Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265098947
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 210 mm

Ténébreux samedi

Au bord de l'abîme

Marianne Bertrand (traduit par)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 09/03/2017
Lorsqu'une ancienne relation de travail lui demande d'établir le bilan psychiatrique de Hannah Docherty, Frieda Klein se retrouve dans une situation délicate.
Elle ne peut refuser de rendre service à ce collègue influent, or elle éprouve un véritable choc en rencontrant la jeune femme. Incarcérée depuis treize ans dans une institution...
Lorsqu'une ancienne relation de travail lui demande d'établir le bilan psychiatrique de Hannah Docherty, Frieda Klein se retrouve dans une situation délicate.
Elle ne peut refuser de rendre service à ce collègue influent, or elle éprouve un véritable choc en rencontrant la jeune femme. Incarcérée depuis treize ans dans une institution douteuse pour avoir assassiné sa famille, Hannah n'est plus que l'ombre d'elle-même.
En dépit des preuves écrasantes, pour Frieda, la jeune femme, traumatisée par des années de maltraitance et d'abus, se trouve plutôt de côté des victimes que des bourreaux.
Convaincue de l'innocence de Hannah et malgré les injonctions de la police, la psychothérapeute rouvre le dossier de ce crime sordide et met au jour des incohérences accablantes.
Cependant, chacun de ses pas semble être suivi de près : quelqu'un cherche à tout prix à cacher ce qui s'est véritablement passé cet après-midi du 19 mai 2001...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265098947
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions
En savoir plus

Ils en parlent

« French  toujours en tête de course. »
Sunday Express 

« Parfaitement exécuté… une maîtrise du suspense magistrale. »— Daily Mirror

« Tendu, effrayant, prenant. »
Easy Living Magazine

« Sombre, angoissant  et addictif. »
Daily Express

« Les romans policiers sophistiqués et captivants de Nicci French sont largement au-dessus de la mêlée. »
Sophie Hannah, auteure britannique de romans policiers, dont Meurtres en majuscules (Editions du Masque, 2014), de la série Hercule Poirot.
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • garanemsa Posté le 14 Novembre 2021
    French Nicci Au bord de l’abîme – Ténébreux samedi Frieda Klein est une psychologue, thérapeute. Elle a été mandée par la hiérarchie policière, un peu en stoemelings, à tenter de faire la lumière et surtout l’analyse psychologique d’une jeune femme sur une affaire vieille de 13 ans. Hannah est enfermée depuis plus de 13 ans dans un asile psychiatrique assez douteux, où vu son passé, les responsables, les infirmiers et les autres incarcérées lui mène la vie dure, des jours, des semaines, des mois à l’isolement, ce qui peut rendre fou, des attaques, des blessures, rien ne lui est épargné. Il faut dire qu’elle est obèse, moche, pataude et brutale. On l’aurait trouvée chez elle, couverte de sang aux côtés de sa mère, son beau-père, sa sœur et son frère, un marteau couvert de sang. Lors de ses interrogatoires et de son procès, elle a admis ce fait sans aucune forme de défense. Depuis, on la prend pour une psychopathe, une folle, une malade. Mais est-ce bien la vérité. La police a-t-elle bien fait son travail, Frieda est convaincue du contraire. Doucement mais sûrement, elle va remonter le temps. Les avis des uns et des autres sont contradictoires, parfois on la voit comme une jeune fille... French Nicci Au bord de l’abîme – Ténébreux samedi Frieda Klein est une psychologue, thérapeute. Elle a été mandée par la hiérarchie policière, un peu en stoemelings, à tenter de faire la lumière et surtout l’analyse psychologique d’une jeune femme sur une affaire vieille de 13 ans. Hannah est enfermée depuis plus de 13 ans dans un asile psychiatrique assez douteux, où vu son passé, les responsables, les infirmiers et les autres incarcérées lui mène la vie dure, des jours, des semaines, des mois à l’isolement, ce qui peut rendre fou, des attaques, des blessures, rien ne lui est épargné. Il faut dire qu’elle est obèse, moche, pataude et brutale. On l’aurait trouvée chez elle, couverte de sang aux côtés de sa mère, son beau-père, sa sœur et son frère, un marteau couvert de sang. Lors de ses interrogatoires et de son procès, elle a admis ce fait sans aucune forme de défense. Depuis, on la prend pour une psychopathe, une folle, une malade. Mais est-ce bien la vérité. La police a-t-elle bien fait son travail, Frieda est convaincue du contraire. Doucement mais sûrement, elle va remonter le temps. Les avis des uns et des autres sont contradictoires, parfois on la voit comme une jeune fille aimante surtout pour sa sœur ou son frère. Parfois on la prend réellement pour une folle ou une personne abjecte, mauvaise, etc…. Une seule personne plaide en sa faveur la religieuse du couvent qui a toujours pensé qu’elle était malheureuse et même maltraitée, c’était une forme de façade, d’armure contre surtout le regard et les moqueries par rapport surtout à son physique, elle s’était bardée. Cela va être une rude tâche surtout que l’on tente de lui mettre des bâtons dans les roues. Sa quête de vérité sera aussi longue que la grosseur du livre. Et pourtant on ne se lasse pas de lire on est obligé d’avancer parfois pourtant on sent la rage monter vu les traitements dégradants que Hannah subit dans cet institut. La fourberie et les mensonges de certains, l’hypocrisie, et le syndrome du mouton comme je dis, on a dit cela, on a entendu cela donc c’est cela, la bêtise quoi. L’auteure est fabuleuse, elle guide de lecteur pas à pas et jusque-là fin, on est comme les collaborateurs de la thérapeute, on fait le travail avec elle, on réfléchit avec elle, c’est sa façon d’écrire qui nous entraine et nous oblige non pas seulement à lire des mots pour une histoire, mais à réfléchir, merci à elle, une fabuleuse aventure.
    Lire la suite
    En lire moins
  • julienraynaud Posté le 2 Juillet 2020
    Un livre efficace, que vous lirez à toute allure. J'avoue avoir eu peur tout au long de la lecture que les auteurs aient honteusement plagié Cuisine sanglante de Minette Walters (dont je vous conseille l'adaptation téléfilm). En effet, on retrouve les mêmes ingrédients : une jeune femme qu'on imagine grosse qui s'est accusée du meurtre de toute sa famille, et dont on sent bien que c'est sans doute plus compliqué ; une enquête de voisinage mettant à jour certains détails. Bref, j'ai eu peur d'un déjà-vu très suspect. Au total, la piste était fausse, il faut plutôt chercher l'issue du côté du final du livre de Jeffery Deaver, Le désosseur. Un détail : on lit parfois que dans la saga du couple French, Londres joue un rôle important. C'est ici assez factice. Les descriptions n'apportent rien. A un moment, il est question de rues qui tournent en rond pour aboutir au point de départ ; un très léger clin d’œil à l'enquête elle-même, insuffisant pour faire de Londres un personnage. Je lirai malgré tout un autre opus de la saga...
  • OrlaneBooks Posté le 22 Décembre 2018
    Sixième épisode des aventures de Frieda Klein, psychothérapeute qui collabore régulièrement avec la police pour résoudre certaines enquêtes. Cette fois-ci Frieda est sollicitée pour établir le bilan psychiatrique de Hannah, enfermée dans un hôpital psy depuis des années après avoir assassiné toute sa famille. Frieda est reconnue pour ne jamais se satisfaire des apparences et cette fois-ci elle ne peut s’empêcher de s’interroger sur la réelle culpabilité de Hannah. Le fil rouge présent depuis le début de cette « série » est toujours présent. Dean Reeve traque toujours Frieda et ses manifestations sont à chaque fois plus effrayantes. J’ai été captivée par cette nouvelle enquête où le suspense est présent jusqu’aux dernières pages. Le personnage de Frieda est toujours aussi intéressant. Par contre je suis parfois perdue avec le fil rouge. J’ai un peu de mal à me remémorer tout ce qu’il s’est passé dans les premiers épisodes. Hâte de découvrir la suite.
  • pacloue Posté le 29 Octobre 2017
    J'ai lu avec plaisir cette série, en tout cas du lundi au vendredi. J'attends impatiemment la sortie du samedi en poche.
  • Tounet Posté le 14 Octobre 2017
    Les jours de la semaine s'égrènent et l'on est déjà samedi... L'ombre de Dean Reeve envahit de plus en plus le quotidien de Frieda, resserrant l'étreinte d'angoisse autour du havre de notre psychothérapeute préférée. Après avoir fait réintégrer Malcolm au sein de la police, Frieda devait un service à Levin. Celui-ci va lui demander d'évaluer l'état psychologique d'Hannah, jeune internée depuis 13 ans pour avoir massacré toute sa famille à coups de marteau. Et bien Frieda va flairer l'erreur judiciaire et se mettre en chasse du véritable assassin et ce avec d'autant plus d'urgence qu'Hannah est battue et torturée dans l'institution qui l'accueille. Épisode intermédiaire qui rappelle brièvement les affaires précédentes et met en place les principaux personnages pour le sprint final de dimanche, Dean Reeve se rapproche et on sent que le drame arrive. Un bien meilleur tome pour moi que mercredi et jeudi... J'attends fébrilement ce que nous réserve l'épisode final.
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.