce m'entraîne dans la texture d'un tourbillon. Je danse. Je rêve…»Une petite balle blanche en celluloïd, une table verte, un filet, deux raquettes, de la vitesse. Deux êtres humains, aux aguets, vifs comme la poudre. Moins chic que le golf, moins sexy que le tennis, populaire mais obscur, informel mais intense, le ping-pong a très tôt exercé ses attraits sur Jerome Charyn qui, de Manhattan à Paris, n'a cessé de hanter les sous-sols où l'on frappe plus vite que son ombre.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221091845
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Irisyne Posté le 7 Juin 2020
    J’ai lu « Ping-pong « de Jerome Charyn. … En 1947, Jerome Charyn a dix ans. Alors qu’il se trouve à la campagne, dans une ferme, il découvre le ping-pong. Un jeune soldat de passage dans la région, ex-champion de cette discipline dans les Îles Aléoutiennes, en Alaska, lui donne une première initiation et tape quelques balles avec lui. Plus tard, Jerome participera à des tournois organisés, et même si les circonstances de la vie l’éloigneront parfois de ce sport, celui-ci jalonnera ponctuellement sa vie, de Manhattan à Paris… La passion que l’auteur porte au ping-pong prend racine dans ses souvenirs et sert de fil rouge à son livre bondé d’anecdotes. On y apprend que les sports de raquette ont comme ancêtre commun le jeu de paume nommé aussi « tennis royal » et une multitude d’informations sur l’évolution du matériel qui a permis d’augmenter la vitesse de frappe ainsi que sur la technicité du jeu. Un chapitre est dédié à une grande championne, Ruth Aarons (la fille qui ressemblait à Ginger Rogers). Les noms de nombreux pongistes célèbres sont cités : Reisman, Miles… et les Français Secrétin, Gatien, entre autres. Jerome Charyn consacre aussi plusieurs pages aux personnalités qu’il a... J’ai lu « Ping-pong « de Jerome Charyn. … En 1947, Jerome Charyn a dix ans. Alors qu’il se trouve à la campagne, dans une ferme, il découvre le ping-pong. Un jeune soldat de passage dans la région, ex-champion de cette discipline dans les Îles Aléoutiennes, en Alaska, lui donne une première initiation et tape quelques balles avec lui. Plus tard, Jerome participera à des tournois organisés, et même si les circonstances de la vie l’éloigneront parfois de ce sport, celui-ci jalonnera ponctuellement sa vie, de Manhattan à Paris… La passion que l’auteur porte au ping-pong prend racine dans ses souvenirs et sert de fil rouge à son livre bondé d’anecdotes. On y apprend que les sports de raquette ont comme ancêtre commun le jeu de paume nommé aussi « tennis royal » et une multitude d’informations sur l’évolution du matériel qui a permis d’augmenter la vitesse de frappe ainsi que sur la technicité du jeu. Un chapitre est dédié à une grande championne, Ruth Aarons (la fille qui ressemblait à Ginger Rogers). Les noms de nombreux pongistes célèbres sont cités : Reisman, Miles… et les Français Secrétin, Gatien, entre autres. Jerome Charyn consacre aussi plusieurs pages aux personnalités qu’il a pu connaître lors de ses rencontres sportives, notamment Georges Moustaki qui disputait parfois des parties-marathons. Dans un chapitre consacré au « Parisien qui murmurait à l’oreille des chevaux », on fait la connaissance d’un ancien entraîneur et jockey, Michel Courteaux. Sportif de haut niveau, d’une extrême sensibilité, il participait activement à la vie du Club de l’US Métro à Paris. Même si son livre est ponctué de péripéties cocasses, Jerome Charyn, « le pistolero gaucher », considère que le ping-pong n’est pas qu’un sport de salle, mais un art de vivre. L’auteur met en parallèle son travail d’écriture et ce sport qui exige discipline mentale et stratégies. Au fil des pages, la belle découverte d’une passion dans un récit au style ciselé et fluide.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Thaddeus Posté le 22 Février 2015
    Cela est surprenant à quel point l'histoire du ping-pong peut être intéressante et captivante. Dans ce livre, nous avons le portrait de plusieurs pongistes qui furent célèbres, mais qui sont, pour la plupart d'entre nous, aujourd'hui des inconnus. Ce texte contient de nombreuses anecdotes liées au ping-pong entremêlées avec la vie de l'auteur, un indéfectible amoureux de ce sport. Je m'étonne encore par le lien qu'entretient le ping-pong avec des événements importants du 20ième siècle.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.