Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350874463
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 382
Format : 150 x 220 mm

Poste restante à Locmaria

Date de parution : 05/04/2018
Un roman breton où la tendresse ne reste pas poste restante, où les liens du sang n’accusent pas réception, où le bateau du courrier est porteur de bien des surprises, où les boites aux lettres recèlent de lourds secrets.
 
Élevée dans le culte d’un père mort par accident, Chiara, 25 ans, apprend fortuitement que son père biologique vit à Groix en Bretagne. Chamboulée par cette révélation, Chiara part à sa recherche sur l’île aux grenats. Elle remplace la factrice pour s’intégrer à la communauté groisillonne et mener son enquête.... Élevée dans le culte d’un père mort par accident, Chiara, 25 ans, apprend fortuitement que son père biologique vit à Groix en Bretagne. Chamboulée par cette révélation, Chiara part à sa recherche sur l’île aux grenats. Elle remplace la factrice pour s’intégrer à la communauté groisillonne et mener son enquête. Mais tout se complique lorsque la jeune femme apprend que deux frères Tonnerre étaient sur l’île en même temps que sa mère vingt-cinq ans plus tôt.
Sur place, Chiara se lie d’amitié avec Urielle, une jeune groisillonne, qui ne supporte plus le stress de Paris, et Perig, un vieux correspondant de presse dont le fils a disparu en mer. Alors que l’île l’envoûte et l’invite à rester, elle rencontre Gabin, un écrivain Corse qui prête sa plume à des romanciers célèbres. Cette histoire d’amour inattendue s’épanouira-t-elle ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350874463
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 382
Format : 150 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lesjolismotsdeclem Posté le 11 Mai 2020
    J’aime cette idée qu’une région, une ville, un lieu puisse guérir les maux, panser les bleus de l’âme. Qu’un endroit puisse devenir notre planche de salut, la raison pour laquelle nous battre, car il a réveillé en nous des émotions, des sentiments ou encore des instincts. J’aime cette idée que la Bretagne puisse être cette région doudou, propre à la reconstruction. D’autant plus quand je connais les lieux évoqués. C’est ironique quand on y pense qu’une île puisse être le symbole de liberté absolue. Une enclave terrestre dans la mer. Des horizons bleus à perte de vue, dont on dépend cruellement. De Rome ou de Paris, tous les chemins semblent mener à Groix, cette île « aux sorcières » du Morbihan, horizon tant admiré et visité même, de mon enfance et de mon adolescence. C’est avec plaisir que j’ai foulé le sol de mes souvenirs avec Poste restante à Locmaria de Lorraine Fouchet : « Élevée dans le culte d’un père mort avant sa naissance, Chiara découvre, à l’âge de vingt-cinq ans, qu’elle est peut-être la fille d’un marin breton. Sous le choc de cette révélation, elle embarque pour l’île de Groix et fait la connaissance de Gabin, prête-plume d’écrivains célèbres,... J’aime cette idée qu’une région, une ville, un lieu puisse guérir les maux, panser les bleus de l’âme. Qu’un endroit puisse devenir notre planche de salut, la raison pour laquelle nous battre, car il a réveillé en nous des émotions, des sentiments ou encore des instincts. J’aime cette idée que la Bretagne puisse être cette région doudou, propre à la reconstruction. D’autant plus quand je connais les lieux évoqués. C’est ironique quand on y pense qu’une île puisse être le symbole de liberté absolue. Une enclave terrestre dans la mer. Des horizons bleus à perte de vue, dont on dépend cruellement. De Rome ou de Paris, tous les chemins semblent mener à Groix, cette île « aux sorcières » du Morbihan, horizon tant admiré et visité même, de mon enfance et de mon adolescence. C’est avec plaisir que j’ai foulé le sol de mes souvenirs avec Poste restante à Locmaria de Lorraine Fouchet : « Élevée dans le culte d’un père mort avant sa naissance, Chiara découvre, à l’âge de vingt-cinq ans, qu’elle est peut-être la fille d’un marin breton. Sous le choc de cette révélation, elle embarque pour l’île de Groix et fait la connaissance de Gabin, prête-plume d’écrivains célèbres, qui devient son compagnon de fortune. Mais ce séduisant jeune homme, arrivé comme elle de la « grande terre », est-il vraiment celui qu’il prétend être ? Et Chiara reviendra-t-elle indemne de son enquête insulaire ?« Rome. Paris. Groix. Trois villes qui n’ont en apparence rien en commun, si ce n’est la quête de liberté. Les deux capitales ont été fuis pour cette île, isolée. On excusera cet euphémisme. Comment grandir, se construire – en un mot, vivre – sans père, ce sublime absent si présent tout au long du roman ? Cette à cette question que les protagonistes vont tâcher de répondre au long de cette quête initiatique, qui va les réconcilier avec le monde. Les réconcilier avec eux mêmes. Aux travers de rencontres haute en couleurs, les masques vont tomber et les certitudes se fissurer. Le passé laisse place peu à peu à un présent plus radieux et à un futur de tous les possibles. De tous les bonheurs. Lorraine Fouchet nous offre une jolie ode à la vie au travers de Poste restante à Locmaria, à travers un roman plaisant et moins léger qu’il n’en a l’air, truffés d’expression groisillones réservées aux initiés. Bonne lecture à vous !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ladoryquilit Posté le 29 Mars 2020
    Alors qu'elle a été élevée par sa mère célibataire suite à la mort de son père, un jour, Chiara apprend que son père biologique n'est pas celui qu'elle croit et que ce dernier vit en fait sur l'ile de Groix en Bretagne. Elle quitte alors son Italie natale pour partir à sa recherche, et les rencontres qu'elle fera sur cette île lui donnerons alors envie d'y rester... J'ai eu envie d'évasion, envie de retourner en Bretagne, alors voilà pourquoi j'ai sorti Poste restante à Locmaria de Lorraine Fouchet. Comme dans tous les romans de Lorraine Fouchet que j'ai pu lire jusqu'ici, la famille est au cœur de tout. Ici, Chiara recherche son père biologique, celui qui a croisé la route de sa mère un jour il y a de cela 25 ans. Sur l'île de Groix, son enquête la mènera à croiser deux frères Tonerre, à croiser la route d'un jeune écrivain ou encore à rencontrer une charmante famille. C'est une quête de vérité au cœur de ce roman, celle de découvrir sa vraie histoire familiale, celle de lever le voile sur ce soudain mystère. Pour Chiara, l'aventure sur l'île de Groix va lui offrir la possibilité de faire des rencontres riches, de... Alors qu'elle a été élevée par sa mère célibataire suite à la mort de son père, un jour, Chiara apprend que son père biologique n'est pas celui qu'elle croit et que ce dernier vit en fait sur l'ile de Groix en Bretagne. Elle quitte alors son Italie natale pour partir à sa recherche, et les rencontres qu'elle fera sur cette île lui donnerons alors envie d'y rester... J'ai eu envie d'évasion, envie de retourner en Bretagne, alors voilà pourquoi j'ai sorti Poste restante à Locmaria de Lorraine Fouchet. Comme dans tous les romans de Lorraine Fouchet que j'ai pu lire jusqu'ici, la famille est au cœur de tout. Ici, Chiara recherche son père biologique, celui qui a croisé la route de sa mère un jour il y a de cela 25 ans. Sur l'île de Groix, son enquête la mènera à croiser deux frères Tonerre, à croiser la route d'un jeune écrivain ou encore à rencontrer une charmante famille. C'est une quête de vérité au cœur de ce roman, celle de découvrir sa vraie histoire familiale, celle de lever le voile sur ce soudain mystère. Pour Chiara, l'aventure sur l'île de Groix va lui offrir la possibilité de faire des rencontres riches, de découvrir ce qu'est une vraie famille et de s'offrir la liberté d'être ce qu'elle veut. Poste restante à Locmaria est un roman plutôt gentillet, un roman qui centre tout sur la famille à travers les différents personnages que nous croisons dans celui-ci, parce que même si Chiara est au cœur de ce livre, Gabin prend rapidement aussi beaucoup de place et son histoire personnelle est au final tout aussi importante. On retrouve la douce écriture de Lorraine Fouchet dans Poste restante à Locmaria, les thèmes qui lui sont chers et les doux sentiments qui naissent au fil des pages. Ce que j'apprécie tout particulièrement dans ce roman, c'est que l'auteure réussit vraiment à nous transporter dans ce petit morceau de Bretagne, il suffirait de fermer les yeux pour s'y imaginer... Dans Poste restante à Locmaria, j'ai surtout été charmé par l'environnement, par cette île de Groix qui m'a fait sourire, par ces jolies boites à lettres que notre petite factrice d'une semaine croise sur sa route, sur ce petit air iodé qu'on retrouve dans toutes les pages. C'est cela que j'apprécie dans les romans de Lorraine Fouchet, même si l'histoire ne réussit pas à vraiment m'emballer, c'est cette Bretagne que je retiens... Poste restante à Locmaria de Lorraine Fouchet est disponible au Livre de Poche.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lulucorne Posté le 21 Mars 2020
    Une belle histoire qui fait voyager entre le soleil de Rome et l'air rempli d'embruns marins de l'île de Groix. Le style littéraire de l'auteure et les noms des personnages m'ont quelque peu perdus mais ce livre a mérité ma lecture. Merci Madame Fouchet pour ce voyage !
  • mireillew Posté le 21 Février 2020
    Encore une fois Lorraine Fouchet nous emmène sur l'île de Groix, (Que du bonheur) en passant par l'Italie car Chiara le personnage principal est italienne. Un Feel good très sympathique, des protagonistes tendres et profonds et une petite musique tout le long. Une belle histoire simple et rafraîchissante où on a du mal à quitter les personnages !
  • nanicyclette Posté le 14 Février 2020
    Ce que j'aime chez Lorraine Fouchet, c'est tout d'abord le cadre et le décor de ses livres : la Bretagne... ici, l'Ile de Groix. Une histoire simple, jolie, qui fait du bien...Un personnage en quête de réponses sur son histoire familiale....
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.