Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265099401
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 225 mm

Prendre Lily

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 15/05/2015
« C’était une histoire de sexe, de pulsion et de meurtre. »
Une mère de famille retrouvée assassinée dans sa baignoire, les seins tranchés, les doigts comme un écrin renfermant deux mèches de cheveux.
Le corps d’une étudiante coréenne abandonné la nuit dans un quartier désert.
Et des jeunes femmes qui témoignent : leurs cheveux coupés net, tandis qu’elles vivent, marchent, respirent dans une petite...
Une mère de famille retrouvée assassinée dans sa baignoire, les seins tranchés, les doigts comme un écrin renfermant deux mèches de cheveux.
Le corps d’une étudiante coréenne abandonné la nuit dans un quartier désert.
Et des jeunes femmes qui témoignent : leurs cheveux coupés net, tandis qu’elles vivent, marchent, respirent dans une petite ville balnéaire d’Angleterre qui ne connaît pas les débordements.

Non loin de la salle de bains de Lily Hewitt vit Damiano Solivo. On lui donnerait le bon Dieu sans confession si ce n’étaient ces déviances auxquelles il s’adonne en secret.
Mais son épouse peut le jurer : Damiano est innocent. Damiano est même victime. Victime, oui : de la complexité d’une machinerie sociale et judiciaire qui sait comment on façonne les monstres.
 
Premier volume d’un diptyque tiré d’un fait divers qui tourmenta l’Italie et l’Angleterre de 1993 à 2011, Prendre Lily, raconte la traque d’un psychopathe identifié.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265099401
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • chapitre Posté le 18 Juin 2021
    Un meurtre atroce, un suspect évident et une enquête qui n'en finit pas de trainer. Tout est contre les policiers qui fouillent et cherchent le plus petit indice qui pourrait leur permettre de mettre sous le verrou celui qui n'en est pas à son premier carnage et qu'on n'a jamais pu arrêter. L'auteur nous peint la lenteur qui parfois entoure les enquêtes, les difficultés qui empêchent la simple arrestation d'un homme que tout accuse. Les intuitions et les évidences ne suffisent pas.
  • loma33 Posté le 15 Septembre 2020
    Un vrai bon thriller qui dérange par le crime et le profil du tueur. On vit l'enquête qui dure 8 ans presque au jour le jour, dans une immersion totale au sein de l'équipe policière avec laquelle on partage les joies, les frustrations, les coups de gueule et la décente aux enfers d'un inspecteur en particulier. Très très bon, un coup de cœur en ce qui me concerne
  • SuWookChoow Posté le 2 Août 2020
    C'est très bien écrit, avec beaucoup de précisions techniques, judiciaires ou scientifiques. Livre intéressant et original, facile à lire, très prenant, réaliste, MAIS très lent.....
  • merryfantasy Posté le 17 Juin 2020
    Quel roman, mais quel roman ! Alors, vous me connaissez, quand j'aime, je le dis, et quand je n'aime pas, ben je le dis aussi. Et là, j'ai aimé... globalement. Oui, il y a un petit mais... mais qui n'en est peut-être pas un : vous allez comprendre ! L'histoire est incroyable. Dès les premières pages, on se retrouve avec le cœur au bord des lèvres. La scène d'ouverture est une scène de crime particulièrement horrible, détaillée, et surtout qui nous est présentée avec une émotion incroyable, avec comme actrices les enfants de la victime. Il y a de quoi être bouleversée, et cela a été mon cas. Du coup, après un tel incipit, je ne pouvais que plonger à pieds joints dans la suite de cette histoire. Et l'histoire a suivi son cours, sublimée par un narrateur atypique qui a une réelle personnalité, qui prend à cœur cette affaire, et qui met ses tripes, sa vie et sa santé pour réussir à confondre le meurtrier. Il est sûr, il n'en démord pas, il fonce, et son style est caustique à souhait. Gordon est un personnage que j'ai adoré, et il fait le roman à lui tout seul. Les autres personnages sont un... Quel roman, mais quel roman ! Alors, vous me connaissez, quand j'aime, je le dis, et quand je n'aime pas, ben je le dis aussi. Et là, j'ai aimé... globalement. Oui, il y a un petit mais... mais qui n'en est peut-être pas un : vous allez comprendre ! L'histoire est incroyable. Dès les premières pages, on se retrouve avec le cœur au bord des lèvres. La scène d'ouverture est une scène de crime particulièrement horrible, détaillée, et surtout qui nous est présentée avec une émotion incroyable, avec comme actrices les enfants de la victime. Il y a de quoi être bouleversée, et cela a été mon cas. Du coup, après un tel incipit, je ne pouvais que plonger à pieds joints dans la suite de cette histoire. Et l'histoire a suivi son cours, sublimée par un narrateur atypique qui a une réelle personnalité, qui prend à cœur cette affaire, et qui met ses tripes, sa vie et sa santé pour réussir à confondre le meurtrier. Il est sûr, il n'en démord pas, il fonce, et son style est caustique à souhait. Gordon est un personnage que j'ai adoré, et il fait le roman à lui tout seul. Les autres personnages sont un peu plus effacés, car finalement on les voit au travers des yeux de Gordon. Il les connaît, certes, mais la vision que l'on a des gens est toujours très subjective, et c'est en partie grâce à cela que j'ai trouvé ce roman extrêmement réaliste quant à la mise en place générale des lieux, de l'intrigue, des bons et des moins gentils. Que de louanges, me direz-vous ! Alors, où se trouve donc ce mais ? Eh bien, tout simplement dans la longueur. Cinq cent vingt pages environ, sept ans d'enquête. Peu d'actions, des réflexions. Je vous jure que tout cela, ça se sent, cela pèse, c'est long. Mais cela reflète aussi tellement l'état d'esprit de Gordon, alors comment qualifier cela de négatif ? Honnêtement, je ne peux pas, car finalement cela donne le ton de cette enquête insupportable pour les nerfs du flic. Il n'y a pas à dire, cette lecture restera dans ma mémoire, car elle était aussi atypique qu'impressionnante. J'ai aimé et, même si j'ai soufflé par moment en me disant que cent pages de moins, cela ferait du bien, ce roman était absolument incroyablement bien ficelé. Je me suis posé mille questions, et cela m'a fait du bien. Alors, n'hésitez pas, et lisez-le !
    Lire la suite
    En lire moins
  • myu6 Posté le 28 Septembre 2019
    Ça faisait bien longtemps qu'un polar ne m'avait pas ainsi transportée... excellentissime ! Jusqu'au bout !
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.