Lisez! icon: Search engine

« Quantifield Self »

La Découverte
EAN : 9782348055300
Code sériel : 216
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 274
Format : 160 x 240 mm
« Quantifield Self »

Collection : Revue Réseaux
Date de parution : 05/07/2019
L’expression « Quantified Self » accède à la visibilité médiatique entre 2008 et le milieu des années 2010, charriant un lot de promesses et d’attentes aussi hétérogènes que saisissantes. La perspective de sujets construisant une connaissance enrichie d’eux-mêmes par la confrontation à des chiffres peut surprendre, dès lors que la... L’expression « Quantified Self » accède à la visibilité médiatique entre 2008 et le milieu des années 2010, charriant un lot de promesses et d’attentes aussi hétérogènes que saisissantes. La perspective de sujets construisant une connaissance enrichie d’eux-mêmes par la confrontation à des chiffres peut surprendre, dès lors que la réflexivité et la mise en signes de soi ont majoritairement été saisies à travers les pratiques d’écriture et la production du journal intime. Contrairement à ces formes d’introspection valorisant la singularité des individus, la mise en chiffres de soi est rapidement soupçonnée de trahir une appétence, sinon une incitation, à se rendre comparable aux autres, qu’il s’agisse de mettre en œuvre une visée de performance ou de conformité. S’ajoutant à la perspective de connaissance intime, les puissants ressorts de la comparaison et de l’émulation sociales s’immisceraient, à travers la mesure de soi, au cœur des pratiques réflexives.
La proposition de ce numéro consiste à poser un regard distancié sur le développement des quantifications de soi, à en explorer les origines et la variété en prenant au sérieux l’importance du tournant numérique. Pour une partie des observateurs, l’intérêt émergent pour la « quantification du soi » ou le « Soi quantifié » doit en premier lieu être rapporté à la diffusion croissante d’objets connectés (capteurs, bracelets, montres et applications mobiles, etc.) résolument attachés aux personnes (portés sur soi de façon particulièrement continue). Pour d’autres analystes, le « Quantified Self » désigne un prolongement et un renouvellement des façons de mesurer les corps, les états mentaux et les activités humaines. Ainsi figure-t-il un nouveau registre d’extension de la mise en données du monde et des individus à l’ère numérique et qui intéresse plusieurs disciplines.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348055300
Code sériel : 216
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 274
Format : 160 x 240 mm
La Découverte

Ils en parlent

Manger cinq fruits et légumes par jour : cette fameuse injonction a depuis peu été complétée par un nouvel objectif, « faire » ses 10000 pas quotidiens. Ce seuil s’est imposé à mesure que les smartphones et les bracelets capables de mesurer la marche à pied se sont multipliés. Cette tendance à mesurer ses activités (et son poids, son sommeil, son alimentation, son cycle menstruel…) à l’aide d’un smartphone ou d’un appareil connecté a un nom : le quantified self. Nouvel avatar de la surveillance ou moyen d’améliorer sa vie conçu par les gourous californiens ? C’est cette question que pose la dernière livraison de la revue Réseaux.
Martin Utersinger / Le Monde
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !