En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Regarde le trader tomber

        Presses de la cité
        EAN : 9782258142732
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 140 x 225 mm
        Regarde le trader tomber

        Date de parution : 13/10/2016
        Histoire d'un trader flamboyant qui en l'espace d'une journée, le 10 octobre 2008, juste après la faillite de Lehman Brothers, va connaître le destin des anges déchus. Récit halluciné de l'une des affaires financières les plus "krachs" de ces vingt dernières années. 751 millions d'euros envolés en moins d'une semaine. Un anti "Loup de Wall Street". La vie privé et l'économie mondiale se font écho dans cette perte de repère, cette descente aux enfers
        "Mais alors, pourquoi n’avez-vous pas arrêté, pourquoi avoir continué ?
        - Je n’ai d’abord pas bien compris sa question.  Et puis après, j’ai compris. Il pensait que mon activité, c'est-à-dire la gestion d’un portefeuille de trading pour compte propre, c’était comme le casino. Il pensait que j’étais assis à mon poste...
        "Mais alors, pourquoi n’avez-vous pas arrêté, pourquoi avoir continué ?
        - Je n’ai d’abord pas bien compris sa question.  Et puis après, j’ai compris. Il pensait que mon activité, c'est-à-dire la gestion d’un portefeuille de trading pour compte propre, c’était comme le casino. Il pensait que j’étais assis à mon poste comme on est assis à une table de black jack ou de baccara et que je pouvais prendre mes jetons, m’envoyer un dernier whisky, prendre mon cheval et quitter la ville quand j’en avais envie. [...] J’ai mis du temps à prendre conscience que beaucoup de gens pensaient que j’étais pris par la fièvre du jeu. Mais je n’avais pas la fièvre du jeu. J’essayais de garder mon sang-froid. En fait, j’étais plutôt sur un circuit automobile, dans un bolide lancé à trois cents kilomètres-heure… mais dans le mauvais sens. "

        Histoire d'un trader flamboyant qui en l'espace d'une journée va connaître le destin des anges déchus. Récit halluciné de l'une des affaires financières les plus "krachs" de ces vingt dernières années. 751 millions d'euros envolés en moins d'une semaine. Le cauchemar du front-office. Vendredi noir, donc, en ce 10 octobre 2008, où un opérateur de marché trop fougueux signe l'incroyable déroute d'une grande banque française et le début de son propre déclin. Car la faillite de Lehman Brothers, le krach des marchés actions et ce qui deviendra l'une des plus grosses pertes de trading de tous les temps ne sont pas une fin en soi. C'est au contraire le moment où le récit comme la réalité basculent en terre inconnue. La vie privé et l'économie mondiale se font écho dans cette perte de repères, cette descente aux enfers, la première entraînée par la froide mécanique judiciaire, la seconde par la finance mondiale en surchauffe. Dans cette chronique d'une débâcle annoncée, entre autofiction et fable morale, Boris Picano-Nacci brosse la fin d'un monde aliéné tout en se livrant à une introspection à vif, sans fard, émouvante d'honnêteté.
        Economie mondiale qui s'affole, système bancaire survolté, amours perdues et amitiés retrouvées, tout ici va très vite, très haut, un peu comme un algorithme financier où se croiseraient l'avidité et la misère, le courage et la vanité.
        Un document à l'écriture nerveuse : un anti Loup de Wall Street, paradoxal écho de la vie et des marchés financiers. On suit les événements minute par minute comme si on était dans la tête de l'auteur, les chiffres catastrophiques défilent, et on voit le vertige dans lequel il nous entraîne, depuis le début de la chute jusqu’à la garde à vue, où il tente de rester optimiste et de faire toujours bonne figure. On sent surtout la douleur de voir qu’il emmène sa famille dans son naufrage. Jusqu’à la chute finale, le départ de sa femme.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258142732
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        19.50 €
        Acheter

        Ils en parlent

        "Un témoignage honnête et sans fard, sans goût de revanche ni victimisation"
        Les Echos
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com