En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Stasi Block

        Fleuve éditions
        EAN : 9782265117013
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 210 mm
        Stasi Block

        Françoise SMITH (Traducteur)
        Collection : Fleuve noir
        Date de parution : 19/10/2017
        Dans les rues sans nom, les disparitions ne laissent pas de traces.
        Été 1975, RDA.
         Deux bébés ont disparu à Halle-Neustadt, cité idéale de la République, réputée connaître un taux zéro en matière de crime. Le lieutenant Karin Müler est choisie pour tenter d'élucider ce mystère. Mais alors qu'elle met tout en oeuvre pour retrouver les jumeaux, elle se heurte à des murs...
        Été 1975, RDA.
         Deux bébés ont disparu à Halle-Neustadt, cité idéale de la République, réputée connaître un taux zéro en matière de crime. Le lieutenant Karin Müler est choisie pour tenter d'élucider ce mystère. Mais alors qu'elle met tout en oeuvre pour retrouver les jumeaux, elle se heurte à des murs invisibles, aussi épais que deux des complexes d'habitation.
         Car dans cette ville nouvelle où les allées se perdent dans le vide et où les rues ne portent pas de nom, seule la productivité compte. La population, sous l'emprise de la propagande, est à maintenir à tout prix dans l'ignorance.
         Or, c'est justement hors des périmètres autorisés que semblent se trouver les véritables indices. Des hauts fonctionnaires du complexe VIII aux employés de la crèche locale, tout le monde à l'air d'avoir quelque chose à cacher. Lorsque Karin parvient enfin à avancer dans ses recherches, une révélation concernant sa propre histoire vient rebattre les cartes de son enquête...
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782265117013
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 210 mm
        Fleuve éditions
        20.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • cvd64 Posté le 15 Novembre 2018
          il y eu stasi child, voila stasi block où on retrouve Müller dans une nouvelle enquête mettant en scène de hauts fonctionnaires (encore) dans la disparition d'enfants, de jumeaux plus particulièrement, faisant écho à sa propre histoire. lecture facile, rapide et documentée tant dans la description du Berlin des années 50 à 76 et de ses environs que dans la construction des personnages.
        • vero35 Posté le 17 Mars 2018
          Eté 1975, RDA, ville nouvelle de Halle-Neustsadt. Siège de l'industrie chimique est-allemande. Deux bébés ont disparu, et voici le lieutenant Karin Muller, fraichement divorcée, dépêchée de Berlin pour enquêter sur cette disparition. Cette enquête réveille chez elle des blessures anciennes mais va marquer aussi un nouveau départ pour ce personnage sympathique. Cette enquête est en tout cas l'occasion pour l'auteur, comme dans le précédent opus «  Stasi Child », de nous immerger dans l'ambiance constamment suspicieuse et sous contrainte de l'Allemagne de l'est. L'auteur, anglais, s'est bien documenté et truffe sa fiction de détails réalistes. Une enquêtrice attachante, en proie à des déboires sentimentaux, une atmosphère délicieusement surannée, une enquête avec des rebondissements et des chausses-trappes ( forcément, quand la Stasi s'en mêle...) : le tout se lit très bien. Le bémol se situe au niveau du dénouement : l'auteur veut en faire un peu trop et fait coïncider, de façon trop romanesque, la fin de l'enquête avec la découverte par Karin Muller de ses origines. Cela, pour le coup, n'est pas très réaliste et invalide quelque peu le reste de la fiction : c'est dommage.
        • MAPATOU Posté le 11 Octobre 2017
