En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Seuls - tome 01

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266275446
            Code sériel : PKJN
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 148 x 198 mm
            Seuls - tome 01

            Bruno GAZZOTTI (Dessinateur), Kidi BEBEY (Adaptation)
            Collection : Seuls
            Série : Seuls
            Date de parution : 19/01/2017
            Ils sont cinq et ils sont seuls.
            Un roman adapté de la bande dessinée phénomène !
            Ils sont cinq. Ils sont seuls.
            Plus d’école. Plus de règles. Plus de police. Plus d’adultes.
            Ils ne peuvent compter sur personne d’autre qu’eux-mêmes.
            Seuls dans un monde hostile, Dodji et ses quatre amis vont devoir s’unir pour survivre.
             
            EAN : 9782266275446
            Code sériel : PKJN
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 148 x 198 mm
            Pocket jeunesse
            9.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • lilibookncook Posté le 11 Avril 2018
              Comment résister à la bande dessinée "Seuls" ? Lorsqu'une bande de gamins se réveillent dans une ville complètement dépeuplée, il y a de quoi flipper ! Dépeuplée, vraiment ? C'est en tout cas ce que pense Dodji, Leila, Yvan, Camille et Terry, inconnus jusqu'à présent. Ils vont devoir unir leurs forces pour percer ce mystère et découvrir qui se cache derrière le masque du maître des couteaux. Si tous les adultes semblent avoir disparu, il en va de même pour les enfants. Alors pourquoi diable ces cinq là sont-ils toujours présents ? Alors que la BD cible les enfants et les ados, le film, lui, est beaucoup plus sombre. Scénario dévié de son axe, j'ai beaucoup aimé l'angle, les couleurs ainsi que le parti-pris. Introspection entre une bande dessinée et son adaptation... "La disparition". Voilà le titre on ne peut plus simple du premier tome d'une série addictive. A Fortville, cinq enfants se réveillent seuls et désemparés. En quête d'adultes, ils vont se trouver et chercher à comprendre d'où vient ce phénomène. Avec leur personnalité propre, chacun contribue à la survie. Dans ce premier tome, nulle action, mais un décor planté. Ne cherchez pas à comprendre ce qui s'est passé, apprenez plutôt à découvrir ses personnages.Tout d'abord il y... Comment résister à la bande dessinée "Seuls" ? Lorsqu'une bande de gamins se réveillent dans une ville complètement dépeuplée, il y a de quoi flipper ! Dépeuplée, vraiment ? C'est en tout cas ce que pense Dodji, Leila, Yvan, Camille et Terry, inconnus jusqu'à présent. Ils vont devoir unir leurs forces pour percer ce mystère et découvrir qui se cache derrière le masque du maître des couteaux. Si tous les adultes semblent avoir disparu, il en va de même pour les enfants. Alors pourquoi diable ces cinq là sont-ils toujours présents ? Alors que la BD cible les enfants et les ados, le film, lui, est beaucoup plus sombre. Scénario dévié de son axe, j'ai beaucoup aimé l'angle, les couleurs ainsi que le parti-pris. Introspection entre une bande dessinée et son adaptation... "La disparition". Voilà le titre on ne peut plus simple du premier tome d'une série addictive. A Fortville, cinq enfants se réveillent seuls et désemparés. En quête d'adultes, ils vont se trouver et chercher à comprendre d'où vient ce phénomène. Avec leur personnalité propre, chacun contribue à la survie. Dans ce premier tome, nulle action, mais un décor planté. Ne cherchez pas à comprendre ce qui s'est passé, apprenez plutôt à découvrir ses personnages.Tout d'abord il y a Leila, une jeune ado garçon manqué, bricoleuse et débrouillarde. Puis Dodji, ado souffre douleur des pensionnaires d'un foyer. L'équipe se constitue également de Camille, élève studieuse, et de Yvan, un fils à papa délaissé par sa famille. Et enfin, Terry, un très jeune garçon inconscient du drame qui se joue. Equipe au complet, ils sillonnent la ville sans se rendre compte qu'ils sont épiés... Colorée et sympa, j'ai tout de fois été étonnée d'y voir une certaine violence. Pour que ce soit clair, il n'y a pas de meurtres ni d'effusions de sang seulement des tentatives. Contraste entre l'enfance et la situation dans laquelle ils se trouvent, les armes et les blessures tranchent net la naïveté avec laquelle j'ai débuté cette série. Les réactions tellement justes et l'habileté à s'emparer de l'espace m'ont complètement charmé, que ce soit lors de leur installation à l'hôtel ou le vole de tous les jouets et peluches par Terry. C'est vrai, que feriez-vous à leur place ? Assouvir un fantasme enfantin à posséder tous les jouets est quand même jouissif ! Les aventures de ces enfants ne font que commencer... Autant vous le dire tout de suite, j'ai beaucoup aimé le film et doit être la seule ! Les critiques, assez mauvaises, me laissaient présager le pire mais que nenni. Oui, le scénario reprend la trame des premiers tomes. Non, il n'est pas totalement fidèle aux bandes dessinées.  Plus sombre, plus adultes aussi, le choix des acteurs est plutôt réussi tout comme le parti-pris. Le cadrage, les couleurs, l'esthétisme en général, m'ont emballé comme le suspense et la tension en cohérence avec le reste. A vrai dire, je m'étonne moi-même car il est rare que j'apprécie une adaptation, mon propre film ayant déjà été tourné dans mon esprit. Ici, il ne faut pas s'attendre à une copie conforme, mais une vision contrastée. Je ne m'attendais pas à une si bonne surprise visuelle ni à un dénouement aussi saisissant. Avis aux curieux ! Evidemment, je ne vais pas vous laisser comme ça, sans gourmandise ! Pour ce faire, j'ai choisi le gâteau patate et un thé fraises/chocolat de Origines tea coffee. Un goûter régressif, au charme de l'enfance pour une lecture qui ne l'est pas tout à fait.
              Lire la suite
              En lire moins
            • stephanieplaisirdelire Posté le 29 Janvier 2017
              Ce roman se lit d’un bloc. Le style est très abordable, la tension omniprésente, la mise en pages agréables et aérée et les illustrations raccourcirent indéniablement le temps de lecture. C’est j’espère un premier tome et que les autres suivront très vite car j’ai trouvé que cette version romanesque de la BD était très agréable à lire aussi bien quand on connaît l’œuvre originale que lorsque qu’on découvre cet univers. A découvrir avant d’aller voir le film !..................................
            • stephanieplaisirdelire Posté le 29 Janvier 2017
              Ce roman se lit d’un bloc. Le style est très abordable, la tension omniprésente, la mise en pages agréables et aérée et les illustrations raccourcirent indéniablement le temps de lecture. C’est j’espère un premier tome et que les autres suivront très vite car j’ai trouvé que cette version romanesque de la BD était très agréable à lire aussi bien quand on connaît l’œuvre originale que lorsque qu’on découvre cet univers. A découvrir avant d’aller voir le film !...............................
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com