En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Signe particulier : Transparente

        Syros
        EAN : 9782748525762
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 120 x 180 mm
        Nouveauté
        Signe particulier : Transparente

        Collection : Hors collection
        Date de parution : 06/09/2018
        Par l'autrice de "La Fille du futur".
         
        Être transparente au lycée, rarement invitée en soirée et ignorée dans sa propre famille, c’est une blessure, ça fait mal. Mais être invisible pour de vrai, se rendre en salle des profs incognito et disparaître dans les moments embarrassants… ça commence à devenir beaucoup plus intéressant !
        À quinze ans, Esther...
        Être transparente au lycée, rarement invitée en soirée et ignorée dans sa propre famille, c’est une blessure, ça fait mal. Mais être invisible pour de vrai, se rendre en salle des profs incognito et disparaître dans les moments embarrassants… ça commence à devenir beaucoup plus intéressant !
        À quinze ans, Esther cesse d’être une fille ordinaire et voit un nouveau monde s’ouvrir à elle. Pour l’adolescente trop discrète, la vie devient soudain passionnante. Et de plus en plus dangereuse.

        Laissez-vous prendre par le frisson de la transparence.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782748525762
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 120 x 180 mm
        Syros
        16.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • LillyMaya Posté le 14 Septembre 2018
          Signe particulier : mes souvenirs de cette lecture vont devenir rapidement transparents. Oui, cette lecture sera relativement vite oubliée. C'est la mention en rouge sur la couverture "Par l'auteur de La fille du futur" qui a attiré mon regard. Ayant lu cette trilogie, je me suis dit pourquoi pas découvrir un autre roman de cette auteur. La thématique semblait intéressante, une jeune fille relativement discrète, qui se met à disparaitre. Qui d'entre nous n'a jamais connu dans sa classe une de ces personnes tellement discrète que l'on en vient à ne plus y faire attention ? Ou bien qui a été une de ces personnes ignorée des autres ? Mais je m'attendais à autre chose pour le développement de cette histoire, quelque chose de plus profond sur le mal être. Alors oui, on est interpellé par ce que vit Esther, et j'ai eu tellement mal pour elle. [masquer] le simple fait de repenser au comportement de sa propre famille, me fait froid dans le dos [/masquer]. Oui, je me dis que je veux essayer de faire attention à ces personnes si discrètes qu'elles en deviennent transparentes. Mais j'ai ensuite été un peu mitigée sur la façon dont Esther va vivre ce qui... Signe particulier : mes souvenirs de cette lecture vont devenir rapidement transparents. Oui, cette lecture sera relativement vite oubliée. C'est la mention en rouge sur la couverture "Par l'auteur de La fille du futur" qui a attiré mon regard. Ayant lu cette trilogie, je me suis dit pourquoi pas découvrir un autre roman de cette auteur. La thématique semblait intéressante, une jeune fille relativement discrète, qui se met à disparaitre. Qui d'entre nous n'a jamais connu dans sa classe une de ces personnes tellement discrète que l'on en vient à ne plus y faire attention ? Ou bien qui a été une de ces personnes ignorée des autres ? Mais je m'attendais à autre chose pour le développement de cette histoire, quelque chose de plus profond sur le mal être. Alors oui, on est interpellé par ce que vit Esther, et j'ai eu tellement mal pour elle. [masquer] le simple fait de repenser au comportement de sa propre famille, me fait froid dans le dos [/masquer]. Oui, je me dis que je veux essayer de faire attention à ces personnes si discrètes qu'elles en deviennent transparentes. Mais j'ai ensuite été un peu mitigée sur la façon dont Esther va vivre ce qui lui arrive. J'ai aussi eu un peu de difficulté avec la narration, puisque c'est un récit rapporté par quelqu'un qui a observé ce qui est arrivé à Esther. [masquer] on en vient à penser qu'il y a donc le narrateur extérieur et les autres personnages. Mais ce narrateur extérieur est en fait Godeleine. Et cette "révélation" arrive un peu étrangement dans le déroulé du roman. [/masquer]. Une lecture intéressante puisque l'on souhaite connaitre le dénouement, mais pas inoubliable non plus. Peut être mon regard d'adulte biaise les choses ! :)
          Lire la suite
          En lire moins
        • hashtagceline Posté le 7 Septembre 2018
          Esther est une jeune fille très effacée. Dans sa famille comme au collège, elle passe souvent inaperçue, on ne l’entend pas et on ne fait jamais attention à elle. Par la force des choses, elle s’y est résignée. C’est comme ça. Elle est celle qu'on ne voit pas. Un jour, un phénomène étrange se produit : Esther disparaît physiquement, pendant quelques instants, quelques secondes. Elle pense que c’est une impression, un tour de son imagination. Mais non, ces moments hors de la réalité vont se reproduire, de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps. Comment Esther va-t-elle réagir ? Est-ce une chance ? Ou une malédiction ? Je ne sais pas vous mais j’ai souvent ressenti ce que vit Esther : ne pas trouver ma place, être trop discrète, ne pas parler assez fort, être celle qui passe inaperçue... Esther m'a rappelé qui j'ai été et qui je suis encore parfois... Du coup, je me suis assez vite identifiée et attachée à elle. En y réfléchissant bien, il y a peu d’héroïne vraiment dans son genre : une fille vraiment ordinaire, qui ne fait pas de vagues, qui suis le mouvement sans jamais oser se faire remarquer et qui n’a pas de talent ou de... Esther est une jeune fille très effacée. Dans sa famille comme au collège, elle passe souvent inaperçue, on ne l’entend pas et on ne fait jamais attention à elle. Par la force des choses, elle s’y est résignée. C’est comme ça. Elle est celle qu'on ne voit pas. Un jour, un phénomène étrange se produit : Esther disparaît physiquement, pendant quelques instants, quelques secondes. Elle pense que c’est une impression, un tour de son imagination. Mais non, ces moments hors de la réalité vont se reproduire, de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps. Comment Esther va-t-elle réagir ? Est-ce une chance ? Ou une malédiction ? Je ne sais pas vous mais j’ai souvent ressenti ce que vit Esther : ne pas trouver ma place, être trop discrète, ne pas parler assez fort, être celle qui passe inaperçue... Esther m'a rappelé qui j'ai été et qui je suis encore parfois... Du coup, je me suis assez vite identifiée et attachée à elle. En y réfléchissant bien, il y a peu d’héroïne vraiment dans son genre : une fille vraiment ordinaire, qui ne fait pas de vagues, qui suis le mouvement sans jamais oser se faire remarquer et qui n’a pas de talent ou de problème particulier, à part sa discrétion extrême. Pourtant, il y a beaucoup de gens comme ça, non ? Et c'est sûr que, présenté comme ça, ce genre d'héroïnes ne laisse pas présager des aventures folles. Et pourtant... J'ai trouvé que loin de tirer en longueur ou de nous ennuyer, ce roman est très prenant. L'autrice prend bien le temps de nous exposer la situation délicate dans laquelle se trouve Esther : tous ces moments où elle a le sentiment qu'elle n'existe pas vraiment aux yeux des autres. Cela permet de comprendre le personnage et de poser cette ambiance toute particulière, propice à nous faire appréhender la suite mais aussi toutes les interrogations qui vont assaillir Esther. C’est ainsi que, par petites touches, Nathalie Stragier réussit habilement à faire basculer son héroïne dans un autre univers, fantastique, où elle peut jouer un autre rôle. S'ouvre à elle un monde de tous les possibles, loin des difficultés rencontrées au quotidien. Seule, elle fait l'expérience d'un nouveau monde. Celui-ci lui conviendra-t-il mieux? Elle y a une place, c'est sûr mais ne cache t-il pas un sombre revers? Et puis, elle va faire des rencontres : mystérieuses, inquiétantes et décisives. Tout ça, je vous laisse le découvrir. En tout cas, j'ai beaucoup aimé faire des sauts entre les deux mondes. Cela rythme vraiment bien le récit. Nathalie Stragier maîtrise ces allers-retours et nous tient en haleine. Car oui, il y a aussi beaucoup de suspense et de mystère ! Et comme Esther, le lecteur va aller de surprise en surprise. J’ai trouvé que le roman amenait une belle réflexion sur l’affirmation de soi, la place que l’on peut se trouver au sein d’un groupe et même de sa famille. Il n'est jamais facile d'évoluer en société, même si c'est auprès de gens qu'on côtoie régulièrement. Mais cela nous montre aussi que parfois, si on est transparent auprès de certaines personnes, on peut ne pas l'être aux yeux d'autres, plus inattendues. Signe particulier : transparente est un joli roman empreint de tristesse mais dont vraiment, je vous conseille la lecture.
          Lire la suite
          En lire moins
        • ReveursEtMangeursDePapier Posté le 6 Septembre 2018
          Esther est une adolescente très discrète. A presque quinze ans, elle se sent invisible aux yeux de ses camarades de classe, et même aux yeux de sa famille. C'est comme si elle était transparente et qu'elle ne comptait pas vraiment. Jusqu'au jour de l'incident. Pendant quelques instants, Esther devient réellement invisible... C'est un mystérieux narrateur qui nous conte l'histoire de cette adolescente. Il nous présente Esther, touchée par un phénomène à la fois étrange et inquiétant. Elle qui se sentait régulièrement ignorée par son entourage, la voilà capable de disparaître pour de vrai. Esther est un personnage que j'ai pris le temps de découvrir avant de pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. Effacée, elle ne trouve pas sa place. Pourtant, on sent qu'elle aimerait être entendue et remarquée, comme sa meilleure amie. Esther est aussi cette ado ordinaire qui est parfois un peu exaspérante. Elle ne prend pas toujours les bonnes décisions, et l'évolution de sa personnalité n'est pas toujours positive. C'est peut-être pour ces raisons que j'ai trouvé ce récit si crédible dans sa représentation de l'adolescence. La part de fantastique m'a évidemment énormément plu. Le pouvoir d'invisibilité soulève quelques questions, même si on laisse d'abord place aux préoccupations... Esther est une adolescente très discrète. A presque quinze ans, elle se sent invisible aux yeux de ses camarades de classe, et même aux yeux de sa famille. C'est comme si elle était transparente et qu'elle ne comptait pas vraiment. Jusqu'au jour de l'incident. Pendant quelques instants, Esther devient réellement invisible... C'est un mystérieux narrateur qui nous conte l'histoire de cette adolescente. Il nous présente Esther, touchée par un phénomène à la fois étrange et inquiétant. Elle qui se sentait régulièrement ignorée par son entourage, la voilà capable de disparaître pour de vrai. Esther est un personnage que j'ai pris le temps de découvrir avant de pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. Effacée, elle ne trouve pas sa place. Pourtant, on sent qu'elle aimerait être entendue et remarquée, comme sa meilleure amie. Esther est aussi cette ado ordinaire qui est parfois un peu exaspérante. Elle ne prend pas toujours les bonnes décisions, et l'évolution de sa personnalité n'est pas toujours positive. C'est peut-être pour ces raisons que j'ai trouvé ce récit si crédible dans sa représentation de l'adolescence. La part de fantastique m'a évidemment énormément plu. Le pouvoir d'invisibilité soulève quelques questions, même si on laisse d'abord place aux préoccupations d'ado de notre héroïne. Esther tente de comprendre les causes de ses crises de transparence mais aussi d'en faire un avantage, comme voir sans être vue. Ce don se révèle être extraordinaire, excitant et cela se ressent à la lecture. Que ferions-nous, à sa place, si nous étions invisibles? Si la lecture de la première moitié était agréable et légère, j'ai trouvé la suite du roman vraiment passionnante. Il ne s'agit plus seulement de la jeune Esther. Sa transparence retient notre attention pour de bon. Comme Esther, on prend conscience des possibilités que lui offre ce pouvoir, du monde qui s'ouvre à elle. C'est un peu mystérieux, un peu déroutant et même parfois un peu triste. Je ne m'y attendais absolument pas. Cette seconde moitié est aussi marquée par quelques rencontres et nous découvrons finalement l'identité de notre mystérieux narrateur. Une belle surprise en soit puisqu'elle permet d'enrichir l'intrigue fantastique et aussi de nous faire réfléchir. Verdict : C'est une belle découverte, et ce pour plusieurs raisons. Pour avoir déjà ressenti cette étrange sensation de transparence, sensation plus ou moins éphémère, je me suis sentie proche de cette histoire. J'ai alors beaucoup aimé suivre l'évolution de cette jeune héroïne qui manque de confiance en elle. J'ai aimé la voir ressortir de cette aventure différente. A travers ce scénario fantastique, l'auteure arrive a aborder des sujets bien réels comme la construction d'une identité quand on est un ado qui ne trouve pas sa place. Il y a une jolie leçon à en tirer et c'est ce qui en fait un beau roman.
          Lire la suite
          En lire moins
        • viou03 Posté le 4 Septembre 2018
          Esther est une jeune fille discrète, personne ne la remarque. Elle a une seule amie Romane. Quand tout le monde l'ignore, elle devient transparente. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé la plume de Nathalie Stragier et son univers toujours aussi original. L'auteur parle ici d'un thème fort : la discrétion, le sentiment d'être inexistant pour les autres et elle l'utilise pour nous dépeindre un magnifique univers où la transparence nous amène dans un monde parallèle. J'ai beaucoup aimé cette histoire avec Esther qui essaie de lutter d'abord, puis voit les avantages et s'en sert à bon escient . Et il y a aussi ce personnage "fantôme" qui nous narre cette histoire tel un observateur qui en sait plus qu'il ne veut le dire. Ce point donne un côté mystérieux au récit très agréable. A travers l’histoire hors-norme d'Esther, Nathalie Stragier touche à un sujet délicat : ne pas être insignifiant aux yeux des autres. Elle le traite à merveille en y ajoutant un côté fantastique.
        • EternelAdo Posté le 30 Août 2018
          Un tatouage, un piercing ou une cicatrice, voilà des signes particuliers qui peuvent distinguer des ados de 15 ans, les faire sortir du lot. Esther n'a rien de tout ça et justement ça la rend très particulière. C'est une jeune fille très attachante, victime de son caractère modéré à l'extrême, elle peine à trouver sa place et est chaque jour plus... effacée! Jusqu'au moment où le mot prend tout son sens... propre, Esther découvre qu'elle peut devenir transparente aux yeux de tous... #9786; De l'effroi à l'acceptation de sa nouvelle condition, Esther va vivre pas mal d'émotions et prendre des décisions cohérentes. Profiter de son état pour se venger, espionner ou même voler. 😈 Elle teste les limites de son pouvoir et y prend de plus en plus un plaisir certain... Qui va lui jeter la pierre? On se surprend à imaginer ce que l'on ferait d'un tel pouvoir... Mais il y a un hic! Elle ne contrôle rien du tout et disparaît toujours plus longtemps. #9203; Ce roman est beaucoup plus sombre que je ne l'imaginais, très différent des précédents... Si le côté fantastique apporte une touche de légèreté, on sent aussi que le sujet est traité avec gravité. De nombreux... Un tatouage, un piercing ou une cicatrice, voilà des signes particuliers qui peuvent distinguer des ados de 15 ans, les faire sortir du lot. Esther n'a rien de tout ça et justement ça la rend très particulière. C'est une jeune fille très attachante, victime de son caractère modéré à l'extrême, elle peine à trouver sa place et est chaque jour plus... effacée! Jusqu'au moment où le mot prend tout son sens... propre, Esther découvre qu'elle peut devenir transparente aux yeux de tous... #9786; De l'effroi à l'acceptation de sa nouvelle condition, Esther va vivre pas mal d'émotions et prendre des décisions cohérentes. Profiter de son état pour se venger, espionner ou même voler. 😈 Elle teste les limites de son pouvoir et y prend de plus en plus un plaisir certain... Qui va lui jeter la pierre? On se surprend à imaginer ce que l'on ferait d'un tel pouvoir... Mais il y a un hic! Elle ne contrôle rien du tout et disparaît toujours plus longtemps. #9203; Ce roman est beaucoup plus sombre que je ne l'imaginais, très différent des précédents... Si le côté fantastique apporte une touche de légèreté, on sent aussi que le sujet est traité avec gravité. De nombreux lecteurs se reconnaîtront sans doute ici. Moi-même, il m'est arrivé de me sentir transparent (n'attendez pas un serveur à une terrasse avec moi! 😜). Le plus grave étant sans doute le mal être qui en découle à l'adolescence... Nathalie STRAGIER nous inspire de l'empathie pour cette jeune fille, ignorée dans sa propre famille. Il y a d'ailleurs une certaine mélancolie dans le récit, le choix du narrateur y est sans doute pour beaucoup... N'allez pas croire non plus qu'il vous faudra une boîte de mouchoirs à proximité! On retrouve aussi de l'humour avec des situations cocasses et surtout c'est un roman très positif, qui démontre si besoin est que chacun à sa place et son rôle à jouer dans le grand spectacle de la Vie. A lire et à faire lire! 😉 Retrouvez-moi aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/eternelAdo Instagram : @eternelado
          Lire la suite
          En lire moins
        SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
        Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com