En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        The Hate U Give (version française) - La haine qu'on donne

        Nathan
        EAN : 9782092576731
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 154 x 225 mm
        The Hate U Give (version française) - La haine qu'on donne
        La haine qu'on donne

        Nathalie Bru (Traducteur)
        Collection : Roman Grand format
        Date de parution : 05/04/2018
        Un roman coup de poing sur la question universelle du racisme et des violences policières !
         
        Résumé :
        Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses...
        Résumé :
        Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.
        La haine qu'on donne traduction de l'anglais The Hate U Give. THUG
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782092576731
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 154 x 225 mm
        Nathan
        17.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Miguel33 Posté le 7 Juin 2018
          Il s’agit d’un premier roman, magnifiquement réussi de par le sujet traité. L’auteur décrit avec justesse la vie quotidienne de nombreux adolescents afro-américains. Quelle place peuvent-ils avoir dans la société ? Est-ce que quelque chose justifie la mort d’adolescents noirs abattus par la police, souvent dans des situations très controversées? C’est à travers le récit de Starr qu’on découvre la dure réalité quotidienne de certains quartiers américains : Loi des gangs, pression de la police. La jeune fille explique ce qu’ont fait ses parents afin qu’elle s’éloigne de cet environnement et puisse s’intégrer dans la société : école privée à majorité blanche. [...] Lire la suite sur:
        • ninon16 Posté le 29 Mai 2018
          j'ai commencé à entendre parler de ce livre l'année dernière lors de sa sortie VO, mais je ne m'y étais pas trop intéressée. La sortie VF faisant beaucoup de bruit, je me suis penchée sur le résumé pour découvrir la promesse d'un livre important sur le racisme. J'ai eu la chance de le recevoir grâce aux éditions Nathan. The Hate U Give est un de mes coups de cœur de 2018, le premier de l'année. Cette histoire, c'est celle de Starr qui pour la deuxième fois en moins de dix ans, voit un de ses meilleurs amis se faire tuer. Parce qu'il est noir et que du coup il est suspect. Ce roman est l'occasion pour Starr d'une prise de conscience et d'un débat intérieur : doit-elle ou non se battre pour que Khalil obtienne justice, au risque de se mettre elle-même en danger ? Les réflexions que ce sujet amènent sont parfois difficiles, la triste réalité des choses aussi, mais on ne peut pas juger Starr pour ces décisions dans cette situation si complexe. Peu à peu on la voit se dévoiler, pas seulement à ses camarades de lycée bourgeois blanc et aux autres, mais aussi... j'ai commencé à entendre parler de ce livre l'année dernière lors de sa sortie VO, mais je ne m'y étais pas trop intéressée. La sortie VF faisant beaucoup de bruit, je me suis penchée sur le résumé pour découvrir la promesse d'un livre important sur le racisme. J'ai eu la chance de le recevoir grâce aux éditions Nathan. The Hate U Give est un de mes coups de cœur de 2018, le premier de l'année. Cette histoire, c'est celle de Starr qui pour la deuxième fois en moins de dix ans, voit un de ses meilleurs amis se faire tuer. Parce qu'il est noir et que du coup il est suspect. Ce roman est l'occasion pour Starr d'une prise de conscience et d'un débat intérieur : doit-elle ou non se battre pour que Khalil obtienne justice, au risque de se mettre elle-même en danger ? Les réflexions que ce sujet amènent sont parfois difficiles, la triste réalité des choses aussi, mais on ne peut pas juger Starr pour ces décisions dans cette situation si complexe. Peu à peu on la voit se dévoiler, pas seulement à ses camarades de lycée bourgeois blanc et aux autres, mais aussi à nous lecteurs. Je ne sais pas si d'autres l'ont ressenti aussi, mais j'ai eu l'impression que la Starr du début ne se lâchait pas autant, n'était pas aussi drôle et confiante qu'au milieu et à la fin du récit. C'est pourquoi j'ai parfois été surprise par sa personnalité, mais c'était une bonne surprise. Je me suis payée de bonnes tranches de rire grâce à ces conversations avec les membres de sa famille ou grâce à ses observations. Il y a donc beaucoup de choses dans ce roman : de l'humour, de la tristesse, de la rage, de la réflexion. Mais aussi une grosse dose d'amour. Cet amour est transmis à travers la famille, Starr a une famille en or dont les preuves d'amour sont sans cesse renouvelées. Chaque personnage, y compris ses amis, ne sont pas un cliché qui reste sagement dans sa case tout au long de l'histoire. Au contraire, chacun évolue, régresse ou s'améliore par étapes et c'est touchant de voir ces personnages si réalistes, si humains. Ce roman n'a donc pas que des qualités thématiques, ce sujet si important et qui existe encore malheureusement qu'est le racisme, il a aussi des qualités d'écriture indéniables. La narration de Starr est fluide et vivre ces pages avec elle était un bonheur. Je n'ai pas souvent la possibilité ou même l'envie de lire un roman à vitesse grand V, mais là je ne me suis pas privée ! Comment aurais-je pu faire autrement ? Chaque fois que je devais m'arrêter, la suite de l'histoire m'appelait. C'est comme ça que je me suis peu à peu rendue à l'évidence : eh mais ce livre, c'est un coup de cœur ! Il y a forcément plein d'éléments que j'ai oublié de mentionner à propos de ce livre génial, mais je pense qu'il est mieux pour chacun de se faire son propre avis sur la haine qu'on peut donner et qu'on doit transformer pour que ce qui arrive dans ce livre ne se reproduise plus jamais. Lisez The Hate U Give, soyez touché, réfléchissez à Starr et à son courage.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Zalie Posté le 27 Mai 2018
          Dans ce roman coup de poing, tu suis la vie de Starr et de sa famille de coeur. Starr est une jeune fille qui navigue entre deux mondes. D'un côté, le ghetto, où elle vit en tant que fille de Big Mav et peine à se faire une identité propre. De l'autre, les quartiers chics où elle étudie et sort avec un babtou. D'un monde à l'autre, elle s'adapte, change sa façon de parler et de se comporter, se morcelle. Jusqu'au jour où la réalité la rattrape. C'est un roman qui nous parle de la haine des flics envers les noirs, des guerres de gang, de came, de parents qui n'en sont pas. C'est un roman très fort qui nous parle de lutte sur fond de danse et de musique afro. C'est un roman à lire, absolument.
        • Chronicroqueuse Posté le 26 Mai 2018
          Ce roman est vraiment puissant et émouvant, il traite d’un sujet très actuel, sensible et difficile. J’ai été complètement embarquée dans cette lecture et ai ressenti avec force les émotions de la protagoniste, c’est une lecture géniale pour laquelle je remercie Netgalley et les éditions Nathan. D’après ce que j’ai compris ce livre est basé sur des faits réels et cela n’est pas étonnant car les sujets abordés le sont avec beaucoup de justesse. L’auteure nous parle du racisme ordinaire, des préjugés par rapport à la race, de la discrimination qui est toujours présente car oui les noirs sont encore stigmatisés aujourd’hui. Le lecteur prend un peu plus conscience de la réalité de la vie d’un afro américain aux USA. Ce récit est porté par une écriture percutante, incisive et très authentique, l’auteure est capable de toucher le lecteur et de lui faire ressentir énormément d’émotions différentes tout comme Starr, la protagoniste. Starr est un personnage complexe, c’est une jeune fille qui vient du ghetto mais qui va étudier dans une école privée huppée, fréquentée par les blancs. Sa vie est compartimentée, divisée jusqu’à la nuit où son meilleur ami est tué et où tout vole en éclat. Il y a la Starr de l’école,... Ce roman est vraiment puissant et émouvant, il traite d’un sujet très actuel, sensible et difficile. J’ai été complètement embarquée dans cette lecture et ai ressenti avec force les émotions de la protagoniste, c’est une lecture géniale pour laquelle je remercie Netgalley et les éditions Nathan. D’après ce que j’ai compris ce livre est basé sur des faits réels et cela n’est pas étonnant car les sujets abordés le sont avec beaucoup de justesse. L’auteure nous parle du racisme ordinaire, des préjugés par rapport à la race, de la discrimination qui est toujours présente car oui les noirs sont encore stigmatisés aujourd’hui. Le lecteur prend un peu plus conscience de la réalité de la vie d’un afro américain aux USA. Ce récit est porté par une écriture percutante, incisive et très authentique, l’auteure est capable de toucher le lecteur et de lui faire ressentir énormément d’émotions différentes tout comme Starr, la protagoniste. Starr est un personnage complexe, c’est une jeune fille qui vient du ghetto mais qui va étudier dans une école privée huppée, fréquentée par les blancs. Sa vie est compartimentée, divisée jusqu’à la nuit où son meilleur ami est tué et où tout vole en éclat. Il y a la Starr de l’école, pour laquelle ses parents ont voulu la meilleure éducation possible et l’ont donc sortie du quartier. Là-bas, Starr se sent obligée de changer son attitude et son langage car elle est avec des blancs, et elle ne l’est pas, elle est différente et ne doit pas être la fille du ghetto. Il y a aussi, la Starr qui vit dans le quartier, avec sa famille dont le quotidien est peuplé de coup de feu. Celle qui a vu sa meilleure amie tuée par une balle perdue en pleine rue et qui maintenant voir son meilleure ami tué sous ses yeux par un policier trop nerveux. Pour mon avis complet: https://chronicroqueusedelivres.wordpress.com/2018/05/26/the-hate-u-give-la-haine-que-lon-donne-de-angie-thomas/
          Lire la suite
          En lire moins
        • lirado Posté le 20 Mai 2018
          The Hate U Give est un roman indispensable pour parler de la situation des afro-américains aux Etats-Unis. L’histoire d’Angie Thomas illustre une situation malheureusement encore trop fréquente : un noir est tué par un policier et justice n’est pas rendue. La lecture a une valeur quasi-documentaire tant Angie Thomas a su donner à ses personnages et en particulier Starr, une existence propre. Captant les subtilités du langage de la rue, nuançant le propos et les parcours de chacun, elle donne vie à ses êtres de papier. Le roman adopte un positionnement très engagé, très tranché qui pose la question du racisme et de la différence entre blancs et noirs de manière frontale mais aussi très fine. Aussi essentiel à lire qu’un Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee.
        ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
        De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Lisez

          5 romans pour ados qui abordent des sujets sensibles

          Qui dit littérature young adult ne dit pas forcément candeur et insouciance. A l’instar des romans destinés aux adultes, de nombreuses fictions adolescentes osent aborder des sujets sensibles, du racisme à la guerre en passant par la maladie. Voici 5 ouvrages forts, émouvants, parfois drôles, à mettre entre les mains de tous les ados et même des adultes.

          Lire l'article