Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258080409
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm
Skin
Hubert Tézenas (traduit par)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 04/06/2009
Éditeurs :
Presses de la cité

Skin

Hubert Tézenas (traduit par)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 04/06/2009

La peur à fleur de peau...

Lorsque le corps d'une jeune femme est découvert aux abords d'une voie ferrée près de Bristol, la police, mobilisée par une enquête beaucoup plus médiatique, accueille avec soulagement le rapport...

Lorsque le corps d'une jeune femme est découvert aux abords d'une voie ferrée près de Bristol, la police, mobilisée par une enquête beaucoup plus médiatique, accueille avec soulagement le rapport d'autopsie concluant au suicide. Le commissaire Jack Caffery, pourtant, ne se range pas à cet avis. Convaincu qu'il s'agit d'un...

Lorsque le corps d'une jeune femme est découvert aux abords d'une voie ferrée près de Bristol, la police, mobilisée par une enquête beaucoup plus médiatique, accueille avec soulagement le rapport d'autopsie concluant au suicide. Le commissaire Jack Caffery, pourtant, ne se range pas à cet avis. Convaincu qu'il s'agit d'un meurtre, il tente de faire part de ses doutes au sergent Flea Marley. Mais celle-ci, prise dans une tragique histoire familiale, n'est pas en mesure de l'écouter. L'un comme l'autre sont encore loin de s'imaginer vers quelle monstrueuse réalité ils s'acheminennt...

Sur un tempo tout aussi implacable que celui de Rituel, Skin nous entraîne dans les abysses les plus noirs de l'âme humaine. Un voyage au bout de l'horreur parfaitement orchestré par Mo Hayder.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258080409
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BenedicteEcila Posté le 9 Janvier 2022
    Encore un tout bon Mo Hayder ! Mais... il faut, pour l'apprécier, connaître les personnages Jack Caffery et Flea Marley, et avoir suivi leurs aventures précédentes, je trouve. le contenu de ce roman est finalement plus axé sur le vécu de ces deux personnages hauts en couleurs que sur l'enquête proprement dite. Donc une super lecture dans la veine de cette auteure noire à souhait et qui n'a pas peur des mots et descriptions bien glauques pour les fans qui connaissent déjà son univers littéraire. Pour les autres qui la découvrent, ce n'est pas le roman à lire avant les trois qui le précèdent dans la bibliographie de Mo Hayder.
  • NanouLovesBooks Posté le 1 Août 2021
    Toujours dans ma série Inspecteur Jack Caffery, je me suis attaquée au tome 4. On y retrouve la nouvelle collègue de Jack, Fléa. Dans ce tome, elle est le personnage sur lequel l’histoire est centrée. Malgré elle, et surtout à cause de son frère Thom, elle est mêlée à une disparition. Elle a, dans cette histoire, très peu d’interactions avec Jack, ce qui je l’avoue, me frustre un peu. Jack de son côté, est encore marqué par sa précédente affaire (celle des mains coupées, dans le tome précédent «Rituel»). Pour lui, cette histoire est loin d’être finie puisqu’il est persuadé qu’un des coupables est toujours en fuite. Parallèlement à une enquête qu’on lui confie, la disparition d’une ex femme de footballeur qui ne l’intéresse pas, il va s’intéresser à une vague de suicides, qui pour lui, n’en sont pas. Chacun de leur côté, Jack et Fléa vont devoir aller au-delà de leurs droits d’enquêteur pour réussir à s’en sortir. Jack continue son amitié assez spéciale avec le Marcheur, un homme qui a été condamné pour avoir torturé et tué le pédophile qui avait enlevée, violée puis tuée sa propre fille de 8 ans… Cette homme, par certains aspects a des points communs avec Jack. C’est d’ailleurs lui qui... Toujours dans ma série Inspecteur Jack Caffery, je me suis attaquée au tome 4. On y retrouve la nouvelle collègue de Jack, Fléa. Dans ce tome, elle est le personnage sur lequel l’histoire est centrée. Malgré elle, et surtout à cause de son frère Thom, elle est mêlée à une disparition. Elle a, dans cette histoire, très peu d’interactions avec Jack, ce qui je l’avoue, me frustre un peu. Jack de son côté, est encore marqué par sa précédente affaire (celle des mains coupées, dans le tome précédent «Rituel»). Pour lui, cette histoire est loin d’être finie puisqu’il est persuadé qu’un des coupables est toujours en fuite. Parallèlement à une enquête qu’on lui confie, la disparition d’une ex femme de footballeur qui ne l’intéresse pas, il va s’intéresser à une vague de suicides, qui pour lui, n’en sont pas. Chacun de leur côté, Jack et Fléa vont devoir aller au-delà de leurs droits d’enquêteur pour réussir à s’en sortir. Jack continue son amitié assez spéciale avec le Marcheur, un homme qui a été condamné pour avoir torturé et tué le pédophile qui avait enlevée, violée puis tuée sa propre fille de 8 ans… Cette homme, par certains aspects a des points communs avec Jack. C’est d’ailleurs lui qui va lui dire que ce qu’il cherche depuis des années… c’est la mort. Que la disparition de son frère et que cette obsession, s’il ne la combat pas, le mènera à sa perte… J’ai beaucoup plus de tendresse pour Fléa quand je vois ce qu’elle subit à cause de son frère… d’ailleurs je pense que ce dernier est beaucoup plus manipulateur qu’il ne le laisse paraître… Malheureusement sa sœur va s’en rendre compte trop tard… à cause de lui elle va risquer sa place… Quant à Jack, il va découvrir le secret de Fléa… S’il décide de la couvrir, je pense (et j’espère 🤞) qu’ils vont enfin se rapprocher…
    Lire la suite
    En lire moins
  • ishtar76 Posté le 17 Janvier 2021
    J'aime beaucoup l'écriture de Mo Hayder mais j'avoue que même si elle a enfin réussi à me raccrocher aux wagons dans la dernière partie, ce roman policier n'est pas son meilleur ouvrage. Outre le fait qu'il met un temps fou à vraiment démarrer, il m'a semblé très confus avec son histoire principale, du moins son fil rouge, qui s'entremêle avec d'autre histoires et dont on ne voit pas tout de suite les liens entre elles. Quand il y en a. Ensuite il est assez dommage que non seulement l'histoire principale (le tueur en série bizarre, collectionneur de peaux) passe vite au second voire au troisième plan mais aussi que les personnages les plus intrigants, comme notamment ce fameux tueur, ne soient pas plus développés. Ils apparaissent presque comme superflus. Et à dire vrai, je n'ai pas vraiment compris l'intérêt d'introduire d'autres histoires que celle-ci d'ailleurs. Il me semble qu'il y avait matière à faire un très bon policier rien qu'avec cette trame de tueur vaudou ou je ne sais quoi. A part pour travailler le personnage de la plongeuse policière, la disparition de cette people toute bête ne présentait aucun intérêt. Je lui laisse quand même trois étoiles car malgré tout, les personnages... J'aime beaucoup l'écriture de Mo Hayder mais j'avoue que même si elle a enfin réussi à me raccrocher aux wagons dans la dernière partie, ce roman policier n'est pas son meilleur ouvrage. Outre le fait qu'il met un temps fou à vraiment démarrer, il m'a semblé très confus avec son histoire principale, du moins son fil rouge, qui s'entremêle avec d'autre histoires et dont on ne voit pas tout de suite les liens entre elles. Quand il y en a. Ensuite il est assez dommage que non seulement l'histoire principale (le tueur en série bizarre, collectionneur de peaux) passe vite au second voire au troisième plan mais aussi que les personnages les plus intrigants, comme notamment ce fameux tueur, ne soient pas plus développés. Ils apparaissent presque comme superflus. Et à dire vrai, je n'ai pas vraiment compris l'intérêt d'introduire d'autres histoires que celle-ci d'ailleurs. Il me semble qu'il y avait matière à faire un très bon policier rien qu'avec cette trame de tueur vaudou ou je ne sais quoi. A part pour travailler le personnage de la plongeuse policière, la disparition de cette people toute bête ne présentait aucun intérêt. Je lui laisse quand même trois étoiles car malgré tout, les personnages des deux policiers sont vite attachants et que le talent de l'auteure arrive quand même à sauver le tout et à laisser l'impression finale d'un truc bien maitrisé et agréable à lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aelurus Posté le 23 Juillet 2020
    Une suite presque directe au roman précédent. Une suite palpitante mais qui va surtout se concentrer sur les relations du personnage de Flea. Elle se retrouve en mauvaise posture et elle va devoir faire preuve d'astuce pour espérer réussir à s'en sortir. J'aime beaucoup l'ambiance oppressante de cette série.
  • druspike Posté le 17 Août 2018
    Après un temps de réflexion j'ai décidé de continuer sur le 4ème tome de la série Jack Caffery de Mo Hayder. Je suis resté un peu sur ma faim avec le tome précédent du coup j'ai envie de poursuivre ! De quoi ça parle ? «Un rituel chasse l'autre... Alors que le trafic humain à tendance vaudoue est encore dans toutes les mémoires, on déplore des victimes d'un nouveau genre. Écorchées. Seul contre tous, le commissaire Jack Caffery croit y voir encore l'empreinte du Tokoloshe, ce minuscule démon africain, mi-animal mi-humain... De faux suicides viennent bientôt ajouter à sa confusion. Quant au sergent " Flea " Marley, plongeuse de la Brigade subaquatique, elle a d'autres soucis en tête. L'un comme l'autre sont encore loin de s'imaginer que leurs pires cauchemars risquent bien, cette fois, d'avoir leur peau... » Avec Skin on est dans la suite direct de Rituel ! Une agréable surprise pour moi contrairement au tome précédent qui faisait un grand saut dans le temps. On retrouve Jack, Fléa et leurs brigades une semaine après la fin de Rituel, l'enquête semble résolue pour tous et tout le monde s'active à rechercher Misty Kitson la femme du footballer disparue. Jack n'arrive pas à se... Après un temps de réflexion j'ai décidé de continuer sur le 4ème tome de la série Jack Caffery de Mo Hayder. Je suis resté un peu sur ma faim avec le tome précédent du coup j'ai envie de poursuivre ! De quoi ça parle ? «Un rituel chasse l'autre... Alors que le trafic humain à tendance vaudoue est encore dans toutes les mémoires, on déplore des victimes d'un nouveau genre. Écorchées. Seul contre tous, le commissaire Jack Caffery croit y voir encore l'empreinte du Tokoloshe, ce minuscule démon africain, mi-animal mi-humain... De faux suicides viennent bientôt ajouter à sa confusion. Quant au sergent " Flea " Marley, plongeuse de la Brigade subaquatique, elle a d'autres soucis en tête. L'un comme l'autre sont encore loin de s'imaginer que leurs pires cauchemars risquent bien, cette fois, d'avoir leur peau... » Avec Skin on est dans la suite direct de Rituel ! Une agréable surprise pour moi contrairement au tome précédent qui faisait un grand saut dans le temps. On retrouve Jack, Fléa et leurs brigades une semaine après la fin de Rituel, l'enquête semble résolue pour tous et tout le monde s'active à rechercher Misty Kitson la femme du footballer disparue. Jack n'arrive pas à se concentrer sur l'enquête Misty persuadé que son enquête précédente n'est pas bouclée, Fléa a de gros soucis dans sa vie personnelle ce qui la rend distante, confuse et bizarre ! Bon je vais avoir beaucoup de mal à vous parler de ce livre, tout est un peu confus pour moi ! L'idée de base est sympa, parce qu'en effet la tome précédent avait un goût d'inachevé et pleins de questions en suspens. On y trouve ici certaines réponses, mais il y a vraiment des trucs qui m'ont semblé WTF ! La réaction de Fléa tout eu long de ce tome me semble vraiment bizarre et irréaliste. Même si on ne lit pas du thriller pour le côté réaliste mais là j'avoue que ça m'a choqué ! L'enquête de fond étaient encore une fois « bordélique », banale et semblait être là pour combler le roman … Je n'ai pas pour autant détesté ce roman, j'aime beaucoup l'écriture de Mo Hayder et ce tome était nécessaire pour pouvoir boucler l'histoire du tokolosh. Bon je ne sais pas si elle est vraiment close et on se retrouve à la fin avec d'autres interrogations ce qui me dérange un peu, m'enfin on verra ce que nous réserve la suite ! Je sais que je n'ai pas lu ce roman au meilleur moment, j'ai fais une pause de 2 jours sans en lire une ligne faute de temps et du coup ça ne doit pas aider … Et je pense aussi que je sature de la série, je vais donc faire une pause Jack Caffery pour mieux y revenir et surtout pour éviter de m'en dégoûter parce qu'il me reste les 3 derniers tomes dans ma PAL ! À noter qu'il faut avoir lu Rituel avant de lire skin puisqu'on reprend par mal d 'élément du précédent tome. NOTE 7/10
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.