Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221057032
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 444
Format : 153 x 240 mm

Plus grands que l'amour

Date de parution : 23/02/1990

De passage à New York, Dominique Lapierre lit dans un journal une nouvelle stupéfiante : "Mère Teressa ouvre, en plein coeur des rues chaudes de Manhattan, un foyer pour accueillir les victimes du sida sans ressources." Il se précipite à l'adresse indiquée et découvre les pensionnaires : des détenus de...

De passage à New York, Dominique Lapierre lit dans un journal une nouvelle stupéfiante : "Mère Teressa ouvre, en plein coeur des rues chaudes de Manhattan, un foyer pour accueillir les victimes du sida sans ressources." Il se précipite à l'adresse indiquée et découvre les pensionnaires : des détenus de Sing Sing, des toxicomanes de Harlem, des habitués des lupanars " gay " voisins... Le choc de ces rencontres le catapulte dans une passionnante enquête humaine, médicale et scientifique...
Plus grands que l'amour est une histoire de dizaines de héros connus ou inconnus de notre temps : soeur Ananda, la petite Indienne des bûchers de Bénarès, devenue l'infirmière préférée des toxicomanes new-yorkais, des médecins-détectives qui s'enferment pendant des semaines dans des chambres d'hôtel de New York et de San Francisco pour traquer le mystèrieux virus, une équipe de biologistes parisiens qui sont les premiers à identifier l'agent responsable du sida dans un ganglion d'un styliste de mode, un photographe de génie qui réussit l'exploit d'immortaliser sur sa pellicule le virus que recherchent tous les laboratoires du monde, des passagers d'un vol Air France qui traversent l'Atlantique avec un milliard de virus mortels sous leurs fauteuils, une virologiste américaine qui découvre le premier agent actif contre le mal dans du sperme de hareng...
Plus grands que l'amour est une formidable épopée de courage, de foi et d'espérance au coeur de notre temps.

Par l'auteur de La Cité de la joie et Il était minuit cinq à Bhopal.

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221057032
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 444
Format : 153 x 240 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • kinyo42 Posté le 15 Avril 2020
    Ce livre m'a été prêté par une amie voici plusieurs années. Livre que j'avais commencé à reculons, n'étant pas habituée à ce genre. J'ai rapidement été transportée dans cette fresque mettant en avant les prémices de l'épidémie, le travail des chercheurs, leur concurrence, les premières victoires, la "mondialisation" de la maladie. C'est passionnant, dur, encourageant, et très bien écrit. Finalement, je l'ai lu très vite, comme un très bon polar. Très difficile de le lâcher une fois commencé. Et pour l'avoir lu 2 ou 3 fois, la sensation est restée la même au bout de la 3ème lecture. Un livre pour mon île déserte !
  • Wyoming Posté le 22 Mai 2018
    La plume alerte de Dominique Lapierre s'intéresse dans ce livre au SIDA, grand fléau découvert dans les années 80, banalisé aujourd'hui et qui pourtant perdure à travers le monde. On y apprend notamment que la mise en évidence du virus a été réalisée en premier par des chercheurs français ce que ne pouvaient bien entendu admettre les américains. De multiples personnages gravitent autour de la maladie et de ses victimes dans le livre, Dominique Lapierre s'intéressant particulièrement à celles-ci et aussi à ceux qui les soignent et ont eu des comportements plus grands que l'amour.
  • anlixelle Posté le 18 Janvier 2017
    Voici le premier livre de Dominique Lapierre que j'ai lu, et je n'ai pas été déçue. J'ai en effet été happée par l'intrigue vraie de ces premiers "découvreurs" du virus du Sida. Véritable page-turner avec pour toile de fond une course contre la montre pour que soit mis en corrélation une épidémie et son mode de transmission, ce roman-témoignage rappelle une des pages noires des années 80. Une page noire très longue.
  • SEVIKX Posté le 2 Mars 2016
    Après avoir dévoré passionnément 'LA CITE DE LA JOIE", j'ai voulu tout connaître de Dominique LAPIERRE et me suis empressée de découvrir la suite de ses oeuvres. Le terme de roman n'est ici pas vraiment approprié, puisqu'il s'apparente davantage à un documentaire relatant pas à pas la grande épopée du "SIDA". De la découverte des premiers patients infectés au bras de fer sans pitié que se livreront la France et les Etats-Unis dans la recherche scientifique (découverte du rétrovirus puis recherche d'un vaccin). Toutes les données présentées sont extrêmement exhaustives, tous les spécialistes qui ont joué un rôle à un moment ou un autre sont présentés, et 36 ans après on réalise la gravité de l'épidémie et l'horreur de la maladie qui a d'abord touché la communauté homosexuelle. C'est certes très insctructif, mais je déplore quelques longueurs dues aux descriptions trop détaillées des recherches et au jargon médical qui perd un peu le lecteur. J'ai aussi eu du mal à comprendre le rapport entre Mère Térésa en Inde, un moine libanais paralysé et les malades homosexuels américains, mais le lien apparaît enfin à la fin du livre. Bref, un avis mitigé : d'un côté j'ai énormément appris sur les prémices... Après avoir dévoré passionnément 'LA CITE DE LA JOIE", j'ai voulu tout connaître de Dominique LAPIERRE et me suis empressée de découvrir la suite de ses oeuvres. Le terme de roman n'est ici pas vraiment approprié, puisqu'il s'apparente davantage à un documentaire relatant pas à pas la grande épopée du "SIDA". De la découverte des premiers patients infectés au bras de fer sans pitié que se livreront la France et les Etats-Unis dans la recherche scientifique (découverte du rétrovirus puis recherche d'un vaccin). Toutes les données présentées sont extrêmement exhaustives, tous les spécialistes qui ont joué un rôle à un moment ou un autre sont présentés, et 36 ans après on réalise la gravité de l'épidémie et l'horreur de la maladie qui a d'abord touché la communauté homosexuelle. C'est certes très insctructif, mais je déplore quelques longueurs dues aux descriptions trop détaillées des recherches et au jargon médical qui perd un peu le lecteur. J'ai aussi eu du mal à comprendre le rapport entre Mère Térésa en Inde, un moine libanais paralysé et les malades homosexuels américains, mais le lien apparaît enfin à la fin du livre. Bref, un avis mitigé : d'un côté j'ai énormément appris sur les prémices de l'épidémie en 1980, et j'ai beaucoup aimé le côté "humain", la détresse des malades et celle des soignants confrontés à leur impuissance.... mais j'ai trouvé les chapitres sur la recherche un peu trop longs et abscons ......
    Lire la suite
    En lire moins
  • jg69 Posté le 26 Juillet 2015
    Un roman qui se lit d'une traite, un vrai récit d'aventure aux allures de thriller. Beaucoup de sensibilité dans ce récit.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.