Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714468963
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 225 mm

Route 40

Date de parution : 04/05/2016
Quel est le point commun entre un shérif posté dans le désert de Mojave, une hippie qui sillonne les routes californiennes en stop, une musicienne suicidaire égarée dans une petite station des Alpes, et une vieille touriste à Paris désireuse de renouer avec son passé ?
Le Japon, leur pays de naissance ou d’origine et inspiration éternelle de Romain Slocombe, qui ajoute à la liste de ses talents celui d’auteur incomparable de nouvelles.
 
Sur les routes californiennes, une hippie traversant le désert de Mojave se donne des airs de victime tandis qu’un flic brutal règle les affaires d’autrui à coups de revolver au nom du Seigneur. Dans une station des Alpes, un jeune mac roumain revit malgré lui la Passion du Christ pour... Sur les routes californiennes, une hippie traversant le désert de Mojave se donne des airs de victime tandis qu’un flic brutal règle les affaires d’autrui à coups de revolver au nom du Seigneur. Dans une station des Alpes, un jeune mac roumain revit malgré lui la Passion du Christ pour avoir croisé le chemin d’une cantatrice en mal de suicide. À Paris, un illustrateur surchargé de travail est harcelé au téléphone par une touriste nipponne hystérique, surgie
du passé d’après-guerre de papa et maman. Et, montée à Tôkyô le temps d’un week-end, une naïve provinciale passe une nuit d’amour improbable avec un dragueur français impénitent.
Fil conducteur des cinq nouvelles noires, tragi-comiques ou désabusées qui composent ce recueil : le Japon, pays de l’extrême courtoisie, où la violence explose forcément au
moment où l’on s’y attendait le moins…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714468963
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Zippo Posté le 25 Août 2020
    Romain Slocombe a un public de lecteurs enthousiasmés par ses romans, notamment ceux ayant pour cadre la révolution bolchevique, la Seconde guerre mondiale et l'Occupation. Avec Route 40, il nous livre un recueil de nouvelles noires, étranges, tristes. Un hippie mort sur une route américaine et une hippie des plus bizarre (Junes's Highway), Le passé ressurgit d'une manière étrange dans la vie d'un dessinateur (Fantôme du passé) Une course à l'amour à Tokyo (Week end à Tokyo). Dépression et suicide (Le Refuge) Et enfin, tristesse, émotion et violence (Route 40). Quel talent ! La lecture des livres de Romain Slocombe me fait décoller...je quitte la réalité....et je me retrouve dans le dédale de sa très fertile imagination. Un sensationnel recueil de nouvelles.
  • LeaTouchBook Posté le 12 Juillet 2016
    Avis de Grybouille Chroniqueur sur le blog Léa Touch Book : 3.5/5 : Amateurs des récits courts… à vos marques… prêts… achetez… Romain Slocombe, dans son livre « Route 40 » parle d’un fil conducteur japonais. Personnellement, Grybouillement, je parlerais plutôt d’une série d’occasions manquées ! Personnages prisonniers de leur histoire qui confrontés à la croisée des chemins, par maladresse, par vengeance, par goût, par désespoir, par… viennent se briser ou rebondir sur le récit que l’auteur à écrit pour nous, eux… Encore une chronique « Slocombesque» qui est donnée à faire au Grybouille, depuis que j’ai la chance d’appartenir au « Léa Touch Book » et de lire du Romain Slocombe pas un de ses livres qui se ressemblent, une inventivité de tous les instants, une écriture qui vous charme, le plaisir de la découverte, une cuisine alchimique, j’oserais même dire que « la mayonnaise prend. » Ce nouveau livre est une compilation de cinq nouvelles dont plusieurs ont été récompensées, Romain Slocombe, pour cette publication, les a révisées et en partie réécrites. Si vous chercher une lecture estivale vous avez sonné à la bonne porte, alors en Route et pourquoi pas la 40 ? @ Bientôt sur la plage, Entre deux... Avis de Grybouille Chroniqueur sur le blog Léa Touch Book : 3.5/5 : Amateurs des récits courts… à vos marques… prêts… achetez… Romain Slocombe, dans son livre « Route 40 » parle d’un fil conducteur japonais. Personnellement, Grybouillement, je parlerais plutôt d’une série d’occasions manquées ! Personnages prisonniers de leur histoire qui confrontés à la croisée des chemins, par maladresse, par vengeance, par goût, par désespoir, par… viennent se briser ou rebondir sur le récit que l’auteur à écrit pour nous, eux… Encore une chronique « Slocombesque» qui est donnée à faire au Grybouille, depuis que j’ai la chance d’appartenir au « Léa Touch Book » et de lire du Romain Slocombe pas un de ses livres qui se ressemblent, une inventivité de tous les instants, une écriture qui vous charme, le plaisir de la découverte, une cuisine alchimique, j’oserais même dire que « la mayonnaise prend. » Ce nouveau livre est une compilation de cinq nouvelles dont plusieurs ont été récompensées, Romain Slocombe, pour cette publication, les a révisées et en partie réécrites. Si vous chercher une lecture estivale vous avez sonné à la bonne porte, alors en Route et pourquoi pas la 40 ? @ Bientôt sur la plage, Entre deux sessions de surf ou de VTT au milieu des pins, qui sait… Bonnes vacances à TOUS et TOUTES :)
    Lire la suite
    En lire moins
  • ckdkrk169 Posté le 5 Mai 2016
    Cinq nouvelles attachantes toutes en lien avec le Japon. L'auteur nous fait voyager dans chacune de ses nouvelles : aux Etats-Unis et au Japon. Chaque nouvelle fait écho au Japon et à sa culture. Des textes plutôt sombres, avec un réalisme qui peut même déranger, j'ai pourtant accroché à ces récits : bien racontés, avec une plume fluide et des héros cabossés. Une puissante mélancolie se dégage de l'ensemble avec une envie d'aider ces désespérés, j'ai ressenti de l'empathie pour ces personnages fragiles et bousculés par la vie. Ma nouvelle préférée est celle qui se nomme « Fantôme du passé », l'histoire d'un illustrateur qui reçoit un coup de fil d'une vieille dame qui a bien connu son père lorsqu'il vivait à Tokyo. Ce récit nous emmène à Tokyo, après la guerre, lorsque les japonais étaient privés de tout et avaient faim. Intéressant par son contexte historique et émouvant, une nouvelle qui reste gravée dans notre mémoire. Une autre vision du Japon avec des histoires prenantes, je conseille aux amateurs de nouvelles, genre trop peu répandu.
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.