Lisez! icon: Search engine

Ragnvald et le loup d'or

Presses de la cité
EAN : 9782258143333
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 592
Format : 140 x 225 mm
Ragnvald et le loup d'or
La Saga des Vikings : livre 1

Marion ROMAN (Traducteur)
Date de parution : 04/10/2018
Vengeance en terre viking
Norvège, IXe siècle après J.-C. Depuis que son père est mort, Ragnvald n’a qu’une hâte : atteindre la maturité pour pouvoir enfin gouverner les terres qui lui reviennent, placées sous l’égide de son beau-père, le cruel Olaf. Aussi, quand il échappe à une tentative d’assassinat, Ragnvald devine que c’est Olaf qui est... Norvège, IXe siècle après J.-C. Depuis que son père est mort, Ragnvald n’a qu’une hâte : atteindre la maturité pour pouvoir enfin gouverner les terres qui lui reviennent, placées sous l’égide de son beau-père, le cruel Olaf. Aussi, quand il échappe à une tentative d’assassinat, Ragnvald devine que c’est Olaf qui est à la manœuvre. Obtenir justice n’est pas chose aisée en pays viking, où des centaines de petits rois se disputent un lambeau de territoire, mais Ragnvald est prêt à mourir pour sauver son honneur. Quant à sa petite sœur, l’impétueuse Svanhild, elle serait capable de prendre les armes pour lui venir en aide. Jusqu’au jour où elle croise le chemin du beau Solvi, l’ennemi juré de son frère... Tandis que Ragnvald choisit de rejoindre les troupes du jeune Harald, guerrier prodige incarné dans le monde des rêves par un loup à la crinière d’or, Svanhild sera confrontée au pire des dilemmes : la famille ou la liberté.
Puisant dans un des textes fondateurs de la littérature subarctique,  Linnea Hartsuyker raconte l’histoire d’un personnage historique, Ragnvald de Møre, bras droit du premier roi de Norvège, et éclaire les phénomènes à l’origine de ces royaumes scandinaves formés par la mosaïque de terre au nord des mers d’Écosse. Mais ce sont surtout les destins contrariés d’un frère et d’une sœur épris d’idéal que bâtit le premier tome de cette épopée foisonnante d’héroïsme, d’aventure et de sentiments à vif, à placer entre les mains de tous les amateurs d’Outlander ou de Game of Thrones.  
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258143333
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 592
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

Il fut une époque où tout homme libre, courageux et possédant une épée pouvait aspirer à conquérir et régner sur des terres. Telle était la Norvège du début du IX siècle décrite par Linnea Hartsuiker, où au gré des batailles, des alliances politiques et des mariages se faisaient et se défaisaient les territoires. Le jeune Ragnvald a connu bien des revers de fortune, descendant d’un roi, il voit sa terre natale d’Ardar confiée à son cruel beau-père Olaf. Ce dernier rechigne à la lui restituer au point de commanditer l’assassinat du jeune guerrier par son capitaine Solvi à son retour de raid viking. Réchappant à l’attentat, Ragnvald a la vision d’un loup à la crinière dorée qu’il sent comme un signe des dieux anciens présidant à son destin. Il sait alors qu’il devra reconquérir sa terre quitte à s’attirer l’inimitié de Solvi et de sa famille. En sa sœur, Svanhild, il a une alliée précieuse, mais les choses se compliquent lorsque celle-ci découvre qu’elle n’est pas insensible aux charmes de son ennemi. Entrant au service du roi Hakon qui promet de l’aider à accomplir sa vengeance, la route de Ragnvald croise celle d’Harald, un tout jeune guerrier promis à une destinée exceptionnelle, et s’il était le loup de sa vision ? Entre combats et manigances politiques, l’auteur fait revivre avec réalisme un pan méconnu de l’Histoire, dans un roman dont on attend la suite avec impatience.
 
Marc Rauscher / Librairie Birmann Majuscule - 74 200 - 74 200 Thonon-les-Bains
" Une incroyable épopée qui vous fera traverser la Norvège du temps des vikings. Embarquez à bord d'un drakkar, affontrez les jails ennemis dans le fracas des armes et des boucliers, festoyez auprès de vos compagnons, sachez déjouer les pièges et les traitrises, et si cela échoue... remettez votre sort entre les mains des dieux. "
Mylène / Espace culturel Seclin - 59113 - 59113 Seclin
" Ce premier volet est une réussite et on attend la suite."
L'Ardennais

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Elamia Posté le 8 Novembre 2019
    Depuis quelques années, les vikings ont le vent en poupe. Séries tv, films, jeux vidéo, bandes dessinées, musique.. tout est prétexte pour mettre ces guerriers du nord à l'honneur. Lors de la sortie de ce livre, j'avais d'énormes à prioris. J'avais du mal à imaginer qu'un énième récit sur eux pouvait encore me captiver. Et force est de l'avouer... je me trompais complètement ! Le récit de Linnea Hartsuyker est palpitant, mais aussi très documenté, on voit qu'elle connaît son sujet sur le bout des doigts. Navigation, tactique de combat, moeurs, tout est vraiment détaillé. Elle nous plonge au coeur des coutumes norroises avec un grand respect pour ces traditions et sans nous servir des tonnes de clichés indigestes. Je pensais qu'elle était d'origine nord européenne et que ce roman était une façon pour elle de remonter sur les traces de ses ancêtres, mais pas du tout puisqu'elle est américaine. Ce roman me rappelle beaucoup la saga « The Last Kingdom » de Bernard Cornwell. le héros de ce premier tome, est un jeune guerrier répondant au nom de Ragnvald. Il a vu les terres de sa famille spoliées par son beau-père et n'aura de répit qu'une fois sa vengeance assouvie. le Ragnvald de... Depuis quelques années, les vikings ont le vent en poupe. Séries tv, films, jeux vidéo, bandes dessinées, musique.. tout est prétexte pour mettre ces guerriers du nord à l'honneur. Lors de la sortie de ce livre, j'avais d'énormes à prioris. J'avais du mal à imaginer qu'un énième récit sur eux pouvait encore me captiver. Et force est de l'avouer... je me trompais complètement ! Le récit de Linnea Hartsuyker est palpitant, mais aussi très documenté, on voit qu'elle connaît son sujet sur le bout des doigts. Navigation, tactique de combat, moeurs, tout est vraiment détaillé. Elle nous plonge au coeur des coutumes norroises avec un grand respect pour ces traditions et sans nous servir des tonnes de clichés indigestes. Je pensais qu'elle était d'origine nord européenne et que ce roman était une façon pour elle de remonter sur les traces de ses ancêtres, mais pas du tout puisqu'elle est américaine. Ce roman me rappelle beaucoup la saga « The Last Kingdom » de Bernard Cornwell. le héros de ce premier tome, est un jeune guerrier répondant au nom de Ragnvald. Il a vu les terres de sa famille spoliées par son beau-père et n'aura de répit qu'une fois sa vengeance assouvie. le Ragnvald de Linnea Hartsuyker, tout comme Uhtred chez Cornwell, veut assouvir sa soif de vengeance, retrouver sa légitimité et aspire à une vie tranquille sur ses terres d'origines. Mais il devient lui aussi le pantin des puissants et devra faire preuve de patience et de diplomatie pour rallier des guerriers à sa cause et s'assurer la protection d'un roi en qui il croit. Certes, il y a comme un air de déjà vu dans le scénario, mais la plume est un régal. Elle laisse transparaître l'authenticité de ces hommes endurcis, leur respect des dieux et la beauté des paysages glacés. Je ne tarderai pas à me procurer la suite, qui promet d'être elle aussi, riche en rebondissements.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lildrille Posté le 27 Octobre 2019
    Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=38998 J'ai mis la note de : 15/20 Mon avis : Ragnvald et le loup d’or est un roman d’aventures et d’épopées vikings comme on les aime. En vogue grâce à la série éponyme, ces nordiques souvent mal dénotés, se dévoilent de plus en plus également en littérature. L’auteure s’est inspirée d’une véritable saga d’antan pour nous faire revivre les premiers pas du prétendant au trône de Norvège, Harald. Trahisons, fausses allégeances, pillages, massacres, mariage, tout y est. Les traditions vikings sont mises à l’honneur dans ce roman tout en nous apprenant une multitude de termes norrois comme ting, représentant une assemblée de justice, wyrd pour le destin, daugr, décrivant une créature maléfique, ou knarr qui est un type de bateau marchand. L’écriture est soignée et riche. Les descriptions des différents lieux d’action font rêver, nous font voyager et nous font aussi réagir. On a la sensation de lire un véritable documentaire en plus d’un roman épique. Les situations sont bien explicitées, comme les rôles de chacun dans la famille, dans l’armée et dans les navires. Les références historiques sont nombreuses et permettent une immersion... Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=38998 J'ai mis la note de : 15/20 Mon avis : Ragnvald et le loup d’or est un roman d’aventures et d’épopées vikings comme on les aime. En vogue grâce à la série éponyme, ces nordiques souvent mal dénotés, se dévoilent de plus en plus également en littérature. L’auteure s’est inspirée d’une véritable saga d’antan pour nous faire revivre les premiers pas du prétendant au trône de Norvège, Harald. Trahisons, fausses allégeances, pillages, massacres, mariage, tout y est. Les traditions vikings sont mises à l’honneur dans ce roman tout en nous apprenant une multitude de termes norrois comme ting, représentant une assemblée de justice, wyrd pour le destin, daugr, décrivant une créature maléfique, ou knarr qui est un type de bateau marchand. L’écriture est soignée et riche. Les descriptions des différents lieux d’action font rêver, nous font voyager et nous font aussi réagir. On a la sensation de lire un véritable documentaire en plus d’un roman épique. Les situations sont bien explicitées, comme les rôles de chacun dans la famille, dans l’armée et dans les navires. Les références historiques sont nombreuses et permettent une immersion crédible et vivace. Roman historique et d’aventures à la fois, ce livre est d’autant féerique qu’il nous plonge dans le quotidien de personnes ayant vraiment existé. Par ailleurs, les croyances nordiques, aujourd’hui bien connues, apportent leur lot de magie dans un univers plutôt austère et froid : Ran, la déesse des eaux, repêche les noyés ; Loki, le dieu fourbe, ne cesse de tourmenter les esprits et le Walhalla, la halle d’Odin, donne de l’espoir aux combattants qui rêvent d’y siéger parmi les plus valeureux des guerriers. Un peu superstitieux sur les bords, fervents croyants et pas toujours pratiquants, les peuples vikings nous ressemblent plus qu’il n’y paraît et ont laissé de nombreuses traces de leurs passages. Les héros ne sont clairement pas des barbares assoiffés de sang et dénués d’esprit. Ils nous offrent des intrigues intéressantes, même si, comme souvent, la plupart tournent autour du pouvoir, de la conquête de territoires et de sombres affaires familiales. Le passage du ting est certainement un des passages les plus prenants tant la mise en scène est grandiose et le suspense à son comble. Les lois nordiques sont si complexes et pleines d’intelligence qu’on se laisse vite prendre au jeu. Ragnvald, le personnage principal, est borné, têtu et très terre à terre. Sa vengeance compte plus que tout et il est prêt à n’importe quoi pour récupérer ses terres quel qu’en soit le prix. Cette fixation est parfois agaçante tant et si bien qu’elle lui fait faire des erreurs. On finit par s’attacher à cette tête brûlée qui ne cesse d’approcher les hautes sphères pour finir par conseiller les plus grands. Malmené par son beau-père et torturé par d’autres de ses camarades auxquels il avait confiance, ses blessures du passé se rouvrent constamment et font de Ragnvald un personnage aussi instable qu’intéressant. Sa sœur n’est pas en reste. Svanhild est un personnage qui prend de plus en plus de place au fil du récit. Le lecteur aimera rapidement sa hargne et ses rêves d’aventures, tout comme sa naïveté et sa force de caractère. On la suit moins longtemps que Ragnvald mais les chapitres la concernant sont aussi forts et captivants, parfois même davantage car plus subtils, amoureux et aventuriers que ceux de Ragnvald où les combats et manœuvres stratégiques s’enchaînent un peu trop par moment sans nous laisser de répit. Plus on avance dans l’histoire, plus les passages avec Svanhild deviennent également des manèges d’alliance et de manipulation. Certains accords nous touchent moins que d’autres tandis qu’il y en a qui nous parlent davantage. Ses interactions avec Solvi, un personnage d’importance et aussi curieux que fascinant, sont ensorcelantes et nous font découvrir d’autres facettes des nordiques. Le rythme du roman est ainsi inégal. Certaines batailles se suivent trop vite, seulement entrecoupées de discours militaires ou de préparations à la guerre. Les jeux politiques finissent par lasser quelque peu à partir de la seconde moitié du livre tant ils sont omniprésents, même s’ils reflètent la vérité. On a du mal à s’y attacher et le choix de prendre parti pour tel ou tel aspirant au trône paraît complètement flou. De plus, ces moments nous font oublier une partie du suspense du début du livre et des objectifs des personnages principaux. La fin change de ton et fait suite à la première partie du roman, cassant complètement les intrigues de pouvoir. On suit un Ragnvald d’abord désemparé qui, petit à petit, prend confiance et agit pour le bien de tous, selon lui. Ses confrontations finales avec sa sœur sont très prenantes étant donné le chemin parcouru par les deux protagonistes. Les rêves de l’un ne signifient plus grand-chose pour l’autre et vice et versa. Ils ont évolué, chacun de leur côté, au fil des pages et ce, d’une belle façon. Ragnvald et le loup d’or est le premier roman d’une saga épique où pillages, massacres, vengeances et combats s’enchaînent, tout en laissant une place non négligeable aux intrigues familiales et amoureuses, en plus de celles plus politiques et territoriales. Tout y est ! La violence est également présente et appuie le fait que l’époque était dure et cruelle. On s’y croit vraiment et on apprend. L’auteure nous a offert un livre riche et endiablé, tout de même un peu trop tourné sur les batailles. Mais, finalement, comment lui en vouloir ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • babichon Posté le 25 Septembre 2019
    Ragnvald est un jeune loup dans une vie qui devait lui être favorable. Mais la trahison, la vengeance et l'espoir d'un avenir glorieux le mènera de la frontière de la mort au champ de bataille. que du bonheur et du suspense ! Je recommande même s'il y a quelques longueurs, l'histoire se pose pour annoncer une suite riche en rebondissement. Les personnages sont riches, très variés et on s'y attache vite ! Je recommande
  • capitainesoo Posté le 17 Septembre 2019
    Alors que la série « Vikings », produite par la chaîne HBO, enchante les téléspectateurs, Linnea Hartsuyker lance une saga livresque qui nous entraîne en Norvège au cœur d’un IXe siècle flamboyant. Depuis le décès de son père, Ragnval attend de lui succéder et met tout en œuvre pour gouverner le vaste territoire actuellement sous la férule de son beau-père, l’intangible Olaf. Le jour où ce dernier échappe à un attentat, les soupçons se focalisent sur le jeune homme. De son côté, sa sœur Svanhild se sait prête à tout afin de lui prêter main-forte. « Rangvald et le loup d’or » mêle action et récit épique, avec une avalanche de chapitres bardés de fureur et de passion. Servi par un style extrêmement cinématographique, l’auteur s’inspire des textes fondateurs de la littérature scandinave et s’appuie sur une culture assez mal connue ailleurs pour raconter le destin contrarié d’un peuple épris de liberté. Héroïsme et aventure mâtinent cette épopée foisonnante à placer dans la bibliothèque de celles et ceux qui se sont réjouis en découvrant « Game of thrones » et « Outlander ». Avec un thème peu abordé en littérature, cet ouvrage (premier d’une saga annoncée) prend son temps pour... Alors que la série « Vikings », produite par la chaîne HBO, enchante les téléspectateurs, Linnea Hartsuyker lance une saga livresque qui nous entraîne en Norvège au cœur d’un IXe siècle flamboyant. Depuis le décès de son père, Ragnval attend de lui succéder et met tout en œuvre pour gouverner le vaste territoire actuellement sous la férule de son beau-père, l’intangible Olaf. Le jour où ce dernier échappe à un attentat, les soupçons se focalisent sur le jeune homme. De son côté, sa sœur Svanhild se sait prête à tout afin de lui prêter main-forte. « Rangvald et le loup d’or » mêle action et récit épique, avec une avalanche de chapitres bardés de fureur et de passion. Servi par un style extrêmement cinématographique, l’auteur s’inspire des textes fondateurs de la littérature scandinave et s’appuie sur une culture assez mal connue ailleurs pour raconter le destin contrarié d’un peuple épris de liberté. Héroïsme et aventure mâtinent cette épopée foisonnante à placer dans la bibliothèque de celles et ceux qui se sont réjouis en découvrant « Game of thrones » et « Outlander ». Avec un thème peu abordé en littérature, cet ouvrage (premier d’une saga annoncée) prend son temps pour décrire les mœurs locales, s’intéresser à la psychologie des personnages et narrer leurs espoirs dans un monde où les faibles deviennent des proies. L’aspect politique n’a pas été éludé, apportant un regard introspectif sur une civilisation peu étudiée dans le cadre du cours d’histoire pratiqué en France comme en Belgique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Heleniah Posté le 12 Mars 2019
    Au IXème siècle, en Norvège. Ragnvald est un jeune homme élevé par son beau-père, meilleur ami de son père décédé il y a déjà plusieurs années. Mais alors qu’il revient de sa première expédition, il échappe de peu à une tentative de meurtre perpétuée par le capitaine du bateau, Solvi, mais dont Ragnvald comprend vite qu’il était commandité par son propre beau-père ! Alors que lui-même est bien décidé de se venger des deux hommes et à récupérer ses terres, il va rencontrer celui qui semble être désigné pour devenir le premier roi de Norvège. De son côté sa propre sœur, Svanhild, a une forte personnalité et n’a pas l’intention de se laisser marier à n’importe qui, d’autant plus qu’elle ne rêve que d’aventure et de navigation. J’avais vu passer le livre à la sortie, sans avoir pris le temps de le lire, puisqu’on me l’a offert, je n’avais plus d’excuse et c’est chose faite. Pour être parfaitement honnête, je trouve qu’on voit des vikings un peu à toutes les sauces, maintenant, entre la série (que j’apprécie beaucoup, par ailleurs), et les harlequins qui alternent entre highlander et vikings (je ne les lis pas, mais à force de les mettre en rayon... Au IXème siècle, en Norvège. Ragnvald est un jeune homme élevé par son beau-père, meilleur ami de son père décédé il y a déjà plusieurs années. Mais alors qu’il revient de sa première expédition, il échappe de peu à une tentative de meurtre perpétuée par le capitaine du bateau, Solvi, mais dont Ragnvald comprend vite qu’il était commandité par son propre beau-père ! Alors que lui-même est bien décidé de se venger des deux hommes et à récupérer ses terres, il va rencontrer celui qui semble être désigné pour devenir le premier roi de Norvège. De son côté sa propre sœur, Svanhild, a une forte personnalité et n’a pas l’intention de se laisser marier à n’importe qui, d’autant plus qu’elle ne rêve que d’aventure et de navigation. J’avais vu passer le livre à la sortie, sans avoir pris le temps de le lire, puisqu’on me l’a offert, je n’avais plus d’excuse et c’est chose faite. Pour être parfaitement honnête, je trouve qu’on voit des vikings un peu à toutes les sauces, maintenant, entre la série (que j’apprécie beaucoup, par ailleurs), et les harlequins qui alternent entre highlander et vikings (je ne les lis pas, mais à force de les mettre en rayon ou en retours, lorsque je lis les 4ème de couv’, j’ai l’impression de voir toujours la même histoire !) j’avais peur qu’on tombe dans les clichés et le déjà-vu. Bon, l’avantage de ce roman, c’est qu’il est fondé sur une base historique solide. Même s’il y a une histoire d’amour contrarié, et même si elle prend une part importante, le roman n’est pas basé uniquement là-dessus et heureusement ! on rencontre beaucoup de personnages, parfois il faut faire un petit effort de mémoire pour se souvenir de qui est avec qui, etc, mais on est rarement perdu. L’action nous entraîne dans le roman à un rythme soutenu la plupart du temps, malgré quelques essoufflements. Les personnages sont pour la plupart attachants. Ragnvald, notre héros, peut faire sourire parce qu’il gère assez mal ses propres affaires, mais à toujours la vision et le conseil justes pour celles des autres, et son regard sur le « jeune » Harald qui a le malheur d’avoir 3 ans de moins que lui, si je me souviens bien, est assez amusant. Svanhild, sa sœur, est un personnage intéressant dans la mesure où elle sait ce qu’elle veut, elle n’est ni une guerrière, ni une fermière, mais bien décidé à gagner sa liberté. Malgré tout, son jugement est aussi altéré en ce qui la concerne (dans sa relation avec Solvi). Quant à ce dernier, il en fera craquer plus d’une avec son côté bad boy ténébreux au passé douloureux, mais il apporte également un point de vue intéressant au récit. Donc dans l’ensemble, j’ai été séduite par le roman, malgré quelques longueurs (ou bien ne l’ai-je pas lu aux moments les plus propices), je suis bien partante pour découvrir l’histoire, la dimension historique étant justement l’un des points les plus importants et original de ce roman.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    6 romans à lire en attendant le retour de "Game of Thrones"

    L'épopée Game of Thrones touche à sa fin. Qui montera sur le trône ? Un froid éternel va-t-il s'abattre sur Westeros ? En attendant l'arrivée de la huitième et ultime saison de la série le 14 avril prochain, voici quelques lectures qui devraient vous aider à patienter. 

    Lire l'article