Lisez! icon: Search engine
Stay Gold
Corinne Daniellot (traduit par)
Date de parution : 01/07/2021
Éditeurs :
Pocket jeunesse

Stay Gold

Corinne Daniellot (traduit par)
Date de parution : 01/07/2021
Alors qu’il entre dans un nouveau lycée, Pony est bien décidé à passer incognito.
Dans son ancien lycée, Pony était le seul élève trans. Lassé d’être au centre de l’attention, il décide de ne rien dire à ses nouveaux camarades… Mais il n’avait pas... Dans son ancien lycée, Pony était le seul élève trans. Lassé d’être au centre de l’attention, il décide de ne rien dire à ses nouveaux camarades… Mais il n’avait pas prévu de tomber amoureux.

Quand Pony rencontre Georgia, pom-pom girl à la repartie d’enfer, son coeur s’emballe. Tandis qu’ils se rapprochent,...
Dans son ancien lycée, Pony était le seul élève trans. Lassé d’être au centre de l’attention, il décide de ne rien dire à ses nouveaux camarades… Mais il n’avait pas prévu de tomber amoureux.

Quand Pony rencontre Georgia, pom-pom girl à la repartie d’enfer, son coeur s’emballe. Tandis qu’ils se rapprochent, Pony comprend qu’il va devoir être honnête avec elle et lui parler de son passé… Comment Georgia va-t-elle réagir ? Comprendra-t-elle pourquoi il lui a caché la vérité ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266313117
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782266313117
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • des_livres_et_des_tocs 28/07/2022
    Que dire sur ce livre d'autre que LISEZ LE ! Enorme coup de coeur pour l'histoire et pour le personnage de Pony. le roman est poignant sans en faire trop, on perçoit les doutes et les questionnements des personnages ainsi que l'importance d'être tolérant. La lecture est très fluide et le livre se lit rapidement. Les personnages sont réalistes et attachants. Cette lecture m'a fait passer par différentes émotions. J'ai rigolé, été émue, j'ai eu peur pour les personnages. Je ne suis pas forcément la première concernée par le sujet de la transidentité mais j'ai beaucoup à apprendre plus, le tout sans jugement. La tolérance est vraiment le maître mot du roman. Si vous ne connaissez pas l'histoire, n'hésitez plus !
  • Alba88 30/05/2022
    This book is very tough, at moments. There are some quite violent scenes (verbally and physically) you should be prepared for. I think it depicts reasonably well the POV of a transgender teen who is just trying to appear normal, but also the POV of the girl who has a crush on him and suddenly discovers he's trans. She does not react well, at first, which I think it's realistic enough, considering they're just teens. What I am a bit hesitant about is the too-good-to-be-true Disney-like ending, where in one small chapter all the problems suddenly find a solution and they lived happily ever after. I mean, it's very nice they have a happy ending, but this was kind of "too much" to have happened in one day.
  • Manonee03 03/01/2022
    Pony, Georgia, je viens de finir de découvrir votre histoire et mes yeux, mon coeur, mon corps entier pleure encore. S’il y a une seule chose que j’aimerais vous dire maintenant c’est : je vous aime. Merci d’exister et merci à Tobly McSmith de vous avoir fait naître. Je n’ai pas pu décrocher mon regard de ces mots une seule seconde. Fermer le livre était à chaque fois une déchirure ; il fallait que je lise encore et encore, que je me rapproche de ces êtres merveilleux que vous êtes, Pony et Georgia. Pony, tu es l’un des personnages les plus forts que j’ai rencontré de toute ma petite vie de lectrice. Tu ne le crois pas toi même mais je vais le répéter comme Ted London te l’as répété : tu es fort. Tu es beau, tu es courageux, tu es touchant. Tu es incroyable. Tes pensées m’ont brisé le cœur, parfois. Et j’en voulais à la Terre entière, souvent. J’avais envie de hurler, de crier au monde entier que tu n’es pas un monstre. Que personne ne l’est. Je souhaitais me battre à tes côtés, et pas une seule seconde j’avais envie de t’abandonner. Tu es un roi, Pony. N’en... Pony, Georgia, je viens de finir de découvrir votre histoire et mes yeux, mon coeur, mon corps entier pleure encore. S’il y a une seule chose que j’aimerais vous dire maintenant c’est : je vous aime. Merci d’exister et merci à Tobly McSmith de vous avoir fait naître. Je n’ai pas pu décrocher mon regard de ces mots une seule seconde. Fermer le livre était à chaque fois une déchirure ; il fallait que je lise encore et encore, que je me rapproche de ces êtres merveilleux que vous êtes, Pony et Georgia. Pony, tu es l’un des personnages les plus forts que j’ai rencontré de toute ma petite vie de lectrice. Tu ne le crois pas toi même mais je vais le répéter comme Ted London te l’as répété : tu es fort. Tu es beau, tu es courageux, tu es touchant. Tu es incroyable. Tes pensées m’ont brisé le cœur, parfois. Et j’en voulais à la Terre entière, souvent. J’avais envie de hurler, de crier au monde entier que tu n’es pas un monstre. Que personne ne l’est. Je souhaitais me battre à tes côtés, et pas une seule seconde j’avais envie de t’abandonner. Tu es un roi, Pony. N’en doute jamais. Tu es un modèle. Un modèle que tout le monde devrait suivre. Georgia, tu es aussi incroyable que Pony. Tu représente tous les clichés que l’on peut retrouver dans les romans adolescents : pom-pom girl populaire dont l’image qu’elle renvoie est plus importante que ses propres sentiments, passionnée par les soirées avec ses amies, et attirant tous les garçons qui passent à côté d’elle. Pourtant, Georgie, tu as fini par briser tous les clichés, un par un, et tu t’es retrouvée, affirmée, épanouie. Tu t’es écoutée. Et ça m’a fait un bien fou. Tu ne peux même pas savoir à quel point je suis fière de celle que tu es. Tu ne même pas savoir à quel point ton dernier article m’a redonné espoir en l’humanité et m’a fait verser toutes les larmes de mon corps. Pony, Georgia, vous faites des étincelles, vous faites rire, vous faites pleurer. Vous rendez fière des minorités qui ne sont pas assez entendues. Vous avez grandis ensemble, sous mes yeux, et vous m’avez fait grandir moi aussi. Vous m’avez donné envie de me montrer tel que je suis et de ne plus jamais me cacher derrière un masque qui ne me correspond pas. Vous m’avez donné du courage et vous en donnerai à n’importe qui d’autre que vous rencontrerez. Vous ai-je déjà dit que je vous aime ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • missalexia79 01/11/2021
    je pense que c’est le premier roman que je lis sur la sexualité et surtout sur la transidentité. Ce livre est assez romancée, tout tourne autour des deux personnages principaux: Pony et Georgia. Pony cache un lourd secret, il est trans, alors pour éviter les représailles, il préfère rester « normal ». Comme tout est nouveau, il hésite à s’engager davantage pour la lutte Lgtb+ et il rejette presque le mouvement pour être invisible. Georgia à tout pour être heureuse, elle est cheerleader, elle est populaire, le gars le plus populaire lui court après. Et pourtant, au fond d’elle, ce n’est pas elle. Elle a peur du jugement de tous, elle n’ose pas faire ce qu’elle aime: écrire et surtout elle a peur d’être à nouveau oublier et rejeter. Deux personnages très contrastés et pourtant qui vont réussir à s’entendre. J’ai aimé les deux personnages meme si Pony s’est clairement distingué dans mon choix. Ce roman permet de connaître les difficultés que rencontrent ces personnes: le fait d’être rejeté par sa famille, ses amis. Les violences physiques, les insultes. Tous ces faits qu’on ignore ou pas. La lutte continue tous les jours à notre échelle, on peut tous agir à notre façon. Voici... je pense que c’est le premier roman que je lis sur la sexualité et surtout sur la transidentité. Ce livre est assez romancée, tout tourne autour des deux personnages principaux: Pony et Georgia. Pony cache un lourd secret, il est trans, alors pour éviter les représailles, il préfère rester « normal ». Comme tout est nouveau, il hésite à s’engager davantage pour la lutte Lgtb+ et il rejette presque le mouvement pour être invisible. Georgia à tout pour être heureuse, elle est cheerleader, elle est populaire, le gars le plus populaire lui court après. Et pourtant, au fond d’elle, ce n’est pas elle. Elle a peur du jugement de tous, elle n’ose pas faire ce qu’elle aime: écrire et surtout elle a peur d’être à nouveau oublier et rejeter. Deux personnages très contrastés et pourtant qui vont réussir à s’entendre. J’ai aimé les deux personnages meme si Pony s’est clairement distingué dans mon choix. Ce roman permet de connaître les difficultés que rencontrent ces personnes: le fait d’être rejeté par sa famille, ses amis. Les violences physiques, les insultes. Tous ces faits qu’on ignore ou pas. La lutte continue tous les jours à notre échelle, on peut tous agir à notre façon. Voici quelques titres de chansons qui peuvent vous intéresser: Lola de the Kinks et Walk on the Wild Side.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bookworm84 22/10/2021
    Pony débarque dans son nouveau lycée texan bien décidé à une chose : cacher sa transidentité. Mais dès le premier jour, le voilà qui tombe sous le charme de Georgia, une pom-pom girl. Georgia, qui cherche à toutes forces à ce que personne ne découvre que son rêve secret, c’est d’écrire pour la gazette du lycée et de devenir journaliste. Car ce serait la fin de son image populaire ! Deux lycéens qui entament leur dernière année de lycée avec des secrets qui, on s’en doute, ne vont pas rester secrets bien longtemps… Classique par l’intrigue sentimentale qui court tout au long du roman, Stay Gold vaut surtout le détour par son sujet. Rédigé par un auteur concerné, Stay Gold met en avant un héros trans et ne cache rien des difficultés liées : problèmes d’acceptation au sein de la famille, intolérance sociétale, coût des opérations, micro-agressions subies au quotidien (emploi du deadname, erreur de pronoms, etc.) et l’impact au quotidien sur Pony. Cependant, la plume de l’auteur conserve un éternel optimisme : Pony peut compter sur le soutien entier de sa soeur, elle-même à la marge, comme de ses amis du centre LGBT où il se rend régulièrement. Pour autant, la... Pony débarque dans son nouveau lycée texan bien décidé à une chose : cacher sa transidentité. Mais dès le premier jour, le voilà qui tombe sous le charme de Georgia, une pom-pom girl. Georgia, qui cherche à toutes forces à ce que personne ne découvre que son rêve secret, c’est d’écrire pour la gazette du lycée et de devenir journaliste. Car ce serait la fin de son image populaire ! Deux lycéens qui entament leur dernière année de lycée avec des secrets qui, on s’en doute, ne vont pas rester secrets bien longtemps… Classique par l’intrigue sentimentale qui court tout au long du roman, Stay Gold vaut surtout le détour par son sujet. Rédigé par un auteur concerné, Stay Gold met en avant un héros trans et ne cache rien des difficultés liées : problèmes d’acceptation au sein de la famille, intolérance sociétale, coût des opérations, micro-agressions subies au quotidien (emploi du deadname, erreur de pronoms, etc.) et l’impact au quotidien sur Pony. Cependant, la plume de l’auteur conserve un éternel optimisme : Pony peut compter sur le soutien entier de sa soeur, elle-même à la marge, comme de ses amis du centre LGBT où il se rend régulièrement. Pour autant, la vie n’est pas toujours rose, pour Pony, qui éprouve parfois des pensées bien noires. J’ai adoré suivre la romance entre les deux personnages, l’intérêt amoureux clairement visible de Georgia pour Pony mais qu’elle n’assume pas, les efforts de Pony pour être sincère, bien que cela lui coûte énormément, et surtout la bienveillance de l’auteur pour ses personnages comme dans sa façon d’aborder le sujet, sans en dissimuler les aspects les plus difficiles – l’éditeur a d’ailleurs placé un avertissement de contenu en ouverture. La fin pourrait paraître un peu trop idéaliste, mais reste dans le ton du récit. J’ai beaucoup aimé ce roman, tant pour son intrigue sentimentale que pour son sujet, qui parlera à la fois aux concernés, mais aussi à tous : les explications de Pony à Georgia, qui commet des erreurs, sont à ce titre des plus utiles et passent avec beaucoup de naturel, d’autant que l’intrigue se déroule tantôt du point de vue de Georgia, tantôt du point de vue de Pony. Cela m’a fait mal au coeur de penser à tous ces ados qui souffrent en silence et craignent pour leur propre sécurité, ne serait-ce qu’en se rendant aux toilettes. Parce qu’ils sont trans. Vraiment, une très belle lecture, écrit par un auteur concerné, qui sensibilise tout en offrant une jolie histoire d’amour, et que je recommande de glisser entre toutes les mains !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !