Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782862744018
Façonnage normé : BROCHE

T'as pas honte ?

,

Collection : Le Sens de l'humour
Date de parution : 01/11/1995

Voici enfin réunis quelques centaines de mots-formules que, seul, Kersauson pouvait inventer. Marin hors pair, ce Breton, dès qu'il met pied à terre, se transforme en une redoutable machine à dérision. Ses interventions dans tous les médias, en particulier aux Grosses Têtes, en sont la manifestation la plus cinglante :...

Voici enfin réunis quelques centaines de mots-formules que, seul, Kersauson pouvait inventer. Marin hors pair, ce Breton, dès qu'il met pied à terre, se transforme en une redoutable machine à dérision. Ses interventions dans tous les médias, en particulier aux Grosses Têtes, en sont la manifestation la plus cinglante : ce sont toutes des coups de fouet au conformisme et à l'hypocrisie : "N'ayant pas d'illusions sur moi, j'en ai très peu sur les autres" ; ou encore, ce petit chef-d'oeuvre d'humour maritime : "Quand un cachalot vient de droite, il est prioritaire. Quand il vient de gauche aussi."

Wolinski, par amitié mais également séduit par la méchanceté caustique de Kersauson, n'a pas pu résister au plaisir d'illustrer les propos de ce navigateur. Le résultat est là : un festival coquin où l'impertinence de l'un et l'esprit provocateur de l'autre produisent un cocktail des plus dévastateurs.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782862744018
Façonnage normé : BROCHE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • greg320i Posté le 15 Mai 2015
    Mais en préambule je voudrait saluer les dessins et les petites bulles du dessinateur décédé Georges Wolinski, né un 28 juin 1934 comme ça à Tunis et mort un autre jour comme ça un 7 janvier 2015 à Paris . De son crayonné vivace et fugace il en reste encore un bon passage dans ce livre ( avis à l'amateur chercheur ) Kersauson et son air constant de dire 'lèche moi tranquille' , ah sacré personnage uluberlesque ce grand type de la fresque marine. On le croirait descendu des Celtes mais c'est plutôt du côté des Grosses Têtes ( l'émission) qu'il faut voir son personnage émanant et ricanant comme un trimaran à tribord . Car il ne s'en cache pas le bougre, il ose. Pour lui l'humour télévisuel n'est qu'un moyen financier de s'en mettre plein les poches. Triste sort révélé.. Plein les fouilles littéraire aussi avec ce bouquin qui égratigne bien généreusement les femmes dans son ensemble sans faire de jalouse rassurez-vous, elles y passent toutes : - la veuve et l'orpheline, la riche héritière et la friquée au-delà des frontières de sa Mer chérie . Ô sa Mer ..... Mais en préambule je voudrait saluer les dessins et les petites bulles du dessinateur décédé Georges Wolinski, né un 28 juin 1934 comme ça à Tunis et mort un autre jour comme ça un 7 janvier 2015 à Paris . De son crayonné vivace et fugace il en reste encore un bon passage dans ce livre ( avis à l'amateur chercheur ) Kersauson et son air constant de dire 'lèche moi tranquille' , ah sacré personnage uluberlesque ce grand type de la fresque marine. On le croirait descendu des Celtes mais c'est plutôt du côté des Grosses Têtes ( l'émission) qu'il faut voir son personnage émanant et ricanant comme un trimaran à tribord . Car il ne s'en cache pas le bougre, il ose. Pour lui l'humour télévisuel n'est qu'un moyen financier de s'en mettre plein les poches. Triste sort révélé.. Plein les fouilles littéraire aussi avec ce bouquin qui égratigne bien généreusement les femmes dans son ensemble sans faire de jalouse rassurez-vous, elles y passent toutes : - la veuve et l'orpheline, la riche héritière et la friquée au-delà des frontières de sa Mer chérie . Ô sa Mer .. oui . Il faut que je vous en parle avant que lui ne se mette à bord pour nous en compter des milles et une mielleuses nuits à son actif . Car si l'Ami râle autant sur terre, c'est qu'elle lui manque comme un bras (d'honneur) "sa" Mer . Et va s'y que je te la chante, et va s'y qu'elle est comme ci, et va s'y qu'elle est comme "ÇA" : une étendue douce et perfide aux longues dents qui n'est pas donné à tout le monde . La mer tatati la mer tatata .. merci pour la mitraillette Amiral , j'en suis encore tout éclaboussé. Le clown de service se réserve même avec son bouquin honteux( non il n'a pas honte pour la réponse..) le privilège de sa la monter et de la ferrer comme une amante à son mât . Très bien placée, assez haut à l'endroit stratégique où la logique ne s'échoie qu'en un seul mot sans rapport à propos : le sexe . Et s'en donne même à cœur joie . Bah , y'a pas de mal à se faire du bien on dira. C'est aussi toutes peines de coeur confondue et étendue au reflet sanglant et cinglant de ses armes maritime que DE Kersauson se veut représentatif de sa dive souveraineté , de la délinquance de la politesse à ne pas la fermer sur sa protégé constamment idolâtré . Non monsieur , non Madame,,, Dame ? Pensez-vous donc ,le rustre rupin ( qui ne s'en cache d'ailleurs jamais : l'argent c'est même capital mon capitaine) n'y songerait jamais à unir ces deux entités féminine dans un même tryptique : le tableau serait alors une horreur digne d'un Fussli et son Cauchemar pour lui . En bref ;Virulente critique pour un personnage hors norme qui n'est jamais descendu plus bas que sur terre : entre hommes on aiment se jeter des pierres, il ne m'en voudra pas . Pour ceux ou celle que la magnificence de ma plume aura choqué dans ses travers , allez regarder les intervention d' Olivier chez Philippe Bouvard, encore un gars qui m'est cher pour l'humour bon cru-bonne bourre plein d'esprit et de perfidie à retourner les mots et les marier d'un seule traite ( de vacherie) Terroir du rire, ton univers impitoyâââbleuuh .
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !