En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Supersaurs, Livre I : Les Raptors de Paradis

        Robert Laffont
        EAN : 9782221202784
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 396
        Format : 1 x 200 mm
        Supersaurs, Livre I : Les Raptors de Paradis
        Édition française

        Magali DUEZ (Traducteur)
        Date de parution : 12/10/2017

        Imaginez un monde où les dinosaures auraient survécu et évolué en… Supersaurs.
        C’est dans ce monde qu’est née Béa Kingsley, dont les parents explorateurs ont disparu alors qu’elle n’était qu’un bébé.
        Lorsque sa grand-mère l’emmène dans des îles reculées d’Indonésie, Béa se doute que ce n’est pas uniquement pour aller voir...

        Imaginez un monde où les dinosaures auraient survécu et évolué en… Supersaurs.
        C’est dans ce monde qu’est née Béa Kingsley, dont les parents explorateurs ont disparu alors qu’elle n’était qu’un bébé.
        Lorsque sa grand-mère l’emmène dans des îles reculées d’Indonésie, Béa se doute que ce n’est pas uniquement pour aller voir les somptueux raptors de paradis. On lui cache quelque chose… mais quoi ?
        Plongez dans une fascinante aventure, à la croisée d’Indiana Jones et de Jurassic Park, et découvrez les dinosaures comme vous ne les avez jamais vus !
        Une expérience de lecture unique grâce à une appli gratuite qui donne vie à toutes les illustrations
        !

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221202784
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 396
        Format : 1 x 200 mm
        Robert Laffont
        18.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Felina Posté le 8 Mars 2018
          Le nouvel opus de la Collection R Jeunesse est un OLNI (Objet Littéraire Non Identifié) car en plus de placer le contexte du récit dans un monde où les dinosaures et autres joyeusetés préhistoriques vivent toujours, Jay Jay Burridge a incorporé à son roman des illustrations qui s'animent au cours de la lecture. Béa, accompagne sa grand-mère Bunty et son oncle adoptif (mais ça c'est une autre histoire) sur une île réputée pour ses raptors du paradis, des dinosaures aux couleurs fantastiques et au rituel nuptial minutieusement préparé. Mais sur dans ce lieu sauvage un homme cruel et despotique a monté un empire lucratif sur le commerce des saures de toutes sortes et leur excursion semble bien compromise. Mais Bunty n'a-t-elle amené Béa dans ce voyage, uniquement dans ce but, ou a-t-elle d'autres raisons cachées? Dès les premières pages, le lecteur plonge dans cet univers, où les dinosaures et autres créatures des temps oubliés sont tout à fait vivantes, et très bien insérer dans la vie quotidienne des habitants, comme n'importe quelle espèce d'animaux. Les illustrations interactives, parsemées très régulièrement tout au long du récit, donnent une dimension supplémentaire - plus réelle si l'on peut dire - aux évènements.... Le nouvel opus de la Collection R Jeunesse est un OLNI (Objet Littéraire Non Identifié) car en plus de placer le contexte du récit dans un monde où les dinosaures et autres joyeusetés préhistoriques vivent toujours, Jay Jay Burridge a incorporé à son roman des illustrations qui s'animent au cours de la lecture. Béa, accompagne sa grand-mère Bunty et son oncle adoptif (mais ça c'est une autre histoire) sur une île réputée pour ses raptors du paradis, des dinosaures aux couleurs fantastiques et au rituel nuptial minutieusement préparé. Mais sur dans ce lieu sauvage un homme cruel et despotique a monté un empire lucratif sur le commerce des saures de toutes sortes et leur excursion semble bien compromise. Mais Bunty n'a-t-elle amené Béa dans ce voyage, uniquement dans ce but, ou a-t-elle d'autres raisons cachées? Dès les premières pages, le lecteur plonge dans cet univers, où les dinosaures et autres créatures des temps oubliés sont tout à fait vivantes, et très bien insérer dans la vie quotidienne des habitants, comme n'importe quelle espèce d'animaux. Les illustrations interactives, parsemées très régulièrement tout au long du récit, donnent une dimension supplémentaire - plus réelle si l'on peut dire - aux évènements. L'animal prend tout sa dimension. Ce bonus plaira à coup sûr, beaucoup aux plus jeunes lecteurs. L'auteur va jusqu'au bout de son idée en proposant même un guide au voyageur potentiel, pour reconnaître les différents saures existants ainsi que leur mode de vie. Les trois personnages principaux - et certains secondaires qui ont ou vont avoir un rôle important ultérieurement - sont très bien définis et attachants. Béa est une jeune fille intelligente, avec ses faiblesses, mais aussi une langue pointue. Bunty est une femme très forte et autoritaire mais aimante pour qui la famille est très importante. La plume de J. J. Burridge est fluide et accroche facilement le lecteur qui part avec plaisir aux côtés de la petite troupe, sur le dos d'un Kylosaure, et s'enfonce dans les profondeurs de la jungle en quête d'aventures. Derrière ce livre de fiction, l'auteur aborde néanmoins des thèmes importants comme le respect des animaux, la cruauté de l'homme - "L'homme est un loup pour l'Homme" se vérifie encore une fois et peut même se muer en "L'homme est un saure pour l'homme". Le second thèmes essentiel du récit est l'espoir et la famille, qui guide les pas de nos héros, jusque dans des territoires sauvages et reculés du monde. Ainsi les dinosaures même s'ils sont impressionnants par leur taille ne sont pas les créatures les plus à craindre finalement. La petite scène du départ avec l'embarquement impromptu d'un passager de dernière minute est un brin too much, mais dans la littérature jeunesse s'est tout à fait compréhensible, et ajoute une jolie émotion à l'histoire.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Elo-Dit Posté le 31 Janvier 2018
          Les Raptors de Paradis, c'est un premier tome qui nous plonge dans un monde extraordinaire, qui fera rêver chacun de nous et qui nous fera partager une histoire délicieusement haletante !
        • ReveursEtMangeursDePapier Posté le 29 Décembre 2017
          Béa Kingsley, treize ans, a fait un très long voyage pour parvenir jusqu'aux Îles d'Aru. Accompagnée de sa grand mère Bunty et de son parrain Théodore, elle pensait qu'ils avaient poussé leur expédition aussi loin pour découvrir des raptors du paradis dans leur milieu naturel. Mais rapidement, Béa découvre qu'ils sont sur l'île aux épices pour une toute autre raison, qui n'est pas sans rapport avec la disparition de ses parents il y a de plus de dix ans... A peine ouvert, le roman Supersaurs se démarque déjà puisqu'il a sa propre application à installer gratuitement sur notre smartphone. Une application qui permet de redécouvrir la moindre illustration présente dans le roman en réalité augmentée. En quelques secondes, la couverture prend vie ! La lecture s'annonçait originale et j'étais très curieuse de découvrir son contenu. D'autant plus que les illustrations ont été réalisées par l'auteur lui même, qui est également sculpteur. Supersaurs nous plonge dans un monde où les dinosaures n'ont pas disparu. Nous découvrons alors que certains saures cohabitent avec les hommes comme des animaux de compagnie, que d'autres sont restés à l'état sauvage et ont évolué, et que d'autres encore font malheureusement l'objet de trafics. Le ton est... Béa Kingsley, treize ans, a fait un très long voyage pour parvenir jusqu'aux Îles d'Aru. Accompagnée de sa grand mère Bunty et de son parrain Théodore, elle pensait qu'ils avaient poussé leur expédition aussi loin pour découvrir des raptors du paradis dans leur milieu naturel. Mais rapidement, Béa découvre qu'ils sont sur l'île aux épices pour une toute autre raison, qui n'est pas sans rapport avec la disparition de ses parents il y a de plus de dix ans... A peine ouvert, le roman Supersaurs se démarque déjà puisqu'il a sa propre application à installer gratuitement sur notre smartphone. Une application qui permet de redécouvrir la moindre illustration présente dans le roman en réalité augmentée. En quelques secondes, la couverture prend vie ! La lecture s'annonçait originale et j'étais très curieuse de découvrir son contenu. D'autant plus que les illustrations ont été réalisées par l'auteur lui même, qui est également sculpteur. Supersaurs nous plonge dans un monde où les dinosaures n'ont pas disparu. Nous découvrons alors que certains saures cohabitent avec les hommes comme des animaux de compagnie, que d'autres sont restés à l'état sauvage et ont évolué, et que d'autres encore font malheureusement l'objet de trafics. Le ton est donné et l'auteur nous embarque pour une expédition pleine de surprises. Confortablement installés sur le dos d'un kylosaure, nous nous enfonçons dans la forêt indonésienne. On ouvre grand les yeux ! Nos trois courageux héros sont loin d'être seuls dans cette jungle et on sait bien que leur randonnée promet quelques rencontres surprenantes. Pas manqué ! Nous rencontrons des dinosaures fascinants (et pas que!). On en oublierait presque qu'ils sont dangereux et on prend plaisir à découvrir la moindre espèce. Mais finalement, on se rend compte que ce ne sont pas ces créatures les plus inquiétantes, ni les plus terribles. Car les hommes assurent très bien ce rôle ... Verdict : J'ai beaucoup aimé cette première aventure et l'appli qui accompagne la lecture ajoute un petit quelque chose. En fait, cette appli, c'est une idée de génie ! Les illustrations du roman sont déjà superbes mais avec la réalité augmentée l'immersion est totale. C'est un roman jeunesse que j'ai lu avec mon petit frère et nous faisions des pauses bien volontiers pour voir une scène prendre vie sous nos yeux, voir s'animer les fascinants saures, grâce à l'appli. La découverte n'en était que plus agréable, l'aventure que plus captivante, et nous avons passé un très bon moment.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Bookworm84 Posté le 19 Décembre 2017
          Quand j’ai vu cet ouvrage parmi la sélection de services de presse proposés par Masse Critique, j’ai été attirée par les mots Indiana Jones et Jurassic Park. Un mélange des deux ? Un roman d’aventures jeunesse avec des dinosaures dedans et une héroïne comme personnage principal ? J’ai candidaté et, à ma grande surprise, j’ai eu la chance de recevoir le livre. J’en profite donc pour remercier Babelio comme les éditions Robert Laffont pour cet ouvrage ! Quid du roman ? Eh bien, il remplit fort bien ses promesses ! 🙂 De l’aventure, on en a à revendre, avec cette visite mouvementée d’une île réputée pour ses magnifiques raptors de paradis et ses mystérieux raptors fantômes. Raptors, vous avez dit raptors ? Tout à fait : l’intrigue se déroule dans un monde uchronique où les dinosaures n’ont pas disparu et ont, au contraire, évolué au fil des siècles. Certains ont été domestiqués, d’autres non. En somme comme notre monde sauf qu’en lieu et place de mammifères, ce sont les sauriens qui représentent la majorité des espèces qui côtoient l’homme comme animaux domestiques ou bêtes de somme. On suit l’équipée de Béa, sa grand-mère et son oncle adoptif. Les parents de Béa ont... Quand j’ai vu cet ouvrage parmi la sélection de services de presse proposés par Masse Critique, j’ai été attirée par les mots Indiana Jones et Jurassic Park. Un mélange des deux ? Un roman d’aventures jeunesse avec des dinosaures dedans et une héroïne comme personnage principal ? J’ai candidaté et, à ma grande surprise, j’ai eu la chance de recevoir le livre. J’en profite donc pour remercier Babelio comme les éditions Robert Laffont pour cet ouvrage ! Quid du roman ? Eh bien, il remplit fort bien ses promesses ! 🙂 De l’aventure, on en a à revendre, avec cette visite mouvementée d’une île réputée pour ses magnifiques raptors de paradis et ses mystérieux raptors fantômes. Raptors, vous avez dit raptors ? Tout à fait : l’intrigue se déroule dans un monde uchronique où les dinosaures n’ont pas disparu et ont, au contraire, évolué au fil des siècles. Certains ont été domestiqués, d’autres non. En somme comme notre monde sauf qu’en lieu et place de mammifères, ce sont les sauriens qui représentent la majorité des espèces qui côtoient l’homme comme animaux domestiques ou bêtes de somme. On suit l’équipée de Béa, sa grand-mère et son oncle adoptif. Les parents de Béa ont disparu sur cette île des années auparavant et la grand-mère de Béa espère résoudre ce mystère en suivant leurs traces. Hélas, la petite famille, quoique bien accueillie par les habitants locaux, va vite comprendre que le véritable maître de l’île n’est autre que le détestable Hayter, qui fait régner la terreur à l’aide de son Monstre… Les Raptors de Paradis est un roman destiné à la jeunesse. De fait, l’intrigue reste plutôt simple mais le style est solide et ne craint pas d’employer parfois un vocabulaire varié. Les aventures de nos personnages principaux sont tantôt émaillées d’humour, tantôt véritablement marquée par le suspense – même si, au vu du public-cible, un lectorat adulte (comme moi ^^) se doutera bien du développement de l’histoire ! J’ai beaucoup aimé l’univers créé par l’auteur, cette idée de dinosaures qui côtoient l’humanité, ainsi que le message écologique sous-jacent concernant le trafic d’animaux sauvages. Les personnages d’enfants et d’ados (Bea a treize ans) sont attachants et s’attireront facilement la sympathie des jeunes lecteurs. L’intrigue ne connaît pas de temps mort et emporte facilement. C’est bien simple : je l’ai lu avec grand plaisir ! 🙂 À noter que l’éditeur a créé une application gratuite qui permet, lorsqu’on scanne les illustrations avec son smartphone, de les voir s’animer. Je n’ai malheureusement pas pu la tester, mon appareil ayant une trop petite mémoire pour disposer d’une application supplémentaire, mais j’ai quand même pu profiter des belles illustrations noir et blanc qui émaillent le roman. Si vous avez des enfants passionnés par les dinosaures ou les romans d’aventures, vous pouvez leur offrir ce livre : vous ferez leur bonheur ! Et si, comme moi, vous êtes de « grands enfants », vous pouvez aussi vous lancer dans la lecture de ce livre qui, c’est bien vrai, mêle l’aventure chère à Indiana Jones aux dinosaures de Jurassic Park 😉 Cet ouvrage a été lu dans le cadre de Masse critique – merci à Babelio et aux éditions Robert Laffont Jeunesse pour leur confiance. [Lire la critique sur le blog]
          Lire la suite
          En lire moins
        • liliaza Posté le 15 Décembre 2017
          Etant passionnée par les dinosaures j'ai été ravie d'avoir été choisi pour ce livre grâce à masse critique. Les illustrations sont très belles et l'histoire est prenante. On découvre plein de dinosaures et un univers proche de celui de dinotopia (que je vous recommande). L'idée d'une application qui permet de voir les images sur son téléphone était bonne mais l'appli est trop lourde et marche très mal. C'est le vrai bémol que je mettrais à ce livre qui est très bien écrit et plaira aux plus jeunes comme aux moins jeunes

        les contenus multimédias

        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWS R JEUNESSE !
        On vous promet : 1. Des romans pour tous les goûts ! 2. Des lectures bonbon à déguster à partir de 8 ans ! 3. De grands auteurs… au service des petits lecteurs !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.