RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Pour en finir avec l'espèce humaine

            Cherche midi
            EAN : 9782749110486
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 120 x 220 mm
            Pour en finir avec l'espèce humaine
            Et les Français en particulier

            Collection : Littérature Française
            Date de parution : 05/09/2013

            Il n'est jamais trop tard pour se réveiller.

            « On ne peut rien pour un peuple épris de sa servitude », écrivait Georges Darien dans La Belle France au début du siècle dernier, quelques années avant que les peuples européens jouissent de la grande boucherie patriotique de 14-18.


            L’homme est le seul animal avide d’être dressé, d’où une sourde...

            « On ne peut rien pour un peuple épris de sa servitude », écrivait Georges Darien dans La Belle France au début du siècle dernier, quelques années avant que les peuples européens jouissent de la grande boucherie patriotique de 14-18.


            L’homme est le seul animal avide d’être dressé, d’où une sourde nostalgie de l’esclavage. Aujourd’hui, l’économie cannibale prospère sur les crises qu’elle crée et entretient. Les hommes, et singulièrement les Français, ne se révoltent pas. Au contraire, ils réclament à cor et à cri toujours plus de servitudes, d’État, de règlementations. Chaque nouvelle interdiction limitant le libre arbitre de l’individu suscite un orgasme citoyen. Le troupeau, nourri au principe de précaution, a le goût de l’abattoir. Chacun, barricadé derrière son nombril, réduit l’Histoire à sa misérable personne. Dans les villes, le « bobo », sorte de termite, incarne le triomphe de l’abjecte idéologie de la dérision et son racisme anti-pauvres.


            L’époque est celle des impostures médiatiques. Les « indignés », ravis de la crèche découvrant la nocivité du capitalisme, les organisations caritatives enseignant aux défavorisés la passivité, les insoumis certifiés conformes de toutes les fausses révolutions, les écologistes vendant des peurs collectives après les religions, les ouvriers se battant pour préserver les outils de l’oppression au lieu de les détruire, etc.


            L’auteur prône le retour à la primauté de l’individu, au choix de la vie contre la marchandise. Un rappel au désordre.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749110486
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 120 x 220 mm
            Cherche midi
            15.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • plotin Posté le 22 Décembre 2013
              « Pour en finir avec l’espèce humaine, et les Français en particulier ». Un tel titre ne pouvait me laisser indifférent. Découvert sur une table du Furet de Lille, perdu parmi des milliers de titres au rayon Sciences Humaines, ma technique habituelle consistant à lire les première et dernière pages ainsi qu’une page prise au hasard au milieu du livre m’a convaincu du plaisir que j’aurais à lire ce livre. Celui-ci se présente comme un pamphlet. Définition du pamphlet : Ecrit satirique, souvent politique, d’un ton corrosif, qui défend une cause, se moque, critique ou calomnie quelqu’un ou quelque chose. Le pamphlet a souvent été utilisé au début du siècle dernier comme forme d’expression contestataire. Aujourd’hui, on lui préfère la polémique, souvent plus violente, plus guerrière que le pamphlet. La cause défendue dans ce pamphlet ? Notre époque, celle des règlements, des règles, des normes, des obligations, amplifiés par les hypocrisies médiatiques, amène les hommes et particulièrement les Français à une certaine soumission, dépendance, subordination, docilité. Et ce qu’exprime et dénonce l’auteur, c’est cet état de fait que les Français réclameraient toujours plus de servitudes en y prenant une certaine jouissance. L’auteur, en réaction, prône le retour à... « Pour en finir avec l’espèce humaine, et les Français en particulier ». Un tel titre ne pouvait me laisser indifférent. Découvert sur une table du Furet de Lille, perdu parmi des milliers de titres au rayon Sciences Humaines, ma technique habituelle consistant à lire les première et dernière pages ainsi qu’une page prise au hasard au milieu du livre m’a convaincu du plaisir que j’aurais à lire ce livre. Celui-ci se présente comme un pamphlet. Définition du pamphlet : Ecrit satirique, souvent politique, d’un ton corrosif, qui défend une cause, se moque, critique ou calomnie quelqu’un ou quelque chose. Le pamphlet a souvent été utilisé au début du siècle dernier comme forme d’expression contestataire. Aujourd’hui, on lui préfère la polémique, souvent plus violente, plus guerrière que le pamphlet. La cause défendue dans ce pamphlet ? Notre époque, celle des règlements, des règles, des normes, des obligations, amplifiés par les hypocrisies médiatiques, amène les hommes et particulièrement les Français à une certaine soumission, dépendance, subordination, docilité. Et ce qu’exprime et dénonce l’auteur, c’est cet état de fait que les Français réclameraient toujours plus de servitudes en y prenant une certaine jouissance. L’auteur, en réaction, prône le retour à la primauté de l’individu, au choix de la vie et de l’émancipation, une humanité libérée de la soumission à l’argent et de la dictature des normes et des obligations. A la fin du livre, j’ai parcouru le web pour en connaître un peu plus sur l’auteur, Pierre Drachline. Je suis tombé sur un de ses entretiens accordé en 2011. A la question posée « Quels conseils donneriez-vous aux lecteurs ? », Pierre Drachline répondait : « Il faut se comporter avec les livres comme avec les fromages. Quand on rentre dans une fromagerie, on hume, on les renifle. Là, je leur conseillerais de rentrer dans une librairie et de regarder les livres, de les ouvrir, de les feuilleter, de bouquiner un petit peu, de suivre leurs instincts. Ils se tromperont peut-être. Et alors, ce n’est pas grave. Il m’est arrivé d’acheter des livres uniquement sur le titre. Souvent, j’ai eu de très très belles aventures avec ces livres-là ». Eh bien, c’est exactement ce qui m’est arrivé en achetant le dernier livre de Pierre Drachline. Le sujet abordé, le style épuré de l’auteur, son sens de la petite phrase, son utilisation de mots rares, anciens ou inusuels donnent un vrai plaisir à lire ce livre. Quel dommage que ce type de livre ne rencontre pas plus de succès auprès des lecteurs !
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !