Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Pleurer des rivières - nouvelle édition
Date de parution : 15/09/2022
Éditeurs :
Editions Héloïse D'Ormesson
Nouveauté

Pleurer des rivières - nouvelle édition

Date de parution : 15/09/2022
Enfreindre la loi peut se révéler fatal. Julien, brillant avocat, le sait mieux que personne. Pourtant, lorsqu’il parvient à obtenir la relaxe de son client, Franck, un Gitan d’Argenteuil, il... Enfreindre la loi peut se révéler fatal. Julien, brillant avocat, le sait mieux que personne. Pourtant, lorsqu’il parvient à obtenir la relaxe de son client, Franck, un Gitan d’Argenteuil, il n’imagine pas que leurs épouses respectives vont les entraîner dans une folle aventure. Pour les deux jeunes femmes, complices inattendues,... Enfreindre la loi peut se révéler fatal. Julien, brillant avocat, le sait mieux que personne. Pourtant, lorsqu’il parvient à obtenir la relaxe de son client, Franck, un Gitan d’Argenteuil, il n’imagine pas que leurs épouses respectives vont les entraîner dans une folle aventure. Pour les deux jeunes femmes, complices inattendues, une seule question se pose : quand on fait le bien, où est le mal ?

Loin de s’engouffrer dans une dénonciation au vitriol, Alain Jaspard éclaire les multiples visages de la détresse et porte sur les êtres un regard plein d’indulgence.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350878157
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 205 mm
EAN : 9782350878157
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • clo73 15/10/2022
    J'ai passé un très bon moment de lecture en lisant ce roman. Pleurer des rivières est une histoire bouleversante et d'une humanité diabolique.. Quand le désir d'enfant est trop intense, Quand la survie d'une famille est en péril, Faut-il transiger sur ses convictions les plus fortes ? Deux couples d'un milieu diamétralement opposé vont échanger ce qu'ils convoitent et désirent le plus au monde. Et ils devront alors, laisser de côté, l'éthique et la moralité s'ils veulent l'obtenir. L'auteur raconte cette fiction d'une manière si attendrissante et si rocambolesque que je suis sous le charme de ce conte moderne. Je me suis laissée embarquer par ce récit très émouvant. Un roman lumineux et dont la simplicité fait vraiment du bien ! Je n'avais aucune envie de quitter ces personnages et encore moins, de terminer le dernier chapitre. Je tremblais de connaître une fin qui n'allait sûrement pas me plaire. Je voulais rester dans un monde où tout va pour le mieux et où tout finit bien... Vous l'aurez compris, c'est pour moi, un livre vraiment réussi dont l'adaptation cinématographique, renommée Le sixième enfant, est tout aussi géniale. Les auteurs et actrices jouent magnifiquement bien. A savourer tout simplement en livre ou devant le grand écran.
  • PhilippeNordiste 08/10/2022
    Curieux livre, plein de verve, de mots crus, mais aussi empreint sur la fin d'une noble, infini et difficile tristesse. Pendant les deux tiers je ne savais pas trop où allait l'auteur, la fin est l'une des plus déchirantes que j'ai pu lire. Un court roman qui nous ramène à quelques questions essentielles, en particulier de quel droit pouvons6nous juger ? On a ici une situation affreuse, obscène, un échange qui ne se fait pas, qui doit être aboli. Et pourtant, qui souffre vraiment de la situation ? Personne, jusqu'à ce que la justice, bien gênée (magnifiques dernières pages), intervienne. Les personnages sont tous bien dessinés, pas de manichéisme. Il n'y a ici ni salaud, ni héros, que des femmes et des hommes ordinaires. En bref, un beau moment de vie.
  • camomille09 02/09/2022
    J'ai été happée par ce livre; dont je n'ai entendu parler que parce qu'il vient d'en être tiré un long métrage ! Ce n'est pas de la grande littérature mais une écriture familière et réaliste prenante; l'histoire n'est pas invraisemblable et la détresse de ces deux femmes (et de leurs maris) m'a vraiment touchée. Je recommande.
  • Khalya 27/02/2021
    Si je n'ai pas été séduite plus que ça par la plume de l'auteur, (car entre le style pompeux que l'on reproche souvent à la littérature blanche et la vulgarité toutes les deux lignes, j'estime qu'il y a un juste milieu), j'ai en revanche été totalement embarquée par l'histoire en elle-même. L'émotion que j'ai le plus ressenti pendant ma lecture, c'est la colère. La colère pour une législation qui se dit laïque sur tous les tons mais qui est engluée dans une sorte de morale judéo-chrétienne digne de l'ancien régime: l'avortement? on tolère, il le faut bien, mais si on pouvait s'en débarrasser on s'en porterait pas plus mal; l'adoption? ok pourquoi pas, mais en appliquant la législation la plus difficile du monde et donc en minimisant les possibilités au maximum; les mères porteuses? Quelle horreur!; l'euthanasie? mais enfin seul Dieu peut décider de la mort de quelqu'un!; l'insémination artificielle? pourquoi pas mais alors pour les couples, les célibataires n'ont pas avoir ce désir là... Vous voyez ce que je veux dire? Entre la morale étriquée et le bien-être, sus au bien-être, il n'a pas été prévu par le législateur. On y voit des personnages secondaires bien plus zélés à faire tomber des... Si je n'ai pas été séduite plus que ça par la plume de l'auteur, (car entre le style pompeux que l'on reproche souvent à la littérature blanche et la vulgarité toutes les deux lignes, j'estime qu'il y a un juste milieu), j'ai en revanche été totalement embarquée par l'histoire en elle-même. L'émotion que j'ai le plus ressenti pendant ma lecture, c'est la colère. La colère pour une législation qui se dit laïque sur tous les tons mais qui est engluée dans une sorte de morale judéo-chrétienne digne de l'ancien régime: l'avortement? on tolère, il le faut bien, mais si on pouvait s'en débarrasser on s'en porterait pas plus mal; l'adoption? ok pourquoi pas, mais en appliquant la législation la plus difficile du monde et donc en minimisant les possibilités au maximum; les mères porteuses? Quelle horreur!; l'euthanasie? mais enfin seul Dieu peut décider de la mort de quelqu'un!; l'insémination artificielle? pourquoi pas mais alors pour les couples, les célibataires n'ont pas avoir ce désir là... Vous voyez ce que je veux dire? Entre la morale étriquée et le bien-être, sus au bien-être, il n'a pas été prévu par le législateur. On y voit des personnages secondaires bien plus zélés à faire tomber des têtes qu'à rendre la justice. Et surtout, on rencontre des personnages principaux attachants comme tout, bien qu'ils soient radicalement différents les uns des autres. Séverine et Julien d'un côté, Mériem et Franck de l'autre, leur souffrance, leur désespoir, leurs difficultés, leurs hésitations deviennent les nôtres. Même si pour se sortir de leurs difficultés respectives, ils entrent dans l'illégalité, on ne peut que souhaiter leur réussite, croiser les doigts pour eux, et tout comme eux, espérer.
    Lire la suite
    En lire moins
  • vero95270 27/11/2020
    Je sors de cette lecture avec un sentiment mitigé. D’excellents plaidoyers côtoient des invraisemblances flagrantes. L’auteur m’a perdue à la moitié de son livre.
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés