En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Starters - Livre I

        Robert Laffont
        EAN : 9782221127605
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 456
        Format : 135 x 215 mm
        Starters - Livre I

        Aude LEMOINE (Traducteur)
        Collection : Collection R
        Date de parution : 15/03/2012

        Vous rêvez d’une nouvelle jeunesse ?
        Devenez quelqu’un d’autre.

        Règles s'appliquant à la clientèle de prime destinations :
        1. N'oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d'une jeune personne.
        2. Il vous est strictement interdit de le modifier ou de le blesser.
        3. Toute activité illicite entraînera l'annulation de votre...

        Vous rêvez d’une nouvelle jeunesse ?
        Devenez quelqu’un d’autre.

        Règles s'appliquant à la clientèle de prime destinations :
        1. N'oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d'une jeune personne.
        2. Il vous est strictement interdit de le modifier ou de le blesser.
        3. Toute activité illicite entraînera l'annulation de votre contrat.
        Le corps que vous avez loué nous appartient.

        « Les fans de Hunger Games vont adorer ce livre ! » Kami Garcia, auteur de 16 Lunes.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221127605
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 456
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        17.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • prettyrosemary Posté le 15 Février 2018
          C’est ce concept assez effrayant de location de corps qui m’a donné envie de découvrir Starters. Le roman entre directement dans le vif du sujet avec la découverte de cette industrie macabre où des jeunes qui meurent de faim sont contraints d’abandonner leur enveloppe charnelle pour quelques semaines en échange d’un peu d’argent. Lissa Price a réussi à créer une ambiance très particulière avec cette froide exploitation des corps, notamment lors des dialogues de « locataires » qui n’envisagent pas leur corps comme issus d’être humains mais comme de simples marchandises. C’est une société de consommation poussée à l’extrême que nous dépeint l’auteure et le plus flippant finalement, c’est que ce n’est pas si difficile à imaginer… S’il y a déjà matière à écrire un bouquin avec ça, on entre en plus dans un thriller palpitant lorsque la location se met à buguer et que Callie reprend conscience alors qu’elle est habitée par son Enders. D’abord animée par le seul instinct de survie, Callie va être emportée malgré elle dans une machination autrement plus complexe. Je dois dire que je ne me suis pas ennuyée un seul instant pendant cette lecture. Mon seul petit hic perso était la romance un peu... C’est ce concept assez effrayant de location de corps qui m’a donné envie de découvrir Starters. Le roman entre directement dans le vif du sujet avec la découverte de cette industrie macabre où des jeunes qui meurent de faim sont contraints d’abandonner leur enveloppe charnelle pour quelques semaines en échange d’un peu d’argent. Lissa Price a réussi à créer une ambiance très particulière avec cette froide exploitation des corps, notamment lors des dialogues de « locataires » qui n’envisagent pas leur corps comme issus d’être humains mais comme de simples marchandises. C’est une société de consommation poussée à l’extrême que nous dépeint l’auteure et le plus flippant finalement, c’est que ce n’est pas si difficile à imaginer… S’il y a déjà matière à écrire un bouquin avec ça, on entre en plus dans un thriller palpitant lorsque la location se met à buguer et que Callie reprend conscience alors qu’elle est habitée par son Enders. D’abord animée par le seul instinct de survie, Callie va être emportée malgré elle dans une machination autrement plus complexe. Je dois dire que je ne me suis pas ennuyée un seul instant pendant cette lecture. Mon seul petit hic perso était la romance un peu trop présente à mon goût mais elle prend un tournant si… intéressant que je ne peux même pas regretter cet aspect. Je n’ai pas trouvé les personnages plus originaux ou attachants que ça, mais selon moi l’intérêt de Starters réside plutôt dans son univers.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Orha08 Posté le 23 Octobre 2017
          J'ai été baladée du début à la fin. Les pages défilaient, je ne savais pas du tout ce qui allait se passer et je suis allée de rebondissements en révélations sans bouder mon plaisir.
        • EternelAdo Posté le 18 Septembre 2017
          La guerre des spores a décimé toute une partie de la population. N'ont survécu que les Starters (enfants) et les Enders (personnes âgées), vaccinés en priorité par les autorités. Résultat d'un conflit terrible qui aura laissé de trop nombreux orphelins sans soutien ni argent, Callie et Tyler, son jeune frère, doivent se débrouiller pour survivre. L'état de ce dernier nécessite des soins coûteux que sa sœur a de plus en plus de mal a lui procurer. C'est pour le sauver qu'elle va décider de se rendre à la Banque des Corps, une société qui propose aux Enders, moyennant finance, de prendre temporairement possession d'un corps de starter. Une location qui ne doit laisser aucune trace, aucun souvenir mais qui peut lui rapporter suffisamment d'argent pour assumer son frère. Contre toutes attentes, Callie se réveille avant la fin du contrat... Je vous invite à lire la nouvelle Starter 0.1 (en accès gratuit) pour découvrir ce monde dystopique créé par Lissa PRICE. Les progrès de la médecine permettent aux Enders de vivre bien au delà de la centaine d'année mais n'empêchent pas les corps de vieillir. L'idée de la location de jeunes corps pour profiter d'une seconde jeunesse est très intéressante et nous... La guerre des spores a décimé toute une partie de la population. N'ont survécu que les Starters (enfants) et les Enders (personnes âgées), vaccinés en priorité par les autorités. Résultat d'un conflit terrible qui aura laissé de trop nombreux orphelins sans soutien ni argent, Callie et Tyler, son jeune frère, doivent se débrouiller pour survivre. L'état de ce dernier nécessite des soins coûteux que sa sœur a de plus en plus de mal a lui procurer. C'est pour le sauver qu'elle va décider de se rendre à la Banque des Corps, une société qui propose aux Enders, moyennant finance, de prendre temporairement possession d'un corps de starter. Une location qui ne doit laisser aucune trace, aucun souvenir mais qui peut lui rapporter suffisamment d'argent pour assumer son frère. Contre toutes attentes, Callie se réveille avant la fin du contrat... Je vous invite à lire la nouvelle Starter 0.1 (en accès gratuit) pour découvrir ce monde dystopique créé par Lissa PRICE. Les progrès de la médecine permettent aux Enders de vivre bien au delà de la centaine d'année mais n'empêchent pas les corps de vieillir. L'idée de la location de jeunes corps pour profiter d'une seconde jeunesse est très intéressante et nous permet de faire un focus sur les oppositions Starters/Enders que nous découvrons à travers les yeux de Callie qui se retrouve à vivre la vie de sa cliente. Des contrastes marqués et renforcés par les décennies qui les séparent. Le réveil anticipé de Callie lance le côté thriller du roman et c'est un succès. Bon on atteint pas le niveau annoncé (comparaison à Hunger Games) mais ça reste une série agréable grâce au rythme soutenu et aux nombreux rebondissements. Une dystopie en deux volumes plutôt efficace! Vous pouvez aussi retrouver toute l'actualité de mon blog sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/eternelAdo
          Lire la suite
          En lire moins
        • loudu76 Posté le 28 Mai 2017
          Je n'ai jamais lu un livre pareil ! Dès le début, j'ai été enivrée par le style. Il se passe beaucoup de choses toutes plus accrocheuses les unes que les autres. L'histoire est tellement belle et vivante ! Je ne manquerais pas de lire le tome deux. Je suis impatiente ! A lire de toute urgence ! Bonne lecture ! Lou
        • MaissamB Posté le 15 Mai 2017
          Starters est le premier tome d'un diptyque post-apocalyptique de Lissa Price. J'ai ce roman depuis longtemps dans ma pile à lire et me suis décidée à l'en sortir il y a peu, je trouve la couverture intrigante mais le résumé de la quatrième de couverture n'en disait pas plus que ça. Nous suivons donc les aventures de la jeune Callie Woodland, une adolescente de 16 ans errant d'immeuble en immeuble avec son petit frère. La population allant de 20 à 60 ans n'a pas survécu à la grande guerre et au virus qui a anéanti plus de la moitié de la population, et seuls subsistent les jeunes et les personnes plus âgées. On réalise très vite que les jeunes sont réduits en esclavage et maltraités par leurs aînés. Un jour, Callie décide de se rendre à la Banque des Corps, un mystérieux institut où les plus jeunes peuvent louer leur corps à des personnages âgées, désireuse de prendre possession d'un corps en bonne santé pendant une certaine période. Callie sait qu'elle a besoin d'argent pour s'occuper de son frère et c'est ce qui va la pousser à louer son corps à la Banque, cependant, rien ne... Starters est le premier tome d'un diptyque post-apocalyptique de Lissa Price. J'ai ce roman depuis longtemps dans ma pile à lire et me suis décidée à l'en sortir il y a peu, je trouve la couverture intrigante mais le résumé de la quatrième de couverture n'en disait pas plus que ça. Nous suivons donc les aventures de la jeune Callie Woodland, une adolescente de 16 ans errant d'immeuble en immeuble avec son petit frère. La population allant de 20 à 60 ans n'a pas survécu à la grande guerre et au virus qui a anéanti plus de la moitié de la population, et seuls subsistent les jeunes et les personnes plus âgées. On réalise très vite que les jeunes sont réduits en esclavage et maltraités par leurs aînés. Un jour, Callie décide de se rendre à la Banque des Corps, un mystérieux institut où les plus jeunes peuvent louer leur corps à des personnages âgées, désireuse de prendre possession d'un corps en bonne santé pendant une certaine période. Callie sait qu'elle a besoin d'argent pour s'occuper de son frère et c'est ce qui va la pousser à louer son corps à la Banque, cependant, rien ne se passe comme prévu et la jeune fille se retrouve au cœur d'un complot qui peut lui être fatal... Dès le début, j'ai trouvé le scénario très original. J'ai aimé le concept de Starters et d'Enders et la façon dont les classes sociales étaient présentées : les adolescents et enfants sont vus comme de vulgaires choses inutiles et dangereuses. J'ai trouvé cela très étrange cette discrimination basée sur l'âge et non pas sur une couleur de peau ou une religion. Mise à part cet aspect, l'univers présenté par Lissa Price est assez banal, ce n'est pas ce qui a particulièrement retenu mon attention : des États-Unis bondés de quartiers défavorisés et de résidences richissimes, rien qui sorte de l'ordinaire. La première partie du roman n'est pas si attractive que cela, la plume de l'auteur est ordinaire et ne m'a pas particulièrement touchée mais elle n'en reste pas moins fluide et simple. La deuxième partie est beaucoup plus entraînante et j'ai trouvé que l'intrigue battait son plein contrairement à la première partie où l'histoire traînait en longueur. Parfois, j'avais même l'impression que certaines scènes n'étaient pas utiles à l'histoire et remplissaient davantage le roman qu'autre chose, mais heureusement il n'y en avait pas tant que ça. Pour ce qui est des personnages, celui de Callie ne m'a pas particulièrement touchée : c'est une adolescente banale et parfois même bourrée de clichés. Par exemple, elle donne beaucoup d'importance au luxe, à la beauté et à la richesse même lorsque la situation ne s'y prête pas, ce qui lui donne un air superficiel parfois. Dans la même veine, je trouvais qu'elle manquait de profondeur : elle qui se battait tant pour son petit frère, il arrivait parfois 100 pages sans qu'elle pense à lui une seule fois. Bon, peut-être que je suis trop exigeante mais c'est mon impression. Le reste des personnages ne m'a pas non plus marquée, je les trouvais assez plat et ennuyeux, aucun n'a réellement retenu mon attention. Un autre petit point qui m'a dérangé, c'est la romance. Sincèrement, moi qui adore les romances mêlées à de l'action, ici, je l'ai trouvée inutile. Il n'y avait aucune étincelle entre les deux personnages alors même que le personnage principal affirmait qu'elle ne pouvait quitter l'autre. Encore une fois, j'ai l'impression que c'était surtout un élément pour justifier la fin, ou quelque chose dans le genre. J'attendrai donc de lire le tome 2 pour me faire un avis bien tranché sur la romance dans Starters. Bon, à lire ma critique on croirait que je n'ai pas aimé ce livre mais au contraire, ça a été une lecture sympa. Plusieurs points m'ont dérangés bien évidemment – j'ai l'impression d'être de plus en plus exigeante – mais j'ai trouvé ce roman agréable à lire. Je le conseille donc à quiconque souhaite passer un bon moment avec un roman post-apocalyptique comme on en fait de nos jours !
          Lire la suite
          En lire moins
        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.