Lisez! icon: Search engine

Sorcières

La Découverte
EAN : 9782355221224
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 205 mm
Sorcières
La puissance invaincue des femmes

Collection : ZONES
Date de parution : 13/09/2018
Tremblez, les sorcières reviennent ! disait un slogan féministe des années 1970. Image repoussoir, représentation misogyne héritée des procès et des bûchers des grandes chasses de la Renaissance, la sorcière peut pourtant, affirme Mona Chollet, servir pour les femmes d’aujourd’hui de figure d’une puissance positive, affranchie de toutes les dominations.
Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est... Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?
Ce livre en explore trois et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante — puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant — puisque l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur.
Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355221224
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 205 mm
La Découverte

Ils en parlent

Dans l’essai « Sorcières », Mona Chollet rappelle que les chasses aux sorcières ont valu la mort à des milliers de femmes entre le XVe et le XVIIe siècle. Elle s'interroge sur les traces laissées par cette histoire dans notre représentation de ce que devrait être une femme « acceptable ».
Sandrine Samii / Le Nouveau Magazine littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LaDameAuChapal Posté le 28 Novembre 2019
    Par où commencer ? Déjà, je tiens à dire que j’ai rarement autant ressenti cette sensation, celle de lire un livre important, utile. Dépassez s’il vous plaît les clichés que vous pourriez peut-être avoir en tête en lisant « puissance des femmes invaincues », ah ces féministes, blabla. Que sais-je. Mona Chollet aborde tellement de thématiques importantes et pourtant si méconnues, si oubliées, si volontairement effacées de l’Histoire… et qui pourtant expliquent tout de nos sociétés, de nos inégalités, de nos combats, de nos injustices… J’aurais voulu photographier chaque page — écriture fluide, on est en train d’écouter une copine hyper cultivée et intéressante, qui sait raconter les histoires, argumenter, retrouver le fil, organiser sa pensée, bref qui déballe toutes les connaissances, tous les raisonnements qu’on voudrait pouvoir brandir dans une conversation mais qui se barrent dès qu’on ouvre la bouche (enfin, la mienne en tout cas) —, j’aurais voulu annoter chaque paragraphe. On parle de sorcières, oui. On parle de religion, de femmes, d’homme, de puissance, de soumission, d’enfants, de désir d’enfants, de désir de ne pas avoir d’enfants, d’avenir, de luttes, de féminisme bien entendu, de trucs tellement durs envers les femmes que ça m’a scotchée et pourtant je ne suis... Par où commencer ? Déjà, je tiens à dire que j’ai rarement autant ressenti cette sensation, celle de lire un livre important, utile. Dépassez s’il vous plaît les clichés que vous pourriez peut-être avoir en tête en lisant « puissance des femmes invaincues », ah ces féministes, blabla. Que sais-je. Mona Chollet aborde tellement de thématiques importantes et pourtant si méconnues, si oubliées, si volontairement effacées de l’Histoire… et qui pourtant expliquent tout de nos sociétés, de nos inégalités, de nos combats, de nos injustices… J’aurais voulu photographier chaque page — écriture fluide, on est en train d’écouter une copine hyper cultivée et intéressante, qui sait raconter les histoires, argumenter, retrouver le fil, organiser sa pensée, bref qui déballe toutes les connaissances, tous les raisonnements qu’on voudrait pouvoir brandir dans une conversation mais qui se barrent dès qu’on ouvre la bouche (enfin, la mienne en tout cas) —, j’aurais voulu annoter chaque paragraphe. On parle de sorcières, oui. On parle de religion, de femmes, d’homme, de puissance, de soumission, d’enfants, de désir d’enfants, de désir de ne pas avoir d’enfants, d’avenir, de luttes, de féminisme bien entendu, de trucs tellement durs envers les femmes que ça m’a scotchée et pourtant je ne suis pas une lapine de six semaines, de cheveux blancs, de Diable, même Loudun 8-6 represents est cité (ma ville natale)(je précise car sinon cet engouement soudain pour des bourgades un peu glauques du Poitou-Charentes, mais ô combien riches historiquement, serait un peu bizarre), de médecine, des bonnes femmes hystériques, de révolution. On parle de gynécologie, de violences, de machisme, on cite beaucoup de grands noms importants (je vous conseille par exemple de lire et suivre Martin Winckler, toujours édifiant…) Sorcières fait mal et fait du bien, c’est un chaud-froid passionnant à expérimenter, hyper bien documenté, hyper entraînant dans la grande valse du bordel de ce monde, de l’ancien monde (ah oui, attention, les bûchers de sorcières, cessez de croire que ça se passe au Moyen Âge, d’ailleurs cessez de croire que le Moyen Âge est une époque de gros tarés, que nenni, enfin disons pas plus que la Renaissance qui a fait brûler des centaines de femmes… ou que notre époque actuelle qui… vous savez), du monde actuel (franchement on croit qu’on est modernes, qu’on patauge dans le sacro-saint progrès en nous pensant au paroxysme de l’intelligence, mais bon soyons réalistes…). Un essai dévoré comme si c’était un roman policier, en quelques heures, une grande réflexion en cours sur tout qui nous reste encore à faire, sur ces chasses aux sorcières qui perdurent, qui sont le quotidien de tous, et une lecture dans laquelle je pense énormément de femmes vont se reconnaître… À faire lire à vos hommes comme à vos femmes. À disséminer, à propager, à brandir comme un étendard contre l’injustice. Merci Mona Chollet (du coup, j’ai acheté tous ses autres bouquins, ah ben hein, quand une voix résonne en vous, ça vaut le coup de l’écouter, c’est pas tous les jours !) — Ah et aussi, je les voyais passer mais n’avais jamais lu leurs livres : Éditions Zones, un super éditeur dont je vous conseille le catalogue (je suis aussi dedans)(et les livres sont très beaux).
    Lire la suite
    En lire moins
  • Metehera Posté le 25 Novembre 2019
    J’ai passé un bon moment avec cet essai psychologique de Mona Chollet. L’autrice traite de beaucoup de sujets sensibles qui sont, pour certains, malheureusement encore d’actualité.. C’était très intéressant même si parfois le texte m’est apparu assez dense. En bref, il s’agit d’une étude fort intéressante sur les sorcières modernes… encore aujourd’hui il ne fait pas bon vivre d’être une femme, et qui plus est, une femme libre, talentueuse et intelligente ! Je recommande !
  • peridont Posté le 21 Novembre 2019
    Dense.. très instructif et qui ouvre de nouveaux horizons et axes de réflexion
  • Ostotorro Posté le 17 Novembre 2019
    On ne peut pas ressortir de cette lecture inchangée. L'autrice pointe du doigt tout ce qui fait mal, mais aussi tout ce qui devrait nous faire mal et dont on ne s'aperçoit même pas. C'est un texte qui chamboule notre univers, mais qui donne aussi de l'espoir. Parce que prendre conscience de la réalité de notre situation, et du poids qui pèse sur nos vies c'est déjà faire un pas en avant.
  • blandine5674 Posté le 11 Novembre 2019
    En tant que femme, on ne peut que se reconnaître dans certaines situations décrites sur ces sorcières d’hier et d’aujourd’hui. Des idées que je partage mais, ici, si bien développées et écrites. Une étude, presque complète, sur les femmes dans différentes situations. Dévolution ? ! On est loin de la langue de bois dans cet essai. Ça envoie du très haut et puissant comme le jet d’eau de Genève d’où est originaire Mona Chollet. Un livre féministe qui fait du bien, surtout quand on vieillit... Comment ? comme dirait Cornebidouille.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER ZONES
Et rentrez dans la communauté des lecteurs de Zones !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    5 livres féministes à déposer sur sa table de chevet

    Étoffer votre bibliothèque de livres féministes, ça vous dit ? Si l'égalité entre hommes et femmes se défend partout, chaque jour, il est évident que la lecture joue un rôle dans l'appréhension d'un tel sujet. Nous avons donc sélectionné cinq livres - qui ne sont pas tous ouvertement féministes - mais qui par leur teneur contribuent à l'émancipation des femmes. 

    Lire l'article