En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Regarde-moi

        Belfond
        EAN : 9782714468956
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 140 x 225 mm
        Regarde-moi

        Julia TAYLOR (Traducteur)
        Collection : Belfond Noir
        Date de parution : 07/06/2018
        Qui vous observe quand vous vous croyez seul ? Après À perdre haleine, Aga Lesiewicz livre un thriller urbain claustrophobe, dérangeant, qui se joue de nos terreurs les plus intimes.
         
         
        Photographe free-lance à Londres, Kris mène la vie de bohème dont elle a toujours rêvé. Mais la réception d’un étrange e-mail vient jeter une ombre sur son quotidien. Expéditeur anonyme ; pas de texte, juste une pièce jointe : une photo d’elle, prise des années plus tôt sur une scène... Photographe free-lance à Londres, Kris mène la vie de bohème dont elle a toujours rêvé. Mais la réception d’un étrange e-mail vient jeter une ombre sur son quotidien. Expéditeur anonyme ; pas de texte, juste une pièce jointe : une photo d’elle, prise des années plus tôt sur une scène de crime, à l’époque où elle bossait pour la police. Un cliché que Kris n’avait jamais vu et dont elle ignorait l’existence.  
        Bientôt, d’autres messages se succèdent, énigmatiques et angoissants. Des vidéos de l’intérieur de son appartement. Des photos de son fiancé, street artist célèbre, en pleins ébats torrides avec une autre. Et puis, ce montage macabre, simulant sa propre mort.
        Harcelée par un troll qui semble parfaitement la connaître, Kris succombe peu à peu à la terreur. Comment démasquer l’expéditeur de ces menaces ? À qui se fier ? Pour Kris, le cauchemar ne fait que commencer…

            
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714468956
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • FollowtheReader Posté le 3 Septembre 2018
          Chronique de Diana : Kris est une artiste photographe qui par amour va laisser de côté sa carrière et travailler un temps pour la police et ensuite l’industrie commerciale. Tout pourrait paraitre idyllique jusqu’au jour où elle reçoit un premier message « exposition 1 ». Elle se retrouve photographiée sur une scène de crime mais aucun mot n’accompagnant le cliché qui renvoie à l’enquête sur un tueur en série, le violoniste. C’est ainsi que commence un jeu malsain, où notre héroïne réceptionne régulièrement des messages ; les messages s’enchainent et l’intrusion dans son intimité devient de plus en plus insistante. La pression monte d’un cran lorsque son petit ami décède dans des circonstances intrigantes. L’étau se resserre et Kris ne sait plus à qui se confier et à qui faire confiance. Seules Erin et Sophie lui restent proches. Pourtant la traque continue et tous ses moindre faits et gestes sont épiés, enregistrés et diffusés. Elle tente par tous les moyens de trouver la provenance des messages et leur diffuseur sans succès. Son enfer se poursuit pour nous offrir un dénouement complètement ahurissant, je n’ai rien vu venir jusqu’à quasiment la fin du récit. L’auteure sait perdre son lecteur, lui faire imaginer le... Chronique de Diana : Kris est une artiste photographe qui par amour va laisser de côté sa carrière et travailler un temps pour la police et ensuite l’industrie commerciale. Tout pourrait paraitre idyllique jusqu’au jour où elle reçoit un premier message « exposition 1 ». Elle se retrouve photographiée sur une scène de crime mais aucun mot n’accompagnant le cliché qui renvoie à l’enquête sur un tueur en série, le violoniste. C’est ainsi que commence un jeu malsain, où notre héroïne réceptionne régulièrement des messages ; les messages s’enchainent et l’intrusion dans son intimité devient de plus en plus insistante. La pression monte d’un cran lorsque son petit ami décède dans des circonstances intrigantes. L’étau se resserre et Kris ne sait plus à qui se confier et à qui faire confiance. Seules Erin et Sophie lui restent proches. Pourtant la traque continue et tous ses moindre faits et gestes sont épiés, enregistrés et diffusés. Elle tente par tous les moyens de trouver la provenance des messages et leur diffuseur sans succès. Son enfer se poursuit pour nous offrir un dénouement complètement ahurissant, je n’ai rien vu venir jusqu’à quasiment la fin du récit. L’auteure sait perdre son lecteur, lui faire imaginer le pire sans pourtant tomber juste. Je ne vous en dis pas plus pour savourer pleinement ce thriller haletant. J’ai déjà pu lire l’autre roman d’Aga Lesiewicz et elle maitrise plus que bien le côté psychologique du récit. C’est toujours un régal au niveau du style, le rythme ne laisse pas de répit et elle donne peu d’indices précis pour qu’on puisse trouver la conclusion facilement. C’est le combo gagnant pour un bon roman et je recommande vivement ce dernier.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Entournantlespages Posté le 12 Juillet 2018
          Kristin avait rêvé de devenir une photographe accomplie, vivant de sa fibre artistique reconnue et appréciée. Au lieu de ça, depuis sa sortie de l’Université et sa rencontre avec Anton, un artiste français foulant les quatre coins du monde pour laisser sa marque, son art graphique sur les murs, Kristin a rapidement fait disparaître ses désirs artistiques pour faire face au quotidien londonien qui ne laisse pas toujours sa chance à une photographe en proie à ses illusions. Maintenant en photographe free-lance, elle accomplit des commandes plus ou moins gratifiantes à accomplir. Mais ce n’est rien à côté de ce qu’elle a pu faire dans le passé, passé qui semble refaire surface d’une bien étrange manière. Alors que Kristin navigue dans sa boite mail, elle découvre un email nommé « Exposition 1 » envoyé par une personne anonyme. Dans ce message est présente une photo de Kristin datant de plusieurs années lorsqu’elle travaillait en tant que photographe sur des scènes de crimes. La photographie la représente en train d’immortaliser le travail du Violoniste, un tueur en série auquel elle n’avait pas repensé depuis son changement de travail. Qui peut bien lui envoyer ce genre de mails ? Que cherche son... Kristin avait rêvé de devenir une photographe accomplie, vivant de sa fibre artistique reconnue et appréciée. Au lieu de ça, depuis sa sortie de l’Université et sa rencontre avec Anton, un artiste français foulant les quatre coins du monde pour laisser sa marque, son art graphique sur les murs, Kristin a rapidement fait disparaître ses désirs artistiques pour faire face au quotidien londonien qui ne laisse pas toujours sa chance à une photographe en proie à ses illusions. Maintenant en photographe free-lance, elle accomplit des commandes plus ou moins gratifiantes à accomplir. Mais ce n’est rien à côté de ce qu’elle a pu faire dans le passé, passé qui semble refaire surface d’une bien étrange manière. Alors que Kristin navigue dans sa boite mail, elle découvre un email nommé « Exposition 1 » envoyé par une personne anonyme. Dans ce message est présente une photo de Kristin datant de plusieurs années lorsqu’elle travaillait en tant que photographe sur des scènes de crimes. La photographie la représente en train d’immortaliser le travail du Violoniste, un tueur en série auquel elle n’avait pas repensé depuis son changement de travail. Qui peut bien lui envoyer ce genre de mails ? Que cherche son interlocuteur ? Le but de ce dernier est encore plus flou lorsque Kristin reçoit de nouveaux emails compromettants qui la place parfois dans des situations critiques. Qui tente de lui faire du mal par l’intermédiaire de ses messages ? Le doute s’insinue peu à peu dans l’esprit de Kristin surtout lorsque des événements d’autant plus alarmants surviennent dans son quotidien. La photographe commence alors à réellement avoir peur, à se poser de multiples questions et à se confier à ses amis mais également à n’importe qui. Sachant ce qui lui arrive et même en prenant en compte son état de faiblesse, il est difficile de comprendre la raison pour laquelle Kristin choisit de se livrer avec autant de facilité sur sa vie personnelle surtout lorsqu’il s’agit de nouvelles rencontres. La liste des suspects ne peut alors que s’agrandir vu la proportion de Kristin à révéler son intimité. De plus en plus seule alors que son entourage continue à vivre sa vie, elle tente de comprendre ce qui lui arrive en se comportant bientôt comme une folle. Mais n’est-ce pas ce qu’elle est en train de devenir ? N’est-ce pas le but de ce mystérieux interlocuteur ? Kristin ne comprend pas, ne sait plus vers qui se tourner pour recevoir un peu d’aide. Alors, elle continue à travailler dans son appartement tout en cherchant des indices dans les rues londoniennes. Aga Lesiewicz réussit à créer un style détaillé rappelant l’univers de la photographie avec l’importance de la lumière, des ombres, de l’emplacement des objets, etc… Cependant, ces multiples détails ont bientôt alourdit ma lecture à mesure où le personnage principal n’en finissait plus de se lamenter sur sa vie d’artiste déchue avant même d’avoir existé. Kristin est particulièrement prompte à se laisser aller à sa mélancolie et à se voir comme une artiste ratée alors qu’elle sait qu’elle ne s’est pas donnée tous les moyens pour réussir. Ce côté-là de sa personnalité m’a rapidement dérangé vu la proportion de cette femme à se morfondre. Évidement, cela s’explique en partie à mesure où le danger plane sur sa tête mais il aurait été judicieux de consulter les bonnes personnes et de ne pas faire confiance à tout le monde en dépit même de ses amis pour débloquer la situation. Finalement, malgré le caractère de Kristin parfois lassant, cette recherche de la vérité et du coupable de ces nombreux méfaits reste intéressant à découvrir grâce au style d’Aga Lesiewicz et aux nombreuses péripéties qui amènent le lecteur à s’interroger toujours plus au fil du récit. Merci à NetGalley et à la maison d’édition Belfond pour cette lecture.
          Lire la suite
          En lire moins
        • BlackKat Posté le 7 Juillet 2018
          Harcèlement par mails interposés. Pas de mot, juste le choc des images. Mystérieuses, qui interpellent. Et qui n’amusent pas du tout Kris, photographe free lance, passée à côté d’une carrière artistique par amour pour un homme, un artiste de rue, bohème comme elle. L’angoisse succède aux questionnements, la paranoïa s’installe avec pour compagne, la peur… Qui l’a choisie comme cible? Et surtout, pourquoi? La 4ème de couv’ en dévoile trop sur le déroulé de l’intrigue et gâche quelque peu les éventuelles surprises. Alors il est vrai que le lecteur va se prendre au jeu de l’inconnu qui en sait long et s’est suffisamment immiscé dans l’intimité de Kris pour la mettre en danger, lui pourrir sa tranquillité, lui faire perdre son travail et la désavouer auprès d’agent artistique. Il est vrai que la tension est présente, le mystère est épais, les pistes peu nombreuses et que l’attente d’un dénouement étire le suspens mêlé d’une terreur latente. Mais voilà, je n’ai pas accroché à l’histoire, pas ressenti d’empathie pour Kris. Je me suis perdue dans ses séances de photos et honnêtement, passer de la photographie de jouets d’enfants à celle de sex-toys, quand on y ajoute ses ébats sexuels et la sex-tape glauque de sa... Harcèlement par mails interposés. Pas de mot, juste le choc des images. Mystérieuses, qui interpellent. Et qui n’amusent pas du tout Kris, photographe free lance, passée à côté d’une carrière artistique par amour pour un homme, un artiste de rue, bohème comme elle. L’angoisse succède aux questionnements, la paranoïa s’installe avec pour compagne, la peur… Qui l’a choisie comme cible? Et surtout, pourquoi? La 4ème de couv’ en dévoile trop sur le déroulé de l’intrigue et gâche quelque peu les éventuelles surprises. Alors il est vrai que le lecteur va se prendre au jeu de l’inconnu qui en sait long et s’est suffisamment immiscé dans l’intimité de Kris pour la mettre en danger, lui pourrir sa tranquillité, lui faire perdre son travail et la désavouer auprès d’agent artistique. Il est vrai que la tension est présente, le mystère est épais, les pistes peu nombreuses et que l’attente d’un dénouement étire le suspens mêlé d’une terreur latente. Mais voilà, je n’ai pas accroché à l’histoire, pas ressenti d’empathie pour Kris. Je me suis perdue dans ses séances de photos et honnêtement, passer de la photographie de jouets d’enfants à celle de sex-toys, quand on y ajoute ses ébats sexuels et la sex-tape glauque de sa moitié, créé une atmosphère glauque surfaite, lourde et totalement inutile à l’intrigue. Ce côté un brin « hot » peut en exciter certain(e)s mais franchement, pour ma part cela a ôté toute implication dans le malaise que Kris pouvait ressentir. Il faut tout de même reconnaître que le bouquin se lit facilement parce que nous sommes curieux et que nous voulons tout de même savoir qui est l’odieux individu qui se permet ainsi de stalker cette pauvre fille qui n’a pas réussi sa carrière artistique mais perso, cette lecture ne restera pas dans ma mémoire!
          Lire la suite
          En lire moins
        • claire5907 Posté le 25 Juin 2018
          Tout d'abord merci aux éditions belfond pour ce service-presse que j'avais vraiment envie de lire. Nous faisons la connaissance de Kris jeune femme heureuse dans sa vie tranquille folle amoureuse de son Anton et bien entourer niveaux amis et n'oublions pas Véro ! Ainsi que Pixel et Ixel ses deux chats. Malheureusement, sa vie bascule lorsqu'elle reçoit des e-mail bizarre et qu'elle apprend l'infidélité de son amoureux avec qui elle a partagé sept ans de vie commune. Une personne mal intentionnée va même jusqu'à piraté son ordinateur pour envoyé des photos à de tierces personnes.Donc nous menons l'enquête avec elle pour savoir qui lui veux du mal ! Enfin sans vous spoiler, on ne sait pas trop si la personne lui veut du mal ou lui rendre service ... Lui ouvrir les yeux. J'ai beaucoup aimé ce roman dans sa généralité bien qu'un peu que l'auteure nous balade tout le long pour nous offrir un final époustouflant ! Je me suis dit en referment le livre ... Whouaaa, il fallait la trouver cette fin ! Mais vous me comprendrez mieux en le lisant. Aga Lesiewicz fait parti des auteures Karine ou Barbara Abel, je vais suivre et attendre avec... Tout d'abord merci aux éditions belfond pour ce service-presse que j'avais vraiment envie de lire. Nous faisons la connaissance de Kris jeune femme heureuse dans sa vie tranquille folle amoureuse de son Anton et bien entourer niveaux amis et n'oublions pas Véro ! Ainsi que Pixel et Ixel ses deux chats. Malheureusement, sa vie bascule lorsqu'elle reçoit des e-mail bizarre et qu'elle apprend l'infidélité de son amoureux avec qui elle a partagé sept ans de vie commune. Une personne mal intentionnée va même jusqu'à piraté son ordinateur pour envoyé des photos à de tierces personnes.Donc nous menons l'enquête avec elle pour savoir qui lui veux du mal ! Enfin sans vous spoiler, on ne sait pas trop si la personne lui veut du mal ou lui rendre service ... Lui ouvrir les yeux. J'ai beaucoup aimé ce roman dans sa généralité bien qu'un peu que l'auteure nous balade tout le long pour nous offrir un final époustouflant ! Je me suis dit en referment le livre ... Whouaaa, il fallait la trouver cette fin ! Mais vous me comprendrez mieux en le lisant. Aga Lesiewicz fait parti des auteures Karine ou Barbara Abel, je vais suivre et attendre avec impatience une nouvelle sortie.
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « Ambiance asphyxiante, intrigue diabolique : Aga Lesiewicz exacerbe nos paranoïas pour les dérives technologiques et joue avec nos peurs les plus profondes. Un conseil : débranchez votre ordinateur. »
        Marie Rogatien / Le Figaro Magazine
        « Flippant à souhait. »
        Françoise Feuillet / Avantages
        Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
        Succombez à vos instincts de serial lecteur.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com