          Les thrillers sont plutôt minoritaires dans ma PAL mais j’ai choisi de lire « Stasi Block » car il nous entraîne dans un univers dont on parle assez peu : la R.D.A. Moi qui ai fait allemand première langue dans les années 70, dans ce qu’on appellerait aujourd’hui une classe européenne, ce retour en arrière m’a beaucoup plu. Lors de l’été 1975, dans ce qui se veut une ville pionnière de la République Démocratique Allemande, la disparation de jumeaux nés prématurés est signalée. L’enquête semble délicate puisque les autorités la confie à une jeune inspectrice, Karin Müller, que l’on fait venir spécialement de Berlin-Est. Toutefois la jeune femme n’a pas les coudées franches pour enquêter : chacun de ses déplacements est surveillé par un membre de la Stasi, elle doit assister impérativement aux réunions du Parti et respecter scrupuleusement la hiérarchie entre toutes ces polices (du Peuple, de l’Etat..). Un quartier entier de la ville lui est interdit d’accès. Mais c’est sans compter sur la détermination de la jeune inspectrice qui fera preuve d’énormément de ressources et de courage physique pour découvrir la réalité. Ce roman, en plus de l’intrigue, dévoile aussi un aspect de l’Histoire de l’Allemagne de l’Est : à l’arrivée des troupes... Les thrillers sont plutôt minoritaires dans ma PAL mais j’ai choisi de lire « Stasi Block » car il nous entraîne dans un univers dont on parle assez peu : la R.D.A. Moi qui ai fait allemand première langue dans les années 70, dans ce qu’on appellerait aujourd’hui une classe européenne, ce retour en arrière m’a beaucoup plu. Lors de l’été 1975, dans ce qui se veut une ville pionnière de la République Démocratique Allemande, la disparation de jumeaux nés prématurés est signalée. L’enquête semble délicate puisque les autorités la confie à une jeune inspectrice, Karin Müller, que l’on fait venir spécialement de Berlin-Est. Toutefois la jeune femme n’a pas les coudées franches pour enquêter : chacun de ses déplacements est surveillé par un membre de la Stasi, elle doit assister impérativement aux réunions du Parti et respecter scrupuleusement la hiérarchie entre toutes ces polices (du Peuple, de l’Etat..). Un quartier entier de la ville lui est interdit d’accès. Mais c’est sans compter sur la détermination de la jeune inspectrice qui fera preuve d’énormément de ressources et de courage physique pour découvrir la réalité. Ce roman, en plus de l’intrigue, dévoile aussi un aspect de l’Histoire de l’Allemagne de l’Est : à l’arrivée des troupes russes, de très nombreuses jeunes femmes ont été victimes de viols collectifs. Beaucoup ont eu recours à des avortements ou des abandons d’enfants. Mais l’Etat, qui surveille et enregistre tout, a dressé des listes nominatives de ces femmes. Trente ans plus tard, ces listes tomberont dans des mains malveillantes. L’auteur décrit de manière parfaite l’ambiance , l’emprise de la propagande sur la population et la volonté de la maintenir dans une parfaite ignorance de ce qui se passe réellement. Tout est fait, y compris l’architecture de la ville nouvelle, pour que chaque individu se sente écrasé par le poids de l’Etat. Excellent moment de lecture.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « S’inspirant de faits réels, David Young élabore un thriller haletant et brosse le portrait d’un pays où, pour sauver sa peau, chaque citoyen devenait un espion, un informateur, un pur produit de la Stasi. » ELLE

         « Les arcanes du passé soviétique de l’Allemagne vus par un Anglais : efficace et percutant. » Le Point

        « À l'heure où des murs se reconstruisent, ce thriller plonge le lecteur dans une atmosphère surréaliste, lorsque l'on pouvait mourir pour avoir voulu passer d'une Allemagne à l'autre. » La Voix du Nord

        « Une reconstitution passionnante et un suspense réussi. » Midi Libre

        « David Young propose une virée dans le Berlin communiste des années 1970 pour un thriller bien noir autour d’une jeunesse maudite. » Les Echos

        « Ce roman d'un Britannique sur l'Allemagne de l'Est, adapté de faits réels et mené à un rythme trépidant, est haletant et percutant. Bref, une réussite. » HISTORIA
        Historia
        Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
        Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com