Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265099272
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Quelqu'un pour qui trembler

Date de parution : 01/10/2015
Comment être un père quand on arrive vingt ans après ?
Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que...
Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.
Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.
  
Grâce à ses best-sellers, Gilles Legardinier a fait rire et ému des millions de lecteurs à travers le monde. Son humour et une humanité sincère, alliés à un goût unique pour les histoires décalées, trouvent un écho de plus en plus grand.
Une fois de plus, à travers des personnages bouleversants et des situations hilarantes dont il a le secret, cet auteur atypique parvient à nous surprendre pour mieux nous entraîner ailleurs, au plus profond de nous…

www.gilles-legardinier.com
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265099272
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm
Fleuve éditions

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • melajeh Posté le 13 Février 2020
    Un roman feel good facile à lire, avec de petites touches d'humour et des moments tendres sur le thème de la découverte de la paternité.
  • Weaxy Posté le 11 Janvier 2020
    J'aime toujours autant ses personnages. Ils sont tellement attachants !!! Et les relations entre eux ...
  • Les_plaisirs_des_mots Posté le 17 Décembre 2019
    Il s'agit indéniablement de mon roman préféré de Gilles Legardinier, loin devant les autres, et malgré le fait que je les ai tous beaucoup aimés ! Ce que j'aime particulièrement chez cet auteur, c'est son habilité à jongler avec tout genres de personnages principaux. Souvent, un auteur trouve du confort à reprendre le même type de personnages, même sexe, même âge, parfois même contexte social... chez Gilles Legardinier, on atterri rarement deux fois au même endroit, et ça rend l'ensemble des lectures qu'il nous propose tellement plus rafraîchissant. Ici, nous nous retrouvons donc avec Thomas, un homme plus si jeune mais encore loin d'être vieux, médecin humanitaire dans un petit village en Inde, avant de rentrer en France pour opérer dans une maison de retraite. Thomas est un personnage plus réservé que ce à quoi nous avions l'habitude jusqu'ici, mais il est de loin le plus touchant, je me suis sentie même bien plus proche de lui que d'autres personnages féminins du même auteur. Globalement, j'ai aimé tous les personnages que j'ai été amenée à rencontrer dans cette lecture. Les petits pensionnaires de la maison de retraite, Pauline et son fils, Emma, Romain... Parfois ils n'ont l'air de rien comme ça, mais... Il s'agit indéniablement de mon roman préféré de Gilles Legardinier, loin devant les autres, et malgré le fait que je les ai tous beaucoup aimés ! Ce que j'aime particulièrement chez cet auteur, c'est son habilité à jongler avec tout genres de personnages principaux. Souvent, un auteur trouve du confort à reprendre le même type de personnages, même sexe, même âge, parfois même contexte social... chez Gilles Legardinier, on atterri rarement deux fois au même endroit, et ça rend l'ensemble des lectures qu'il nous propose tellement plus rafraîchissant. Ici, nous nous retrouvons donc avec Thomas, un homme plus si jeune mais encore loin d'être vieux, médecin humanitaire dans un petit village en Inde, avant de rentrer en France pour opérer dans une maison de retraite. Thomas est un personnage plus réservé que ce à quoi nous avions l'habitude jusqu'ici, mais il est de loin le plus touchant, je me suis sentie même bien plus proche de lui que d'autres personnages féminins du même auteur. Globalement, j'ai aimé tous les personnages que j'ai été amenée à rencontrer dans cette lecture. Les petits pensionnaires de la maison de retraite, Pauline et son fils, Emma, Romain... Parfois ils n'ont l'air de rien comme ça, mais c'est grâce à eux que la lecture est aussi agréable, entre traits d'humour et situations cocasses, il y a toujours de l'originalité, de la simplicité dans l'amusement du quotidien de tout ce petit monde. Et puis comment ne pas s'attacher à cet incroyable gang de retraités ? Le cœur du roman se construit autour de Thomas et Emma, le père et la fille, dans un étrange ballet qui m'a laissée sceptique au départ, avant de me conquérir au fil des pages. Ils entretiennent une relation complexe, dont on a uniquement le point de vue de Thomas, bouleversé par cette découverte et essayant de faire de son mieux pour apparaître dans la vie de cet enfant qu'il n'a jamais connue. Au final, j'ai trouvé l'intrigue autour d'eux véritablement délicate et subtile. Je me suis laissée surprendre par la tournure étrange de leur relation, par la douceur de Thomas, son altruisme, son courage, sa force pour ne pas laisser ses émotions et son bien-être passer avant celui de sa fille. Enfin, il y a souvent dans les romans de Gilles Legardinier, une idée forte qui tient l'histoire et qui se laisse envelopper de tous les autres éléments qui permettent d'en faire une comédie tellement agréable à lire. Ici, l'auteur (qui nous l'explique aussi dans les remerciements) a voulu transmettre cette idée simple et forte autour de l'amour : aimer, c'est avoir quelqu'un pour qui trembler. Aimer vraiment, c'est d'avoir peur pour l'autre avant soi. Thomas était un homme entièrement détaché, mais le jour où il rencontre Emma, il a pour la première fois quelqu'un pour qui trembler, quelqu'un pour qui il se fait plus de soucis que pour lui-même, qui a plus d'importance que sa propre vie à ses yeux. Dans le roman cette idée se traduit donc principalement à travers la relation père-fille (ce qui me touche forcément en plein cœur comme je suis très attachée à mon Papa) mais on peut la retrouver autour de divers autres personnages, comme par exemple Michael et son chien... C'est une chose à laquelle je n'avais jamais pensé de cette manière-ci avant, mais je trouve ça d'une infini douceur, et ça me touche en plein cœur, parce que moi aussi j'ai quelqu'un pour qui trembler.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Audreyy Posté le 16 Décembre 2019
    Gilles Legardinier est un auteur maître en bons sentiments, en optimisme de la vie et quand c'est ce dont on a envie ou besoin, se tourner vers lui, je le recommande. Il arrive à mêler l'amour, l'amitié, la famille avec humour et joie. En ouvrant un de ses livres, on sait qu'on va passer un bon moment car c'est frais, c'est léger, c'est plein d’optimisme et surtout on sait comment ça va se terminer. Quelqu'un pour qui trembler ne fait pas exception à la règle. Il raconte l'histoire de Thomas qui apprend l'existence de sa fille 20 ans plus tard et qui va chercher à entrer dans sa vie. Gilles Legardinier crée ici un personnage trop parfait, ce qui m'a dérangé. Thomas, médecin, aide son prochain, embellit la vie de chacun dès qu'il entre dans la leur. C'est beau mais on part parfois un peu dans l’irréaliste. J'aime aimer mes personnages, pour leurs qualités et leurs défauts et lui, n'en a pas. Difficile de s'attacher à un être si irréel. Mais, cela dit, j'ai passé un bon moment. En cette période de fêtes de Noël, ça fait du bien de lire de la joie, de l'optimisme et de faire le... Gilles Legardinier est un auteur maître en bons sentiments, en optimisme de la vie et quand c'est ce dont on a envie ou besoin, se tourner vers lui, je le recommande. Il arrive à mêler l'amour, l'amitié, la famille avec humour et joie. En ouvrant un de ses livres, on sait qu'on va passer un bon moment car c'est frais, c'est léger, c'est plein d’optimisme et surtout on sait comment ça va se terminer. Quelqu'un pour qui trembler ne fait pas exception à la règle. Il raconte l'histoire de Thomas qui apprend l'existence de sa fille 20 ans plus tard et qui va chercher à entrer dans sa vie. Gilles Legardinier crée ici un personnage trop parfait, ce qui m'a dérangé. Thomas, médecin, aide son prochain, embellit la vie de chacun dès qu'il entre dans la leur. C'est beau mais on part parfois un peu dans l’irréaliste. J'aime aimer mes personnages, pour leurs qualités et leurs défauts et lui, n'en a pas. Difficile de s'attacher à un être si irréel. Mais, cela dit, j'ai passé un bon moment. En cette période de fêtes de Noël, ça fait du bien de lire de la joie, de l'optimisme et de faire le plein d'espoir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Amelie70 Posté le 2 Décembre 2019
    Thomas s'est installé en Inde depuis des années. Lorsqu'il apprend qu'il est le père d'une lycéenne, il décide de rentrer en France pour la rencontrer. Mais comment s'y prendre ? Comment se présenter à elle ? Comment être père d'une lycéenne sans être passer par la case grossesse, bébé, couche, biberon.... Thomas va se poser beaucoup de questions et trouver de l'aide où il ne s'y attendait pas. Gilles Legardinier nous présente la rencontre entre un père et sa fille qui vont apprendre à s'adapter l'un à l'autre. J'ai adoré
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.