Lisez! icon: Search engine
Slalom
EAN : 9782375543016
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 145 x 225 mm
Nouveauté

The last one to die - Roman - Légendes urbaines - Thriller - Dès 13 ans

Timothée ROBLIN (Traducteur)
Collection : Romans ados
Date de parution : 16/09/2021
Elle pensait vivre le meilleur été de sa vie… ce sera peut-être le dernier.
Niamh, 17 ans, a travaillé comme une dingue pour pouvoir se payer des cours d’été dans la plus grande école d’art dramatique de Londres. Elle s’imagine découvrir une ville accueillante mais se heurte à une ambiance glaçante : de nombreuses jeunes filles, dont ses nouvelles amies, se font violemment agresser.... Niamh, 17 ans, a travaillé comme une dingue pour pouvoir se payer des cours d’été dans la plus grande école d’art dramatique de Londres. Elle s’imagine découvrir une ville accueillante mais se heurte à une ambiance glaçante : de nombreuses jeunes filles, dont ses nouvelles amies, se font violemment agresser. Toutes ont le même profil, celui de Niamh… qui va se retrouver au coeur
du plus effrayant des films d’horreur !
 
Un thriller haletant sur fond de légendes urbaines.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375543016
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Enlivre_moi Posté le 7 Octobre 2021
    Niamh (prononcer Neve) est très heureuse d'arriver à Londres pour suivre des cours d'été dans une prestigieuse école de théâtre. Mais rapidement des agressions de jeunes filles ont lieu et toutes présentent une troublante ressemblance avec elle... J'ai passé un très bon moment avec ce roman qui mêle de nombreux éléments que j'aime retrouver dans une intrigue. Nous avons des agressions, des liens avec l'époque victorienne et surtout une ambiance qui fait tout le sel du roman. En effet, l'atmosphère est sombre et glauque. Cela m'a fait penser au film Urban Legends que j'aime beaucoup ! Et il y a une scène en particulier, qui se passe dans une bibliothèque, que j'ai adorée. J'aurais aimé qu'il y en ait encore plus et que le roman soit plus long, mais bon nous sommes tout de même dans un roman pour ados. J'ai apprécié le côté fantastique qui est arrivé à un moment donné dans l'histoire. D'habitude je préfère quand c'est réel ou fantastique depuis le début. Mais là avec les légendes urbaines et le musée victorien carrément creepy, ça s'implantait très bien en cours d'intrigue. Le personnage de Niamh était agréable à suivre et j'ai bien aimé le développement de son amitié avec un autre... Niamh (prononcer Neve) est très heureuse d'arriver à Londres pour suivre des cours d'été dans une prestigieuse école de théâtre. Mais rapidement des agressions de jeunes filles ont lieu et toutes présentent une troublante ressemblance avec elle... J'ai passé un très bon moment avec ce roman qui mêle de nombreux éléments que j'aime retrouver dans une intrigue. Nous avons des agressions, des liens avec l'époque victorienne et surtout une ambiance qui fait tout le sel du roman. En effet, l'atmosphère est sombre et glauque. Cela m'a fait penser au film Urban Legends que j'aime beaucoup ! Et il y a une scène en particulier, qui se passe dans une bibliothèque, que j'ai adorée. J'aurais aimé qu'il y en ait encore plus et que le roman soit plus long, mais bon nous sommes tout de même dans un roman pour ados. J'ai apprécié le côté fantastique qui est arrivé à un moment donné dans l'histoire. D'habitude je préfère quand c'est réel ou fantastique depuis le début. Mais là avec les légendes urbaines et le musée victorien carrément creepy, ça s'implantait très bien en cours d'intrigue. Le personnage de Niamh était agréable à suivre et j'ai bien aimé le développement de son amitié avec un autre personnage. La livre en lui-même se lit très vite et puis je suis hyper séduite par cette couverture qui reflète à merveille l'atmosphère du roman ! En bref, un roman parfait pour les nuits d'octobre et Halloween bien caché sous un plaid .
    Lire la suite
    En lire moins
  • lestribulationsdunelectrice Posté le 5 Octobre 2021
    Vous commencez à me connaître et je ne pouvais pas passer à côté d’un tel résumé et d’une telle phrase sur la couverture, j’étais donc ravie de pouvoir lire ce roman qui m’a fait passer un très bon moment. On fait donc très vite la connaissance de Niamh qui va se réjouir de pouvoir se payer des cours d’art dramatique à Londres, mais tout ne va pas se passer comme prévu car comme le résumé et la couverture le disent : « Elle pensait passer le meilleur été de sa vie… ce sera peut-être le dernier ». Avouez que cette phrase est très intrigante quand même ! On va très vite s’attacher à Niamh qui va se retrouver confrontée non pas à une ville super accueillante, mais plutôt à une ville assez glauque. On va se retrouver dans la peau de cette adolescente de 17 ans, on va s’inquiéter avec elle, craindre pour elle et surtout se poser un tas de questions. Pourquoi toutes ces filles se font agresser ? Pourquoi ressemblent-elles toutes à Niamh ? Pourquoi Niamh a toujours un lien avec ses jeunes filles juste avant qu’elles se fassent agresser ? Niamh est très effrayée, mais malgré tout, elle est courageuse,... Vous commencez à me connaître et je ne pouvais pas passer à côté d’un tel résumé et d’une telle phrase sur la couverture, j’étais donc ravie de pouvoir lire ce roman qui m’a fait passer un très bon moment. On fait donc très vite la connaissance de Niamh qui va se réjouir de pouvoir se payer des cours d’art dramatique à Londres, mais tout ne va pas se passer comme prévu car comme le résumé et la couverture le disent : « Elle pensait passer le meilleur été de sa vie… ce sera peut-être le dernier ». Avouez que cette phrase est très intrigante quand même ! On va très vite s’attacher à Niamh qui va se retrouver confrontée non pas à une ville super accueillante, mais plutôt à une ville assez glauque. On va se retrouver dans la peau de cette adolescente de 17 ans, on va s’inquiéter avec elle, craindre pour elle et surtout se poser un tas de questions. Pourquoi toutes ces filles se font agresser ? Pourquoi ressemblent-elles toutes à Niamh ? Pourquoi Niamh a toujours un lien avec ses jeunes filles juste avant qu’elles se fassent agresser ? Niamh est très effrayée, mais malgré tout, elle est courageuse, car elle s’attache à ce qu’elle vit à Londres et il est hors de question qu’elle retourne chez elle en Irlande et renonce à tout et sur ce côté, on a envie de lui donner raison. Ce roman a beau être un thriller jeunesse, même en tant qu’adulte, on se retrouve pris par la plume de l’autrice tant il y a des rebondissements et des révélations. L’intrigue est vraiment très bien imaginée et les descriptions sont très bien réussies. D’ailleurs, je dois bien vous avouer que je n’ai pas vu venir le final et pourtant, une fois que je l’ai découvert, ça m’a semblé couler de source, même si, au fil de l’histoire, je n’ai eu aucun soupçon. En plus du côté thriller, ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est le côté époque victorienne que ce soit par l’art dramatique ou encore par le musée, vraiment, ça apporte un énorme plus à l’histoire et je me suis vraiment sentie immergée par cette époque à certains moments. Bref, si vous aimez les thrillers énigmatiques, l’époque victorienne et Londres, ce roman est fait pour vous, n’hésitez pas à craquer.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Evalya Posté le 1 Octobre 2021
    Un grand merci aux éditions slalom pour leur confiance mais aussi pour ce sp. Ce roman se lit dès 13 ans, et j'ai adoré cette histoire de légende urbaine ! J'ai toujours apprécié ce genre d'ailleurs ! Nous sommes dès les premières pages précipités dans notre lecture jusqu'au dénouement, les pages défilent à une vitesse folle ! Les personnages sont très attachants, la plume est fluide et addictive, certains moments du livre sont très bien retranscris car dans ma tête, je les voyais clairement. Elle pensait vivre le meilleur été de sa vie... ce sera peut-être le dernier. Niamh, 17 ans, a travaillé comme une dingue pour pouvoir se payer des cours d'été dans la plus grande école d'art dramatique de Londres. Elle s'imagine découvrir une ville accueillante mais se heurte à une ambiance glaçante : de nombreuses jeunes filles, dont ses nouvelles amies, se font violemment agresser. Toutes ont le même profil, celui de Niamh... qui va se retrouver au coeur du plus effrayant des films d'horreur ! Un thriller haletant sur fond de légendes urbaines. N'hésitez pas à vous plonger dedans, vous ne serez pas déçus !
  • Booksambers Posté le 25 Septembre 2021
    Je ne suis pas déçue de ma lecture. Ce roman était saisissant et j’ai passé une excellente soirée à le lire d’une traite. L’histoire est originale même si j’aurais apprécié peut être plus de profondeur, de détails et de suspens avant le dénouement final. D’ailleurs ce dénouement était un peu prévisible mais certains éléments rajoutent un intérêt particulier à cette fin d’histoire. J’ai beaucoup apprécié la subtilité entre le thriller et le fantastique, ce côté mystique lié à l’Histoire.
  • FreiheitDR Posté le 24 Septembre 2021
    C’est un roman qui se lit vraiment, vraiment vite. Il est court, et le rythme au début de l’histoire est très rapide. Les évènements s’enchaînent, mais la cadence finit par s’essouffler un peu et redevient plus calme petit à petit. On veut toutefois toujours comprendre, toujours savoir et c’est pourquoi il est impossible de lâcher le roman. Niamh est un perso difficile à cerner. Ses craintes ne sont pas véridiques, comme superficielles, alors que la situation exigerait une peur bien plus intense. Sa passion pour le théâtre est difficile à palper, parce qu’on en parle comme ci comme ça. Ses cours ne sont presque pas abordés, et j’ai eu l’impression que des scènes s’enchaînaient sans forcément de cohérence avec le personnage qu’incarne Niamh. Toutefois, ça ne m’a pas vraiment dérangé, car je suivais l’histoire principalement pour les mythes (bien réels) qui sont mis en scène. En faisant quelques recherches sur internet, j’ai pu me renseigner à ce sujet et apprécier l’histoire un peu plus encore. L’autrice apporte toutefois sa petite touche personnelle. Les descriptions et l’ambiance victorienne sont parfaites pour l’automne et pour un roman frisson pour Halloween. Les costumes, les lieux, tout est bien mené, bien ajusté. Même les réactions des... C’est un roman qui se lit vraiment, vraiment vite. Il est court, et le rythme au début de l’histoire est très rapide. Les évènements s’enchaînent, mais la cadence finit par s’essouffler un peu et redevient plus calme petit à petit. On veut toutefois toujours comprendre, toujours savoir et c’est pourquoi il est impossible de lâcher le roman. Niamh est un perso difficile à cerner. Ses craintes ne sont pas véridiques, comme superficielles, alors que la situation exigerait une peur bien plus intense. Sa passion pour le théâtre est difficile à palper, parce qu’on en parle comme ci comme ça. Ses cours ne sont presque pas abordés, et j’ai eu l’impression que des scènes s’enchaînaient sans forcément de cohérence avec le personnage qu’incarne Niamh. Toutefois, ça ne m’a pas vraiment dérangé, car je suivais l’histoire principalement pour les mythes (bien réels) qui sont mis en scène. En faisant quelques recherches sur internet, j’ai pu me renseigner à ce sujet et apprécier l’histoire un peu plus encore. L’autrice apporte toutefois sa petite touche personnelle. Les descriptions et l’ambiance victorienne sont parfaites pour l’automne et pour un roman frisson pour Halloween. Les costumes, les lieux, tout est bien mené, bien ajusté. Même les réactions des personnages secondaires, puisqu’on finit par douter de tout le monde. C’est prenant. Il y a bien quelques petites choses bizarres, du coup, qu’on n’arrive pas à trop cerner, comme par exemple la quasi absence de la police, ou d’autres éléments qui sont amenés à la fin du récit et qui sont anecdotiques (et dont je n’ai pas perçu la réelle utilité). Parlons de la fin, d’ailleurs. Elle est bonne, elle termine bien l’histoire, on ne reste pas avec des questions en tête. Pour autant, le côté mystique, surnaturel, aurait mérité qu’on s’y attarde un peu plus. Il est préparé tout au long du roman, mais c’est à la fin qu’il prend tout son sens. Et encore, je pense qu’on aurait pu creuser un petit peu plus. Je suis restée légèrement sur ma faim de ce côté là. De plus, le roman commence par un interrogatoire de police, qui met clairement bien les choses en scène, qui nous fait entrer dans l’action immédiatement. Et on comprend mieux le choix quand on se renseigne sur le mythe principal. Mais c’est vrai qu’on ne retrouve pas, par la suite, ce format interrogatoire, pour garder uniquement une histoire romancée. Cela m’a donc un peu étonnée aussi. Enfin, il y a pas mal d’incohérences, que l’on perçoit une fois qu’on termine notre lecture. Les cours de théâtre de Niamh sont inexistants, de même que le rôle qu’elle doit jouer : il n’a pas de consistance, pas de contexte. C’est étrange pour un rôle donné par une très grande école. D’autres détails, qui peuvent passer à la trappe si on n’y fait pas attention, sont également flous. Mais cela peut donner une impression de travail bâclé, ou brouillon, si l’on s’y attarde. Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé l’ambiance géniale et l’histoire bien prenante. Elle n’est pas parfaite, vu tout ce que je viens de vous dire, mais elle fait son boulot et sera très très bien en tant que petite frayeur pour Halloween. Il faut vraiment se concentrer sur le mythe plus que sur le reste, mais je comprends que cela puisse être délicat à certains moments. Ça fonctionne très bien et je pense que des lecteurs un peu plus jeunes, ou qui ont moins l’habitude des thrillers horrifiques, seront comblés !
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés