En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Qu'attendent les singes

            Julliard
            EAN : 9782260021940
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 1 x 205 mm
            Qu'attendent les singes

            Date de parution : 03/04/2014
            Yasmina Khadra revient à ses premières amours, l’Algérie d’aujourd’hui, et dresse, avec Qu’attendent les singes, un portrait sombre et déliquescent de son pays.
            « Merveilleusement maquillée, les cheveux constellés de paillettes, les mains rougies au henné avec des motifs berbères jusqu’aux poignets, on dirait que le drame l’a cueillie au beau milieu d’une noce.
            Dans ce décor de rêve, tandis que le monde s’éveille à ses propres paradoxes, la Belle au bois dormant a...
            « Merveilleusement maquillée, les cheveux constellés de paillettes, les mains rougies au henné avec des motifs berbères jusqu’aux poignets, on dirait que le drame l’a cueillie au beau milieu d’une noce.
            Dans ce décor de rêve, tandis que le monde s’éveille à ses propres paradoxes, la Belle au bois dormant a rompu avec les contes.
            Elle est là, et c’est tout.
            Fascinante et effroyable à la fois.
            Telle une offrande sacrificielle… »

            Une jeune étudiante est découverte assassinée dans la forêt de Baïnem, près d’Alger. Une femme, Nora Bilal, est chargée de mener l’enquête, loin de se douter que sa droiture est un danger mortel dans un pays livré aux requins en eaux troubles.
            Qu’attendent les singes est un voyage à travers l’Algérie d’aujourd’hui où le Mal et le Bien se sentent à l’étroit dans la diablerie naturelle des hommes.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782260021940
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 1 x 205 mm
            Julliard
            19.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • JeanPierreV Posté le 13 Novembre 2018
              Une jeune fille est retrouvée morte. L'enquête est confiée au commissaire Nora, une femme énergique. Malgré les menaces et les pressions de sa hiérarchie, elle s'accrochera et fera tout pour aller jusqu'au terme de son enquête. Son orientation sexuelle la livre aux remarques et observations de ses collègues. Pas banal de retrouver une femme flic commissaire dans un pays dominé par les hommes. Le sujet aurait pu être plaisant et explosif. Malheureusement, on pressent dès le départ qui sont les bons et les méchants.....Surtout les méchants, car les bons sont rares. L'ambiance est pesante, voire malsaine.... L'intrigue et le scénario auraient pu être passionnants, mais ce n'est pas le dessein affiché de Khadra. Le scénario n'est que le prétexte à une dénonciation des malversations et manipulations du régime algérien, dont l'auteur fut, rappelons le, un militaire au temps où l'armée combattait le GIA. Un livre dans lequel l'auteur règle ses comptes avec l'Algérie - une fois de plus pourrait-on dire - par la multiplication de phrases assassines sur les hommes, les institutions de ce pays, la presse, les dirigeants, la police, la justice, la corruption, la déliquescence du régime... "Dans un pays où l'on est fier de corrompre... Une jeune fille est retrouvée morte. L'enquête est confiée au commissaire Nora, une femme énergique. Malgré les menaces et les pressions de sa hiérarchie, elle s'accrochera et fera tout pour aller jusqu'au terme de son enquête. Son orientation sexuelle la livre aux remarques et observations de ses collègues. Pas banal de retrouver une femme flic commissaire dans un pays dominé par les hommes. Le sujet aurait pu être plaisant et explosif. Malheureusement, on pressent dès le départ qui sont les bons et les méchants.....Surtout les méchants, car les bons sont rares. L'ambiance est pesante, voire malsaine.... L'intrigue et le scénario auraient pu être passionnants, mais ce n'est pas le dessein affiché de Khadra. Le scénario n'est que le prétexte à une dénonciation des malversations et manipulations du régime algérien, dont l'auteur fut, rappelons le, un militaire au temps où l'armée combattait le GIA. Un livre dans lequel l'auteur règle ses comptes avec l'Algérie - une fois de plus pourrait-on dire - par la multiplication de phrases assassines sur les hommes, les institutions de ce pays, la presse, les dirigeants, la police, la justice, la corruption, la déliquescence du régime... "Dans un pays où l'on est fier de corrompre et d'être corrompu, le filou averti se doit de mettre les bouchées doubles" (P. 152) A terme ça devient assez lassant. J'ai cherché dans cette description bien noire, un aspect positif sur ce pays, ses élites, ses hommes politiques. En vain. Sans doute pas le meilleur de l'auteur....l'un des plus percutant, sans doute.
              Lire la suite
              En lire moins
            • catmanwo Posté le 24 Septembre 2018
              N'est pas Deon Meyer qui veut... J'adore Khadra, une écriture extraordinaire, et ce roman ne fait pas exception à la règle. Mais, car il y a un mais (minime certes), l'auteur n'arrive pas à accrocher le lecteur à son enquête. Khadra n'est pas à l'aise avec le style polar et ça se sent, en tout cas avec celui-ci... Bien écrit mais pas un page turner...
            • Polars_urbains Posté le 11 Avril 2018
              Suite à la découverte du corps d’une jeune étudiante assassinée et mutilée, l’enquête est confiée à une commissaire de la PJ d’Alger. Prétexte pour Yasmina Khadra de plonger dans le monde politique algérien dominé par les « rboba » (décideurs de l’ombre) at quelques journalistes véreux à leurs ordres. C’est donc sans une société algérienne et algéroise qui semble avoir perdu tous ses repères et toutes ses valeurs que Nora (dont la tache n’est pas facilitée par quelques éléments machistes de son équipe) et ses adjoints poursuivent leurs investigations, ignorant que, dans l’ombre, des figures menaçantes et sans états d’âme sont à l’affut de leurs faits et gestes. Portrait sans concession de l’Algérie contemporaine (publié en 2014 mais toujours d’actualité), Qu’attendent les singes est par ailleurs un excellent polar reposant sur une bonne intrigue. Face à des caciques du régime qui ont trahi les idéaux de justice et d’égalité de la guerre d’indépendance, les personnages de Nora et de son adjoint Zine sont attachants, même si le lecteur pourra les trouver un peu stéréotypés en chevaliers blancs poursuivant le crime. Mais ce roman très noir se lit avec un grand plaisir et peut-être certains verront dans sa conclusion (un peu facile... Suite à la découverte du corps d’une jeune étudiante assassinée et mutilée, l’enquête est confiée à une commissaire de la PJ d’Alger. Prétexte pour Yasmina Khadra de plonger dans le monde politique algérien dominé par les « rboba » (décideurs de l’ombre) at quelques journalistes véreux à leurs ordres. C’est donc sans une société algérienne et algéroise qui semble avoir perdu tous ses repères et toutes ses valeurs que Nora (dont la tache n’est pas facilitée par quelques éléments machistes de son équipe) et ses adjoints poursuivent leurs investigations, ignorant que, dans l’ombre, des figures menaçantes et sans états d’âme sont à l’affut de leurs faits et gestes. Portrait sans concession de l’Algérie contemporaine (publié en 2014 mais toujours d’actualité), Qu’attendent les singes est par ailleurs un excellent polar reposant sur une bonne intrigue. Face à des caciques du régime qui ont trahi les idéaux de justice et d’égalité de la guerre d’indépendance, les personnages de Nora et de son adjoint Zine sont attachants, même si le lecteur pourra les trouver un peu stéréotypés en chevaliers blancs poursuivant le crime. Mais ce roman très noir se lit avec un grand plaisir et peut-être certains verront dans sa conclusion (un peu facile toutefois) une raison de croire encore à des jours meilleurs pour ce beau pays et ce « magnifique peuple qui est le sien » comme l’auteur le fait dire à Zine.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Catherine1956 Posté le 24 Mars 2018
              Cette fois ci, il s'agit de l'Algérie;de la corruption qui y règne. Super policier qui nous montre l'Algérie d'aujourd'hui mais est-ce vraiment ainsi ? Qu'en disent des algériens qui lisent ce roman? N'empêche j'ai aimé.
            • mumuboc Posté le 5 Mars 2018
              Yasmina Khadra à travers l'enquête sur le meurtre d'une jeune femme dénonce les travers de la société algérienne (mais qui pourrait je pense s'appliquer à beaucoup de pays) : corruption, pouvoir, influence, trafics et malgré tout quelques hommes et femmes qui tentent de garder une conscience de la justice, de la vérité. Je ne lis désormais que très peu de romans policiers, thrillers etc....  L'intrigue est intéressante mais ce n'est pas le plus important dans ce récit car elle n' est que le prétexte à une dénonciation des manipulations de son pays, qu'il connaît parfaitement pour avoir longtemps été au sein de son armée pendant en particulier la lutte contre le GIA. Même si j'ai lu et suivi avec intérêt l'enquête de Nora, la commissaire épaulée par l'inspecteur Zine, deux êtres investis dans leur travail, incorruptibles et désabusés, se démenant au milieu de ripoux, hommes de pouvoir et hommes de mains etc.. je ne suis pas forcément un bon public pour juger un tel récit. L'intrigue est bien menée  (même si le dénouement est assez "grandiose" et moraliste), les différents acteurs prennent leurs places, devenant tortionnaires de plus faibles qu'eux.  Je reconnais malgré tout à l'auteur le talent de mêler une intrigue policière,... Yasmina Khadra à travers l'enquête sur le meurtre d'une jeune femme dénonce les travers de la société algérienne (mais qui pourrait je pense s'appliquer à beaucoup de pays) : corruption, pouvoir, influence, trafics et malgré tout quelques hommes et femmes qui tentent de garder une conscience de la justice, de la vérité. Je ne lis désormais que très peu de romans policiers, thrillers etc....  L'intrigue est intéressante mais ce n'est pas le plus important dans ce récit car elle n' est que le prétexte à une dénonciation des manipulations de son pays, qu'il connaît parfaitement pour avoir longtemps été au sein de son armée pendant en particulier la lutte contre le GIA. Même si j'ai lu et suivi avec intérêt l'enquête de Nora, la commissaire épaulée par l'inspecteur Zine, deux êtres investis dans leur travail, incorruptibles et désabusés, se démenant au milieu de ripoux, hommes de pouvoir et hommes de mains etc.. je ne suis pas forcément un bon public pour juger un tel récit. L'intrigue est bien menée  (même si le dénouement est assez "grandiose" et moraliste), les différents acteurs prennent leurs places, devenant tortionnaires de plus faibles qu'eux.  Je reconnais malgré tout à l'auteur le talent de mêler une intrigue policière, une écriture efficace, des rebondissements et une maîtrise du contexte politique et géographique, qui rendent la lecture facile et intéressante.  Mais décidément ce n'est pas une littérature que j'apprécie peut-être à sa juste valeur.
              Lire la suite
              En lire moins

            Ils en parlent

            «La plume acérée, le regard perçant, Yasmina Khadra dissèque les maux qui rongent son pays dans un roman passionnant, naviguant entre policier et thriller politique.»
            Marwane Ben Yahmed / Jeune Afrique
            « Superbe roman. »
            Stéphanie de Marco / Valeurs Actuelles
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
            Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com