Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368520543
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 128 x 182 mm

Red Eyes Sword - Akame ga Kill ! - tome 05

,

Frédéric MALET (Traducteur)
Collection : Red Eyes Sword - Akame ga Kill !
Date de parution : 11/06/2015
Tatsumi quitte son village natal pour la Cité impériale où il fait la rencontre d'un groupe d'assassins qui va changer sa vie à jamais: le Night Raid avec à sa tête la belle et mortelle Akame.
 
Le docteur Stylish attaque le repaire du Night Raid et va mettre Tatsumi et ses compagnons en difficulté. Bien évidemment, ces derniers ne se laisseront pas faire et de violents combats vont éclater. De nouveaux personnages vont également entrer en scène et la tension va encore monter d’un cran !
 
EAN : 9782368520543
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 128 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MassLunar Posté le 23 Juin 2021
    e tome 5 de Red Eyes Sword inaugure les confrontations directes face aux Jagers, les principaux adversaires du Night Raid, à commencer par le brillantissime docteur Stylish , un créateur dont l'arme impériale lui permet de créer des humanoïdes à son service et ce dans les limites de son imaginaire. Les mangakas Takahiro et Tetsuya Tashiro nous comble avec un combat épique dans lequel l'union fait la force. Ce premier adversaire, bien qu'il ne soit peut-être pas le personnage le plus intéressant parmi nos antagonistes, donne suffisamment de fil à retordre à nos assassins pour rendre le combat assez captivant. En tendant une embuscade avec sa petite armada de sbires, le docteur Stylish fait une entrée remarquable dans le battle mais c'est sans compter la détermination du Night Raid, bien décidé à ne pas se laisser faire. Un combat sous plusieurs points de vues qui permet d'introduire également deux nouveaux personnages hautement stylés : une arme organique impériale des plus maniaques et une assassin plutôt mignonne rompue à l'art de la métamorphose. Encore une fois, le chara-design de Tetsuya Tashiro est d'une très bonne qualité : ses personnages baignant dans une sorte de coolitude qui leur donnent automatiquement un certain... e tome 5 de Red Eyes Sword inaugure les confrontations directes face aux Jagers, les principaux adversaires du Night Raid, à commencer par le brillantissime docteur Stylish , un créateur dont l'arme impériale lui permet de créer des humanoïdes à son service et ce dans les limites de son imaginaire. Les mangakas Takahiro et Tetsuya Tashiro nous comble avec un combat épique dans lequel l'union fait la force. Ce premier adversaire, bien qu'il ne soit peut-être pas le personnage le plus intéressant parmi nos antagonistes, donne suffisamment de fil à retordre à nos assassins pour rendre le combat assez captivant. En tendant une embuscade avec sa petite armada de sbires, le docteur Stylish fait une entrée remarquable dans le battle mais c'est sans compter la détermination du Night Raid, bien décidé à ne pas se laisser faire. Un combat sous plusieurs points de vues qui permet d'introduire également deux nouveaux personnages hautement stylés : une arme organique impériale des plus maniaques et une assassin plutôt mignonne rompue à l'art de la métamorphose. Encore une fois, le chara-design de Tetsuya Tashiro est d'une très bonne qualité : ses personnages baignant dans une sorte de coolitude qui leur donnent automatiquement un certain charisme avec un mélange de fantasy et de style urbain. Ce volume 5 pallie les pertes douloureuses des précédents tomes. Le sentiment de désespoir s'amenuise avec l'arrivée de ces nouveaux personnages décisifs et la fuite en avant du Night Raid mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec l'arrivée d'un nouvel antagoniste qui semble faire jeu à part. De même, le scénariste Takahiro n'oublie pas la dose de cruauté qui entoure Red Eyes Sword icomme en témoigne son dernier chapitre éprouvant dont on peut d'ailleurs se demander l'utilité dans l'intrigue si ce n'est peut-être rappeler la dure réalité de la corruption parasitant le royaume... Encore une fois, ce titre est un seinen qui enchaine combat jouissif mais aussi degrés de violence frontale et cruelle à travers la guerre et la corruption vicelarde. Pas sûr cependant que ce chapitre final soit vraiment nécessaire car depuis 5 tomes, le lecteur est déjà bien familier de l'univers impitoyable de Red Eyes Sword - Akame ga kill ! Il n'est donc peut-être pas nécessaire de rappeler la légitimité des actes du Night Raid. Un volume 5 qui ouvre efficacement le premier combat face aux Jagers et nous fait découvrir de nouveaux personnages séduisants rééquilibrant la balance dans la confrontation assassins / impériaux. Ce volume est plutôt efficace même si le dernier chapitre n'est sans doute pas des plus nécessaires.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AlexduNexus Posté le 9 Janvier 2018
    De quoi ça parle : La veille au soir, Leone a vraiment bu plus que de raison et elle s’est endormie, complètement ivre. Après un réveil difficile, elle pense que tout le monde doit se trouver dans le même état que celui dans lequel elle se trouve. Elle se lève, néanmoins, quitte sa chambre et va se rafraichir le visage afin, d’une part, d’y voir plus clair, mais, surtout, pour ressembler à quelque chose. Elle doit, en effet, se rende à la capitale. Cet opus semble démarrer tranquillement jusqu’au moment où, penchée au-dessus d’un point d’eau, Leone se fait soudainement attaquer au couteau. Rappelons-nous que le tome précédent se terminait par la découverte du repaire du Night Raid par l’ennemi. Il s’ensuit, alors, une attaque de grande envergure visant à éliminer l’intégralité du Night Raid. Nos amis, pris au dépourvus, seront-il capables de se tirer de ce guet-apens ? Mon avis : Après un précédent volume, plus calme que d’habitude, mais tout aussi intéressant et qui promet, surtout, d’avoir des répercussions sur la suite des événements, l’action est de retour dans ce cinquième opus. Il démarre sur les chapeaux de roues, par un assaut sur le repaire du Night Raid. C’est ainsi... De quoi ça parle : La veille au soir, Leone a vraiment bu plus que de raison et elle s’est endormie, complètement ivre. Après un réveil difficile, elle pense que tout le monde doit se trouver dans le même état que celui dans lequel elle se trouve. Elle se lève, néanmoins, quitte sa chambre et va se rafraichir le visage afin, d’une part, d’y voir plus clair, mais, surtout, pour ressembler à quelque chose. Elle doit, en effet, se rende à la capitale. Cet opus semble démarrer tranquillement jusqu’au moment où, penchée au-dessus d’un point d’eau, Leone se fait soudainement attaquer au couteau. Rappelons-nous que le tome précédent se terminait par la découverte du repaire du Night Raid par l’ennemi. Il s’ensuit, alors, une attaque de grande envergure visant à éliminer l’intégralité du Night Raid. Nos amis, pris au dépourvus, seront-il capables de se tirer de ce guet-apens ? Mon avis : Après un précédent volume, plus calme que d’habitude, mais tout aussi intéressant et qui promet, surtout, d’avoir des répercussions sur la suite des événements, l’action est de retour dans ce cinquième opus. Il démarre sur les chapeaux de roues, par un assaut sur le repaire du Night Raid. C’est ainsi qu’après une présentation des Jägers, nouveaux ennemis arrivés dans le quatrième tome, ces derniers passent à l’attaque. On va enfin pouvoir découvrir de quoi ils sont capables et, surtout, jusqu’où peut aller leur cruauté. Dans cet opus, les combats sont nombreux, intenses et passionnants ! Personnellement, j’ai lu le manga d’une traite, sans même m’en rendre compte ! Au terme de l’affrontement, l’intrigue repart avec toujours autant de suspense. En effet, après nous avoir fait découvrir, précédemment, de nouveaux personnages, dans le camp des méchants, c’est du côté de nos héros que de nouvelles recrues débarquent. Une forte personnalité les caractérisent tous. Après tout, n’est-ce pas la marque de fabrique de Red Eyes Sword ? Des personnages hauts en couleur qui ne cessent de nous surprendre. Ensuite, tout semble reprendre le cours normal des choses : les membres du Night Raid ont une nouvelle mission à accomplir, ils doivent venger une jeune femme ayant subi des tortures d’une telle cruauté que les mots me manquent pour les relater. Le contrat sera rempli de la plus sanglante des manières et sans aucune pitié ! Je termine, enfin, en disant que la série continue de me surprendre par les directions qu’elle semble vouloir prendre. Après un passage plus calme, qui nous a permis de mieux connaitre la psychologie de certains personnages, l’action est de retour et nous promet encore de grands moments ! Vite !…le tome six ! Ma note : 16/20
    Lire la suite
    En lire moins
  • XanderOne Posté le 22 Novembre 2016
    Les auteurs n’y vont pas par quatre chemin et ce cinquième tome s’ouvre par un combat épique entre nos héros et le groupe de Stylish. Et cette fois, c’est chaque guerrier encore en vie qui est à l’honneur puisqu’il n’y a pas vraiment de vedette au cours de l’affrontement, ce qui laisse aussi à Tatsumi la place se faire ses preuves et de montrer qu’il est digne de l’arme impériale qu’il a héritée de Bullat. La bataille n’a peut-être pas l’intensité des précédentes, mais ne manque pas d’intérêt grâce aux rebondissements qu’elle propose, en particulier l’entrée en scène de deux personnages qui apportent un souffle nouveau au Night Raid.
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.