Lisez! icon: Search engine
Poulpe Fictions
EAN : 9782377422159
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 168
Format : 140 x 210 mm
Nouveauté

Scordatura - Lecture roman jeunesse horreur musique - Dès 9 ans

,

Date de parution : 16/09/2021
Il ne faut pas réveiller les spectres qui dorment…
Sao Mai, 11 ans, est une musicienne prodige. Pourtant, depuis qu’elle utilise le violon noir trouvé chez sa grand-mère, rien ne va plus : ses nuits sont peuplées de cauchemars, et elle a des visions terrifiantes chaque fois qu’elle joue. Achille, triangle de son orchestre et passionné d’ésotérisme, la met... Sao Mai, 11 ans, est une musicienne prodige. Pourtant, depuis qu’elle utilise le violon noir trouvé chez sa grand-mère, rien ne va plus : ses nuits sont peuplées de cauchemars, et elle a des visions terrifiantes chaque fois qu’elle joue. Achille, triangle de son orchestre et passionné d’ésotérisme, la met en garde : une Ombre la suit partout ! Sao Mai saura-t-elle utiliser son don pour renvoyer l’esprit maléfique d’où il vient ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377422159
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 168
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • riverofbooks Posté le 9 Novembre 2021
    L'intrigue est prenante pour des enfants et la résolution fonctionne bien. Toutefois, j'aurais aimé que la fin soit plus claire dans le sens où je doute qu'un enfant comprenne la mort de ce fameux spectre. Je ne fais pas de musique (même si j'ai toujours voulu apprendre et qu'il n'est jamais trop tard !) donc il y avait quelques termes qui ne me parlaient pas forcément. Le livre reste toutefois abordable. Il y a de beaux messages sur l'amitié, le fait de ne pas être raccord avec les autres, d'être différent. Je trouve que ce sont des messages importants à transmettre aux enfants. J'ai beaucoup aimé suivre Sao Mai. J'adore encore davantage sa professeur de musique qui est pleine de sagesse parvient à cerner la jeune fille à la réconforter et l'encourager. Enfin, il y a des nombreux dessins dans le livre pour illustrer certaines scènes. Si sur mon téléphone elles me paraissaient un peu petites, je ne doute pas qu'elles occupent toute la page dans le format papier.
  • JournalDuneBibliothecaire Posté le 8 Novembre 2021
    Un violon, une entité maléfique qui cherche à posséder et se venger, du spiritisme, une scordatura et une jeune collégienne qui va vivre un cauchemar. Voici la recette de ce roman pour prolonger Halloween. L’histoire : Sao Mai est au collège où elle se fait discrète pour ne pas subir les foudres de ses camarades, surtout celles de Prudence, comme doit le vivre l’étrange Achille, surnommé le Weirdo. Elle est surtout une virtuose du violon. Quand elle joue, elle se plonge dans une vision apaisante. Mais son violon commence à dater. C’est alors qu’elle ouvre un coffre caché dans la maison de sa grand-mère qui vient de décéder. A l’intérieur se trouve un magnifique violon et un carnet de partitions. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’il ne fallait pas jouer de ce violon, car il est hanté. Ce que va découvrir Sao Mai… trop tard. Retour de lecture : Un roman d’horreur qui n’épargne pas les enfants. Il veut faire peur, voilà sa vocation. Il a d’ailleurs été travaillé avec des élèves de CM2 (en tout cas l’autrice les remercie à la fin du livre.) L’histoire m’a emballée et j’ai trouvé les illustrations magnifiques. J’ai juste été moins séduite par la manière... Un violon, une entité maléfique qui cherche à posséder et se venger, du spiritisme, une scordatura et une jeune collégienne qui va vivre un cauchemar. Voici la recette de ce roman pour prolonger Halloween. L’histoire : Sao Mai est au collège où elle se fait discrète pour ne pas subir les foudres de ses camarades, surtout celles de Prudence, comme doit le vivre l’étrange Achille, surnommé le Weirdo. Elle est surtout une virtuose du violon. Quand elle joue, elle se plonge dans une vision apaisante. Mais son violon commence à dater. C’est alors qu’elle ouvre un coffre caché dans la maison de sa grand-mère qui vient de décéder. A l’intérieur se trouve un magnifique violon et un carnet de partitions. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’il ne fallait pas jouer de ce violon, car il est hanté. Ce que va découvrir Sao Mai… trop tard. Retour de lecture : Un roman d’horreur qui n’épargne pas les enfants. Il veut faire peur, voilà sa vocation. Il a d’ailleurs été travaillé avec des élèves de CM2 (en tout cas l’autrice les remercie à la fin du livre.) L’histoire m’a emballée et j’ai trouvé les illustrations magnifiques. J’ai juste été moins séduite par la manière de raconter de l’autrice. Il aborde des sujets difficiles entre harcèlement, rejet des autres, harcèlement “amoureux”, perversion… L’autrice est graphiste et illustratrice et cela se voit dans les illustrations. Elles sont en noir et blanc (sur ma liseuse) et sont incroyables. L’ombre est sur toutes les images dans lesquelles apparaît Sao Mai. Et clairement, elle fait peur. L’histoire de cette jeune fille de 11 ans confrontée à un monstre est saisissante. Mais ce sont sans doute les illustrations que j’ai le plus appréciées. Un roman annoncé comme à partir de 8 ans par l’éditeur… pourquoi pas mais certains sujets peuvent être difficiles. Mais voici un roman d’horreur ambitieux que l’on peut conseiller aux CM2 et au-delà qui cherchent les sensations fortes. Toutefois, je préfère prévenir les parents des thématiques abordées (au cas où.) Notamment l’histoire du fantôme qui hante le violon et qui s’avère être un marginal, un brin pervers narcissique, stalker, violent…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stephy86 Posté le 5 Novembre 2021
    Je remercie Poulpe Fictions ainsi que NetGalley pour l'envoi de ce titre jeunesse. Même si j'ai bien conscience de ne pas faire partie du public cible, j'ai souhaité le livre car violoniste moi-même, l'histoire m'intriguait beaucoup. Je me suis régalée. J'ai beaucoup aimé la manière dont le pouvoir évocateur de la musique est transmis. J'ai aimé également les massages de tolérance et de lutte contre le harcèlement scolaire ; être différent est une force. J'ai été transportée dans ce collège et j'aurais adoré avoir des cours de musique comme ceux de Sao Mai.. Le thème du deuil est également bien abordé et on souffre avec la petite fille qui vient de perdre sa grand-mère. En résumé, une lecture que je conseille aux adolescents mélomanes et aux autres.
  • Lornaric Posté le 17 Octobre 2021
    Sao Mai, 11 ans, est une jeune violoniste particulièrement douée. La musique, c'est toute sa vie. En aidant ses parents à vider la maison de sa grand-mère décédée il y a peu, elle découvre un magnifique violon. Mais chaque fois qu'elle en joue, d'étranges visons mêlées d'horreur et de terrifiants cauchemars viennent la hanter. Elle se sent observée. Achille, triangle de son orchestre l'avait pourtant prévenue, une ombre maléfique semble s'être attachée à elle. Peut-être pourra-t-il l'aider à s'en débarrasser... Le début de l'intrigue a été un peu long à mettre en place mais ensuite les phrases nous happent et les pages se tournent frénétiquement. Notre curiosité est attisée. "Scordatura", un titre qui sonne juste, Sao Mai et Achille étant considérés comme des "weirdos" par leurs camarades. Selon Wikipédia, la scordatura est une manière d'accorder les instruments à cordes (violon, violoncelle, viole, luth, guitare, viole d'amour, etc.) qui s'écarte de l'accord ... Une sympathique histoire qui fait peur, où l'on la part belle est faîte à l'amitié, la confiance en soi, la bienveillance, à la musique mais aussi au respect de différence. A lire le soir à la tombée de la nuit, tout en écoutant les morceaux joués par Sao Mai, grâce à la... Sao Mai, 11 ans, est une jeune violoniste particulièrement douée. La musique, c'est toute sa vie. En aidant ses parents à vider la maison de sa grand-mère décédée il y a peu, elle découvre un magnifique violon. Mais chaque fois qu'elle en joue, d'étranges visons mêlées d'horreur et de terrifiants cauchemars viennent la hanter. Elle se sent observée. Achille, triangle de son orchestre l'avait pourtant prévenue, une ombre maléfique semble s'être attachée à elle. Peut-être pourra-t-il l'aider à s'en débarrasser... Le début de l'intrigue a été un peu long à mettre en place mais ensuite les phrases nous happent et les pages se tournent frénétiquement. Notre curiosité est attisée. "Scordatura", un titre qui sonne juste, Sao Mai et Achille étant considérés comme des "weirdos" par leurs camarades. Selon Wikipédia, la scordatura est une manière d'accorder les instruments à cordes (violon, violoncelle, viole, luth, guitare, viole d'amour, etc.) qui s'écarte de l'accord ... Une sympathique histoire qui fait peur, où l'on la part belle est faîte à l'amitié, la confiance en soi, la bienveillance, à la musique mais aussi au respect de différence. A lire le soir à la tombée de la nuit, tout en écoutant les morceaux joués par Sao Mai, grâce à la playlist proposée dans l'ouvrage (QR code ou un lien vers une page youtube). Parfait pour la période d'Halloween. Challenge multi-auteures SFFF 2021 #Scordatura #NetGalleyFrance !
    Lire la suite
    En lire moins
  • coquinnette1974 Posté le 14 Octobre 2021
    Je remercie Poulpe Editions pour l'envoi, via net galley, du roman jeunesse : Scordatura de Floriane Turmeau. Sao Mai, 12 ans, est une musicienne prodige. Suite au décès de sa grand-mère, la jeune fille récupère un violon noir qu'elle a trouvé dans ses affaires. Elle est ravie de l'instrument.. Au début.. Car depuis qu'elle utilise l'instrument ses nuits sont peuplées de cauchemars, et elle a des visions terrifiantes chaque fois qu’elle joue. Achille, triangle de son orchestre et passionné d’ésotérisme, la met en garde : un esprit néfaste s'est attaché à elle pour tenter de la posséder ! Sao Mai saura t-elle utiliser son don pour renvoyer le fantôme d’où il vient ? Scordatura est un roman jeunesse sympathique dans l'ensemble mais je vous avoue qu'il ne m'a pas totalement convaincu. Sao Mai adore le violon, elle aimerait d'ailleurs devenir une violoniste professionnelle dans quelques années. Elle suit des cours avec une professeur très bienveillante qui lui conseille de s'acheter un nouveau violon, le sien commençant à être fatigué. Peu après, la jeune fille trouve un violon noir chez sa défunte grand-mère. Elle décide de l'utiliser mais rien ne se passe comme prévu. Elle fait des cauchemars et un de ses camarades la prévient... Je remercie Poulpe Editions pour l'envoi, via net galley, du roman jeunesse : Scordatura de Floriane Turmeau. Sao Mai, 12 ans, est une musicienne prodige. Suite au décès de sa grand-mère, la jeune fille récupère un violon noir qu'elle a trouvé dans ses affaires. Elle est ravie de l'instrument.. Au début.. Car depuis qu'elle utilise l'instrument ses nuits sont peuplées de cauchemars, et elle a des visions terrifiantes chaque fois qu’elle joue. Achille, triangle de son orchestre et passionné d’ésotérisme, la met en garde : un esprit néfaste s'est attaché à elle pour tenter de la posséder ! Sao Mai saura t-elle utiliser son don pour renvoyer le fantôme d’où il vient ? Scordatura est un roman jeunesse sympathique dans l'ensemble mais je vous avoue qu'il ne m'a pas totalement convaincu. Sao Mai adore le violon, elle aimerait d'ailleurs devenir une violoniste professionnelle dans quelques années. Elle suit des cours avec une professeur très bienveillante qui lui conseille de s'acheter un nouveau violon, le sien commençant à être fatigué. Peu après, la jeune fille trouve un violon noir chez sa défunte grand-mère. Elle décide de l'utiliser mais rien ne se passe comme prévu. Elle fait des cauchemars et un de ses camarades la prévient qu'une ombre la suit. L'histoire est intéressante mais je trouve que c'est parfois un peu brouillon. Il se passe pas mal de temps avant qu'on ne sache réellement qui est cette ombre, quel est son but. Sao Mai attire les ombres maléfiques avec le violon de sa grand-mère, elle ne comprend pas pourquoi et nous non plus.. et ce pendant un bon moment ! Du coup, il y a de réelles longueurs ici et là, c'est dommage. Cela met trop de temps à se mettre en place étant donné que nous sommes dans un roman jeunesse. Et si ça traine un peu trop en longueurs, les enfants ont tendance à décrocher. Moi même, j'ai parfois du m'accrocher car je me suis demandé où l'autrice allait m'emmener et quand, réellement, on saurait qui est cette ombre et son but. Je n'ai pas réussi à réellement m'attacher aux personnages principaux car je ne trouve pas leurs personnalités très fouillées, là aussi c'est un peu dommage. C'est une bonne idée néanmoins de mettre comme personnage principal une petite fille qui aime la musique. Surtout que, petit plus : ce roman est interactif. Pour entendre la playlist et entendre en temps réel les morceaux joués par la petite fille, il y a un QR code ou un lien vers une page youtube. J'aime bien l'idée, ça peut permettre aux lecteurs de découvrir de nouveaux morceaux de musique classique. Vous l'aurez compris, mon avis sur Scordatura est assez mitigé. Je ne regrette pas ma lecture, et j'ai apprécié de découvrir la musique de ce roman. Mais je ne suis pas certaine d'en garder un grand souvenir. Ma note : trois étoiles.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DU POULPE !
Ne manquez aucune info sur nos parutions délirantes et les événements autour de notre catalogue !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Halloween : 15 romans pour vos enfants

    Sorcières, vampires et fantômes, la saison des monstres arrive ! Sortez les bonbons, éteignez les lumières et plongez vos enfants dans l’atmosphère magique d’Halloween. Avec notre sélection de 15 livres jeunesse, c’est le moment de frissonner !

    Lire l'article
  • Sélection
    Poulpe Fictions

    7 livres pour frissonner à Halloween

    Le Poulpe vous propose une sélection de romans terrifiants, tout droit sortis des profondeurs. Prenez garde, ils vont tant vous chatouiller que vous allez en rire… et en frissonner !

    Lire l'article