Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707152916
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 324
Format : 135 x 220 mm

Professeurs... mais femmes

Carrières et vies privées des enseignantes du secondaire au XXe siècle

Collection : Textes à l'appui / Genre & sexualité
Date de parution : 20/09/2007

Comment les femmes ont-elles conjugué leur ascension professionnelle et leur vie privée et vécu une promotion sociale qui s'est accompagnée d'une dévalorisation générale du statut d'enseignant au cours du siècle ? Une vaste et passionnate enquête de sociologie historique.

Femme et professeur. C'est au XXe siècle que se féminise le métier de professeur, en même temps que l'enseignement dans son ensemble. Que furent ces carrières de femmes professeurs ? Comment ont-elles conjugué leurs aspirations professionnelles et leur vie privée, maritale, familiale et affective ? Comment ont-elle vécu cette dynamique...

Femme et professeur. C'est au XXe siècle que se féminise le métier de professeur, en même temps que l'enseignement dans son ensemble. Que furent ces carrières de femmes professeurs ? Comment ont-elles conjugué leurs aspirations professionnelles et leur vie privée, maritale, familiale et affective ? Comment ont-elle vécu cette dynamique de promotion sociale alors que – paradoxalement – on parle d'une « dévalorisation du professorat » après la guerre ?
La vaste enquête de sociologie historique que présente Marlaine Cacouault-Bitaud en s'appuyant sur des données statistiques originales et sur des entretiens biographiques réalisés avec des enseignantes du secondaire recrutées entre 1920 et 1940, et entre 1960 et 1985, éclaire les mutations d'une profession rarement analysée sous l'angle du genre. Celui-ci révèle notamment le « plafond de verre » auquel se heurtent nombre de femmes qui exercent une profession intellectuelle et l'articulation problématique entre les demandes qui leur sont adressées dans la sphère domestique et l'exercice d'un métier exigeant.
Cette histoire éclaire notre présent : aujourd'hui encore, à réussite scolaire égale, les femmes continuent de choisir plus souvent l'enseignement secondaire que le supérieur ou la recherche. Les questions soulevées ici concernent donc tout aussi bien les hom-mes, dont la vie professionnelle ne repose pas moins, mais différemment, sur des choix de vie personnelle.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707152916
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 324
Format : 135 x 220 mm

Ils en parlent

« Un bon métier pour une femme, qualifie-t-on souvent le professorat. Sous-entendu, un bon métier pour concilier vie professionnelle et tâche domestique. [...] Mais, contrairement aux apparences, il n'est guère simple d'être à la fois femme et professeur. C'est ce que montre Marlaine Cacouault-Bitaud, maître de conférence en sciences de l'éducation à l'Université Paris V, à partir de questionnaires et d'entretiens biographiques réalisés entre 1979 et 1980 et dans les années 1990 avec plusieurs générations d'enseignantes. Croisant l'approche sociologique et la perspective historique, elle inscrit son travail dans la lignée des travaux sur le genre pour montrer comment les rapports entre les deux sexes à l'intérieur de la profession ou dans la sphère privée influent les carrières. [...] Les témoignages recueillis par Marlaine Cacouault-Bitaud sont éloquents, parfois teintés d'amertume. [...] Le discours n'est pas pour autant victimaire. »
LIBÉRATION

« Les études sur le genre ont désormais le vent en poupe. Cet ouvrage consacré aux enseignantes du secondaire en témoigne. Dans ces pages, Marlaine Cacouault-Bitaud, sociologue et maître de conférences en sciences de l'éducation à l'université Paris V, entreprend de montrer comment "les rapports entre les sexes contribuent à modeler des profils et des carrières". Et comme souvent quand il s'agit du travail des femmes, la question lancinante est: "Comment concilient-elles leur vie privée et leur vie professionnelle ?" Car même pour les enseignantes, qui bénéficient comme on ne se lasse pas de le répéter d'horaires encadrés et de généreux congés, l'interrogation reste pertinente. Il n'est guère simple, contrairement aux préjugés, d'être professeure et femme. C'est ce que montre l'auteure dans une perspective à la fois sociologique et historique en s'appuyant en particulier sur des enquêtes réalisées entre 1979 et 1981 puis dans les années 1990 à partir d'entretiens biographiques et de questionnaires. Manque de reconnaissance, poids de la gestion domestique, renoncements professionnels pour favoriser la famille ou la carrière du mari..., autant de difficultés communes qui affleurent souvent derrière la diversité des parcours et l'évolution du métier. »
SCIENCES HUMAINES

« L'intérêt majeur de l'ouvrage est de mettre en évidence les interactions multiples entre les sphères privée et professionnelle qui dessinent les trajectoires féminines. La variété des configurations, et donc des identités enseignantes qui en découlent, n'aide pas le lecteur à s'y retrouver et à saisir une ligne directrice claire. Celle qui se dégage pourrait être que, malgré le desserrement des contraintes familiales à partir des années 1970 et la multiplication des arrangements qui en résulte, l'articulation entre vie privée et vie professionnelle continue de poser problème pour les femmes. Mais "quid" des hommes professeurs ? La poursuite d'une étude genrée de la profession enseignante au XX° siècle passe désormais par la confrontation des trajectoires féminines et des aspirations qui les guident avec celles de leurs collègues masculins. L'auteure montre d'ailleurs la voie par le recours à deux entretiens de professeurs. »
LE MOUVEMENT SOCIAL

PRESSE
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !