En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Sans consentement

        Presses de la cité
        EAN : 9782258137059
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 154 x 240 mm
        Sans consentement
        Enquête sur le viol

        Marion ROMAN (Traducteur)
        Date de parution : 20/10/2016
        Enquête sur les viols perpétrés dans une université américaine
        Célèbre pour son campus universitaire et surtout pour son équipe de football – les Grizzlis –, l’université de Missoula est secouée par plusieurs affaires de viols commis entre 2010 et 2012 par des étudiants.
        À partir de ce scandale retentissant, Jon Krakauer brosse le tableau d’une Amérique où le viol est...
        Célèbre pour son campus universitaire et surtout pour son équipe de football – les Grizzlis –, l’université de Missoula est secouée par plusieurs affaires de viols commis entre 2010 et 2012 par des étudiants.
        À partir de ce scandale retentissant, Jon Krakauer brosse le tableau d’une Amérique où le viol est le crime le plus fréquent – même si près de 80% des victimes ne portent jamais plainte.
        Comment expliquer ce phénomène ? Peut-on dresser un portrait type du violeur ? Quelles sont les répercussions d'un tel traumatisme pour la victime ? Comment la société et la justice réagissent-elles ? C’est à toutes ces questions que Jon Krakauer entend répondre.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258137059
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 154 x 240 mm
        Presses de la cité
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Lirio Posté le 30 Décembre 2016
          Selon les statistiques du Ministère américain de la justice, plus de 110 000 jeunes femmes entre 18 et 24 ans seraient victimes de viol chaque année aux Etats-Unis. Ce chiffre est effrayant en soi, mais la réalité est pire encore : environ 80 % des viols ne seraient pas signalés aux autorités. Le journaliste Jon Krakauer s'est penché sur plusieurs affaires emblématiques d'une certaine « culture du viol » qui semble gangrener certaines universités américaines. De nombreuses jeunes femmes ont subi des agressions sexuelles, parfois sous l'emprise de l'alcool ou de drogues, de la part de jeunes hommes qu'elles connaissaient : des étudiants, comme elles. Les réactions des autorités policières et judiciaires face à leur détresse furent extrêmement variées, allant du soutien au déni pur et simple de leur traumatisme. Pour les victimes, les procès contre leurs agresseurs constituèrent un douloureux parcours du combattant, au terme duquel justice ne leur fut pas toujours rendue. Très documenté et plein d'empathie, ce livre « coup de poing » révèle de profondes lacunes dans le traitement qui est fait des plaintes pour viol aux Etats-Unis de nos jours.
        • LeaTouchBook Posté le 18 Décembre 2016
          Jon Krakauer est un journaliste immensément connu pour son livre Into the wild, adapté au cinéma, avec Sans consentement, cet écrivain traite d'un sujet tabou et extrêmement important : le viol. Alors le sujet n'est certes pas très joyeux pour les fêtes de fin d'année, mais il est essentiel à appréhender. Comme l'énonce l'auteur "il est un crime universel pour lequel la victime est toujours présumée coupable : le viol" et c'est vrai. Son investigation au sein des universités américaines va le prouver. Prouver que le regard des autres pour la victime est toujours un regard qui juge et pas forcément compatissant, compréhensif, au point d'amener la personne qui a subi le viol à se remettre en question... Emma Watson a fait un discours à l'ONU sur les violences sexuelles dans les campus (lien vers le discours), c'est un véritable problème qui mérite une très grande attention, que l'on s'y confronte. A force de discours, de livres, de dénonciations, peut-être que les mœurs changeront, que les gens se rendront compte de ce qui se passe réellement. Il faut une prise de conscience de tous : ce n'est pas un problème isolé et aucune excuse ne devrait justifier un tel agissement. C'est ainsi que... Jon Krakauer est un journaliste immensément connu pour son livre Into the wild, adapté au cinéma, avec Sans consentement, cet écrivain traite d'un sujet tabou et extrêmement important : le viol. Alors le sujet n'est certes pas très joyeux pour les fêtes de fin d'année, mais il est essentiel à appréhender. Comme l'énonce l'auteur "il est un crime universel pour lequel la victime est toujours présumée coupable : le viol" et c'est vrai. Son investigation au sein des universités américaines va le prouver. Prouver que le regard des autres pour la victime est toujours un regard qui juge et pas forcément compatissant, compréhensif, au point d'amener la personne qui a subi le viol à se remettre en question... Emma Watson a fait un discours à l'ONU sur les violences sexuelles dans les campus (lien vers le discours), c'est un véritable problème qui mérite une très grande attention, que l'on s'y confronte. A force de discours, de livres, de dénonciations, peut-être que les mœurs changeront, que les gens se rendront compte de ce qui se passe réellement. Il faut une prise de conscience de tous : ce n'est pas un problème isolé et aucune excuse ne devrait justifier un tel agissement. C'est ainsi que Jon Krakauer interroge, questionne les victimes, leurs familles, les bourreaux, l'entourage. Il cherche à souligner les failles de la justice mais aussi de la société toute entière, une société qui préfère détourner le regard. Ce n'est pas mon type de lecture habituelle mais le discours d'Emma Watson m'avait vraiment interpellée, je pense que si c'est le cas pour vous aussi, que vous souhaitez vraiment lever le voile, ouvrir les yeux : ce livre est à lire. En définitive, une enquête terrible, nécessaire, déchirante. Jon Krakauer prouve à nouveau qu'il est un grand journaliste.
          Lire la suite
          En lire moins
        • ktylauney Posté le 1 Décembre 2016
          Bienvenue à Missoula, ville "modèle" universitaire de l'Etat du Montana où une vague d'agressions sexuelles a déferlé entre 2010 et 2012. Missoula et son équipe de football américain, les Grizzly, dont les joueurs sont adulés. Une ville que les supporters ont rebaptisée « Grizzly-ville ». Mais ça c'était avant que les défenseurs des victimes manifestent avec écrit sur des banderoles « WE ARE GRIZ RAPE NATION ». Allison Huguet accompagne son amie Keely à une fête donnée dans une maison louée par Beau Donaldson, une des stars montantes de l'équipe des Grizzly. Beau est l'ami d'enfance d'Allison et ils sont comme frère et soeur. Cependant cette nuit là, après s'être beaucoup enivrée, elle s'endort sur un canapé. Quand elle se réveille, elle est couchée à plat ventre et Beau est en train de la violer. Allison se rendra au centre de secours aux victimes d’agressions sexuelles. Elle y passera un examen médical - par ailleurs vécu comme un second viol - qui permettra aux médecins de rassembler les preuves de son agression si elle veut porter plainte. Vont suivre beaucoup de témoignages d'autres jeunes filles violées par des membres des Grizzly. Des plaintes déposées auprès de la police n'aboutissent pas faute de... Bienvenue à Missoula, ville "modèle" universitaire de l'Etat du Montana où une vague d'agressions sexuelles a déferlé entre 2010 et 2012. Missoula et son équipe de football américain, les Grizzly, dont les joueurs sont adulés. Une ville que les supporters ont rebaptisée « Grizzly-ville ». Mais ça c'était avant que les défenseurs des victimes manifestent avec écrit sur des banderoles « WE ARE GRIZ RAPE NATION ». Allison Huguet accompagne son amie Keely à une fête donnée dans une maison louée par Beau Donaldson, une des stars montantes de l'équipe des Grizzly. Beau est l'ami d'enfance d'Allison et ils sont comme frère et soeur. Cependant cette nuit là, après s'être beaucoup enivrée, elle s'endort sur un canapé. Quand elle se réveille, elle est couchée à plat ventre et Beau est en train de la violer. Allison se rendra au centre de secours aux victimes d’agressions sexuelles. Elle y passera un examen médical - par ailleurs vécu comme un second viol - qui permettra aux médecins de rassembler les preuves de son agression si elle veut porter plainte. Vont suivre beaucoup de témoignages d'autres jeunes filles violées par des membres des Grizzly. Des plaintes déposées auprès de la police n'aboutissent pas faute de preuves suffisantes. Mais surtout parce qu'on ne s'attaque pas aux gentils p'tits gars de l'équipe de football américain dont les actes sont clairement couverts par l'entraîneur, les amis, les proches et plus de la moitié d'une ville. Ça m'a révoltée! On apprend que la plupart des week-ends des fêtes sont organisées par ces étudiants dans des maisons de la fraternité. Ils jouent à qui videra le plus vite une canette, saoûlent les jeunes filles qu'ils ont repéré. Ils utilisent aussi la fameuse drogue du violeur pour arriver à leurs fins. En bref, des types qui se croient au dessus des lois, au dessus de tout, comme des gamins trop gâtés à qui on ne refuse pas des gâteaux. A part qu'ici on parle malheureusement de "gâteries" que ces étudiantes se voient contraintes de faire. Elles sont ensuite prises de force, violées, détruites non seulement dans leur chair mais aussi psychologiquement par ces "dieux du stade". Jon Krakauer explique d'ailleurs bien les suites d'agressions et le stress post-traumatique des victimes. Dans "Sans consentement" Jon Krakauer décortique et dissèque les rouages cachés du système judiciaire américain. Son travail d'enquête est extrêmement minutieux. Ce livre très complet dans les informations n'a pas provoqué d'étonnement chez moi. Il m'a juste laissé le goût amer de l'injustice. Je suis révoltée et bouleversée de voir tant de vies de jeunes filles détruites car même en portant plainte et en allant jusqu'au procès elles ont peu de chance de gagner sans un excellent avocat et des preuves irréfutables. Les prédateurs sexuels ressortent libres et prêts à recommencer à violer. C'est horrible de voir que 80 % des victimes aux Etats-Unis ne portent pas plainte et que le viol soit devenu aussi banalisé et minimisé comme si c'était "normal".
          Lire la suite
          En lire moins
        • DucalmeLucette Posté le 16 Novembre 2016
          J’ai vraiment pris le temps nécessaire pour lire ce livre – docu, d’une part parce que ce n’est pas un sujet facile dont on se délecte et qui nous transporte légèrement d’une page à l’autre, d’autre part parce que ce que l’on découvre est juste hallucinant. Pourquoi ? Parce que les viols dont l’auteur nous relate les faits se sont passés de nos jours, il y a seulement quelques petites années (de 2010 à 2012). Oui et alors, me direz-vous, la vie actuelle n’est malheureusement pas exempte de viols ! Oui effectivement, mais ce qui est décrit dans ce livre est aberrant d’injustice et d’irréalisme. Jon Krakauer a véritablement planché sur le sujet, il a recueilli des témoignages de victimes, d’accusés, de leurs familles et amis, il a consulté avocats et psychologues, a épluché de nombreux rapports de police, transcriptions de jugements… Bref, il sait de quoi il parle parce qu’il a été loin dans son investigation. Et je peux vous dire que ce qui en découle fait froid dans le dos. On a du mal à croire que de telles ignominies se déroulent actuellement dans – quasiment – la plus grande impunité. Ce que l’on lit nous indigne !... J’ai vraiment pris le temps nécessaire pour lire ce livre – docu, d’une part parce que ce n’est pas un sujet facile dont on se délecte et qui nous transporte légèrement d’une page à l’autre, d’autre part parce que ce que l’on découvre est juste hallucinant. Pourquoi ? Parce que les viols dont l’auteur nous relate les faits se sont passés de nos jours, il y a seulement quelques petites années (de 2010 à 2012). Oui et alors, me direz-vous, la vie actuelle n’est malheureusement pas exempte de viols ! Oui effectivement, mais ce qui est décrit dans ce livre est aberrant d’injustice et d’irréalisme. Jon Krakauer a véritablement planché sur le sujet, il a recueilli des témoignages de victimes, d’accusés, de leurs familles et amis, il a consulté avocats et psychologues, a épluché de nombreux rapports de police, transcriptions de jugements… Bref, il sait de quoi il parle parce qu’il a été loin dans son investigation. Et je peux vous dire que ce qui en découle fait froid dans le dos. On a du mal à croire que de telles ignominies se déroulent actuellement dans – quasiment – la plus grande impunité. Ce que l’on lit nous indigne ! La machine judiciaire semble réellement cassée… Nous suivons les faits, les témoignages, les procès et leurs verdicts, de cinq victimes, mais surtout nous découvrons comment certaines personnes couvrent ces actes odieux, comment elles trouvent des excuses aux agresseurs – ces jeunes athlètes couverts de gloire faisant partie de la prestigieuse équipe de football américain de Missoula dans le Montana, les « Grizzly » -, comment elles décrédibilisent les victimes en les traitant sans vergogne de menteuses. Tout ceci est invraisemblable et pourtant… « À Missoula, le football et les Grizzly constituent un monde à part, intouchable. Fans, entraîneurs, joueurs et leurs avocats s’attendent à un traitement préférentiel, qu’ils obtiennent de fait bien souvent. » Alors bien sûr, en tant que victime, comment survivre à de tels actes sur sa personne et à de telles injustices ? Les incidences sur leur vie et leur psychologie y sont relatées. Tout au long des récits, nous tournons autour des différents intervenants, nous nous indignons des mensonges, nous sommes en colère, nous sommes choqués quand les faits sont détaillés, nous sommes émus, nous sommes soulagés quand, parfois, la justice reconnaît l’agresseur coupable, mais souvent, nous ne pouvons croire qu’il s’en tire à si bon compte. Lui qui va reprendre sa petite vie, libre de récidiver, alors que sa victime va voir la sienne sombrer, va devoir affronter les quolibets, va voir les rôles s’inverser et passer au statut de menteuse qui mériterait, selon ses détracteurs, sa place en prison (!). « (…) j’espère qu’en partageant mon histoire avec vous je vous ai permis de comprendre que, si sa peine n’ira pas au-delà de dix ans*, la mienne durera toute ma vie. » Un tel déni d’une réalité choquante et abominable est difficile à croire et pourtant celle-ci existe bel et bien, et cela doit changer absolument ! Ce documentaire étayé, nécessaire, doit être mis entre toutes les mains, afin que tous prennent conscience d’une actualité et d’une mentalité sinistres qui doivent cesser. Je pense que tout le monde sera d’accord avec cela, mais il est important de connaître et de combattre de tels faits. Et ce livre vous fera faire ce premier pas. S’informer, c’est s’ouvrir au monde et à l’humain, et pour moi, c’est indispensable. « Dans l’opinion courante, il n’y a que deux options : soit un inconnu a surgi des fourrés, soit la victime s’est débattue, au besoin jusqu’à la mort. Sans ça, ce n’est pas un viol. » Un grand merci aux Éditions Presses de la Cité pour cette lecture ahurissante mais primordiale. * Ici, le violeur a écopé de dix ans de réclusion à la prison d’État et souhaite faire réviser ce jugement, ce qui abasourdit ses victimes (une tentative de viol et un viol) autant pour le fait que son agresseur prouve ainsi qu’il n’a pas conscience de la gravité de ses actes que pour le fait que la justice lui autorise de demander une révision de peine (ndlr).
          Lire la suite
          En lire moins
        • WonderBook Posté le 10 Novembre 2016
          Cette enquête est effrayante et effarante. Jon Krakauer nous expose un fait d'actualité qui a secoué la ville universitaire de Missoula dans le Montana : des accusations pour agressions sexuelles en nette progression. Souvent accusés : des joueurs de l'équipe universitaire les "Grizzly". Forts de leur notoriété ces joueurs sont protégés en dépit de la vérité. Choquant et scandaleux !

        Ils en parlent

        "Une réalité sans fard. Connu pour ses récits d'aventure, l'auteur surprend avec cette immersion tragique et sociologique : une étude du viol, dans la deuxième ville du Montana."
         
        "Ayant rencontré victimes et agresseurs, avocats, psys et familles, Krakauer révèle aussi comment l'appareil judiciaire pratique l'autodéfense, au mépris de la loi. Une étude de cas édifiante, qui dévoile le vrai visage des violences sexuelles - au Montana comme ailleurs."
         
        LIRE
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.