RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            POV : Point of view

            Syros
            EAN : 9782748525212
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 150 x 220 mm
            POV : Point of view

            Collection : Hors collection
            Date de parution : 23/08/2018
            Après Et mes yeux se sont fermés, le nouveau roman de Patrick Bard
            La première fois qu’un lien vers une vidéo porno s’affiche sur son ordinateur, Lucas est en train de télécharger un film de super-héros en streaming. Cette scène, qu’il visionne sans l’avoir voulu, le sidère, puis lui procure une émotion totalement inédite. Pour retrouver ce frisson initial, il glisse en secret... La première fois qu’un lien vers une vidéo porno s’affiche sur son ordinateur, Lucas est en train de télécharger un film de super-héros en streaming. Cette scène, qu’il visionne sans l’avoir voulu, le sidère, puis lui procure une émotion totalement inédite. Pour retrouver ce frisson initial, il glisse en secret dans une sphère qui accapare ses pensées, ses nuits, et bientôt tout son temps libre. Vu de l’extérieur, on pourrait croire que Lucas est un simple geek. Il est en réalité victime d’une addiction dont il ne peut plus sortir seul. Pour revenir du côté de la vie, il lui faudra accepter la rencontre et l’échange avec d’autres, loin des écrans.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782748525212
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 150 x 220 mm
            Syros
            15.95 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • ChuutJeLis Posté le 10 Mars 2019
              Un roman pour les ados et les parents afin de parler d'un sujet assez tabou et des dangers d'internet. Lucas à 14 ans lorsqu'il tombe par erreur sur un film pornographique en croyant télécharger un film de super héros. Peu à peu il va sombrer dans les profondeurs d'internet, aller de sites en sites et devenir totalement dépend et accro aux film pornographiques. J'ai tout de suite été attirée par ce livre grâce à cette couverture très pop et tape à l'œil et le résumé à su titiller ma curiosité. J'ai déjà lu des livres qui parlent d’addiction chez les adolescents mais jamais en rapport avec la pornographie et je pense que c'est importent de voir des romans qui parlent de sujets tabous. Je n'ai malgré tout pas été vraiment convaincue par ma lecture. Dans un premier temps on va découvrir Lucas, son addiction et les conséquences sur sa vie que ce soit au lycée ou dans sa famille. La découverte de son problème par ses parents et leur façon de traiter la chose. J'ai trouvé cette première partie assez dure et intéressante car on comprends le quotidien de Lucas avec ses doutes et ses pulsions et à côté de ça on découvre la... Un roman pour les ados et les parents afin de parler d'un sujet assez tabou et des dangers d'internet. Lucas à 14 ans lorsqu'il tombe par erreur sur un film pornographique en croyant télécharger un film de super héros. Peu à peu il va sombrer dans les profondeurs d'internet, aller de sites en sites et devenir totalement dépend et accro aux film pornographiques. J'ai tout de suite été attirée par ce livre grâce à cette couverture très pop et tape à l'œil et le résumé à su titiller ma curiosité. J'ai déjà lu des livres qui parlent d’addiction chez les adolescents mais jamais en rapport avec la pornographie et je pense que c'est importent de voir des romans qui parlent de sujets tabous. Je n'ai malgré tout pas été vraiment convaincue par ma lecture. Dans un premier temps on va découvrir Lucas, son addiction et les conséquences sur sa vie que ce soit au lycée ou dans sa famille. La découverte de son problème par ses parents et leur façon de traiter la chose. J'ai trouvé cette première partie assez dure et intéressante car on comprends le quotidien de Lucas avec ses doutes et ses pulsions et à côté de ça on découvre la gêne de ses parents et la réaction totalement différente de son père et de sa mère face au problème de leur fils. Mais le livre est écrit à la troisième personne avec un narrateur omniscient et ça met une certaine distance avec le jeune en difficulté, ça empêche le lecteur de vraiment comprendre l'état d'esprit et le ressenti de Lucas. À côté de ça on a une deuxième partie qui parle de la reconstruction et j'ai trouvé cette partie trop rapide que ce soit la transition de la partie 1 vers la 2 comme la finalité du roman. En bref j'ai aimé l'idée du roman et le début mais j'ai eu plus de mal avec la fin et le choix de narration. Il n'en reste pas moins un roman sensible qui montre que les ados ont besoin des adultes pour les guider dans leur vie et leur choix et qu'il est important de parler de tout avec eux. Attention tout de même de ne pas mettre ce roman entre de mains trop jeunes ou sans avertissements.
              Lire la suite
              En lire moins
            • NanouAnne25 Posté le 23 Février 2019
              Une fiction sur l’addiction à la pornographie chez les jeunes… un sujet délicat, il fallait oser. Surtout quand la fiction est catégorisée « littérature jeunesse ». Eh bien, j’ai trouvé que c’était habilement mené. Lucas a 16 ans, il ne dort plus, n’a plus de vie sociale, il passe son temps à regarder des vidéos porno depuis 3-4 ans. En surpoids, ce qui fait de lui une victime de harcèlement scolaire, une hygiène corporelle qui laisse à désirer, il s’engage dans un cercle vicieux dont il ne pourra se sortir tout seul. Le roman se divise en deux parties. La première partie s’intitule «disparaître» : on y suit la descente aux enfers de Lucas, porn-addict, et de ses parents qui essaient de l’en sortir. Cette partie pourrait être tellement vraie ! On vit la stupéfaction des parents quand ils découvrent que leur fils mate du porno, leur interrogation sur la façon d’aborder le sujet avec lui, le mal-être et des parents et de Lucas lorsqu’ils parlent de cela, les mensonges de Lucas qui fait des promesses mais ne les tient pas, les disputes des parents au sujet de leur fils, l’un voulant l’emmener consulter, l’autre refusant cette option et... Une fiction sur l’addiction à la pornographie chez les jeunes… un sujet délicat, il fallait oser. Surtout quand la fiction est catégorisée « littérature jeunesse ». Eh bien, j’ai trouvé que c’était habilement mené. Lucas a 16 ans, il ne dort plus, n’a plus de vie sociale, il passe son temps à regarder des vidéos porno depuis 3-4 ans. En surpoids, ce qui fait de lui une victime de harcèlement scolaire, une hygiène corporelle qui laisse à désirer, il s’engage dans un cercle vicieux dont il ne pourra se sortir tout seul. Le roman se divise en deux parties. La première partie s’intitule «disparaître» : on y suit la descente aux enfers de Lucas, porn-addict, et de ses parents qui essaient de l’en sortir. Cette partie pourrait être tellement vraie ! On vit la stupéfaction des parents quand ils découvrent que leur fils mate du porno, leur interrogation sur la façon d’aborder le sujet avec lui, le mal-être et des parents et de Lucas lorsqu’ils parlent de cela, les mensonges de Lucas qui fait des promesses mais ne les tient pas, les disputes des parents au sujet de leur fils, l’un voulant l’emmener consulter, l’autre refusant cette option et confisquant tout à l’ado (smartphone, ordi), les conflits entre parents et enfant, les signes de manque manifestes chez Lucas, le repli sur soi encore plus évident, et enfin le drame (que je n’avais pas vu venir). La seconde partie, « faire battre le cœur », s’attarde sur la longue convalescence de Lucas enfin pris en charge par des spécialistes. Au-delà de la fiction, l’auteur a su habilement placer des informations réelles permettant de mesurer l’ampleur du fléau et ses dégâts, mais aussi les coulisses des tournages des vidéos pornos. Lucas a vu son premier porno à l’âge de 11 ans, et malheureusement dans la réalité les enfants/pré-adolescents/ados sont surexposés via Internet, la facilité d’accès à ce genre d’images ou de vidéos est déconcertante. La pornographie trompe les jeunes, naïfs, sur la sexualité, elle leur en donne une vision hyper déformée, très loin de la réalité. Et un épisode relaté dans le récit trouve un écho dans les collèges aujourd’hui. Auprès du principal qui a convoqué des filles de cinquième au sujet d’une pratique qu’elles font dans les toilettes pour gagner des cigarettes gratos, elles se justifient « Mais on voit ça tout le temps sur internet, monsieur. Avec la bouche, c’est pas du sexe ! » Hem… Hem… Toute une éducation à la sexualité à (re)faire. Une amie infirmière scolaire m’a un jour dit avoir été choquée d’apprendre que des pratiques similaires se faisaient dans son collège. Et cette remarque, elle me l’a faite il y a dix ans… Je n’ai aucun doute sur le fait que ces pratiques se sont répétées, amplifiées, déformées… Vraiment, ce livre est intéressant autant pour les adultes que pour des jeunes à partir de 14 ans. A titre préventif, explicatif ou curatif, chacun pourra y trouver un intérêt. Moi, il m’a permis de prendre conscience du danger de cette addiction vers les jeunes, de l’ampleur du phénomène, et des moyens à mettre en œuvre pour prévenir, lutter et guérir. Je ne le mettrais peut-être pas entre les mains d’ados en dessous de 14-15 ans, mais à partir de cet âge-là, il peut servir de prévention ou d’explications et donner matière à réflexion auprès de ce public, car il est bien ficelé. Bon, un mot sur l’écriture, le registre, le vocabulaire : ça parle d’addiction à la pornographie, je m’interrogeais sur la façon dont l’auteur allait amener le sujet, si ça n’allait pas être trop hard, mais non ; il y a des choses au sujet de la pornographie qui sont expliquées, mais on ne tombe pas dans le glauque ou le hardcore. Un dernier mot : de manière habile, l’auteur réussit aussi à placer un mot sur une autre addiction-fléau des jeunes : l’addiction aux jeux vidéo.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ChouChat Posté le 11 Février 2019
              Un petit roman au thème très intéressant, qu'on ne voit pas beaucoup. Il s'agit de l'addiction, aux écrans, au porno et à d'autres choses liées au monde de l'adolescence. On voit bien la difficulté pour ces jeunes de mettre des mots sur le problème, de faire confiance mais surtout de sortir de cette spirale. C'est bien écrit, même si je n'ai pas trouvé les personnages particulièrement touchants. J'ai nettement préféré la deuxième partie que je trouve plus humaine.  A ne pas mettre entre toutes les mains!
            • asnico Posté le 2 Février 2019
              Lucas est un pré-ado comme les autres, il est accro à son smartphone et à son PC. Il est souvent seul dans sa chambre. Alors qu’il croit un soir regarder un film de super-héros en streaming, une vidéo porno commence. Lucas n’y comprend pas grand-chose mais ça lui procure une certaine émotion quand même. Au fil des jours, des semaines, des mois, Lucas va devenir accro à tel point que son ordi plantera tellement il aura téléchargé de virus cachés dans ces vidéos qui sont également de plus en plus gonzo et donc sordides. Une image complètement fausse du sexe. Lorsque son père demandera à un collègue informaticien de nettoyer le PC, le pot aux roses sera découvert et ce sera le début de l’enfer pour les parents comme pour Lucas qui est devenu tellement dépendant qu’il s’endort en cours parce qu’il ne dort plus la nuit. Il s’empiffre de sucreries entre 2 masturbations et grossit à tel point que ses camarades se moquent de lui au tennis. Il n’arrive plus à jouer et ne pense plus qu’à regarder ces vidéos. Sa mère, dépressive, veut lui faire consulter un pédopsychiatre. Son père ne veut pas car il ne trouve pas que... Lucas est un pré-ado comme les autres, il est accro à son smartphone et à son PC. Il est souvent seul dans sa chambre. Alors qu’il croit un soir regarder un film de super-héros en streaming, une vidéo porno commence. Lucas n’y comprend pas grand-chose mais ça lui procure une certaine émotion quand même. Au fil des jours, des semaines, des mois, Lucas va devenir accro à tel point que son ordi plantera tellement il aura téléchargé de virus cachés dans ces vidéos qui sont également de plus en plus gonzo et donc sordides. Une image complètement fausse du sexe. Lorsque son père demandera à un collègue informaticien de nettoyer le PC, le pot aux roses sera découvert et ce sera le début de l’enfer pour les parents comme pour Lucas qui est devenu tellement dépendant qu’il s’endort en cours parce qu’il ne dort plus la nuit. Il s’empiffre de sucreries entre 2 masturbations et grossit à tel point que ses camarades se moquent de lui au tennis. Il n’arrive plus à jouer et ne pense plus qu’à regarder ces vidéos. Sa mère, dépressive, veut lui faire consulter un pédopsychiatre. Son père ne veut pas car il ne trouve pas que ça ait servi à grand-chose sur sa femme. C’est du moins ce qu’il dira lorsqu’il sera confronté au juge et que Lucas sera obligé d’être interné... Il fallait oser s’attaquer à l’addiction à la pornographie en ligne dans un roman pour ados et Patrick Bard le fait très bien. Certains passages donnent l’impression qu’on lit un documentaire, c’est intéressant. Le lecteur est estomaqué devant les conséquences d’une addiction si forte et des conséquences qui en découlent. Très bon roman !
              Lire la suite
              En lire moins
            • beberoots Posté le 18 Décembre 2018
              Lucas est un ado lambda en apparence, sans histoire, qui aime un peu trop le coca. Mais Lucas c'est aussi un jeune qui comme beaucoup cache une addiction. Avec son copain Jérémie, ils avaient onze ans quand ils ont vu leur premier film porno. Et puis ses parents lui offre un ordinateur. Le champ des possibles est infini, il peut tout faire, tout voir, internet devient source de liberté et une prison en même temps. Bientôt il ne dort plus la nuit, ses notes dégringolent, il dort en cours quand il ne les sèche pas, toute sa vie tourne autour de ces milliers de vidéos pornos qui défilent jour et nuit devant ses yeux. Jusqu'au jour où ses parents découvrent ses habitudes... Ce roman est un coup de poing dans le cœur, il empêche de respirer le temps de la lecture, fait écarquiller les yeux, rend les mains moites et provoque des sueurs froides ! Je l'ai lu rapidement, dans l'urgence de connaître toute l'histoire, de voir Lucas se relever et de toucher l'espoir du bout des doigts.  Ce roman fait peur en parlait d'une réalité fracassante. La réalité de centaines de jeunes qui se battent tous les jours contre une addiction.... Lucas est un ado lambda en apparence, sans histoire, qui aime un peu trop le coca. Mais Lucas c'est aussi un jeune qui comme beaucoup cache une addiction. Avec son copain Jérémie, ils avaient onze ans quand ils ont vu leur premier film porno. Et puis ses parents lui offre un ordinateur. Le champ des possibles est infini, il peut tout faire, tout voir, internet devient source de liberté et une prison en même temps. Bientôt il ne dort plus la nuit, ses notes dégringolent, il dort en cours quand il ne les sèche pas, toute sa vie tourne autour de ces milliers de vidéos pornos qui défilent jour et nuit devant ses yeux. Jusqu'au jour où ses parents découvrent ses habitudes... Ce roman est un coup de poing dans le cœur, il empêche de respirer le temps de la lecture, fait écarquiller les yeux, rend les mains moites et provoque des sueurs froides ! Je l'ai lu rapidement, dans l'urgence de connaître toute l'histoire, de voir Lucas se relever et de toucher l'espoir du bout des doigts.  Ce roman fait peur en parlait d'une réalité fracassante. La réalité de centaines de jeunes qui se battent tous les jours contre une addiction. Les sujets sensibles sont multiples : la pornographie, la boulimie, les drogues en tout genre, le sexisme, le suicide, la dépression... La détresse des parents est également très présente avec la question de leur responsabilité. Patrick Bard ne fait aucune concession à son lecteur, il propose un texte dur, tranchant mais vrai qui fait réfléchir et peut amorcer un dialogue. Les chapitres sont courts, le style froid et distant, tout y est incisif et vif.  Un coup de poing peut être aussi un coup de cœur oui oui !!
              Lire la suite
              En lire moins
            SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
            Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !