Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258085169
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Quand tu n'étais pas là

Alice DELARBRE (Traducteur)
Date de parution : 27/01/2011

Summer Hill, une banlieue de Sydney, dans les années 1940.

Pour les femmes restées au pays, la guerre est aussi une épreuve. Sans nouvelles de son mari, mobilisé dans le Pacifique, Catherine est persuadée qu'il est mort. Ne supportant plus la solitude, elle finit par trouver du réconfort auprès d'un soldat américain. Mais, en février 1946, son époux revient. Hanté...

Pour les femmes restées au pays, la guerre est aussi une épreuve. Sans nouvelles de son mari, mobilisé dans le Pacifique, Catherine est persuadée qu'il est mort. Ne supportant plus la solitude, elle finit par trouver du réconfort auprès d'un soldat américain. Mais, en février 1946, son époux revient. Hanté par le souvenir des combats, il n'est plus le même homme. Catherine est quant à elle rongée par la culpabilité. Car l'adultère n'est pas le seul de ses secrets.

Avec ce roman remarquable de justesse psychologique, Laura Bloom évoque de façon subtile les drames intimes engendrés par la guerre et offre le magnifique portrait d'une femme qui assume ses choix envers et contre tous.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258085169
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Un beau roman sur l'instinct de survie, l'amour et l'indépendance." Françoise Feuillet - Avantages

"Un récit sentimental et historique très romanesque." Maxi

"Incompréhension, dissimulation, pruderie, les non-dits de cette époque de grands bouleversements sont particulièrement bien rendus sous la plume fine et avisée de Laura Bloom." L'Ardennais

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lealeh Posté le 13 Juin 2020
    Un beau roman sur la guerre et ses ravages. J'ai mis un peu de temps à "rentrer" dans l'histoire mais ensuite je me suis laissée porter par son déroulement. C'est un peu perturbant d'entendre parler d'une guerre qui nous est étrangère par son contexte géographique mais c'est instructif. Les sentiments des personnages, leur complexité sont finement décrits. Un bon moment.
  • bookaddict02 Posté le 17 Mai 2019
    Une lecture qui traine en longueur, je ne suis pas arrivé à vraiment m'intéresser à l'histoire.
  • sld09 Posté le 4 Janvier 2018
    J'ai d'abord été un peu déçue parce que l'histoire ne correspondait pas à ce que je m'étais imaginé à partir de la quatrième de couverture. Ajoutez à cela le rythme assez lent, l'atmosphère un peu sombre... et en plus j'ai eu du mal à éprouver de la sympathie pour l'héroïne et c'est peut-être ce qui m'a le plus freinée. Mais finalement, malgré un début difficile, j'ai bien aimé cette histoire qui m'a fait découvrir un aspect moins connu de la Seconde Guerre Mondiale. En effet, loin du conflit européen auquel on pense d'abord, il est ici question des combats dans le Pacifique et des femmes qui font tourner le pays en attendant retour des soldats au front et qui devront alors leur céder la place et retourner aux fourneaux. L'auteur s'attarde tout particulièrement sur les difficultés qu'ont Catherine et Robert à se retrouver après une si longue séparation alors qu'ils sont hantés par les souvenirs (les atrocités de la guerre pour lui, les remords d'avoir "fauté" pour elle). Le retour en arrière semble impossible pour eux et le conseil mille fois répété aux femmes de ne rien changer afin que leurs maris retrouvent leurs repères à leur retour semblent d'autant plus absurde... J'ai d'abord été un peu déçue parce que l'histoire ne correspondait pas à ce que je m'étais imaginé à partir de la quatrième de couverture. Ajoutez à cela le rythme assez lent, l'atmosphère un peu sombre... et en plus j'ai eu du mal à éprouver de la sympathie pour l'héroïne et c'est peut-être ce qui m'a le plus freinée. Mais finalement, malgré un début difficile, j'ai bien aimé cette histoire qui m'a fait découvrir un aspect moins connu de la Seconde Guerre Mondiale. En effet, loin du conflit européen auquel on pense d'abord, il est ici question des combats dans le Pacifique et des femmes qui font tourner le pays en attendant retour des soldats au front et qui devront alors leur céder la place et retourner aux fourneaux. L'auteur s'attarde tout particulièrement sur les difficultés qu'ont Catherine et Robert à se retrouver après une si longue séparation alors qu'ils sont hantés par les souvenirs (les atrocités de la guerre pour lui, les remords d'avoir "fauté" pour elle). Le retour en arrière semble impossible pour eux et le conseil mille fois répété aux femmes de ne rien changer afin que leurs maris retrouvent leurs repères à leur retour semblent d'autant plus absurde que c'est seulement une fois qu'ils se décident à faire des projets et à s'écarter du chemin qu'ils s'étaient initialement choisis que Catherine et Robert finissent par se retrouver Je ne regrette donc pas d'avoir persévéré pour suivre ces personnages plein de nuances qui donnent vie à une histoire émouvante qui évite les facilités.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lila_guilbaud Posté le 23 Septembre 2013
    Voila je viens de le finir, belle couverture, j'adore l'époque, j'apprends des chose comme l'implication de l’Australie dans la 2nd WW,, bien écrit, certains passages inutiles. Je ne sors pas très convaincue de cette histoire, d'ailleurs je n'aime pas du tout la fin... Je ne peux pas vous en dire plus il faut le lire ...
  • x-livres-passion-x Posté le 23 Juillet 2012
    J'ai découvert ce livre suite à sa sortie récente en poche chez Pocket, le résumé m'a bien plu, j'avais donc hâte de le lire. C'est donc maintenant chose faite. Catherine vit à Sydney avec son mari Robert, celui-ci part combattre, et laisse Catherine seule. Elle va donc le remplacer et effectuer son travail dans un cabinet d'architecte. Mais au bout de quelques temps, il n'envoie plus de lettres, elle le pense donc mort. Et va avoir une relation avec un Américain pendant une très courte durée. Mais la culpabilité va la ronger, Robert n'est pas mort, et rentre chez eux en 1946. Ce livre est une bonne idée, il relate brièvement la seconde guerre mondiale du point de vue Australien, ce qui apporte un côté instructif mais aussi intéressant à ce livre. On nous parle très peu du rôle des Australiens pendant la période 1939-1945 en cours, donc on y découvre quelques petits éléments. Mais la guerre est vraiment secondaire, c'est beaucoup plus un livre romantique, sentimentale. La lecture se fait facilement, mais peut-être un peu lassante à la fin, car il y manque un peu d'action, peu de suspense. Quant aux personnages, on découvre Catherine, une jeune femme forte, mais j'ai eu parfois... J'ai découvert ce livre suite à sa sortie récente en poche chez Pocket, le résumé m'a bien plu, j'avais donc hâte de le lire. C'est donc maintenant chose faite. Catherine vit à Sydney avec son mari Robert, celui-ci part combattre, et laisse Catherine seule. Elle va donc le remplacer et effectuer son travail dans un cabinet d'architecte. Mais au bout de quelques temps, il n'envoie plus de lettres, elle le pense donc mort. Et va avoir une relation avec un Américain pendant une très courte durée. Mais la culpabilité va la ronger, Robert n'est pas mort, et rentre chez eux en 1946. Ce livre est une bonne idée, il relate brièvement la seconde guerre mondiale du point de vue Australien, ce qui apporte un côté instructif mais aussi intéressant à ce livre. On nous parle très peu du rôle des Australiens pendant la période 1939-1945 en cours, donc on y découvre quelques petits éléments. Mais la guerre est vraiment secondaire, c'est beaucoup plus un livre romantique, sentimentale. La lecture se fait facilement, mais peut-être un peu lassante à la fin, car il y manque un peu d'action, peu de suspense. Quant aux personnages, on découvre Catherine, une jeune femme forte, mais j'ai eu parfois du mal à comprendre ses réactions. Robert se comporte aussi assez étrangement. Cela a donc été pour moi une lecture agréable, instructive malgré quelques petits points négatifs peu importants, je remercie donc Priceminister de m'avoir permis de lire ce livre.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.