Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092576731
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 12
Format : 154 x 225 mm

The Hate U Give (version française) - La haine qu'on donne

Nathalie Bru (Traducteur)
Collection : Roman Grand format
Date de parution : 05/04/2018
Un roman coup de poing sur la question universelle du racisme et des violences policières !
 
Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux... Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

La haine qu'on donne traduction de l'anglais The Hate U Give. THUG

Récompense : Prix Libr'à Nous Littérature Jeunesse 2019
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092576731
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 12
Format : 154 x 225 mm
Nathan

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mariepassionlire Posté le 6 Mai 2020
    J’ai beaucoup apprécié ce rapan! C’est un réel coup de cœur! C’est une histoire touchante qui traite du racisme. Il a ensuite été adapté en film
  • mutinelle Posté le 26 Avril 2020
    Ce livre a beaucoup fait parlé de lui aux États-Unis, même si je dois avouer que j’en ai entendu parler il y a très peu de temps. Tout le monde ne tari pas d’éloge pour ce livre et cela titillé ma curiosité. Starr se rend à une soirée qui se termine mal, elle fuit alors avec son ami Khalil en voiture. Ils sont arrêtés par un flic pour un contrôle de routine mais Khalil se fait tuer par le policier sous les yeux de Starr. Le choc passé, il faut surmonter le traumatisme, savoir quels décisions prendre et surtout continuer à vivre. J’ai terminé ce livre hier soir (soit vendredi soir à la publication du billet) et il me trotte toujours dans la tête, même si j’en ai commencé un autre. Je suis française et je connais peu les difficultés que rencontrent les minorités aux États-Unis. D’accord, il existe également des problèmes de racisme en France, mais nos cultures étant différentes, ces problèmes sont différents. Il n’empêche que nous en sommes pas loin du même résultats parfois… Sans aller aussi loin, « nos minorités » sont également victimes de préjugés. Parce que c’est de ça dont il est aussi question. Parce qu’on est... Ce livre a beaucoup fait parlé de lui aux États-Unis, même si je dois avouer que j’en ai entendu parler il y a très peu de temps. Tout le monde ne tari pas d’éloge pour ce livre et cela titillé ma curiosité. Starr se rend à une soirée qui se termine mal, elle fuit alors avec son ami Khalil en voiture. Ils sont arrêtés par un flic pour un contrôle de routine mais Khalil se fait tuer par le policier sous les yeux de Starr. Le choc passé, il faut surmonter le traumatisme, savoir quels décisions prendre et surtout continuer à vivre. J’ai terminé ce livre hier soir (soit vendredi soir à la publication du billet) et il me trotte toujours dans la tête, même si j’en ai commencé un autre. Je suis française et je connais peu les difficultés que rencontrent les minorités aux États-Unis. D’accord, il existe également des problèmes de racisme en France, mais nos cultures étant différentes, ces problèmes sont différents. Il n’empêche que nous en sommes pas loin du même résultats parfois… Sans aller aussi loin, « nos minorités » sont également victimes de préjugés. Parce que c’est de ça dont il est aussi question. Parce qu’on est noir et qu’on vit dans le ghetto on est obligatoirement un dealer qui finira assassin. Ce livre parle également de cercle vicieux, quand on vit dans un quartier pauvre et qu’on a du mal à joindre les deux bouts, il est parfois difficile de ne pas céder à l’argent facile. Quand on vit dans un quartier qui a mauvaise réputation, il est également difficile de trouver un travail. Quand on est mis dans le paquet qu’une minorité qui sème la peur, il y a de quoi avoir la haine. Et puis… pourquoi pas ne pas devenir ce qu’on pense déjà qu’on est (vous me suivez ?) ? L’auteure n’a pas la prétention de donner des solutions miracles, mais elle donne pas mal d’explication sur la situation actuelle. Elle montre une image différente de ces quartier en se focalisant sur la grande majorité de ses habitants : ceux qui travaillent honnêtement et qui font tout ce qu’ils peuvent pour s’en sortir. Même si beaucoup vivent dans la peur, ils sont tout autant à vouloir que les choses changent pacifiquement. Je pense que tout le monde doit lire ce roman, pour se faire sa propre idée et surtout pour connaitre ce qu’il se passe ailleurs et qui pourrait très bien arriver également chez nous. C’est un très bon moyen de bousculer nos œillères et nos idées reçues.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cecilou39 Posté le 26 Avril 2020
    Ma fille de 13 ans voulait lire ce livre. J'ai préféré le lire avant, je l'avais déjà dans ma liste à lire. Belle histoire contemporaire, bien écrite et bien ficelée. Un livre sur la face plus ou moins cachée de l'Amérique, cette Amérique dont on parle moins. Celle qui ne fait pas rêver.
  • Jefays Posté le 17 Avril 2020
    C'est l'affiche du film et le titre qui m'ont d'abord intrigués. On est plongé au coeur d'une relation compliquée entre la Police américaine et la population noire. J'ai été embarquée dans l'histoire mais le constat est triste et révoltant... C'est bien écrit et ça se lit vite.
  • Nikouette Posté le 15 Avril 2020
    Alors que Starr rentre d’une soirée qui tourne mal avec un ami d’enfance ils sont arrêtés par un policier pour un simple contrôle. Celui-ci panique, il tire sur le copain de la jeune fille et le tue. Frappée par la violence et l’injustice du geste Starr est profondément ébranlée. Elle remarque encore davantage le fossé entre sa vie dans le ghetto et celle dans le lycée privé où ses parents l’ont inscrite. Dans ce lieu elle se sent obligée de faire attention à tout ce qu’elle dit ou fait, de renier un pan d’elle-même, afin de ne pas être vue comme un stéréotype de « la noire ». A travers cette histoire l’auteure soulève énormément de questions intéressantes sur la condition actuelle des afro-américains, mais aussi sur l’identité tout court et la difficulté, parfois, à trouver sa place. Il parle de deuil, de préjugés, de justice, des gangs qui gangrènent certains quartiers, des thèmes forts et actuels. Pas de misérabilisme, mais une implacable réalité, avec -malgré tout- une lueur d’espoir.
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    10 livres à glisser dans la valise de votre ado cet été

    Des petits et des gros mensonges, des coeurs brisés, des drames qui se nouent, des petites vengeances, mais aussi de l'humour, des personnages irrésistibles et une touche de futurisme... Petit florilège des livres à offrir à votre ado avant son départ en vacances.

    Lire l'article
  • News
    Lisez

    5 romans pour ados qui abordent des sujets sensibles

    Qui dit littérature young adult ne dit pas forcément candeur et insouciance. A l’instar des romans destinés aux adultes, de nombreuses fictions adolescentes osent aborder des sujets sensibles, du racisme à la guerre en passant par la maladie. Voici 5 ouvrages forts, émouvants, parfois drôles, à mettre entre les mains de tous les ados et même des adultes.

    Lire l'article