RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Sous son toit

            Robert Laffont
            EAN : 9782221159613
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 140 x 225 mm
            Sous son toit

            Pierre MALHERBET (Traducteur)
            Collection : La Bête noire
            Date de parution : 19/10/2017

            Il a du sang sur les mains. Il ne se souvient de rien.
            Quand l’avocate Rose Benninghoff est retrouvée morte dans son appartement à Munich, la gorge tranchée, le commissaire Waechter semble tenir le coupable idéal : Oliver Baptiste Junior. Le garçon de quatorze ans était tapi dans le sous-sol...

            Il a du sang sur les mains. Il ne se souvient de rien.
            Quand l’avocate Rose Benninghoff est retrouvée morte dans son appartement à Munich, la gorge tranchée, le commissaire Waechter semble tenir le coupable idéal : Oliver Baptiste Junior. Le garçon de quatorze ans était tapi dans le sous-sol de l’immeuble, les mains couvertes de sang. Manifestement battu par son père, un homme que la victime avait fréquenté, Oliver prétend n’avoir aucun souvenir de la soirée qui a précédé le crime.
            Par ce rude hiver, le plus froid depuis des années, le commissaire Waechter et son équipe organisent une redoutable chasse à l’homme pour démasquer le meurtrier. Mais le mystère qui entoure Rose, secrète et insaisissable, les ralentit autant que la neige qui recouvre la ville…
            Véritable best-seller outre-rhin, le premier volet des enquêtes du commissaire Waechter.

            « Nicole Neubauer nous entraîne au bord du précipice où se mêlent amour, vengeance et espoir. » Süddeutsche Zeitung.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221159613
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 140 x 225 mm

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • ROUMANOFFBE Posté le 18 Avril 2019
              J'ai été quelque peu déçue par ce thriller qui, je pensais, allait être haletant alors que finalement, le style de l'auteur rend le rythme lourd. Les chapitres sont longs car il y a un chapitre par jour d'investigations pour résoudre le crime. De plus, il n'y a pas de séparation claire dans chaque chapitre, le lecteur se perd rapidement et se demande à chaque paragraphe si l'auteur parle toujours du même personnage qu'au paragraphe précédent, c'était un peu désagréable parce que cela ne donne pas une lecture agréable et attrayante. Ceci dit, l'intrigue était pourtant très bonne et les personnages principaux étaient de parfaits coupables mais finalement il faudra aller chercher le véritable criminel sous sa couverture.
            • ROUMANOFFBE Posté le 18 Avril 2019
              J'ai été quelque peu déçue par ce thriller qui, je pensais, allait être haletant alors que finalement, le style de l'auteur rend le rythme lourd. Les chapitres sont longs car il y a un chapitre par jour d'investigations pour résoudre le crime. De plus, il n'y a pas de séparation claire dans chaque chapitre, le lecteur se perd rapidement et se demande à chaque paragraphe si l'auteur parle toujours du même personnage qu'au paragraphe précédent, c'était un peu désagréable parce que cela ne donne pas une lecture agréable et attrayante. Ceci dit, l'intrigue était pourtant très bonne et les personnages principaux étaient de parfaits coupables mais finalement il faudra aller chercher le véritable criminel sous sa couverture.
            • Goupilpm Posté le 25 Mars 2019
              Munich, une avocate discrète et sans histoires, est retrouvée morte égorgée par sa voisine et seule amie. Les policiers arrivés sur place découvrent dans la cave de la victime un adolescent de quatorze les mains recouvertes de sang et passé à tabac. Mais Oliver Baptiste ne se souvient pas de la soirée, son père est l'ex compagnon de l'avocate et comme l'adolescent a été renvoyé de l'école après avoir menacé un autre élève d'un couteau il fait pour la police un coupable idéal. Pour son premier roman l'auteure nous plonge dans un policier tout ce qui il a de plus classique avec une intrigue policière un tantinet trop orientée vers des coupables idéaux, et les vies personnelles qui prennent comme souvent dans le genre un peu trop de place. Il est certes nécessaire pour un premier roman de faire connaître l'équipe d'enquêteurs mais on aurait pu échappé à certains travers. Les interrogatoires uniquement orientés vers le père et le fils sont assez répétitifs étant donné que les deux suspects se murent dans le silence. Si l'intrigue au départ semble tenir la route, au fil des pages elle n'est pas dans on développement assez fouillée, l'auteure se perd, en plus des répétitions, à... Munich, une avocate discrète et sans histoires, est retrouvée morte égorgée par sa voisine et seule amie. Les policiers arrivés sur place découvrent dans la cave de la victime un adolescent de quatorze les mains recouvertes de sang et passé à tabac. Mais Oliver Baptiste ne se souvient pas de la soirée, son père est l'ex compagnon de l'avocate et comme l'adolescent a été renvoyé de l'école après avoir menacé un autre élève d'un couteau il fait pour la police un coupable idéal. Pour son premier roman l'auteure nous plonge dans un policier tout ce qui il a de plus classique avec une intrigue policière un tantinet trop orientée vers des coupables idéaux, et les vies personnelles qui prennent comme souvent dans le genre un peu trop de place. Il est certes nécessaire pour un premier roman de faire connaître l'équipe d'enquêteurs mais on aurait pu échappé à certains travers. Les interrogatoires uniquement orientés vers le père et le fils sont assez répétitifs étant donné que les deux suspects se murent dans le silence. Si l'intrigue au départ semble tenir la route, au fil des pages elle n'est pas dans on développement assez fouillée, l'auteure se perd, en plus des répétitions, à aborder trop d'événements parallèles. Ce qui a pour effet que certains points, comme notamment le passé de la victime ne sont pas assez approfondis. La conduite du synopsis révèle une certaine lenteur, une intrigue qui essouffle un peu trop rapidement et finit par être trop linéaire les enquêteurs étant constamment sur le dos du père et du fils sans envisager d'autres hypothèses. Les thématiques abordées comme la pédophilie et les violences faites aux mineurs sont plutôt bien exploités même si l'on peut regretter que les pouvoirs publics n'ont pas plus de latitude pour mettre en sécurité les mineurs victimes de violences familiales. Le trio d'enquêteurs fonctionne plutôt bien malgré quelques touches proches de la caricature, mais comme les personnages secondaires ils auraient gagnés à être plus travaillés. Le point positif de ce roman réside dans l'écriture fluide de l'auteure qui malgré la lenteur du récit rend la lecture très facile. En conclusion un avis mitigé, car le roman aurait pu être de meilleure facture s'il avait été traité d'une autre manière. Il serait toutefois intéressant de découvrir comment l'auteure évolue dans ses prochains romans.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Goupilpm Posté le 25 Mars 2019
              Munich, une avocate discrète et sans histoires, est retrouvée morte égorgée par sa voisine et seule amie. Les policiers arrivés sur place découvrent dans la cave de la victime un adolescent de quatorze les mains recouvertes de sang et passé à tabac. Mais Oliver Baptiste ne se souvient pas de la soirée, son père est l'ex compagnon de l'avocate et comme l'adolescent a été renvoyé de l'école après avoir menacé un autre élève d'un couteau il fait pour la police un coupable idéal. Pour son premier roman l'auteure nous plonge dans un policier tout ce qui il a de plus classique avec une intrigue policière un tantinet trop orientée vers des coupables idéaux, et les vies personnelles qui prennent comme souvent dans le genre un peu trop de place. Il est certes nécessaire pour un premier roman de faire connaître l'équipe d'enquêteurs mais on aurait pu échappé à certains travers. Les interrogatoires uniquement orientés vers le père et le fils sont assez répétitifs étant donné que les deux suspects se murent dans le silence. Si l'intrigue au départ semble tenir la route, au fil des pages elle n'est pas dans on développement assez fouillée, l'auteure se perd, en plus