Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368529331
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 128 x 182 mm

Shinobi Gataki - tome 05

Pierre GINER (Traducteur)
Date de parution : 12/11/2020
Ninja contre Samouraï. Qui sera le dernier survivant ?
Samouraïs vs Ninjas
La guerre touche à sa fin !

Toranosuke livre un duel à mort contre son ancien ami Kazemaru, responsable de l’assassinat de sa famille. Quelle va être l’issue de ce combat ?
Pendant ce temps-là, Nobukage, le véritable responsable de tous ces tragiques événements, révèle son véritable visage et surtout l’incroyable puissance...
Samouraïs vs Ninjas
La guerre touche à sa fin !

Toranosuke livre un duel à mort contre son ancien ami Kazemaru, responsable de l’assassinat de sa famille. Quelle va être l’issue de ce combat ?
Pendant ce temps-là, Nobukage, le véritable responsable de tous ces tragiques événements, révèle son véritable visage et surtout l’incroyable puissance dont il dispose.
La grande saga de colère et de vengeance arrive à son dénouement !!
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782368529331
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 128 x 182 mm

Ils en parlent

L’univers solidement campé et le trait hyper réaliste donnent relief et puissance aux rares apparitions du fantastique dans ce récit prenant. 
SéL / Canal bd manga

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pommerouge Posté le 24 Janvier 2021
    Je remercie les Éditions Kurokawa pour l’envoi de cette lecture. Je l’attendais avec tellement d’impatience ce dernier tome. Je suis si heureuse d’avoir pu le lire, de savoir la fin mot de toute cette histoire ! Toranosuke est en train de livrer un combat à mort face à son ancien ami Kazemaru. Ce dernier est responsable de la mort de sa famille, il ne vit que pour cette vengeance, que pour cet instant depuis ce jour… De l’autre côté, Nobukage qui est responsable de tous ces événements, va révéler son vrai visage et surtout sa véritable puissance qui est clairement monstrueuse. Comment tout cela va se terminer ? Wow, wow, wow. Je suis sans doute trop émotive, merci l’hypersensibilité, mais je suis bouleversée par un flot d’émotion. Dupuis que Kurokawa a commencé à publier cette saga, je suis complètement fan. Autant par l’histoire, par les scènes d’action qui sont toutes plus belles les unes que les autres, mais également par le coup de crayon du mangaka. Je n’avais qu’une hâte à chaque tome, que le suivant sorte, je voulais connaître la fin mot de toute cette intrigue, de ce combat, savoir ce qui se passerait. Je n’ai clairement pas été déçu. C’était un vrai... Je remercie les Éditions Kurokawa pour l’envoi de cette lecture. Je l’attendais avec tellement d’impatience ce dernier tome. Je suis si heureuse d’avoir pu le lire, de savoir la fin mot de toute cette histoire ! Toranosuke est en train de livrer un combat à mort face à son ancien ami Kazemaru. Ce dernier est responsable de la mort de sa famille, il ne vit que pour cette vengeance, que pour cet instant depuis ce jour… De l’autre côté, Nobukage qui est responsable de tous ces événements, va révéler son vrai visage et surtout sa véritable puissance qui est clairement monstrueuse. Comment tout cela va se terminer ? Wow, wow, wow. Je suis sans doute trop émotive, merci l’hypersensibilité, mais je suis bouleversée par un flot d’émotion. Dupuis que Kurokawa a commencé à publier cette saga, je suis complètement fan. Autant par l’histoire, par les scènes d’action qui sont toutes plus belles les unes que les autres, mais également par le coup de crayon du mangaka. Je n’avais qu’une hâte à chaque tome, que le suivant sorte, je voulais connaître la fin mot de toute cette intrigue, de ce combat, savoir ce qui se passerait. Je n’ai clairement pas été déçu. C’était un vrai plaisir de lire chacun des planches de ce dernier tome et de voir les magnifiques scènes d’action que nous avait préparée Nikiichi Tobita. En bref, vous l’aurez compris, c’est une saga que j’ai adorée en règle générale et je ne peux que vous la recommander. Elle est courte et en plus elle est vraiment très prenante. Si vous recherchez un bon Seinen bourré d’action et avec un style graphique particulier et beau, je vous le conseille !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tachan Posté le 21 Novembre 2020
    Shinobi Gataki aura été un bon divertissement jusqu'au bout, mais avec un final, qui fut une sorte de course rapide à la démesure, on peut ressentir une certaine frustration et s'interroger sur ce que ça aurait pu donner si l'auteur avait eu plus de pages pour développer ses idées. J'avais déjà eu ce sentiment lors des précédents tomes mais ici ce fut prégnant. J'ai vraiment eu le sentiment en lisant pourtant ce tome bien épais que l'auteur se précipitait. L'intrigue se découpe en deux parties : tout d'abord l'affrontement confraternel entre Toranosuke et son ancien ami Kazemaru, puis celui titanesque face à Nobukage. Le premier, qui fut préparé de longue haleine, a su, dans l'ensemble, tenir ses promesses. Ce fut un moment émouvant entre deux hommes qui ont un lourd passif. L'auteur utilise bien la dimension fantastique de son récit. Le seul hic, c'est que cela va bien trop vite et cela rend les revirements peu crédibles malgré l'émotion que souhaite y insuffler l'auteur. J'ai tout de même apprécié ce moment hautement symbolique entre ces deux anciens amis qui étaient comme des frères autrefois. Le second, lui, m'a bien moins emballée. Avec Nobukage, on est vraiment clairement sur une course à la puissance... Shinobi Gataki aura été un bon divertissement jusqu'au bout, mais avec un final, qui fut une sorte de course rapide à la démesure, on peut ressentir une certaine frustration et s'interroger sur ce que ça aurait pu donner si l'auteur avait eu plus de pages pour développer ses idées. J'avais déjà eu ce sentiment lors des précédents tomes mais ici ce fut prégnant. J'ai vraiment eu le sentiment en lisant pourtant ce tome bien épais que l'auteur se précipitait. L'intrigue se découpe en deux parties : tout d'abord l'affrontement confraternel entre Toranosuke et son ancien ami Kazemaru, puis celui titanesque face à Nobukage. Le premier, qui fut préparé de longue haleine, a su, dans l'ensemble, tenir ses promesses. Ce fut un moment émouvant entre deux hommes qui ont un lourd passif. L'auteur utilise bien la dimension fantastique de son récit. Le seul hic, c'est que cela va bien trop vite et cela rend les revirements peu crédibles malgré l'émotion que souhaite y insuffler l'auteur. J'ai tout de même apprécié ce moment hautement symbolique entre ces deux anciens amis qui étaient comme des frères autrefois. Le second, lui, m'a bien moins emballée. Avec Nobukage, on est vraiment clairement sur une course à la puissance comme on en trouve dans les shonen de nekketsu. Mais ici, le faible nombre de pages qui y est consacré, rend cela un peu ridicule. Alors oui, son pouvoir est effrayant, mais il est ensuite défait tellement facilement que ça casse toute la crédibilité de ce qui a été raconté précédemment. C'est à nouveau vraiment dommage parce qu'à l'inverse, ici, j'ai beaucoup aimé le jeu qui a été fait autour de ce personne, sorte d'uchronie vivante d'Oda Nobunaga, personnage historique dont je suis les exploits guerriers et politiques dans un autre manga (Le Chef de Nobunaga). Ici, j'ai vraiment eu l'impression que l'auteur détournait sa légende pour nous raconter sa vision sombre de l'oppression qu'il a fait ressentir à certains à l'époque. C'était très bien vu de ce point de vue là. Dommage que la dimension fantastique ne suive pas bien et confère plus de ridicule qu'autre chose au personnage. Ce dernier tome a donc offert une suite de combats et de prises de conscience plus ou moins bancales où les intentions louables de l'auteur, aussi bien pour apporter de l'émotion que pour faire une critique historique, sont perdues au milieu d'une ridicule montée en puissance concrétisée par un enchaînement d'attaque spéciale. Cela crée une dissonance dont je n'ai pas réussi à me départir. Alors même si ce fut un bon divertissement rempli de bonnes idées, cela ne restera pas une lecture marquante.
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.