Lisez! icon: Search engine
Bouquins
EAN : 9782221125991
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1088
Format : 132 x 198 mm

Romans noirs

Billi-ze-Kick - Bloody Mary - Canicule - L'Homme qui assassinait sa vie - Le Roi des ordures

Gérard Mordillat (préface de)
Date de parution : 12/05/2011

Le roman noir, c’est l’apprentissage sur le tas. C’est la vie sous la couverture. Dans l’ombre et dans la marge. Une discipline qui sied aux autodidactes, aux libres-penseurs, aux doux dingues de l’utopie, aux fascinés de l’anarchie, aux ennemis de l’ordre noir.
C’est une littérature engagée qui prend parti sans jamais...

Le roman noir, c’est l’apprentissage sur le tas. C’est la vie sous la couverture. Dans l’ombre et dans la marge. Une discipline qui sied aux autodidactes, aux libres-penseurs, aux doux dingues de l’utopie, aux fascinés de l’anarchie, aux ennemis de l’ordre noir.
C’est une littérature engagée qui prend parti sans jamais être didactique. Peut-être parce que ses pratiquants sont souvent guidés par des instincts plus que par des mots d’ordre intellectuels. Peut-être parce que ceux qui rêvent d’écrire des livres de passion et de meurtres sont des enfants qui sanglotent. Des chanteurs de l’heure bleue, des adorateurs d’une femme qui passe en bas résille. Peut-être parce que, lorsqu’ils marchent dans l’asphalte mouillé, ils imaginent qu’un mari jaloux se cache dans les pans de la nuit. Peut-être parce que, lorsqu’ils abordent un pont de chemin de fer, ils distinguent l’assassin à contre-jour de la fumée blanche. Peut-être parce que ce soir encore, comme en 1930, ils entendent une voiture chromée qui dérape sur la corniche. Peut-être parce qu’ils se sentent seuls de leur espèce. Peut-être parce que le roman noir, c’est la forêt des relativités trompeuses. La pureté en négatif. Le versant du diable. Une immense friche pour ceux qui croient que la fatalité éclaire les hommes de son hallucinante vérité de l’instant.
Jean Vautrin.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221125991
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1088
Format : 132 x 198 mm

Ils en parlent

« La réédition de cinq romans (Billy-ze-kick, Bloody Mary, Canicule, L'Homme qui assassinait sa vie, Le Roi des ordures) montre à quel point Jean Vautrin empoigne la comédie humaine, version noire et sang. Un jour, le cinéaste Jean Herman choisit un pseudonyme pour s'essayer au roman : Vautrin, le héros trompela-mort de Balzac, lui vient naturellement. Dès lors, il promène sa truculence et son pessimisme pour raconter des histoires de fillette à la Queneau et de HLM, de tueur américain, de marginal ou de détective dérisoire. Presque quarante ans plus tard, palpitant de colère et définitivement sentimental, il continue de célébrer le « roman populaire » et voit dans cette expression le plus beau des compliments. »
Christine Ferniot, Télérama

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • collectifpolar Posté le 28 Juin 2021
    Jean Vautrin est l'homme de plusieurs vies. Tour à tour photographe, assistant de Roberto Rossellini puis metteur en scène, scénariste, dialoguiste, il est devenu romancier, nouvelliste, feuilletoniste, éditeur. Il a obtenu le prix Goncourt du roman et le Goncourt des lycéens en 1989 pour Un grand pas vers le bon Dieu, chez Grasset. Avec son complice Dan Franck, il a publié chez Fayard huit tomes des Aventures de Boro, reporter photographe. Il est l'auteur chez Robert Laffont du cycle Quatre Soldats français. Gérard Mordillat quand à lui, a publié une vingtaine de romans depuis Vive la sociale ! en 1981 - le dernier à ce jour, Rouge dans la brume, a paru en 2011 chez Calmann-Lévy. Réalisateur de documentaires et de films de fiction, il a aussi adapté Billy-ze-Kick au cinéma. . Ce volume, justement rassemble cinq des grands romans noirs de Vautrin préfacé par Mordillat. Il réunit : "Billy-ze-Kick" Il y a Chapeau, le flic qui se prend pour un super-flic. Il y a sa fille, Julie-Berthe, étrangement sage et folle pour ses sept ans. Et il y a Billy-ze-kick : le tueur de jeunes mariées. "Bloody Mary" Le cadre : une cité HLM, avec son drôle de bonheur et ses gens, Locomotive-Baba N'Doula,... Jean Vautrin est l'homme de plusieurs vies. Tour à tour photographe, assistant de Roberto Rossellini puis metteur en scène, scénariste, dialoguiste, il est devenu romancier, nouvelliste, feuilletoniste, éditeur. Il a obtenu le prix Goncourt du roman et le Goncourt des lycéens en 1989 pour Un grand pas vers le bon Dieu, chez Grasset. Avec son complice Dan Franck, il a publié chez Fayard huit tomes des Aventures de Boro, reporter photographe. Il est l'auteur chez Robert Laffont du cycle Quatre Soldats français. Gérard Mordillat quand à lui, a publié une vingtaine de romans depuis Vive la sociale ! en 1981 - le dernier à ce jour, Rouge dans la brume, a paru en 2011 chez Calmann-Lévy. Réalisateur de documentaires et de films de fiction, il a aussi adapté Billy-ze-Kick au cinéma. . Ce volume, justement rassemble cinq des grands romans noirs de Vautrin préfacé par Mordillat. Il réunit : "Billy-ze-Kick" Il y a Chapeau, le flic qui se prend pour un super-flic. Il y a sa fille, Julie-Berthe, étrangement sage et folle pour ses sept ans. Et il y a Billy-ze-kick : le tueur de jeunes mariées. "Bloody Mary" Le cadre : une cité HLM, avec son drôle de bonheur et ses gens, Locomotive-Baba N'Doula, laveur de carreaux malien, Théo-le-surinformé, Emile l'égoutier et son élevage piscicole de monstres péchés dans la Seine. Mais pourquoi Jean-Y, le loubard fait-il sauter la société à coup de grenade jouant avec le sang-froid de Sam Schneider, flic exemplaire ? Peut-être à cause de Bloody-Mary sa femme.. "Canicule" Dans un champ de blé au milieu de la Beauce, un homme en costume de marié creuse la terre pour y cacher un sac de toile. Il doit vite reprendre sa course pour échapper aux tireurs d'élite de la gendarmerie qui le traquent à bord d'un hélicoptère. Cet homme c'est Jimmy Cobb, un Américain qui trouve refuge dans une ferme où il rencontre Jessica. "L'homme qui assassinait sa vie" Un roman noir dans lequel un détective privé sans moralité se confronte à un assassin moraliste. "Le roi des ordures" Dans un bidonville de Mexico, au fond de sa luxueuse villa-forteresse construite à même le lit des décharges fumantes, don Rafael Gutierrez Moreno, l'homme au cou de taureau, règne sur le peuple gris des pepenadores, les cureteurs d'immondices. Un jour, on le retrouve assassiné. Qui l'a tué ? Les suspects ne manquent pas ; même le détective Harry Whence n'est pas au-dessus de tout soupçon. Un omnibus qui rassemble 5 romans de toute la palette de polars déjantés de VAUTRIN : Billy-ze-Kick (pour se mettre dans le bain Vautrin) - Bloody Mary (probablement son meilleur, aussi magnifiquement adapté en BD par Jean Teulé) - Groom (huis-clos dans un hôtel, ambiance lourde du film Bunker Palace Hotel de Bilal) - Canicule (irruption d'un criminel chez les bouseux, en opposition au précédent). Si vous ne prenez qu'un seul VAUTRIN, c'est celui-là. Ces Romans noirs de Jean Vautrin s'inscrivent dans la veine de Jean-Patrick Manchette, considéré comme l'un des pionniers du néo-polar. Ici Vautrin met en scène des personnages sombres, des anti-héros qui évoluent dans des univers gouvernés par l'argent et la médiocrité. Ces romans noirs c'est de la véritable littérature engagée. A découvrir de toute urgence mais aussi à faire découvrir sans plus attendre
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter de Bouquins
Bouquins s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à la foule des lectrices et des lecteurs qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons de vie.