Lisez! icon: Search engine
Slalom
EAN : 9782375543016
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 145 x 225 mm

The last one to die - Roman - Légendes urbaines - Thriller - Dès 13 ans

Timothée Roblin (traduit par)
Collection : Romans ados
Date de parution : 16/09/2021
Elle pensait vivre le meilleur été de sa vie… ce sera peut-être le dernier.
Niamh, 17 ans, a travaillé comme une dingue pour pouvoir se payer des cours d’été dans la plus grande école d’art dramatique de Londres. Elle s’imagine découvrir une ville accueillante mais se heurte à une ambiance glaçante : de nombreuses jeunes filles, dont ses nouvelles amies, se font violemment agresser.... Niamh, 17 ans, a travaillé comme une dingue pour pouvoir se payer des cours d’été dans la plus grande école d’art dramatique de Londres. Elle s’imagine découvrir une ville accueillante mais se heurte à une ambiance glaçante : de nombreuses jeunes filles, dont ses nouvelles amies, se font violemment agresser. Toutes ont le même profil, celui de Niamh… qui va se retrouver au coeur
du plus effrayant des films d’horreur !
 
Un thriller haletant sur fond de légendes urbaines.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375543016
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Leslivresdemilie Posté le 19 Novembre 2021
    Je remercie tout d’abord infiniment les éditions Slalom pour l’envoi de ce roman ! J’ai passé un très chouette moment en compagnie de ce livre. Il se lit vraiment très vite. C’est un thriller haletant pour les adolescents, et ça se ressent. Si vous cherchez quelque chose de très compliqué, emberlificoté, ce n’est pas dans ce roman que vous allez trouver votre bonheur. En revanche, pour les personnes souhaitant se lancer dans des histoires un peu plus sanglantes, c’est le roman parfait pour commencer. Il y avait beaucoup de suspense, je n’avais pas du tout envie de quitter l’univers du roman. A certains moments, on se serait crus dans une expérience paranormale ou une exploration urbex et c’est ce qui m’a particulièrement plu. C’était une des premières fois que je lisais ça. Dans cette histoire, on retrouve aussi un côté artistique que j’ai adoré. En effet, Niamh, qui est le personnage principal, est dans une école d’art et travaille dans un musée. J’aurais néanmoins aimé que tout soit un peu plus approfondi. J’ai trouvé que c’était très survolé, notamment la fin, qui méritait un peu plus d’explications. Mais c’est un roman jeunesse qui vaut la peine d’être lu.
  • LesMissChocolatinebouquinent Posté le 16 Novembre 2021
    THE LAST ONE TO DIE aurait pu faire partie de ces coups de cœur mémorables mais malheureusement et j’en suis convaincue, ce thriller n’était pas du tout fait pour moi. Mais, peut-être, vous, vous y succomberiez ! Niamh a toujours voulu être actrice et son rêve est sur le point de se réaliser. Direction Londres pour un été qu’elle a longtemps convoité. Un été dans la plus prestigieuse école d’arts dramatiques. Niamh, à force de travail, a pu s’offrir ce stage. Dès son arrivée dans la capitale, elle est subjuguée par toute cette euphorie. Alors qu’elle attend pour l’attribution de sa chambre sur le campus, elle est abordée par une fille de son âge. Elles font rapidement connaissance et se dirigent chacune vers leur chambre respective. Dans la confusion Niamh a pris des documents de sa nouvelle amie et décide donc de lui rendre. Mais une effroyable découverte l’attend dans la chambre de son amie, son cadavre. Ainsi commence ce périple londonien. Ne se laissant pas abattre Niamh décide de rester sur place et de profiter au maximum de son stage. Malheureusement ceci n’était que les prémices d’une suite de morts inexpliquées. Court-elle un véritable danger en restant ici ? Cynthia Murphy nous... THE LAST ONE TO DIE aurait pu faire partie de ces coups de cœur mémorables mais malheureusement et j’en suis convaincue, ce thriller n’était pas du tout fait pour moi. Mais, peut-être, vous, vous y succomberiez ! Niamh a toujours voulu être actrice et son rêve est sur le point de se réaliser. Direction Londres pour un été qu’elle a longtemps convoité. Un été dans la plus prestigieuse école d’arts dramatiques. Niamh, à force de travail, a pu s’offrir ce stage. Dès son arrivée dans la capitale, elle est subjuguée par toute cette euphorie. Alors qu’elle attend pour l’attribution de sa chambre sur le campus, elle est abordée par une fille de son âge. Elles font rapidement connaissance et se dirigent chacune vers leur chambre respective. Dans la confusion Niamh a pris des documents de sa nouvelle amie et décide donc de lui rendre. Mais une effroyable découverte l’attend dans la chambre de son amie, son cadavre. Ainsi commence ce périple londonien. Ne se laissant pas abattre Niamh décide de rester sur place et de profiter au maximum de son stage. Malheureusement ceci n’était que les prémices d’une suite de morts inexpliquées. Court-elle un véritable danger en restant ici ? Cynthia Murphy nous plonge dans un Londres lugubre où sa jeune héroïne va devoir faire face à l’inexplicable. Sous fond de légendes urbaines, Niamh et ses ami.e.s, au périple de leurs vies, vont être confrontés à la mort, à la magie et à l’horreur. Ce thriller fantastique s’adresse à un lectorat jeune. Mes attentes concernant le thriller fantastique sont trop élevées pour me satisfaire complétement (seul Cédric Sire est à mes yeux au top level). Et ceci explique en grande partie pourquoi je n’ai pas été entièrement satisfaite. Pourtant tous les ingrédients sont là pour vous envoûter en un claquement de doigt. Une héroïne paniquée et au bord du gouffre qui tient malgré tout à rester et, en quelque sorte, à affronter cette chose qui lui pourri son existence. Des personnages secondaires qui l’épaulent à leur manière. Un flic qui tombe pile-poil au moment opportun. Un décor qui laisse songeur. Un cimetière qui fout la trouille. Et des morts, beaucoup de morts. La disparition d’objets insolites. Et une légende urbaine qui semble véritablement réelle. Les rebondissements s’enchaînent sans hésitation et le final, effectivement est la hauteur : explosif, sanglant, horrible et effrayant. Tout est réuni pour vous faire passer un moment glaçant de lecture. Une écriture qui sait vous faire frémir et qui va, certainement, vous hanter pendant trèèèèèèèès longtemps. Une lecture que je conseille vivement pour les novices.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DreamBookeuse Posté le 14 Novembre 2021
    On ne pourra pas reprocher au roman de prendre son temps puisque l’action se met en place dès les premières pages. Niamh, charmée par Sara qui descend en plein stress de sa chambre au dernier étage, accepte d’échanger sa chambre avec la sienne. Du haut de ses dix-sept ans la voilà tout droit débarquée à Londres, dans la résidence universitaire de son école d’art dramatique. C’est pourtant bien au sein des lieux dans lesquels elle séjourne qu’un drame va se produire…Sara, le regard fixe, des touffes de cheveux arrachées et éparpillées sur l’oreille, la main qui retombe mollement vers le sol et son sang qui ne cesse de goutter. Et ce n’est que la première d’une longue liste de jeunes femmes qui tombent les unes après les autres autour d’elle. En parallèle de cette histoire morbide, Niamh essaye de suivre son stage d’art dramatique et tente d’obtenir une bourse. Elle intègre un stage dans une musée étrange et endosse le rôle de Jane Alsop, une jeune femme décédée en 1838. A l’époque un coéquipier de Monsieur Jack L’Eventreur sévissait avec des griffes de métal…une coïncidence alors que Niamh entend justement un crissement métallique dans une bouche de métro avant d’apercevoir une... On ne pourra pas reprocher au roman de prendre son temps puisque l’action se met en place dès les premières pages. Niamh, charmée par Sara qui descend en plein stress de sa chambre au dernier étage, accepte d’échanger sa chambre avec la sienne. Du haut de ses dix-sept ans la voilà tout droit débarquée à Londres, dans la résidence universitaire de son école d’art dramatique. C’est pourtant bien au sein des lieux dans lesquels elle séjourne qu’un drame va se produire…Sara, le regard fixe, des touffes de cheveux arrachées et éparpillées sur l’oreille, la main qui retombe mollement vers le sol et son sang qui ne cesse de goutter. Et ce n’est que la première d’une longue liste de jeunes femmes qui tombent les unes après les autres autour d’elle. En parallèle de cette histoire morbide, Niamh essaye de suivre son stage d’art dramatique et tente d’obtenir une bourse. Elle intègre un stage dans une musée étrange et endosse le rôle de Jane Alsop, une jeune femme décédée en 1838. A l’époque un coéquipier de Monsieur Jack L’Eventreur sévissait avec des griffes de métal…une coïncidence alors que Niamh entend justement un crissement métallique dans une bouche de métro avant d’apercevoir une jeune femme lui ressemblant étrangement à l’œil manquant… La tension ne cesse de s’accentuer au fur et à mesure du récit, mettant Niamh dans de fâcheuses postures tour à tour pestiférée et rejetée par ses camarades, puis blessée, tourmentée et effrayée tandis que plusieurs personnages troubles tournent autour d’elle. Du présent…et du passé. Un joyeux mélange d’un thriller horrifique, d’une histoire de fantôme et de légende urbaine mais qui n’aura pas tout à fait su me convaincre. J’ai passé un super moment de lecture, haletant et tout ce que vous voulez…Seulement la fin m’a déçue. Je ne vous dirais pas pourquoi parce que ce serait du méga spoil mais voilà, je n’ai pas été totalement convaincue par la fin et si le côté « légende urbaine » m’a plu, j’aurais voulu éviter le côté fantomatique que je n’ai trouvé très crédible. Sans parler de plusieurs twists que j’avais vus venir depuis un long moment. En résumé The Last one to die est un roman young adult parfait pour celles et ceux qui désirent lire un roman sans prise de tête avec un côté frissonnant. S’il ne m’a pas entièrement convaincue par certains aspects d’autres m’ont beaucoup plu notamment le côté légende urbaine et le personnage de Niamh. Une lecture surprenante mais aussi parfois trop évidente.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Book_rockeuse Posté le 14 Novembre 2021
    J’ai beaucoup aimé les légendes urbaines qu’a utilisé l’autrice comme cadre à son histoire. D’autant plus que l’action se déroule principalement dans un musée et une bibliothèque. C’est vraiment le gros plus de ce roman qui peut même être approfondi après lecture. Alors oui, parfois les choses allaient un peu trop vite côté agressions et romance mais j’ai trouvé l’idée plutôt originale et le roman bien rythmé. Je ne me suis absolument pas ennuyée et je suis sûre que de nombreux jeunes seront ravis de cette lecture !
  • mapetiterevolutionlitteraire Posté le 1 Novembre 2021
    Je découvre un livre qui peut être qualifié "d'épouvante" et je l'ai lu le week-end d'halloween, histoire d'être bien dans le thème 🎃. J'ai trouvé cette histoire divertissante : on suit Niamh qui emménage dans une résidence étudiante pour démarrer ses études universitaires. Dès son arrivée, une jeune fille est assassinée dans la chambre que Niamh aurait du occupée. Quelques jours après, une autre attaque a lieu et cela ne va qu'en s'empirant au cours de l'histoire. Quel est le lien de ces attaques avec elle ? J'ai passé un super moment et j'ai bien aimé le fond de l'histoire basé sur des personnages des siècles passés, j'aime ce côté fantôme 👻, malédiction etc. Franchement l'écriture est très simple, mais ça va très vite donc j'ai eu peur une ou deux fois, en me disant mais merde Niamh pourquoi tu ne pars pas ? Donc ça je suis toujours sceptique : perso je serais rentrée chez mes parents dès le premier assassinat 😅. Mais pourquoi pas, après tout, ça donne une super histoire haletante. Dernier point que j'ai lu autre part et que je tiens également à souligner : dans l'épilogue, l'auteur parle d'un coup de deux hommes (personnages de... Je découvre un livre qui peut être qualifié "d'épouvante" et je l'ai lu le week-end d'halloween, histoire d'être bien dans le thème 🎃. J'ai trouvé cette histoire divertissante : on suit Niamh qui emménage dans une résidence étudiante pour démarrer ses études universitaires. Dès son arrivée, une jeune fille est assassinée dans la chambre que Niamh aurait du occupée. Quelques jours après, une autre attaque a lieu et cela ne va qu'en s'empirant au cours de l'histoire. Quel est le lien de ces attaques avec elle ? J'ai passé un super moment et j'ai bien aimé le fond de l'histoire basé sur des personnages des siècles passés, j'aime ce côté fantôme 👻, malédiction etc. Franchement l'écriture est très simple, mais ça va très vite donc j'ai eu peur une ou deux fois, en me disant mais merde Niamh pourquoi tu ne pars pas ? Donc ça je suis toujours sceptique : perso je serais rentrée chez mes parents dès le premier assassinat 😅. Mais pourquoi pas, après tout, ça donne une super histoire haletante. Dernier point que j'ai lu autre part et que je tiens également à souligner : dans l'épilogue, l'auteur parle d'un coup de deux hommes (personnages de l'histoire) et révèle qu'ils sont mariés. Ça m'a donné une impression bizarre de "voilà, représentation lgbt check ✔", car en fait cela n'apporte pas grand chose et je ne vois pas pourquoi on avait pas l'information durant le livre... J'avais des doutes sur le coupable tout au long du livre mais malgré tout j'ai trouvé le twist original et bien amené. En bref, une épouvante jeunesse écrite simplement qui donne des frissons ! 🦴
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    12 romans adolescents pour un Halloween terrifiant

    Exit les traditionnels Dracula, Frankenstein et Mr. Hyde, cette année, place à de nouveaux monstres. Plongez dans l’imaginaire des auteurs young adult avec des romans à vous glacer le sang ! De la croisière qui vire au cauchemar à une cour gouvernée par les vampires, découvrez notre sélection.

    Lire l'article
  • Sélection
    Slalom

    4 romans effrayants pour Halloween

    Préparez vos plus beaux déguisements et vos meilleurs sorts car Slalom vous propose une sélection de livres… glaçants !

    Lire l'article