Lisez! icon: Search engine
Saules aveugles, femme endormie
Hélène Morita (traduit par)
Date de parution : 04/09/2008
Éditeurs :
Belfond
En savoir plus

Saules aveugles, femme endormie

Hélène Morita (traduit par)
Date de parution : 04/09/2008

Jubilatoires, flamboyantes, hypnotiques, ces histoires courtes de Haruki Murakami nous plongent dans un univers délicieusement insolite et drôle, où d'une situation d'apparence anodine peuvent surgir à tout moment le fantastique et l'absurde.

Depuis un an, quand on la prend de court, Mizuki Ando est incapable de se souvenir de son nom. Elle se décide à consulter une psychiatre, loin de se douter...

Depuis un an, quand on la prend de court, Mizuki Ando est incapable de se souvenir de son nom. Elle se décide à consulter une psychiatre, loin de se douter qu'un singe cleptomane est à l'origine de son trouble…
Attiré par les deux millions de yens à la clé, un...

Depuis un an, quand on la prend de court, Mizuki Ando est incapable de se souvenir de son nom. Elle se décide à consulter une psychiatre, loin de se douter qu'un singe cleptomane est à l'origine de son trouble…
Attiré par les deux millions de yens à la clé, un jeune homme se présente à un concours de pâtisserie. Mais qui peut bien se cacher derrière le jury de cette compétition nationale sous haute surveillance ?
La reine de beauté d'un lycée promet à son petit ami de faire l'amour avec lui après le mariage. Le temps passe, elle se marie… Avec un autre. Va-t-elle enfin tenir sa promesse ?
En 1971, un jeune homme cuisine sans relâche des spaghettis, qu'il mange seul et en silence. Quand, en décembre, le coup de fil d'une ancienne camarade de classe le sort de sa rêverie italienne…

Des petits contes de notre quotidien, transfigurés par la poésie, l'humour et la grâce de Haruki Murakami, un charme qui agit à chaque page, comme autant de feux d'artifices en plein jour.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714442840
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm
Belfond
En savoir plus
EAN : 9782714442840
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« La patte de Murakami est là, reconnaissable entre toutes, avec son art de basculer, l'air de rien, du réalisme à l'absurde, du quotidien à l'étrangeté et à l'onirisme. [...] Murakami est décidément un écrivain singulier, à la voix envoûtante, capable de rendre tangible l'insaisissable. »
Raphaëlle Leyris / Les Inrockuptibles

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Torapatapomme 19/01/2022
    C'était mon premier livre de Murakami et ce ne sera pas le dernier. Toutes les nouvelles sont merveileusement bien écrites, se lisent comme un charme (bravo à la traductrice) mais présentent un intérêt très inégal. Certaines ont une teneur un peu trop fantastique et finissent abruptement, provoquant une certaine frustration. D'autres, parmi les plus courtes, sont des morceaux d'humour fin qui suscent l'hilarité. Enfin, certaines histoires sont tellement abouties et empreintes d'humanité que l'ensemble du recueil a remporté mon adhésion. À noter que les titres des nouvelles ne reflètent pas toujours la thématique principale qui y est abordée. L'auteur s'amuse parfois à dérouter ainsi le lecteur, ce que je n"ai pas tellement apprécié pour ma part.
  • afadeau 11/01/2022
    Le titre de ce recueil de 23 nouvelles est énigmatique et poétique, proche d’un haïku. Quatre mots si difficiles à accoler : femme, endormie, saule, aveugle. Des saules, une femme ? Comme le livre commence avec la nouvelle éponyme du titre, je pensais retrouver rapidement l’univers si particulier et enchanteur de Murakami, celui qui m’avait tant enthousiasmé dans les nouvelles du recueil Des hommes sans femmes. Mais ce début s’est révélé assez lent. J’aurais pu m’endormir moi-aussi sous le saule aveugle... et passer mon chemin... Pourtant, la variété des sujets et la petite musique de l’écriture m’ont une fois de plus envouté. J’ai continué à lire une nouvelle comme on croque un chocolat, de temps en temps, pour le plaisir. Bien m’en a pris ! Vers la fin, dans La baie de Hanalei, une attaque de requin m’a sorti de ma douce torpeur. Une bien jolie histoire ou la nature est omniprésente et gère à sa convenance la vie et la mort, une histoire d’amour aussi d’une mère pour son fils, passionné de surf. Tout de suite après, arrive cette histoire géniale que seul ce grand auteur japonais peut imaginer et écrire : La pierre-en-forme-de-rein qui se déplace chaque jour. Junpei... Le titre de ce recueil de 23 nouvelles est énigmatique et poétique, proche d’un haïku. Quatre mots si difficiles à accoler : femme, endormie, saule, aveugle. Des saules, une femme ? Comme le livre commence avec la nouvelle éponyme du titre, je pensais retrouver rapidement l’univers si particulier et enchanteur de Murakami, celui qui m’avait tant enthousiasmé dans les nouvelles du recueil Des hommes sans femmes. Mais ce début s’est révélé assez lent. J’aurais pu m’endormir moi-aussi sous le saule aveugle... et passer mon chemin... Pourtant, la variété des sujets et la petite musique de l’écriture m’ont une fois de plus envouté. J’ai continué à lire une nouvelle comme on croque un chocolat, de temps en temps, pour le plaisir. Bien m’en a pris ! Vers la fin, dans La baie de Hanalei, une attaque de requin m’a sorti de ma douce torpeur. Une bien jolie histoire ou la nature est omniprésente et gère à sa convenance la vie et la mort, une histoire d’amour aussi d’une mère pour son fils, passionné de surf. Tout de suite après, arrive cette histoire géniale que seul ce grand auteur japonais peut imaginer et écrire : La pierre-en-forme-de-rein qui se déplace chaque jour. Junpei a seize ans quand son père lui dit que, dans une vie, un homme ne rencontre que trois femmes qui comptent. Pendant ses études, il a des aventures mais reste en retrait, obsédé par la théorie paternelle « des trois femmes ». Il devient écrivain, avec un début de succès prometteur. A une soirée d’inauguration il rencontre Kirié, une femme séduisante et mystérieuse. Elle refuse de lui dire d’emblée sa profession, préférant le laisser trouver par lui-même, par son imagination, comme un écrivain doit en être capable, selon elle. Junpei, très attiré, accepte le jeu, au grand bonheur du lecteur ! Il arrive à déterminer qu’il s’agit d’un métier très spécifique, pratiqué en extérieur, ce qui explique son bronzage et ses bras plutôt musclés, que cela n’a pas été facile d’en arriver là, un métier représentant un acte d’amour, demandant la perfection, où l’échec ne pardonne pas... Ils vont s’aimer mais elle ne veut pas vivre avec lui, cette activité mystérieuse demandant un équilibre qu’elle pourrait perdre si elle était troublée par la présence d’un homme à ses côtés... A ce stade, si vous êtes comme Junpei, que vous n’avez pas encore trouvé, alors courrez acheter ou emprunter ce livre afin de découvrir la fin de cette nouvelle formidable. Le mystère de l’activité de Kirié entre en écho avec le livre que Junpei est en train d’écrire. Lorsqu’il lui raconte le début, il va enfin réussir à imaginer la suite qui lui manquait, avec cette pierre en forme de rein qui se déplace chaque jour. Les histoires de l’un vont se mêler aux histoires de l’autre et se mêler à la Nature, décidément très présente dans ce volume. Kirié sera son échec numéro deux mais, grâce à la pierre, plus jamais il n’aura peur de la sentence de son père. « Ce qui importe, c’est de décider d’accepter une autre personne dans sa totalité. Et que ce soit toujours la première et la dernière fois. » Du grand Murakami qui décidément excelle dans l’art et la maîtrise de la nouvelle. Dans les notes d'introduction de l'édition anglaise, il a ces mots merveilleux, « l'écriture de romans est un défi, l'écriture de nouvelles est une joie. Si on compare l'écriture de romans à la plantation d'une forêt, alors l'écriture de nouvelles revient à planter un jardin. » Le livre se termine par Le singe de Shinagawa, la relation de Mizuki avec sa thérapeute Yuko alors qu’elle la consulte pour des troubles de la mémoire. Elle oublie son nom, seulement son nom !... Heureusement un singe va les aider à remettre tout en ordre... Voilà encore de bien belles pages écrites par cet auteur dont j’aime l’univers. Je suis devenu peu à peu « harukiste », ce terme désignant maintenant ses lecteurs les plus admiratifs. J’ai mis en avant quelques nouvelles qui m’ont le plus impressionné. L’auteur nous fait voyager dans les abîmes de notre conscience. Peut-être serez-vous plus touchés par d’autres nouvelles en fonction de votre vécu. Avez-vous lu ce Murakami ? Quelles histoires avez-vous préférées ? En quatrième de couverture : « Haruki Murakami confirme sa stature de géant nippon des lettres. Ce recueil est un labyrinthe familier, un palais des glaces, où le lecteur peut se perdre, et se reconnaître, avec délices. » David Fontaine, Le Canard enchainé. Là tout est dit ! ****** Avec composition photo personnelle sur le site Bibliofeel ou lien ci-dessous.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Behemoth 21/11/2019
    Une écriture particulière, hypnotique, flottante, sur fond d'anecdotes du quotidien. Des histoires sans véritable fin, de simples tranches de vie. Subtil et original. Agréable pour s'évader.
  • mh17 13/11/2019
    Ce recueil comporte vingt-trois nouvelles écrites sur presque trente ans ( entre 1880 et 2005). Les récits sont donc très disparates, en longueur, en thèmes et en formes d'écriture. Mais chaque nouvelle vous plonge-ou pas-dans un univers à mi-chemin entre le rêve et la réalité. Parfois j'ai été captivée, parfois non. Peut-être manquait-il certains ingrédients, peut-être n'étais-je pas non plus disposée à tout avaler, à ce moment là. Et puis, lorsque j'ai été proprement envoutée par l'enchanteur Murakami, parfois la fin m'a laissée toute rêveuse, mais parfois aussi, je me suis sentie, en rade, larguée et j'ai été bien agacée. J'ai imaginé alors son petit sourire narquois qui semblait me dire : "Débrouille-toi avec ça !"
  • Flocava1 16/08/2019
    Une série de nouvelles profondes, belles, fantastiques, poétiques partant de rien... tout l’art de murakami quoi
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !