Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707141736
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 135 x 220 mm

Promenades dans Londres

ou L'aristocratie et les prolétaires anglais

François BÉDARIDA (Présentation)
Collection : [Re]découverte
Date de parution : 27/11/2003
Fascinée par le spectacle de l’Angleterre de la première révolution industrielle, que résume l’existence de la capitale britannique, Londres « la ville monstre », foyer du capitalisme et du paupérisme, Flora Tristan en a donné dans ses Promenades dans Londres un tableau puissamment évocateur.

La précédente édition de cet ouvrage, en 1978, avait rendu à Flora Tristan, après une longue éclipse, la notoriété qui aurait toujours dû être la sienne : celle d’une figure, passionnée et passionnante, de pionnière de la libération des femmes et de championne d’un socialisme émancipateur et fraternel — ce...

La précédente édition de cet ouvrage, en 1978, avait rendu à Flora Tristan, après une longue éclipse, la notoriété qui aurait toujours dû être la sienne : celle d’une figure, passionnée et passionnante, de pionnière de la libération des femmes et de championne d’un socialisme émancipateur et fraternel — ce socialisme qu’on a baptisé bien à tort « utopique ». Fascinée par le spectacle de l’Angleterre de la première révolution industrielle, que résume la capitale britannique, Londres « la ville monstre », foyer du capitalisme et du paupérisme, Flora Tristan en a donné dans ses Promenades dans Londres (première édition en 1840, revue en 1842) un tableau puissamment évocateur. Mais, en même temps, elle porte son regard sur le monde des marginaux et des exclus : délinquants, malades mentaux, prostituées, ce qui nous vaut des chapitres foisonnant de vie sur les prisons, les asiles, les maisons de plaisir, les taudis. Bref, un livre étonnamment moderne et proche en dépit du décalage chronologique. Grâce à cette édition, présentée et commentée par François Bédarida, auteur de L’Angleterre triomphante 1832-1914 (1974), L’Ère victorienne (1974), La Société anglaise 1851-1975 (1976), Churchill (1999), une œuvre majeure de Flora Tristan se trouve à nouveau accessible, et le lecteur pourra en apprécier aussi bien la valeur de description du premier capitalisme industriel que le frémissement militant au service de l’émancipation des prolétaires et des femmes.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707141736
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 135 x 220 mm
La Découverte

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • DELISSENSEBASTIEN Posté le 1 Août 2017
    Remarquable livre de Flora Tristan, cette femme intrépide qui parcourt Londres, mène des enquêtes dans la ville monstre. Flora Tristan s'introduit dans le milieu de la prostitution londonienne, 'the finishes', les asiles de Londres, les prisons, le Parlement avec courage. Ce n'est pas, loin de là? une promenade que ferait simplement en dilettante un touriste français débarqué tout fraîchement dans cette capitale. Flora Tristan parle des problèmes entre les classes, les prolétaires et les aristocrates comme la domination masculine. la question sociale, comme la question féminine... Un live ancré dans la réalité d'une époque, un livre à lire absolument, à méditer... Flora Tristan sera, pour ceux qui ne le savent pas, la grand-mère de Paul Gauguin, ...
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !