Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221107126
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 180
Format : 135 x 215 mm

Quand la nuit sera couverte de jour, je sortirai de l'hôpital

Date de parution : 18/05/2006

Cri d'amour d'une mère à son fils.
Magnifique leçon de vie au ton particulièrement inhabituel et provocant.

Max a deux ans et demi lorsque son père remarque un jour dans son cou un gros ganglion. Un premier pédiatre rassure ses parents : Max va bien. Mais le ganglion persiste, et l'enfant a parfois des coups de fatigue inquiétants… Un deuxième rendez-vous s'impose chez le pédiatre. Des examens sanguins...

Max a deux ans et demi lorsque son père remarque un jour dans son cou un gros ganglion. Un premier pédiatre rassure ses parents : Max va bien. Mais le ganglion persiste, et l'enfant a parfois des coups de fatigue inquiétants… Un deuxième rendez-vous s'impose chez le pédiatre. Des examens sanguins sont prescrits et la sentence tombe froidement : Max a une « leukémie », comme il dira plus tard…
Sa mère commence alors le récit du plus cruel des combats, contre la maladie, la mort, les médecins pas toujours aussi « humains » qu'on le souhaiterait, et le manque de connaissances face à l'évolution de la maladie. Insouciant, Max ne se plaint jamais. Commence alors le véritable défi pour ses parents : développer des trésors d'imagination pour préserver son innocence.
Max subit alors des protocoles très complexes, des chimiothérapies à des doses quasiment mortelles. Il tombe, se relève, retombe, se relève. Sa vie à l'hôpital est un enfer et pourtant Max, inconscient de la gravité de son état, transforme tout en jeux. Ses parents s'évertuent à le faire rire avec la complicité des clowns d'hôpitaux qui viennent lui rendre visite. Mais après une guérison longue et pénible, après sept mois vécus à nouveau chez lui avec ses parents, Max fait une rechute. Ses parents le croyaient pourtant sauvé. Ce cas très rare doit être traité par un protocole d'une violence effroyable, chimiothérapies, radiations et autogreffe, dont les résultats restent aléatoires.
Quand ses parents craquent, Max, lui, tient le coup. Et quand les médecins piétinent, il guérit enfin. Aujourd'hui, Max a six ans, il mène désormais la vie d'un enfant de son âge. Tout au long de ce parcours du combattant, ce petit garçon est resté un miracle ambulant d'humour et de vie.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221107126
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 180
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mimo26 Posté le 16 Juillet 2018
    Ce livre est à la fois magnifique et horrible. L'histoire est si bien racconté, autant dans la profondeur de la tristesse que dans l'horreur des traitements et parfois des situations(les salles de réveil par exemple) J'ai pleurer et ris tout le long de ce récit
  • agnesrobert Posté le 2 Juin 2016
    Un témoignage poignant, sans concession, admirable d'une mère qui doit affronter la leucémie de son très jeune enfant.
  • Choupinette8 Posté le 6 Mars 2014
    Témoignage poignant sur la leucémie et l enfant. L enfance volée par la maladie, le combat d une famille. Une histoire bouleversante. J ai dévoré ce livre en 2 jours, tellement les mots sont bien choisis et l histoire est bien écrite. Une triste réalité, tellement bien décrite dans sa souffrance. Tellement triste...
  • Gr3nouille2010 Posté le 11 Novembre 2011
    C'est un témoignage bouleversant intense que nous livre Gaëlle de Malglaive dans ce roman. Une sorte d'échappatoire face à la maladie. Pour son fils. Max est atteint d'une leucémie à l'âge de 2 ans demi. Tout le monde devra apprendre à vivre avec. Les parents mais aussi ce petit bout de chou très jeune, trop jeune pour subir ça. Ils devront apprendre à faire face à la douleur, à l'incompréhension, à la peur mais aussi à l'inconnu. Ils devront supporter ces douleurs horribles infligées à leur fils, le poids que les soins demandent aussi la réaction des étrangers quand ils regardent Max. Le côté inhumain du personnel hospitalier qui parlera aux parents comme si Max n'était qu'un numéro de plus sur la liste des malades qui oubliera même de lui réserver une chambre ! La maladie n'est-elle donc pas suffisante comme poids ? Comment faire comprendre a un enfant de 2 ans ce que la vie lui inflige ? Comment remonter la pente garder espoir, ne serait-ce que pour lui ? Comment croire à l'avenir alors que la rechute n'est jamais loin ? C'est ce que Gaëlle tente de nous faire partager à travers son récit. On... C'est un témoignage bouleversant intense que nous livre Gaëlle de Malglaive dans ce roman. Une sorte d'échappatoire face à la maladie. Pour son fils. Max est atteint d'une leucémie à l'âge de 2 ans demi. Tout le monde devra apprendre à vivre avec. Les parents mais aussi ce petit bout de chou très jeune, trop jeune pour subir ça. Ils devront apprendre à faire face à la douleur, à l'incompréhension, à la peur mais aussi à l'inconnu. Ils devront supporter ces douleurs horribles infligées à leur fils, le poids que les soins demandent aussi la réaction des étrangers quand ils regardent Max. Le côté inhumain du personnel hospitalier qui parlera aux parents comme si Max n'était qu'un numéro de plus sur la liste des malades qui oubliera même de lui réserver une chambre ! La maladie n'est-elle donc pas suffisante comme poids ? Comment faire comprendre a un enfant de 2 ans ce que la vie lui inflige ? Comment remonter la pente garder espoir, ne serait-ce que pour lui ? Comment croire à l'avenir alors que la rechute n'est jamais loin ? C'est ce que Gaëlle tente de nous faire partager à travers son récit. On vit quasiment au quotidien ce qu'ils ont vécu : l'annonce de la leucémie, leur réaction ainsi que celle de Max, l'espoir de guérison, les allers retours entre la maison les hôpitaux, le soutien de leur entourage, les petits bonheurs de la vie. Les enfants sont toujours très courageux face aux maladies. Bien plus que les adultes. On se rend compte de ça aussi ici, avec Max, à travers des anecdotes que sa maman a reporté dans son témoignage. Il déborde d'énergie même quand il est au plus bas, son moral remonte en flèche très vite. Il s'accroche, il se bat. Il ne baisse jamais les bras. Ses parents non plus. Ils ont tous fait preuve de courage d'optimisme, même dans les pires moments même si on ne connait pas la maladie, on se rend bien compte que c'est un calvaire. Encore plus quand ça touche un enfant si jeune. Son enfant. C'est un récit bouleversant, émouvant par certains côtés, révoltant. Tout y est, avec sincérité franchise. Avec les bons les mauvais moments. Mais surtout avec beaucoup d'amour.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.