RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Soleil levant

            Robert Laffont
            EAN : 9782221074350
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 368
            Format : 153 x 240 mm
            Soleil levant

            Bernard FERRY (Traducteur)
            Collection : Best-sellers
            Date de parution : 07/10/1993

            Nakamoto, puissante firme nippone, a voulu marquer les esprits pour la soirée d'inauguration de ses bureaux flambant neufs.
            Rien ne devait en perturber le bon déroulement dans la tour imposante de Los Angeles. Pas même la découverte au 46e étage du corps sans vie d'une blonde sculpturale en robe de soirée....

            Nakamoto, puissante firme nippone, a voulu marquer les esprits pour la soirée d'inauguration de ses bureaux flambant neufs.
            Rien ne devait en perturber le bon déroulement dans la tour imposante de Los Angeles. Pas même la découverte au 46e étage du corps sans vie d'une blonde sculpturale en robe de soirée. Étranglée... ou décédée suite à des jeux sado-masochistes. Rapidement les dirigeants japonais se murent dans le silence, refusant de coopérer, et réclament un interprète, le lieutenant Peter Smith, pour gagner du temps.
            Sur fond de guerre économique nippo-américaine, Smith va plonger dans les arcanes d'un terrifiant empire industriel japonais. Une légende vivante, John Connor, agent à la retraite féru de la culture du pays du soleil levant, va l'initier à certaines " méthodes " du milieu. Un apprentissage dans la douleur tandis que les pressions au plus haut niveau se multiplient...

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221074350
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 368
            Format : 153 x 240 mm
            Robert Laffont
            18.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • grm-uzik Posté le 23 Février 2017
              La trame se passe dans une multinationale japonaise. A la fin d'une réception inaugurale de leur siège social aux États-Unis, le corps d'une jeune femme blanche est retrouvé dans une salle de réunion, juste à l'étage de la Direction, soit un étage au dessus de la réception en question. Elle a apparemment été violée puis étranglée. L'intrigue est donc posée : sachant qu'il y avait à cette réception tous les sénateurs, maires, hommes d'influences des environs, il est clair que l'enquête va être dure à mener. C'est l'officier de liaison avec les services japonais qui va s'en charger. Il s'agit d'un jeune père de famille divorcé, qui va être aidé par un ancien policier à la retraite, John Connor (non, ce n'est pas le héros de Terminator !), fin connaisseur des coutumes japonaises pour y avoir vécu pendant des années. A eux deux, ils vont dénouer la trame autour de ce meurtre, pour trouver le coupable après une série de rebondissements absolument haletants. Le roman, très documenté, permet de se rendre compte à quel point pour les Japonais, "les affaires, c'est la guerre", et la façon dont ils appréhendent les entreprises des Occidentaux. Inutile de dire que ça fait frémir, surtout si vous êtes amenés à... La trame se passe dans une multinationale japonaise. A la fin d'une réception inaugurale de leur siège social aux États-Unis, le corps d'une jeune femme blanche est retrouvé dans une salle de réunion, juste à l'étage de la Direction, soit un étage au dessus de la réception en question. Elle a apparemment été violée puis étranglée. L'intrigue est donc posée : sachant qu'il y avait à cette réception tous les sénateurs, maires, hommes d'influences des environs, il est clair que l'enquête va être dure à mener. C'est l'officier de liaison avec les services japonais qui va s'en charger. Il s'agit d'un jeune père de famille divorcé, qui va être aidé par un ancien policier à la retraite, John Connor (non, ce n'est pas le héros de Terminator !), fin connaisseur des coutumes japonaises pour y avoir vécu pendant des années. A eux deux, ils vont dénouer la trame autour de ce meurtre, pour trouver le coupable après une série de rebondissements absolument haletants. Le roman, très documenté, permet de se rendre compte à quel point pour les Japonais, "les affaires, c'est la guerre", et la façon dont ils appréhendent les entreprises des Occidentaux. Inutile de dire que ça fait frémir, surtout si vous êtes amenés à travailler avec des japonais. On mesure les différences de culture entre l'Amérique et le Japon, et ça permet de comprendre pas mal de choses. Comme à l'accoutumée, cet ouvrage, "Soleil levant" est passionnant, que l'on a du mal à s'en décrocher une fois commencé. Il y a tellement de fils dénoués en parallèle, qu'on a du mal à s'y retrouver si on arrête d'entamer la lecture trop longtemps. En conclusion, j'ai beaucoup aimé ce bouquin, que je vous le conseille si vous souhaitez passer un bon moment.
              Lire la suite
              En lire moins
            • selena_974 Posté le 2 Janvier 2017
              À Los Angeles, une jeune femme se fait assassiner dans la tour Nakamoto lors d'une soirée réunissant le gratin de la scène politique et quelques stars du show-business. L'agent de liaison en poste cette nuit-là se voit confier la délicate mission de résoudre ce crime de la manière la plus discrète possible, tout en ménageant les susceptibilités nippones vis à vis des États-Unis. Il aura besoin de toute l'aide que pourra lui apporter un confrère spécialiste du Japon... Ce crime n'est que le point de départ de l'intrigue, mais le cœur de l'histoire est cette guerre économique que le Japon et les États-Unis mènent. Ou plutôt que le Japon mène envers des États-Unis qui ont tendance à se laisser faire. J'ai beaucoup apprécié cette lecture, même si je ne m'attendais pas du tout à ce genre de développements. La confrontation de deux cultures si différentes est très bien expliquée. Pour les Japonais, les affaires s'apparentent à une guerre qu'il faut gagner à tout prix, et dans laquelle leur honneur est en jeu. Toutes leurs décisions découlent de ce fait, et sans l'aide de John Connor, qui connait par cœur leur manière de penser, le lieutenant Smith aurait eu bien du... À Los Angeles, une jeune femme se fait assassiner dans la tour Nakamoto lors d'une soirée réunissant le gratin de la scène politique et quelques stars du show-business. L'agent de liaison en poste cette nuit-là se voit confier la délicate mission de résoudre ce crime de la manière la plus discrète possible, tout en ménageant les susceptibilités nippones vis à vis des États-Unis. Il aura besoin de toute l'aide que pourra lui apporter un confrère spécialiste du Japon... Ce crime n'est que le point de départ de l'intrigue, mais le cœur de l'histoire est cette guerre économique que le Japon et les États-Unis mènent. Ou plutôt que le Japon mène envers des États-Unis qui ont tendance à se laisser faire. J'ai beaucoup apprécié cette lecture, même si je ne m'attendais pas du tout à ce genre de développements. La confrontation de deux cultures si différentes est très bien expliquée. Pour les Japonais, les affaires s'apparentent à une guerre qu'il faut gagner à tout prix, et dans laquelle leur honneur est en jeu. Toutes leurs décisions découlent de ce fait, et sans l'aide de John Connor, qui connait par cœur leur manière de penser, le lieutenant Smith aurait eu bien du mal à démêler toute cette histoire, au final plus politique que criminelle. Le duo de protagonistes fonctionne très bien, même si j'aurais apprécié en savoir un peu plus sur le mystérieux Connor et son passé au pays du Soleil Levant. Le parti pris de l'auteur concernant la main-mise du Japon sur les États-Unis est originale et pousse à la réflexion, mais je préfère ne pas trop donner foi à ses idées et garder mon âme d'enfant et mes yeux émerveillés envers ce peuple à la culture si surprenante...
              Lire la suite
              En lire moins
            • idevrieze Posté le 15 Septembre 2015
              Lecture de vacances encore ! Comme je vous disais quelques posts plus tôt. Je suis partie en vacances en famille. Et mon oncle, il lisait le nouveau Michael Crichton. De frustration, j'ai ressorti Soleil Levant. Roman que j'ai lu et que j'ai relu, film que j'ai vu et revu. Car à l'époque, quand j'étais jeune et tout, qu'on regardait la télévision en famille et avec une seule dizaine de chaines. Et bien Soleil Levant, pour moi, c'était un film avec Wesley Snipe et Sean Connery. Et j'avais été pris par l'intrigue à un point que je pense qu'on l'avait acheté en cassette vidéo. Après, j'ai appris que c'était un livre (comme Harcèlement toussa toussa) et donc du coup, et bien j'ai lu les Michael Crichton. Et mon oncle aussi il les adore et du coup, on se troque nos livres et tout. C'est moche, c'est très moche. Mais revenons à ce livre qui m'avait initiée à l'auteur, et quel auteur ! Parce que l'écriture est fluide, parce que l'intrigue est franchement d'enfer. Et maintenant, après plus de 15 ans de relecture, j'avoue que je suis toujours aussi emportée par ce bouquin. Un intemporel ! Je pense que je suis tellement attachée à ce... Lecture de vacances encore ! Comme je vous disais quelques posts plus tôt. Je suis partie en vacances en famille. Et mon oncle, il lisait le nouveau Michael Crichton. De frustration, j'ai ressorti Soleil Levant. Roman que j'ai lu et que j'ai relu, film que j'ai vu et revu. Car à l'époque, quand j'étais jeune et tout, qu'on regardait la télévision en famille et avec une seule dizaine de chaines. Et bien Soleil Levant, pour moi, c'était un film avec Wesley Snipe et Sean Connery. Et j'avais été pris par l'intrigue à un point que je pense qu'on l'avait acheté en cassette vidéo. Après, j'ai appris que c'était un livre (comme Harcèlement toussa toussa) et donc du coup, et bien j'ai lu les Michael Crichton. Et mon oncle aussi il les adore et du coup, on se troque nos livres et tout. C'est moche, c'est très moche. Mais revenons à ce livre qui m'avait initiée à l'auteur, et quel auteur ! Parce que l'écriture est fluide, parce que l'intrigue est franchement d'enfer. Et maintenant, après plus de 15 ans de relecture, j'avoue que je suis toujours aussi emportée par ce bouquin. Un intemporel ! Je pense que je suis tellement attachée à ce livre que vous allez avoir du mal à me dire qu'il commence à vieillir un peu. Parce que non c'est même pas vrai. A part peut être quelques mœurs par ci par là, mais sinon le style de Michael Crichton reste intemporel, je pense. Il faudra sûrement encore quelques années avant que ce roman ne s’essouffle . Sinon pour l'histoire, vous avez déjà tout ce qu'il vous faut dans la présentation de l'éditeur et surtout, je ne sais même pas quel pourrait être mon personnages préféré enfin de compte. Ils ont tous leurs fêlures, ils ont tous leurs qualités, ce qui fait que je vibre pour chacun d'entre eux. Quant à l'enquête, c'est pareil. J'ai beau savoir en gros qui est le tueur, qui manipule, qui résout et surtout la morale de l'histoire. Je reste toujours très heureuse de voir le déroulement de l'intrigue, de voir quand l'auteur veut nous faire faux bond et surtout quand il nous manipule. Voir ses leviers est vraiment très réjouissant.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Amnezik666 Posté le 6 Août 2012
              Cette fois l'auteur nous offre un thriller pur et dur sur fond de choc des cultures. Si au vu de la quatrième de couv' l'intrigue peut paraître simpliste ne vous y fiez pas, c'est pour moi l'un des meilleurs Crichton.
            • DrJackal Posté le 5 Avril 2011
              Les affaires c'est la guerre, cette devise nippone résume à la perfection se livre. En ne prenant que le quatrième de couverture on se croix dans polar classique, un meurtre une enquête un coupable.... et bien non on se retrouve trés vite dans une guerre économique entre le Japon, et les États-unis d'Amérique. Cette façon de tourner l'enquête, somme toute très surprenante, donne une tournure politique très intéressante à se roman et permet en partie de comprendre le mode de fonctionnement des multinational Japonaise vue du vestibule (on est pas encore à l'intérieur mais on s'en rapproche) et c'est très instructif. On sent aussi le côté réprobateur de l'auteur face aux réalité économique des USA face au Japon et de leur partialité affolante. On finirais presque par ce croire dans une histoire vrai tellement tous est troublant.
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.