Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748527278
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 150 x 220 mm

Renaissances : 6 histoires qui réinventent le monde

, , , , ,

Collection : Hors collection
Date de parution : 18/02/2021
Des fictions à destination des 13-30 ans, en prolongement de l’exposition Renaissances de la Cité des sciences et de l’industrie. 
« Le Monde d’Avant est en train de s’effondrer, ou n’existe déjà plus. Il faut construire le Monde d’Après. Le réinventer. Changer les mentalités, les modes de fonctionnement. Six grands noms de la science-fiction échafaudent des univers possibles, à portée de main, qui sont autant de raisons de croire en l’avenir,... « Le Monde d’Avant est en train de s’effondrer, ou n’existe déjà plus. Il faut construire le Monde d’Après. Le réinventer. Changer les mentalités, les modes de fonctionnement. Six grands noms de la science-fiction échafaudent des univers possibles, à portée de main, qui sont autant de raisons de croire en l’avenir, en un avenir désirable. Vous ferez la connaissance de Violette, Agnès, Yüna, Karl, Gwen, Sofia et des habitants de la Douceur… Que ces personnages de fiction vous accompagnent dans vos rêves d'une société solidaire plus juste et plus humaine. » Denis Guiot, directeur de l’anthologie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748527278
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 150 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Takalirsa Posté le 14 Mai 2021
    Publié à l'occasion de l'exposition "Renaissances" de la Cité des Sciences, ce recueil propose six nouvelles mettant en avant de nouvelles façons d'appréhender la société au lendemain de crises comme celle que l'on connaît avec le coronavirus. L'idée est que chaque grand bouleversement doit être l'occasion d'une remise en question de notre système de fonctionnement. Manger local et bio, utiliser les énergies renouvelables, développer les médecines alternatives, mutualiser les compétences: les idées promues dans ces histoires ne sont pas neuves cependant les auteurs montrent ce que cela donnerait concrètement dans notre quotidien, tout en exposant les limites de certains systèmes. Par exemple les survivalistes de "La ferme au chapeau vert" ont des positions parfois extrêmes et un peu absurdes que l'héroïne va relativiser. Dans "La fresque", l'art n'est plus la préoccupation principale des gens ("C'est un luxe que nous ne pouvons plus nous payer"), trop accaparés par leur survie, or "l'art fait partie intégrante de nous" et est nécessaire à notre équilibre de vie. La mondialisation est aussi souvent contestée tout en reconnaissant que les fabrications locales augmentent considérablement les prix, rendant inaccessibles certains biens. Ainsi les propos sont nuancés, prônant un certain équilibre dans les mesures prises ("tournées davantage... Publié à l'occasion de l'exposition "Renaissances" de la Cité des Sciences, ce recueil propose six nouvelles mettant en avant de nouvelles façons d'appréhender la société au lendemain de crises comme celle que l'on connaît avec le coronavirus. L'idée est que chaque grand bouleversement doit être l'occasion d'une remise en question de notre système de fonctionnement. Manger local et bio, utiliser les énergies renouvelables, développer les médecines alternatives, mutualiser les compétences: les idées promues dans ces histoires ne sont pas neuves cependant les auteurs montrent ce que cela donnerait concrètement dans notre quotidien, tout en exposant les limites de certains systèmes. Par exemple les survivalistes de "La ferme au chapeau vert" ont des positions parfois extrêmes et un peu absurdes que l'héroïne va relativiser. Dans "La fresque", l'art n'est plus la préoccupation principale des gens ("C'est un luxe que nous ne pouvons plus nous payer"), trop accaparés par leur survie, or "l'art fait partie intégrante de nous" et est nécessaire à notre équilibre de vie. La mondialisation est aussi souvent contestée tout en reconnaissant que les fabrications locales augmentent considérablement les prix, rendant inaccessibles certains biens. Ainsi les propos sont nuancés, prônant un certain équilibre dans les mesures prises ("tournées davantage vers l'humain et la planète"). Malgré tout, j'ai trouvé que la plupart des communautés imaginées dans les vingt ans à venir étaient bien sombres, revenues à un mode de vie ancestral, parfois sans aucune technologie... Certes il est temps de revenir à des valeurs essentielles loin de tout consumérisme, mais de là à revivre comme au Moyen Age... Je pense qu'il y a un juste milieu à trouver pour les années à venir!
    Lire la suite
    En lire moins
  • LudivineBon Posté le 19 Avril 2021
    "Renaissances" est un plus qu’un recueil de nouvelles pour ados, c’est un formidable projet qui accompagne l’exposition de la Cité des sciences et de l’industrie. Dans ces six nouvelles originales, toutes écrites par des grands noms de la littérature jeunesse qui se sont illustrés dans la science-fiction, il est question d'inventer le monde de demain. En effet, les menaces telles que la pollution et le réchauffement pèsent sur la planète et cette anthologie s’inscrit positivement dans la mouvance du courant littéraire HopePunk, qui invite à imaginer un monde meilleur et plus juste. J’ai dévoré ces six histoires, très différentes les unes des autres. C’est un pari aussi audacieux que réussi ! A découvrir sans hésitation.
  • Linelo Posté le 12 Avril 2021
    En complément de l'exposition Renaissances à la Cité des sciences et de l'industrie, 6 auteurs ont été invités à proposer leur vision de ce que pourrait être le monde de demain. Chaque point de départ de ces 6 nouvelles de science-fiction sera donc un problème ou sujet de société actuel comme l'agriculture locale, le survivalisme, l'importance de l'art, l'addiction à Internet, l'entraide ou encore la violence. Si toutes les nouvelles m'ont beaucoup plu, j'ai eu une petite préférence pour le récit de Nathalie Stragier, La fin du monde, dans lequel il est question de passer un permis Internet pour avoir le droit d'y accéder. Une histoire et des questionnements que j'aurais aimé retrouver dans un roman plus détaillé. J'ai aussi apprécié la surprise que nos offre la nouvelle de Florence Hinckel, La ferme au chapeau vert, puisqu'on retrouve le personnage de Sofia (Ce qui fait battre nos coeurs, que j'ai en plus lu récemment), dont le coeur est artificiel, et qui sera prisonnière malgré elle de sa belle-famille survivaliste.
  • saomalgar Posté le 30 Décembre 2020
    6 histoires qui interpellent, qui font réfléchir, qui nous offrent des lectures du monde d'après, après les pandémies... Certaines sont optimistes, positives, d'autres sont plus angoissantes. Toutes se lisent avec avidité. Solange de Paris, de Nadia Coste nous fait découvrir la consommation raisonnée et locale. La ferme au chapeau vert de Florence Hinckel propose de découvrir le parcours de Sofia, la soeur d'Esteban, au coeur artificiel, du fabuleux "Ce qui fait battre nos coeurs", cette histoire fait froid dans le dos ! La fresque de Christophe Lambert donne la part belle à l'art comme nécessité dans toute civilisation et ça fait du bien. Les cueilleurs de vent d'Yves Grevet est une belle preuve de solidarité par delà la défiance primaire, avec une touche de suspense. La fin du monde de Nathalie Stragier va glacer tous les ados accros aux portables ! Meurtre dans la douceur de Jérôme Leroy, une enquête improbable dans un monde où les actes de violence ont disparu. Autant d'histoires, de genres et de pistes de lecture du futur passionnantes.
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !