Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266263399
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Rebelle du désert - tome 03 : La Tempête

Hélène ZYLBERAIT (Traducteur)
Collection : Rebelle du désert
Date de parution : 18/10/2018
Le destin du désert repose entre ses mains
Les rebelles sont anéantis : la plupart d’entre eux ont été capturés ou tués. Amani a été épargnée mais n’a plus le choix : à présent, elle doit agir. Accompagnée de son armée desquelettes rebelles, elle se lance dans une mission de sauvetage à travers le désert hostile. Mais serat-... Les rebelles sont anéantis : la plupart d’entre eux ont été capturés ou tués. Amani a été épargnée mais n’a plus le choix : à présent, elle doit agir. Accompagnée de son armée desquelettes rebelles, elle se lance dans une mission de sauvetage à travers le désert hostile. Mais serat- elle capable de prendre seule la tête de la rébellion et de mener à bien cette dangereuse expédition ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266263399
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LesmotsdArva Posté le 25 Août 2019
    J'ai mis quatre mois à lire ce bouquin.. Pour plusieurs raisons. Déjà, parce que je ne voulais pas terminer cette saga qui a commencé par un coup de coeur phénoménal pour le monde et les personnages créés par Alwyn Hamilton. Mais aussi parce que la première partie de ce roman était… lente et un peu molle du genou. Explication. Amani, la Demji aux yeux bleus, se retrouve à la tête de la Rébellion. Elle n'est pas faite pour gouverner et mener une armée décharnée (ne vous laissez pas tromper par le résumé, il n'y a pas de squelettes. Je n'ai toujours pas compris cette formulation ahah !). Mais elle doit le faire. Pour son peuple. Son désert. Comme dans les deux premiers tomes, Amani est la force de cette histoire. Elle n'est pas parfaite et fait beaucoup d'erreurs, mais elle en est consciente. Son pouvoir est affaibli, comme ses compagnons, mais elle se bat bec et ongle pour ce qu'elle croit juste. Elle façonne son univers et donne le rythme de la marche de son monde. Et c'est génial. J'ai rarement lu une héroïne de sa trempe, et rien que pour ça, je vous recommande fortement de plonger dans cette histoire. Concernant l'univers, là... J'ai mis quatre mois à lire ce bouquin.. Pour plusieurs raisons. Déjà, parce que je ne voulais pas terminer cette saga qui a commencé par un coup de coeur phénoménal pour le monde et les personnages créés par Alwyn Hamilton. Mais aussi parce que la première partie de ce roman était… lente et un peu molle du genou. Explication. Amani, la Demji aux yeux bleus, se retrouve à la tête de la Rébellion. Elle n'est pas faite pour gouverner et mener une armée décharnée (ne vous laissez pas tromper par le résumé, il n'y a pas de squelettes. Je n'ai toujours pas compris cette formulation ahah !). Mais elle doit le faire. Pour son peuple. Son désert. Comme dans les deux premiers tomes, Amani est la force de cette histoire. Elle n'est pas parfaite et fait beaucoup d'erreurs, mais elle en est consciente. Son pouvoir est affaibli, comme ses compagnons, mais elle se bat bec et ongle pour ce qu'elle croit juste. Elle façonne son univers et donne le rythme de la marche de son monde. Et c'est génial. J'ai rarement lu une héroïne de sa trempe, et rien que pour ça, je vous recommande fortement de plonger dans cette histoire. Concernant l'univers, là encore rien à redire. La plume de l'autrice est très visuelle et parlante, on sentirait presque la chaleur du désert, la poudre et la magie. Parce que, oui, dans ce troisième tome, on en apprend beaucoup plus sur les Djinns, ces êtres immortels qui, d'habitude, restent loin des histoires des hommes. J'ai beaucoup aimé que la mythologie se développe et se précise, tout en laissant en suspens quelques questions. Et j'aaaaime quand le lecteur a la possibilité de spéculer sur certaines choses une fois le livre refermé. Par contre, ce que j'aime moins, ce sont les longueurs accessoires. Et les 200 premières pages en sont truffées. Il a fallu du temps pour retrouver le souffle épique qui m'a retournée la tronche dans le premier tome. Et sincèrement je commençais à m'inquiéter un peu, mais le dernier tiers est EXCEPTIONNEL. J'avais tellement peur pour les personnages, leur monde… Tout se joue dans les dernières pages, le dernier combat, et même si l'issue est courue d'avance, j'ai versé ma petite larme. L'autrice réussit à nous surprendre en jouant avec les clichés du genre, et c'est grisant. En bref, un bon tome de conclusion qui, malgré quelques longueurs, nous propose avec panache un ultime combat pour la liberté, la justice et l'amour. Rebelle du désert est devenue une série coup de coeur (principalement pour son premier tome je dois dire), et je suis heureuse d'avoir traversé le désert en compagnie d'Amani, le Bandit aux yeux bleus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • revesansfrontiere Posté le 19 Août 2019
    rebelle du désert est définitivement une saga coup de coeur! le tome 1 m'avait intrigué, le tome 2 conquise et ce troisième a clôt en beauté une des meilleures sagas (pour moi) que j'ai lu. On retrouve amani et le reste des rebelles après le massacre du clan et la capture des autres. Imin est morte après avoir pris l'apparence d'Ahmed (leader de la révolution et digne héritier du Miraji). Le peuple est persuadé qu'il est mort. Amani décide d'être le nouveau chef et veut un plan pour libérer ses amis prisonniers et sauver le Miraji du sultan et des puissances étrangères. Un troisième tome rempli d'actions, de décisions, de choix, de révélations, des sacrifices, d'amour et de courage. Une bataille, celle de sauver le Miraji envers et contre tout et une course contre la montre toujours aussi serrée. Un livre qui m'a encore retourné le coeur et m'a fait passer par plein d'émotions. Jusqu'à la fin tu ne sais pas ce qui adviendra de tous les personnages… et du destin de ce grand désert. L'auteur m'a eue encore en beauté, elle m'a piégé parfois, m'a fait espérer puis râler… Cet univers est magnifique, les personnages sont tellement géniaux. Amani est une héroïne extraordinaire: forte et sensible... rebelle du désert est définitivement une saga coup de coeur! le tome 1 m'avait intrigué, le tome 2 conquise et ce troisième a clôt en beauté une des meilleures sagas (pour moi) que j'ai lu. On retrouve amani et le reste des rebelles après le massacre du clan et la capture des autres. Imin est morte après avoir pris l'apparence d'Ahmed (leader de la révolution et digne héritier du Miraji). Le peuple est persuadé qu'il est mort. Amani décide d'être le nouveau chef et veut un plan pour libérer ses amis prisonniers et sauver le Miraji du sultan et des puissances étrangères. Un troisième tome rempli d'actions, de décisions, de choix, de révélations, des sacrifices, d'amour et de courage. Une bataille, celle de sauver le Miraji envers et contre tout et une course contre la montre toujours aussi serrée. Un livre qui m'a encore retourné le coeur et m'a fait passer par plein d'émotions. Jusqu'à la fin tu ne sais pas ce qui adviendra de tous les personnages… et du destin de ce grand désert. L'auteur m'a eue encore en beauté, elle m'a piégé parfois, m'a fait espérer puis râler… Cet univers est magnifique, les personnages sont tellement géniaux. Amani est une héroïne extraordinaire: forte et sensible à la fois. Elle veut se battre et vivre. Elle est ingénieuse, rusée, courageuse, loyale…. Les autres aussi sont tellement wow: j'aime shazad et sa détermination, Ahmed au grand coeur, jin, sam.…. Je ne peux pas en une "critique" dire à quel point j'aime cette saga mais si je pourrais en faire des éloges, alors je le ferais sans hésiter et avec plaisir. JE RECOMMANDE VIVEMENT CETTE SAGA! SPOILER SUR LA FIN: j'ai aimé que ca se finisse bien pour amani et les autres même si la mort de sam m'a affecté (je l'aimais beaucoup!). C'est rare qu'une saga ne me déçoive pas du tout et je dois dire que celle ci a gagné mon coeur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nono19 Posté le 3 Août 2019
    Après la débâcle ayant eu lieu à la fin du tome 2, une grande partie de la rébellion est emprisonnée ce qui oblige Amani à prendre les rênes. Accompagnée d'une poignée de rebelles dont Jin et les jumeaux, Amani tentera de libérer ses amis. Le dôme de feu que le sultan a installé sur la ville avec l'aide de Leyla compliquera un peu la donne. Ce dernier tome met un point final à la trilogie avec brio. Je ne me suis ennuyée à aucun moment tellement l'action s'enchaîne sans temps mort. L'histoire nous amène à revoir de vieilles connaissances comme Noorsham ou encore la tante Farrah. D'ailleurs dans la version originale, une petite liste reprend tous les personnages importants et où ils en sont ce qui peut aider. Je dois avouer que j'ai eu l'avantage de lire la trilogie en six mois. Ma mémoire était encore fraîche. Amani n'a que 17 ans et pourtant elle se retrouve chargée de lourdes responsabilités. C'est un esprit libre qui a eu l'habitude de ne penser qu'à elle-même. Son évolution est assez frappante dans ce tome car elle fait passer les autres et la cause avant elle-même. Sa relation avec Jin est solide ce qui lui permet de se reposer sur lui.... Après la débâcle ayant eu lieu à la fin du tome 2, une grande partie de la rébellion est emprisonnée ce qui oblige Amani à prendre les rênes. Accompagnée d'une poignée de rebelles dont Jin et les jumeaux, Amani tentera de libérer ses amis. Le dôme de feu que le sultan a installé sur la ville avec l'aide de Leyla compliquera un peu la donne. Ce dernier tome met un point final à la trilogie avec brio. Je ne me suis ennuyée à aucun moment tellement l'action s'enchaîne sans temps mort. L'histoire nous amène à revoir de vieilles connaissances comme Noorsham ou encore la tante Farrah. D'ailleurs dans la version originale, une petite liste reprend tous les personnages importants et où ils en sont ce qui peut aider. Je dois avouer que j'ai eu l'avantage de lire la trilogie en six mois. Ma mémoire était encore fraîche. Amani n'a que 17 ans et pourtant elle se retrouve chargée de lourdes responsabilités. C'est un esprit libre qui a eu l'habitude de ne penser qu'à elle-même. Son évolution est assez frappante dans ce tome car elle fait passer les autres et la cause avant elle-même. Sa relation avec Jin est solide ce qui lui permet de se reposer sur lui. J'aurais juste aimé que Jin ait un peu plus de place. Il est un peu en arrière plan. Comme tout le monde en fait. Amani est au centre de tout. Même si ce n'est pas elle qui régnera. C'est une guerre ce qui veut dire qu'il y aura des morts. Le destin de certains personnages que j'aimais bien m'a attristée. Parmi les nouveaux personnages, le Sin Maker est particulièrement intéressant. Ce Djinn est manipulateur à souhait. On ne comprend son but que bien trop tard. Un tome qui clôture en beauté cette trilogie qui mélange mythes, action, pouvoirs, retournements de situation, un peu de romance, personnages intéressants, ... Tout cela en plein désert sous un soleil de plomb.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Saiwhisper Posté le 3 Juillet 2019
    Ce troisième et ultime volet est plaisant cependant, je n’ai jamais réussi à rentrer totalement dedans… Aussi, pour réellement savourer la saga, je vous conseille d’enchaîner les tomes ou de relire, même si c’est en diagonale, les deux autres opus… En ayant laissé systématiquement un an d’écart entre chaque lecture, j’ai systématiquement oublié les personnages secondaires, leurs liens et leur rôle dans le récit… Or, j’ai constaté en relisant mon avis du second tome, que j’avais déjà eu du mal à retrouver mes marques !… Ici, avec autant de personnages entourant le tandem Amani / Jin, cela a été pire… J’étais totalement perdue durant les trois-quarts de l’ouvrage, si bien que je n’ai malheureusement pas pu le savourer alors qu’il avait beaucoup de qualités… D’ailleurs, une liste des personnages aurait été le bienvenu en fin ou début de livre, car je ne pense pas que je serai la seule à me faire avoir de la sorte… Ainsi, je vous recommande vivement de ne pas faire la même erreur que moi, car il est très aisé de se sentir déboussolé ! L’histoire se situe juste après le second tome. Comme ses prédécesseurs, ce livre va comporter énormément d’action ! Un flot de... Ce troisième et ultime volet est plaisant cependant, je n’ai jamais réussi à rentrer totalement dedans… Aussi, pour réellement savourer la saga, je vous conseille d’enchaîner les tomes ou de relire, même si c’est en diagonale, les deux autres opus… En ayant laissé systématiquement un an d’écart entre chaque lecture, j’ai systématiquement oublié les personnages secondaires, leurs liens et leur rôle dans le récit… Or, j’ai constaté en relisant mon avis du second tome, que j’avais déjà eu du mal à retrouver mes marques !… Ici, avec autant de personnages entourant le tandem Amani / Jin, cela a été pire… J’étais totalement perdue durant les trois-quarts de l’ouvrage, si bien que je n’ai malheureusement pas pu le savourer alors qu’il avait beaucoup de qualités… D’ailleurs, une liste des personnages aurait été le bienvenu en fin ou début de livre, car je ne pense pas que je serai la seule à me faire avoir de la sorte… Ainsi, je vous recommande vivement de ne pas faire la même erreur que moi, car il est très aisé de se sentir déboussolé ! L’histoire se situe juste après le second tome. Comme ses prédécesseurs, ce livre va comporter énormément d’action ! Un flot de rebondissements va avoir lieu, ce qui rend la lecture aussi fluide qu’addictive ! Entre twists, avancée de la quête, rencontres de nouveaux protagonistes et retrouvailles, le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer ! Parmi l’entourage d’Amani, le puissant Faiseur de Pêchés est celui qui m’a le plus marqué. J’ai apprécié son côté ambigu, fourbe et direct, maléfique mais présent pour offrir son aide, … C’est un Djinn complexe que l’on prend plaisir à suivre… De son côté, l’héroïne reste fidèle à elle-même. En effet, notre chère « Bandit aux yeux bleus » reste déterminée, puissante, rusée, un peu présomptueuse et très sûre d’elle. On comprend aisément qu’elle fasse partie des piliers de la Rébellion… Cela dit, j’ai trouvé que l’on en attendait parfois trop d’elle. J’avais l’impression que sans elle, les autres rebelles n’étaient pas capables d’agir, de réfléchir ou de progresser… Sa décision était toujours celle qui prônait… C’était un peu frustrant, car il y a beaucoup de personnages secondaires qui auraient pu être plus présent et utiles à cette révolte. Même Jin, pourtant une personne influente, est très effacé ! Je ne le reconnaissais pas… De ce fait, tous se font voler la vedette par la belle jeune femme… En tout cas, l’intrigue est bien ficelée, sans temps-morts et monte en puissance ! Avec curiosité et intérêt, le lecteur va suivre les résistants dans ce sauvetage programmé, cette envie de destituer le Sultan tyrannique pour mettre le Prince rebelle sur le trône et cette ultime bataille qui se prépare ! Tout le monde est en danger et le combat final me faisait saliver d’envie. Or, je n’ai pas été déçue par le dénouement, car Alwyn Hamilton est une véritable conteuse… Mais pas uniquement : elle est aussi surprenante ! En effet, je ne m’attendais pas du tout au retournement de situation avec le choix ultime que va devoir faire Amani ! C’était une bonne surprise… Globalement, ce dernier volet est vraiment très bien… Quel dommage de n’avoir jamais réussi à rentrer dedans ! Certes, il y a quelques points négatifs dans cette trilogie comme l’héroïne mise sur un piédestal, la romance très en retrait et la grande quantité de personnages secondaires néanmoins, ces défauts sont balayés par le rythme intensif, l’idée de contes et la plume aussi poétique qu’immersive de l’auteure…
    Lire la suite
    En lire moins
  • paperborn Posté le 10 Juin 2019
    Excellente fin (malgré quelques facilités) pour cette superbe trilogie dont sa mythologie inspirée des Mille et Une Nuits fait tout son charme. Je ne serais pas contre un ou deux spin-off pour approfondir cet univers magique !
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.