des répétitions, à... Munich, une avocate discrète et sans histoires, est retrouvée morte égorgée par sa voisine et seule amie. Les policiers arrivés sur place découvrent dans la cave de la victime un adolescent de quatorze les mains recouvertes de sang et passé à tabac. Mais Oliver Baptiste ne se souvient pas de la soirée, son père est l'ex compagnon de l'avocate et comme l'adolescent a été renvoyé de l'école après avoir menacé un autre élève d'un couteau il fait pour la police un coupable idéal. Pour son premier roman l'auteure nous plonge dans un policier tout ce qui il a de plus classique avec une intrigue policière un tantinet trop orientée vers des coupables idéaux, et les vies personnelles qui prennent comme souvent dans le genre un peu trop de place. Il est certes nécessaire pour un premier roman de faire connaître l'équipe d'enquêteurs mais on aurait pu échappé à certains travers. Les interrogatoires uniquement orientés vers le père et le fils sont assez répétitifs étant donné que les deux suspects se murent dans le silence. Si l'intrigue au départ semble tenir la route, au fil des pages elle n'est pas dans on développement assez fouillée, l'auteure se perd, en plus des répétitions, à aborder trop d'événements parallèles. Ce qui a pour effet que certains points, comme notamment le passé de la victime ne sont pas assez approfondis. La conduite du synopsis révèle une certaine lenteur, une intrigue qui essouffle un peu trop rapidement et finit par être trop linéaire les enquêteurs étant constamment sur le dos du père et du fils sans envisager d'autres hypothèses. Les thématiques abordées comme la pédophilie et les violences faites aux mineurs sont plutôt bien exploités même si l'on peut regretter que les pouvoirs publics n'ont pas plus de latitude pour mettre en sécurité les mineurs victimes de violences familiales. Le trio d'enquêteurs fonctionne plutôt bien malgré quelques touches proches de la caricature, mais comme les personnages secondaires ils auraient gagnés à être plus travaillés. Le point positif de ce roman réside dans l'écriture fluide de l'auteure qui malgré la lenteur du récit rend la lecture très facile. En conclusion un avis mitigé, car le roman aurait pu être de meilleure facture s'il avait été traité d'une autre manière. Il serait toutefois intéressant de découvrir comment l'auteure évolue dans ses prochains romans.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Melieetleslivres Posté le 4 Décembre 2018
              À coups de mugs de café, dans le bruit assourdissant des vieilles cafetières crachant de la vapeur d'eau trop calcaire, ou en cours de détartrage, les commissaires, les policiers et leurs équipiers revenus en pleine nuit dans leurs bureaux se réunissent. La visite sur les lieux du crime leur a déjà donné déjà du fil à retordre : l'appartement est tellement rangé et propre, pratiquement sans décoration ni objet personnel, qu'aucune empreinte, aucun ADN n'est relevé. L'enquète se présente d'ores et déjà très compliqué : l'adolescent est d'une famille très connue, influente, et le procureur refuse pratiquement que l'enquête s'approche de ces gens, et menace le commissaire d'enquête contre lui pour irrégularités.. Les policiers sont ici les personnages principaux : Waechter dont on découvre l'environnement : son bureau comme sa maison sont impraticables : c'est un accumulateur pathologique depuis des années, il vit seul. Hannes Brandl, son coequipier, dont le deuxième mariage vacille : sa fille ainée débarque chez lui sans prévenir et met tout en péril. Elli, grande et forte femme, se fichant de ses rondeurs, qui jure comme un charretier mais est capable d'intuitions fulgurantes, et Micha, dit "le Taiseux", qui comme son surnom l'indique, est capable d'arracher des... À coups de mugs de café, dans le bruit assourdissant des vieilles cafetières crachant de la vapeur d'eau trop calcaire, ou en cours de détartrage, les commissaires, les policiers et leurs équipiers revenus en pleine nuit dans leurs bureaux se réunissent. La visite sur les lieux du crime leur a déjà donné déjà du fil à retordre : l'appartement est tellement rangé et propre, pratiquement sans décoration ni objet personnel, qu'aucune empreinte, aucun ADN n'est relevé. L'enquète se présente d'ores et déjà très compliqué : l'adolescent est d'une famille très connue, influente, et le procureur refuse pratiquement que l'enquête s'approche de ces gens, et menace le commissaire d'enquête contre lui pour irrégularités.. Les policiers sont ici les personnages principaux : Waechter dont on découvre l'environnement : son bureau comme sa maison sont impraticables : c'est un accumulateur pathologique depuis des années, il vit seul. Hannes Brandl, son coequipier, dont le deuxième mariage vacille : sa fille ainée débarque chez lui sans prévenir et met tout en péril. Elli, grande et forte femme, se fichant de ses rondeurs, qui jure comme un charretier mais est capable d'intuitions fulgurantes, et Micha, dit "le Taiseux", qui comme son surnom l'indique, est capable d'arracher des confessions rien qu'en étant dans la pièce d'interrogatoire sans dire un mot. Mon avis : Ce roman policier, thriller également, vous attrape dès la première page. C'est un suspense haletant, avec des retournements de situations comme on les aime. La particularité d'avoir su, dès le début, nous attacher à chacun des quatre policiers principaux fait partie des choses qui "emballent" le lecteur, et font espérer une série! Le rythme est dynamique, presque nerveux, les dialogues parfaits. Les différentes pistes suivies sont surprenantes, on ne se dit pas au milieu, comme dans pas mal de romans policiers : " Ah! Je sais qui est le coupable!". Le suspense est maintenu jusqu'à la fin. Et c'est merveilleux que soient publiés des policiers Allemands, ce n'est pas si courant. Il y a pourtant quelques hiatus : la traduction de 2017 par Pierre Malherbet pour les Ed. Robert Laffont pèche parfois par des erreurs de traduction, et nous fourvoie un peu dans l'équipe policière : tous les personnages seraient commissaires.. L'auteur : Nicole Neubauer est née en 1972 en Bavière, elle est avocate. "Sous mon toit" est son premier roman, couronné par l'Association Littéraire des Soeurs Meurtrières (association allemande). Editions Points : Octobre 2018, 440 pages. O
              Lire la suite
              En lire moins
            Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
            Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.