Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092593981
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm

Sur le vif - Elizabeth Acevedo - Roman ado - Dès 13 ans

Clémentine Beauvais (Traducteur)
Collection : Roman Grand format
Date de parution : 01/07/2021
Emoni osera-t-elle croire en ses rêves ?
Emoni a de l’or au bout des doigts. Entre ses mains, saveurs et épices composent des plats incomparables. Mais Emoni a aussi une petite fille de 2 ans, et elle jongle entre son rôle de jeune mère, les cours au lycée et le travail le soir pour aider sa grand-mère... Emoni a de l’or au bout des doigts. Entre ses mains, saveurs et épices composent des plats incomparables. Mais Emoni a aussi une petite fille de 2 ans, et elle jongle entre son rôle de jeune mère, les cours au lycée et le travail le soir pour aider sa grand-mère à payer les factures.
Emoni a 17 ans, et elle ne pense pas qu’elle pourra continuer ses études, ni devenir cheffe dans un restaurant. Dans sa vie faite de responsabilités, il n’y a pas de place pour rêver. L’ouverture dans son lycée d’un nouveau cours d’arts culinaires pourrait bien lui permettre de déployer son talent et de trouver la force en elle d’accomplir son rêve…

Un roman pour les adolescents dès 13 ans.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092593981
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LillyMaya Posté le 27 Septembre 2021
    Je ne suis pas une très grande cuisinière, pourtant j'ai quand même pris ce livre ! Allez comprendre ! J'avais déjà lu le précédent roman de l'auteur, j'ai donc voulu voir ce qu'elle allait raconter ici. Je n'ai pas tellement accroché à l'écriture. A plusieurs reprises j'ai eu besoin de relire certaines phrases, n'étant pas certaines de qui était en train de parler par exemple. Ce qui m'a aussi "perturbé" est l'abréviation de 'Buela, avec l'apostrophe devant, à chaque fois je pensais voir une sorte de guillemet et mon cerveau lisait la phrase qui suivait comme un dialogue !!! J'ai fini par m'y faire, mais cela a été long ! Le livres est émaillé de deux ou trois recettes, mais qui ne sont pas assez détaillées pour les refaire à la maison ! Imaginez un peu : temps de cuisson : le temps d'une chanson ou d'un album d'un chanteur ! Oui, car Emoni cuisine à l'instinct et elle a un don ! Elle améliore des recettes tout simplement en suivant son intuition ! C'est assez impressionnant et on aimerait pouvoir sauter entre les pages du livres pour s'installer à sa table et goûter ses plats. D'autant que c'est une cuisine qui m'est... Je ne suis pas une très grande cuisinière, pourtant j'ai quand même pris ce livre ! Allez comprendre ! J'avais déjà lu le précédent roman de l'auteur, j'ai donc voulu voir ce qu'elle allait raconter ici. Je n'ai pas tellement accroché à l'écriture. A plusieurs reprises j'ai eu besoin de relire certaines phrases, n'étant pas certaines de qui était en train de parler par exemple. Ce qui m'a aussi "perturbé" est l'abréviation de 'Buela, avec l'apostrophe devant, à chaque fois je pensais voir une sorte de guillemet et mon cerveau lisait la phrase qui suivait comme un dialogue !!! J'ai fini par m'y faire, mais cela a été long ! Le livres est émaillé de deux ou trois recettes, mais qui ne sont pas assez détaillées pour les refaire à la maison ! Imaginez un peu : temps de cuisson : le temps d'une chanson ou d'un album d'un chanteur ! Oui, car Emoni cuisine à l'instinct et elle a un don ! Elle améliore des recettes tout simplement en suivant son intuition ! C'est assez impressionnant et on aimerait pouvoir sauter entre les pages du livres pour s'installer à sa table et goûter ses plats. D'autant que c'est une cuisine qui m'est inconnue. J'ai beaucoup apprécié le personnage d'Emoni, je l'ai trouvé assez équilibré. C'est une jeune fille courageuse ! J'avais cependant deviné certaines choses. [masquer] comme son histoire avec Malachi, il était évident que "on est pas ami" n'allait pas en rester là !!! [/masquer]. Il semble en tout cas que la marque d'Elizabeth Acevedo va être les héroïnes fortes !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LecturesdeLumi Posté le 18 Septembre 2021
    Une nouvelle fois, Elizabeth Acevedo est traduite par Clémentine Beauvais. Cela nous offre un titre à l'écriture fluide dont les courts chapitres s'enchaînent sans qu'on s'en rende compte. J'ai beaucoup aimé la coloration de ce roman, imprégné d'épices et de descriptions de plats qui donnent l'eau à la bouche. Il offre une belle diversité dans ses personnages, campés de façon naturelle et crédible, tous attachants (à commencer par Emoni, l'héroïne). J'ai particulièrement apprécié les relations entre les personnages féminins, notamment entre Emoni et sa grand-mère qui l'a élevée, mais aussi entre Emoni et sa meilleure amie. La romance est également bien construite, de manière progressive (et comme dans Signé Poète X, de la même autrice, j'ai aimé y voir une belle représentation du respect du consentement, c'est si important, surtout en littérature young adult à mon sens !). Si je devais évoquer un petit bémol, c'est que rien n'est vraiment surprenant dans le déroulé de l'intrigue, tant du côté de la romance que de l'évolution d'Emoni. On aurait pu s'attendre à des obstacles plus contraignants, surtout compte tenu de la situation initiale d'Emoni, maman à 17 ans d'une petite fille de 2 ans. Sans édulcorer, Elizabeth Acevedo prend le parti d'un récit... Une nouvelle fois, Elizabeth Acevedo est traduite par Clémentine Beauvais. Cela nous offre un titre à l'écriture fluide dont les courts chapitres s'enchaînent sans qu'on s'en rende compte. J'ai beaucoup aimé la coloration de ce roman, imprégné d'épices et de descriptions de plats qui donnent l'eau à la bouche. Il offre une belle diversité dans ses personnages, campés de façon naturelle et crédible, tous attachants (à commencer par Emoni, l'héroïne). J'ai particulièrement apprécié les relations entre les personnages féminins, notamment entre Emoni et sa grand-mère qui l'a élevée, mais aussi entre Emoni et sa meilleure amie. La romance est également bien construite, de manière progressive (et comme dans Signé Poète X, de la même autrice, j'ai aimé y voir une belle représentation du respect du consentement, c'est si important, surtout en littérature young adult à mon sens !). Si je devais évoquer un petit bémol, c'est que rien n'est vraiment surprenant dans le déroulé de l'intrigue, tant du côté de la romance que de l'évolution d'Emoni. On aurait pu s'attendre à des obstacles plus contraignants, surtout compte tenu de la situation initiale d'Emoni, maman à 17 ans d'une petite fille de 2 ans. Sans édulcorer, Elizabeth Acevedo prend le parti d'un récit résolument positif. On peut donc regretter un manque de profondeur ou de réalisme par moments - mais, d'un autre côté, c'est aussi ce qui fait le charme de ce roman très rafraîchissant, où on peut être fille mère et réaliser ses rêves grâce au soutien de ses proches et à son propre talent. Pour ma part, en tout cas, j'ai passé un très bon moment et je continuerai de suivre ce duo autrice-traductrice !
    Lire la suite
    En lire moins
  • mesechappeeslivresques Posté le 17 Septembre 2021
    La vie n'est pas simple pour la jeune Emoni, 17 ans. Alors qu'elle entame sa dernière année de lycée, l'adolescente doit jongler entre ses cours et son boulot dans un fast-food afin d'aider sa grand-mère qui l'a élevé à joindre les deux bouts. D'autant plus qu'Emoni n'est pas une adolescente comme les autres car elle porte de lourdes responsabilités sur ses épaules. Mère d'une fillette de deux ans, elle a appris à vivre avec le regard des autres et à faire passer son enfant avant tout le reste, même avant sa passion pour la cuisine. Car la jeune fille a de l'or au bout des doigts. Mais son rêve d'étudier la cuisine à l'université paraît bien compromis avec son quotidien difficile à gérer.  Après mon coup de cœur pour Signé poète X, j'ai retrouvé avec bonheur la plume addictive d'Elizabeth Acevedo dans ce récit qui met l'eau à la bouche. Difficile de ne pas avoir envie de se mettre aux fourneaux après cette lecture ponctuée de recettes et de détails sur les plats épicés que concocte Emoni. Des plats délicieux, teintés des origines portoricaines et afro-américaines de la jeune fille. Derrière cette superbe couverture pétillante et à côté de l'aspect culinaire de cette histoire, l'auteure... La vie n'est pas simple pour la jeune Emoni, 17 ans. Alors qu'elle entame sa dernière année de lycée, l'adolescente doit jongler entre ses cours et son boulot dans un fast-food afin d'aider sa grand-mère qui l'a élevé à joindre les deux bouts. D'autant plus qu'Emoni n'est pas une adolescente comme les autres car elle porte de lourdes responsabilités sur ses épaules. Mère d'une fillette de deux ans, elle a appris à vivre avec le regard des autres et à faire passer son enfant avant tout le reste, même avant sa passion pour la cuisine. Car la jeune fille a de l'or au bout des doigts. Mais son rêve d'étudier la cuisine à l'université paraît bien compromis avec son quotidien difficile à gérer.  Après mon coup de cœur pour Signé poète X, j'ai retrouvé avec bonheur la plume addictive d'Elizabeth Acevedo dans ce récit qui met l'eau à la bouche. Difficile de ne pas avoir envie de se mettre aux fourneaux après cette lecture ponctuée de recettes et de détails sur les plats épicés que concocte Emoni. Des plats délicieux, teintés des origines portoricaines et afro-américaines de la jeune fille. Derrière cette superbe couverture pétillante et à côté de l'aspect culinaire de cette histoire, l'auteure aborde également des sujets plus sérieux tels que le racisme, la difficulté de concilier maternité et vie adolescente ou encore l'homosexualité.  L'ensemble reste léger, donne du baume au cœur, grâce notamment à la tendresse qui se dégage de la relation entre Emoni et sa grand-mère ainsi qu'à la venue d'un nouvel élève. L'héroïne est attachante et fait preuve de détermination pour atteindre son but. J'ai seulement regretté que les ficelles de l'intrigue soient un peu trop prévisibles. Cependant, cela ne m'a pas empêché de lire d'une traite ce récit. Un excellent roman jeunesse, bourré d'optimisme, qui réveille les papilles gustatives.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MarjolaineP Posté le 5 Septembre 2021
    On suit Emoni dans sa dernière année de lycée et elle est confrontée à plein de décisions majeures qui vont impacter la suite de sa vie. Aller à l’université ? Trouver un travail dans un restaurant ? ou juste trouver un travail alimentaire afin d’élever sa fille ? Le concept et l’histoire pour moi étaient gagnants, mais y a eu un loupé et je suis ressortie déçue de ma lecture. En effet, j’ai trouvé qu’on suivait Emoni dans sa vie de lycée, dans sa vie de famille etc et j’ai trouvé que l’accent mis sur la cuisine était trop faible à mon goût. C’est peut-être mon erreur, mais je m’attendais plus à quelques choses comme Chocolat Amer de Laura Esquivel, qui nous fait saliver à chaque page… J’ai été déçue par la place que prenait, donc la cuisine dans le livre, et par la romance également. Je la trouve pas nécessaire à l’histoire et au contraire qu’elle rajouté un cliché par dessus le reste. Le personnage d’Emoni suffit à elle seule, c’est une guerrière, elle va au bout des choses, elle est courageuse, mais je suis passée à côté des autres émotions pour me dire que c’est un personnage attachant. Je l’ai... On suit Emoni dans sa dernière année de lycée et elle est confrontée à plein de décisions majeures qui vont impacter la suite de sa vie. Aller à l’université ? Trouver un travail dans un restaurant ? ou juste trouver un travail alimentaire afin d’élever sa fille ? Le concept et l’histoire pour moi étaient gagnants, mais y a eu un loupé et je suis ressortie déçue de ma lecture. En effet, j’ai trouvé qu’on suivait Emoni dans sa vie de lycée, dans sa vie de famille etc et j’ai trouvé que l’accent mis sur la cuisine était trop faible à mon goût. C’est peut-être mon erreur, mais je m’attendais plus à quelques choses comme Chocolat Amer de Laura Esquivel, qui nous fait saliver à chaque page… J’ai été déçue par la place que prenait, donc la cuisine dans le livre, et par la romance également. Je la trouve pas nécessaire à l’histoire et au contraire qu’elle rajouté un cliché par dessus le reste. Le personnage d’Emoni suffit à elle seule, c’est une guerrière, elle va au bout des choses, elle est courageuse, mais je suis passée à côté des autres émotions pour me dire que c’est un personnage attachant. Je l’ai trouvé beaucoup trop parfaite avec tout le monde, y a pas d’éclat et ca manquait de réalisme à mon sens. J’ai quand même passé un bon moment de lecture avec Emoni et ses amis, cela se lit rapidement, même si c’est pas le livre de l’année.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Une_passion_des_mots Posté le 24 Août 2021
    Après avoir lu Signé Poète X en français, j’avais très envie de découvrir la plume d’Elizabeth Acedevo dans un roman sans vers libres cette fois-ci, et j’ai adoré ! Déjà, parlons de l’univers culinaire. C’est un thème qui n’est pas forcément souvent abordé en littérature et pourtant c’est une activité que j’aime beaucoup, donc voir la passion du personnage principal (qui a, je dois le reconnaître, un niveau bien plus haut que le mien haha) m’a beaucoup plu. Il y a un côté magique dans ce roman indescriptible autour justement de la cuisine, de sa façon de cuisiner, de faire des plats, et son évolution dans ce domaine. En tout cas, j’ai juste adoré cette façon d’en parler, de l’amener dans un livre, qui m’a donné très envie de cuisiner à chaque fois que je lisais ! Bien évidemment, ce n’est pas le seul thème abordé, il y en a beaucoup d’autres, et à travers son personnage principal, Emoni, on sent que l’autrice délivre véritablement sa propre expérience (d’ailleurs, c’est un ownvoice). J’ai pu ainsi apprendre sur beaucoup de sujets, certains sur lesquels je ne suis pas concernée qui m’ont permis d’avoir une vision des choses de quelqu’un de concerné. C’était un... Après avoir lu Signé Poète X en français, j’avais très envie de découvrir la plume d’Elizabeth Acedevo dans un roman sans vers libres cette fois-ci, et j’ai adoré ! Déjà, parlons de l’univers culinaire. C’est un thème qui n’est pas forcément souvent abordé en littérature et pourtant c’est une activité que j’aime beaucoup, donc voir la passion du personnage principal (qui a, je dois le reconnaître, un niveau bien plus haut que le mien haha) m’a beaucoup plu. Il y a un côté magique dans ce roman indescriptible autour justement de la cuisine, de sa façon de cuisiner, de faire des plats, et son évolution dans ce domaine. En tout cas, j’ai juste adoré cette façon d’en parler, de l’amener dans un livre, qui m’a donné très envie de cuisiner à chaque fois que je lisais ! Bien évidemment, ce n’est pas le seul thème abordé, il y en a beaucoup d’autres, et à travers son personnage principal, Emoni, on sent que l’autrice délivre véritablement sa propre expérience (d’ailleurs, c’est un ownvoice). J’ai pu ainsi apprendre sur beaucoup de sujets, certains sur lesquels je ne suis pas concernée qui m’ont permis d’avoir une vision des choses de quelqu’un de concerné. C’était un livre très riche en émotions et en milliards d’autres choses qui valent la peine de se lancer dedans, de le découvrir et de l’apprécier tout simplement. Il y a de la représentation, pas mal de culture et c’est aussi ce qui fait sa merveille parce qu’on plonge dans un tout autre univers, on découvre tout (ou on redécouvre pour celleux baignant dans cette culture), ce qui est fantastique. En un livre, l’autrice nous embarque dans sa bulle à elle et c’était très intéressant. Les personnages et les relations sont aussi incroyables. Je vais vraiment insister sur le personnage principal : Emoni. Rien que pour elle, il faudrait découvrir ce livre. Elle a un parcours formidable, elle est complètement fascinante et elle inspire l’admiration et le respect. C’est une femme qui se bat coûte que coûte pour réaliser ses rêves, pour aider les gens autour d’elle, même si la vie ne l’a pas forcément gâtée, même si elle doit parfois faire des sacrifices et juste : quel exemple ! J’étais très inspirée par son cheminement, son évolution, le fait qu’elle s’affirme un peu plus au fil du roman et ses revendications. Elle a un parcours dans lequel à certains passages on peut, je pense, toustes se retrouver : chercher sa voie dans le monde, trouver un avenir qui peut nous plaire. En bref, elle est formidable et je suis ravie de l’avoir rencontrée, même uniquement dans un livre, d’avoir suivi son expérience et qu’elle m’ait tant inspirée. Les autres personnages sont aussi bien évidemment exceptionnels, adorables et touchants, ce qui crée une atmosphère de cocon et de fraîcheur où on se sent bien, malgré les passages un peu plus difficiles. Et c’est ce que ce livre donne à la fin : un message d’espoir. Un sourire sur le visage du lecteur. Le cœur qui se remplit de plein d’émotions contradictoires mais principalement de la joie. C’était une expérience que j’ai réellement adorée vivre, que j’ai savourée du début à la fin, qui m’a remplie de plein de nouvelles connaissances. Il faut absolument le lire ! POUR CONCLURE Un livre très beau, avec de la représentation, de la culture, un univers culinaire passionnant et des personnages, dont une héroïne particulièrement, exceptionnels. C’était juste parfait et je vous conseille sincèrement de le lire, on passe un super moment.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés