Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266214308
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm

TE REVOIR UN JOUR

Date de parution : 16/05/2012

Après le divorce de ses parents, Mclean n’a cessé de déménager avec son père : quatre villes en deux ans, autant d’occasions pour se créer une nouvelle identité, et oublier son ridicule prénom et toute l’histoire qui va avec… Au revoir, Mclean ! Bonjour, Lizbet la gothique, Eliza la cheerleader,...

Après le divorce de ses parents, Mclean n’a cessé de déménager avec son père : quatre villes en deux ans, autant d’occasions pour se créer une nouvelle identité, et oublier son ridicule prénom et toute l’histoire qui va avec… Au revoir, Mclean ! Bonjour, Lizbet la gothique, Eliza la cheerleader, Beth l’hyperactive… Cette fois, pourtant, la jeune fille hésite à se cacher. N’est-il pas temps de découvrir qui elle est vraiment ? David, le garçon d’à côté, pourra peut-être l’aider…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266214308
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm
Pocket jeunesse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • theannashaw Posté le 30 Mars 2018
    Retrouver la plume d’une auteure après un long moment de séparation c’est un peu comme retrouver une copine qu’on a pas vu depuis longtemps. Par un mystérieux tour de passe-passe de ma wishlist, Te revoir un jour était le seul roman de Sarah Dessen que je n’avais pas encore lu bien qu’il ne soit pas le dernier qui ait été traduit. C’est donc avec délectation que je me suis plongée dans ce roman. La vie de McLean est devenue un peu compliquée depuis que ses parents ont divorcé et qu’elle a décidé de suivre son père, souvent en déplacement pour son travail. Résultat : quatre villes en deux ans et autant d’occasions de se créer une nouvelle identité puis de disparaitre sans dire au revoir. Jusqu'à ce nouveau déménagement. Cette fois-ci pourtant, McLean hésite à se cacher. Ce qui n’est pas pour déplaire à David, son voisin qui a envie de mieux la connaître. J’ai été touchée immédiatement par McLean, c’est une jeune fille courageuse qui a très mal vécu le divorce de ses parents et se réfugie depuis dans des mensonges et de nombreuses identités comme si elle ne supportait plus de vivre dans sa propre peau. Il y a quelque... Retrouver la plume d’une auteure après un long moment de séparation c’est un peu comme retrouver une copine qu’on a pas vu depuis longtemps. Par un mystérieux tour de passe-passe de ma wishlist, Te revoir un jour était le seul roman de Sarah Dessen que je n’avais pas encore lu bien qu’il ne soit pas le dernier qui ait été traduit. C’est donc avec délectation que je me suis plongée dans ce roman. La vie de McLean est devenue un peu compliquée depuis que ses parents ont divorcé et qu’elle a décidé de suivre son père, souvent en déplacement pour son travail. Résultat : quatre villes en deux ans et autant d’occasions de se créer une nouvelle identité puis de disparaitre sans dire au revoir. Jusqu'à ce nouveau déménagement. Cette fois-ci pourtant, McLean hésite à se cacher. Ce qui n’est pas pour déplaire à David, son voisin qui a envie de mieux la connaître. J’ai été touchée immédiatement par McLean, c’est une jeune fille courageuse qui a très mal vécu le divorce de ses parents et se réfugie depuis dans des mensonges et de nombreuses identités comme si elle ne supportait plus de vivre dans sa propre peau. Il y a quelque chose de très émouvant chez cette adolescente qui tente de museler la petite fille terrifiée et pétrifiée de chagrin en elle. Mais elle n’est pas le seul personnage génial et attachant de cette histoire : David le voisin et sa bande de pote, Riley, Heather, Ellis et Deb mais aussi l’équipe du Luna Blu que Gus le papa de McLean vient aider à se sortir d’une mauvaise passe. Gus qui tout comme la maman de McLean est attachant et permet d’évoquer des sujets importants. Car comme toujours, Sarah Dessen nous offre son petit lot de messages importants empaquetés dans une jolie romance. Le sujet principal de ce roman c’est bien sûr le divorce, les familles brisées, les chagrins d’enfants même quand on en est plus vraiment un, les relations mères-filles, les parents qui font de leur mieux même si parfois ça ne suffit pas et les dégâts que cela cause parfois irréparablement dans la vie des enfants. L’autre sujet c’est ce mode de défense mis en place par McLean pour se protéger. Il est plus simple parfois de s’inventer une nouvelle vie plutôt que d’affronter la sienne et les problèmes qui vont avec. Sarah Dessen traite le sujet avec douceur et sans condamner. Et c’est émouvant de regarder McLean laisser tomber les barrières petit-à-petit, apprendre à nouveau à faire confiance, à pardonner, à aimer et à se faire aimer. J’ai aimé l’ambiance de cette histoire avec en toile de fond la vie d’un restaurant, celle d’une famille pas de sang mais de cœur, celle qu’on se choisi parfois pour remplacer notre famille biologique, un endroit où l’on se sent enfin à nouveau chez soi. Sarah Dessen crée une ambiance douce et un peu folle aussi et nous propose des personnages atypiques et attachants. Un roman qui démontre une nouvelle fois le talent de Sarah Dessen pour écrire au-delà de la simple histoire d’amour des romans contemporains évoquants des sujets importants pour les adolescents. Nulle doute que cette auteure fera longtemps partie des auteurs qui aident les adolescents à gérer au mieux cette période complexe de la vie qu’est le passage entre l’enfance et l’âge adulte.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aouan Posté le 22 Juillet 2017
    Livre de l'initiation adolescente, qui trouve son identité à travers les autres, et l'amour. C'est toujours agréable de lire une histoire qui se termine bien et qui rend heureux. Sympa
  • CyCy-71 Posté le 3 Mai 2016
    Livre marrant et pleins de fraicheur. On retrouve pleins de personnages de l'auteur qu'elle a écrit dans ces autres bouquins.
  • Missnefer13500 Posté le 8 Avril 2016
    Depuis que Gaoulette nous rabat les oreilles avec Sara Dessen c'est sur , que nous finirions par nous lancer Pat et moi à la découverte de cette auteure branchée littérature jeunesse. Je me suis en premier lieu , interpellée par le titre, je ne voyais pas vraiment le rapport . Quoi ? Je cherche la petite bête ? Euh non mais j'aime bien trouver une cohérence entre l'histoire et les titres. Mais nous y reviendrons. Alors ? alors ? Oui Gaoulette fan de cette auteure, je vais te donner mon point de vue pour cette première découverte Je me demande d'abord si c'était un bon choix de commencer par celui ci. Parce qu'en fait l'histoire n'est pas des plus super fantastique, hormis la relation privilégiée et originale qu'entretiennent le père et la fille, enfin c'est ce que je me suis dis en début de lecture. Mais ces 2 personnages sont vraiment particulièrement touchants et très sympathiques , normal, vu ce qui leur ait tombé le coin de la tête. Pour autant ce sont des choses qui arrivent Donc c 'est clair cette romance est , on ne peut plus réaliste et je pense... Depuis que Gaoulette nous rabat les oreilles avec Sara Dessen c'est sur , que nous finirions par nous lancer Pat et moi à la découverte de cette auteure branchée littérature jeunesse. Je me suis en premier lieu , interpellée par le titre, je ne voyais pas vraiment le rapport . Quoi ? Je cherche la petite bête ? Euh non mais j'aime bien trouver une cohérence entre l'histoire et les titres. Mais nous y reviendrons. Alors ? alors ? Oui Gaoulette fan de cette auteure, je vais te donner mon point de vue pour cette première découverte Je me demande d'abord si c'était un bon choix de commencer par celui ci. Parce qu'en fait l'histoire n'est pas des plus super fantastique, hormis la relation privilégiée et originale qu'entretiennent le père et la fille, enfin c'est ce que je me suis dis en début de lecture. Mais ces 2 personnages sont vraiment particulièrement touchants et très sympathiques , normal, vu ce qui leur ait tombé le coin de la tête. Pour autant ce sont des choses qui arrivent Donc c 'est clair cette romance est , on ne peut plus réaliste et je pense que beaucoup d'adolescents peuvent s'identifier aux personnages. La relation compliquée mère/ fille est particulièrement bien traitée, tous ces non dits particulièrement bien mis en évidence, tout comme ce sentiment de trahison et le comportement hyper-protecteur de Mclean envers son père, tellement mignon. On comprend au fil des pages tous les mécanismes de protection mis en place par la jeune McLean , et combien il ne doit pas etre évident de trouver sa place avec tous ces déménagements constants. pas évident de se poser alors que 3, 6 mois plus tard tout est à recommencer Bien sur c'est son choix, une vie plus calme et plus stable auprès de sa mère semblerait pour autant mieux adaptée ,et l'on pourrait trouver son père plutôt irresponsable de trainer à travers tout le continent, une jeune ado. Toutefois celle ci fait preuve d'une grande maturité, et j'ai adoré son personnage. la page de couverture , magnifique, reflète bien ces pauses et ces départs plus ou moins en catastrophe et finalement , arrivée au terme de ma lecture, oui , le titre est à mon sens très adapté Mclean permettra-t-elle enfin aux autres de se lier d'amitié avec elle et d'entretenir des relations futures , de se revoir ? Retrouvera-t-elle la jeune fille qu'elle a été , avant que la rupture soit totalement consommée, que les liens avec sa mère se délitent totalement ou que cesse se besoin de punir sa mère qu'elle juge responsable de tout ce fatras qu'est devenue sa vie Une vie qu'elle se réinvente à chaque pause, une vie qu'elle se crée en fonction de chaque lieu de résidence si particulier. J'ai souri en pensant à Gordon Ramsey ( cauchemar en cuisine) qui semble bien avoir inspiré notre auteure pour son personnage de Gus Ce qui m'a surpris dans ce roman et que j'ai trouvé innovant c'est la relation entre David et Mclean, qui évolue d'une manière douce et profonde, les passés de nos protagonistes ne sont pas pour une fois des drames très mélos, mais des vies simples et à la fois compliquée de jeunes adolescents . Encore une fois tout est si réaliste que forcement l'on s'attache à toute cette petite bande Riley, Heather, Ellis et Deb. Ah cette Deb sacré petit bout de femme très émouvante. Oui à tous et pas qu'à David celui qui va quelque part tout bouleverser, pourtant il semble si en deuxième plan Bref tout ce groupe est très charismatique et l'on tombe sous le charme même sous celui de maman, à qui l'on en veut parfois et qui nous fait aussi de la peine. Et on ne peut non plus oublier la petite brigade du Luna Blu ( Opal, Tracey, avec un petit coup de cœur pour Jason,) et franchement je me suis beaucoup inquiétée de leur devenir, Gus serait-il celui par qui le malheur arrive ? Oui l'auteur dans un style , clair ,simple, fluide et des plus agréable, nous implique dans la vie de Mclean et de sa petite bande. Sara Dessen utilise le ton juste pour nous parler des relations amicales et sentimentales, la toile de fond ( restauration et basket) est originale, le tout est finalement très addictif et même si j'ai trouvé que ce n'était une histoire fantastique, qui ne nous remue pas les tripes à faire pleurer dans les chaumières, vraiment la magie a opérée chez moi ,et j'ai eu du mal à tourner la dernière page , à abandonner Mclean et toute cette petite troupe Des personnalités travaillées, même les personnages secondaires comme Jason ancien étudiant à Havard, qui préfère être cuistot au Luna Blu. La fin est somme toute assez prévisible, en étant toutefois pas vraiment attendue en ce qui concerne la relation David/Mclean mais si cohérente et si réaliste Merci Gaoulette pour ce très très plaisant moment de lecture, ce n'est pas un coup de cœur , mais un livre à lire et une auteure à découvrir. Une blogueuse disait que c'etait un livre doudou, je suis plutôt d'accord avec elle
    Lire la suite
    En lire moins
  • Patpepette Posté le 7 Avril 2016
    J'apprécie vraiment la littérature jeunesse, ayant besoin de légèreté. J'ai décidé de me joindre à Gaëlle et Maribel pour choisir ensemble une lecture commune comme nous le faisons souvent. Une histoire simple retraçant tous les tracas et les questionnements d'une adolescente. En effet, Mclean a dû faire face à la séparation de ses parents. Trop jeune pour comprendre les raisons et le comportement de son père et de sa mère, celle-ci a décide de vivre avec son papa. Étant obligée de déménager très souvent, elle a pris l'habitude de changer de prénom en fonction du lieu où elle arrive. Est-ce une façon de fuir quelque chose, ou bien un besoin de se donner l'impression d'être une autre ? Remettre les compteurs à zéro pour commencer un nouveau départ ? Une vie difficile pour cette jeune fille, à cet âge-là les amitiés sont tellement importantes. Un beau jour elle s'installe avec son père qui doit s'occuper de redresser un restaurant en perdition. Il semblerait que cette fois, Mclean et son père arrivent dans cette nouvelle ville et pourrait y rester durablement. C'est alors que cette jeune fille décide de reprendre son véritable prénom et... J'apprécie vraiment la littérature jeunesse, ayant besoin de légèreté. J'ai décidé de me joindre à Gaëlle et Maribel pour choisir ensemble une lecture commune comme nous le faisons souvent. Une histoire simple retraçant tous les tracas et les questionnements d'une adolescente. En effet, Mclean a dû faire face à la séparation de ses parents. Trop jeune pour comprendre les raisons et le comportement de son père et de sa mère, celle-ci a décide de vivre avec son papa. Étant obligée de déménager très souvent, elle a pris l'habitude de changer de prénom en fonction du lieu où elle arrive. Est-ce une façon de fuir quelque chose, ou bien un besoin de se donner l'impression d'être une autre ? Remettre les compteurs à zéro pour commencer un nouveau départ ? Une vie difficile pour cette jeune fille, à cet âge-là les amitiés sont tellement importantes. Un beau jour elle s'installe avec son père qui doit s'occuper de redresser un restaurant en perdition. Il semblerait que cette fois, Mclean et son père arrivent dans cette nouvelle ville et pourrait y rester durablement. C'est alors que cette jeune fille décide de reprendre son véritable prénom et commence à construire sa vie d'adolescente. Les amis, les projets, des études, quoi de plus important à l'aube de leur vie d'adulte ? Elle va tout de même souffrir de la mauvaise entente qu'elle entretient avec sa mère. Cette dernière va essayer de se rapprocher de sa fille mais sans réel succès dans un premier temps. La question qui se pose est la suivante : cette nouvelle installation est-elle vraiment définitive ? Ou devra-t-elle tout remettre en question à nouveau ? J'ai aimé ce livre car l'auteure nous décrit bien les turpitudes de l'adolescence, les priorités liées à leur âges, les doutes, les punitions, les espérances de ces jeunes gens. Le style est fluide agréable à lire, j'ai passé un bien agréable moment. j'ai apprécié grandement la façon dont Sarah Dessen dépeint cette période difficile, certes avec légèreté, mais elle a su décrire avec précision « Le monde particulier de nos jeunes ados».
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.