Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266240567
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 816
Format : 140 x 225 mm

The Mortal Instruments, renaissance - Tome 02 : Le prince des ténèbres

Julie LAFON (Traducteur)
Collection : The Mortal Instruments
Date de parution : 05/04/2018
Les sentiments d’Emma pour Julian, son parabatai, font obstacle à sa mission. Pourtant, la jeune Carstairs l’a appris à ses dépens : leur amour est interdit, et pire ! il pourrait les détruire tous les deux. La Chasseuse d’Ombres sait qu’elle devrait fuir… Pourtant, alors que l’étau se resserre dangereusement... Les sentiments d’Emma pour Julian, son parabatai, font obstacle à sa mission. Pourtant, la jeune Carstairs l’a appris à ses dépens : leur amour est interdit, et pire ! il pourrait les détruire tous les deux. La Chasseuse d’Ombres sait qu’elle devrait fuir… Pourtant, alors que l’étau se resserre dangereusement autour des Blackthorn, Emma ne peut se résoudre à les abandonner. Leur dernière chance est cachée entre les pages d’un grimoire aux terribles pouvoirs : le Livre Noir. Mais tous souhaitent s’en emparer. La guerre n’a jamais été aussi près d’éclater…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266240567
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 816
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • creamy_et_ses_livres Posté le 11 Novembre 2020
    Mon dieu, mon dieu, mon dieu ! Ce tome est de la grosse bombe. La famille Blackthorn fait face à plusieurs menaces, mais ils sont toujours aussi soudés. J’ai beaucoup aimé le personnage de Kit, et encore plus sa relation avec les jumeaux et plus particulièrement avec Ty. Emma et Julian sont mes nouveaux bébés, je déteste l’idée de les voir séparer, j’adore les relations 𝒑𝑎𝒓𝑎𝑏𝑎𝒕𝑎𝑖, mais celle-là je l’aime fois mille. Mark est en plein conflit entre Kieran et Cristina, il jongle, de base je suis pas fan des triangles amoureux mais l’auteure fait en sorte que ce ne soit pas pénible car il y a tellement de choses qui lient les trois personnages. J’aime beaucoup le fait qu’on retrouve le personnages de la saga principale, c’est un vrai bonheur. J’attends pleins de chose pour la suite vis à vis des relations entre tous les personnages, j’espère que ça ira dans le sens que je veux (faut pas que je rêve trop non plus). Bref de la grosse bombe !
  • Nono19 Posté le 6 Septembre 2020
    Emma et les Blackthorn viennent de se débarrasser de Malcolm (oh really?) mais ils n'auront pas vraiment le temps de souffler. Entre l'arrivée des Centurions, la montée de lé méfiance envers les Créatures Obscures, la course pour trouver le Livre Noir, ... nos héros auront du pain sur la planche. Sans oublier que chaque personnage doit gérer ses problèmes personnels, de cœur, ... L'auteure ne déçoit pas. Elle maîtrise son univers, ses personnages, ses intrigues, ... D'ailleurs, j'ai beaucoup apprécié de revoir Magnus et Alec dans ce tome et ils ne font pas que de la figuration. Elle aborde des thèmes importants comme la peur de l'autre et le racisme. On ne peut que se sentir concerné par ces sujets qui malheureusement restent d'actualité. Des nouveaux personnages font leur apparition comme Zara (horripilante au possible), Jaime (le frère mystérieux de Diego), ... Ils viennent enrichir une galerie de personnages déjà bien fournie. L'alternance de points de vue des personnages apportent un vrai plus. Tous les personnages vivent des problèmes personnels surtout de cœur. Entre notamment Mark, Kieran et Cristina (je n'accroche pas à cette configuration), Julian/Emma et la malédiction des parabatai, Diana/Gwyn, il y a toutes sortes de couples et d'histoires différentes. J'aime beaucoup la dynamique du trio... Emma et les Blackthorn viennent de se débarrasser de Malcolm (oh really?) mais ils n'auront pas vraiment le temps de souffler. Entre l'arrivée des Centurions, la montée de lé méfiance envers les Créatures Obscures, la course pour trouver le Livre Noir, ... nos héros auront du pain sur la planche. Sans oublier que chaque personnage doit gérer ses problèmes personnels, de cœur, ... L'auteure ne déçoit pas. Elle maîtrise son univers, ses personnages, ses intrigues, ... D'ailleurs, j'ai beaucoup apprécié de revoir Magnus et Alec dans ce tome et ils ne font pas que de la figuration. Elle aborde des thèmes importants comme la peur de l'autre et le racisme. On ne peut que se sentir concerné par ces sujets qui malheureusement restent d'actualité. Des nouveaux personnages font leur apparition comme Zara (horripilante au possible), Jaime (le frère mystérieux de Diego), ... Ils viennent enrichir une galerie de personnages déjà bien fournie. L'alternance de points de vue des personnages apportent un vrai plus. Tous les personnages vivent des problèmes personnels surtout de cœur. Entre notamment Mark, Kieran et Cristina (je n'accroche pas à cette configuration), Julian/Emma et la malédiction des parabatai, Diana/Gwyn, il y a toutes sortes de couples et d'histoires différentes. J'aime beaucoup la dynamique du trio Ty/Livvy/Kit. Ty devient doucement un de mes personnages préférés. La famille Blackthorn et les liens qui les unissent sont très forts et m'ont émue. La fin est de ce fait horrible à lire. A aucun moment, je ne me suis ennuyée. L'action s'enchaîne tout comme les changements de décor. La fin assez brutale m'a laissée sur ma faim. J'enchaîne d'ailleurs avec le prochain tome!
    Lire la suite
    En lire moins
  • florencem Posté le 4 Mai 2020
    J'aime savoir que je ne vais pas être déçue quand je commence un roman. Et franchement depuis que j'ai commencé la saga des Shadowhunters, c'est avec une totale confiance que j'ouvre les romans de Cassandra Clare. Preuve en est, je ne lis que très rarement deux tomes d'une même série d'affilé, de peur de faire une overdose, et là, j'ai bien l'intention de finir la trilogie d'une traite. Sans surprise, Le prince des ténèbres m'a tenu en haleine du début à la fin, avec toujours autant de surprises et de ravissement, malgré une note de plus en plus sombre vis-à-vis de l'intrigue. Alors que nous pensions les Blackthorn et Emma enfin tranquilles, de nouveaux ennuis frappent à leur porte. Et entre ennemis du passé, et alliés qui ne le sont que d’apparence, les jeunes gens sont encore en proie au doute et à de nombreuses épreuves. Le sort s’acharne, mais cette famille est bien plus solide que toute celle que j’ai pu rencontrer en littérature. Bien qu’il faille être réaliste, j’ai gardé un certain espoir tout au long de ma lecture, car Cassandra Clare montre d’un cran niveau noirceur, mais elle nous donne aussi de très nombreux moments qui sont plein... J'aime savoir que je ne vais pas être déçue quand je commence un roman. Et franchement depuis que j'ai commencé la saga des Shadowhunters, c'est avec une totale confiance que j'ouvre les romans de Cassandra Clare. Preuve en est, je ne lis que très rarement deux tomes d'une même série d'affilé, de peur de faire une overdose, et là, j'ai bien l'intention de finir la trilogie d'une traite. Sans surprise, Le prince des ténèbres m'a tenu en haleine du début à la fin, avec toujours autant de surprises et de ravissement, malgré une note de plus en plus sombre vis-à-vis de l'intrigue. Alors que nous pensions les Blackthorn et Emma enfin tranquilles, de nouveaux ennuis frappent à leur porte. Et entre ennemis du passé, et alliés qui ne le sont que d’apparence, les jeunes gens sont encore en proie au doute et à de nombreuses épreuves. Le sort s’acharne, mais cette famille est bien plus solide que toute celle que j’ai pu rencontrer en littérature. Bien qu’il faille être réaliste, j’ai gardé un certain espoir tout au long de ma lecture, car Cassandra Clare montre d’un cran niveau noirceur, mais elle nous donne aussi de très nombreux moments qui sont plein de tendresse. L’équilibre entre les deux permet de ne pas sombrer nous aussi, et donne à ce nouveau tome encore plus de profondeur. Bien qu’ici, la menace d’une nouvelle guerre imminente est une place de plus en plus prenante, l’auteur continue aussi de traiter la division que les Chasseurs d’Ombre voient couver depuis longtemps. C’est intéressant, encore une fois, parce qu’il y a une résonnance avec notre vie et société actuelle, et l’on voit bien que l’Enclave qui se veut défenseur du bien est aussi la source du mal par certains côtés. Le racisme latent n’a fait qu’envenimer les choses, et bien que la nouvelle génération soit un espoir de voir les choses changer, les adultes a l’esprit étriqué sont encore capable de noircir le jugement de leurs progénitures. Ce n’est pas agréable à voir, mais encore une fois cela apporte du réalisme et des nuances. Les personnages sont bien évidemment encore une fois un point fort du Prince des ténèbres. Je me suis réellement attachée à chacun d’eux, et je trouve cela assez fascinant de voir à quel point. Ils sont la nouvelle génération, les « remplaçants » en quelque sorte et cela peut avoir un effet négatif, mais pas ici, bien au contraire. Les différences de psychologies sont vraiment bien traitées, et j’aime la liberté de penser, de choisir son orientation sexuelle, de vouloir vivre sa vie que Cassandra nous dépeint. Il y a beaucoup de messages positifs dans ces romans, et cela de plus en plus. J'aime aussi beaucoup le fait que les anciens protagonistes des deux premières trilogies soient présents, et pas seulement lorsqu'on fait allusion à eux. Clary et Jace avaient fait quelques apparitions dans La princesse de la nuit, et dans Le prince des ténèbres, c'est au tour d'Alec et Magnus. Le fait de lier toutes les destinées et de ne pas laisser pour compte ses anciens personnages, et vraiment quelque chose que j'apprécie chez Cassandra, surtout dans une suite, et bien que les héros soient différents. Déjà parce que cela nous évite d'être trop nostalgiques et de nous poser des questions, et ensuite parce que c'est aussi comme poursuivre un héritage tout en n'abandonnant pas le passé. J'ai hâte de revoir Simon et Isabelle, d'ailleurs. Le tout est vraiment bien mené également. Pas de fausse note pour moi, l’équilibre est là entre action, réflexion et émotions. C’est prenant et envoûtant, et l’univers semble pouvoir s’étirer à l’infini tellement il est riche. Cassandra Clare prend son temps, exploitant autant les personnages que les situations, et l’on sent les rouages se mettre en place petit à petit sans pour autant s’ennuyer. La fin est pleine d’émotions, c’est le moins que l’on puisse dire. Violent par certains côté, mais aussi décisif je pense. Il y a beaucoup en jeu, et les derniers événements pourraient autant élever l’Enclave qu’être le coup fatal aux Chasseurs d’Ombre. Je croise les doigts pour la première option…
    Lire la suite
    En lire moins
  • PasUntitled Posté le 11 Mars 2020
    Que d'émotions! Retrouver l'univers de Cassandra Clare est toujours un bonheur. On le connait désormais depuis si longtemps qu'il est devenu familier et on s'étonne qu'elle parvienne encore à nous surprendre. Après un tome 1 un peu mitigée avec sa multitude de nouveaux personnages, ce second livre est plus qu'explosif. Si Emma et Julian restent au coeur de l'intrigue, chacun des autres personnages à également droit à sa propre histoire. Bien que toutes les intrigues se rejoignent, aucun n'est laissé de côté et ils développent tous une identité propre. Comme dans la première saga, on retrouve les doutes que les Shadowhunters ont vis-à-vis de l'Enclave, la question des droits des Créatures Obscures (un peu d'histoire terrestre ne ferait pas de mal à certains cerveaux) et bien sûr des relations très compliquées. Malgré quelques incohérences à la fin, j'ai très hâte de lire la suite parce que niveau cliffhanger, Cassandra Clare a fait très fort. Je suis un peu inquiète quant à l'évolution du personnage de Julian qui semble parfois tout aussi extrême que la Cohorte bien qu'avec d'autres objectifs.
  • LesLecturesdOriane Posté le 30 Novembre 2019
    Les Blackthorn et Emma peuvent enfin respirer : Malcom est mort. Pourtant, leurs problèmes sont loin d’être finis. Un danger rôde toujours dans l’ombre et le lien entre Emma et Julian peut toujours leur être fatal… Il ne m’a pas fallu plus d’une journée avant de replonger dans cet univers au combien plaisant. Nous y retrouvons donc toute la famille Blackthorn et leur proche et cela me ravit ! Surtout vu la fin que l’auteure nous avait donnée avec le réveil d’Annabel Blackthorn. Le premier personnage dont j’ai envie de parler est Diana. Depuis le tome 1 on nous la présente comme une femme forte qui a sa part de secret. Et évidemment il me tardait de les découvrir. Ce second tome nous met en lumière ce qu’elle cache et autant dire que ça m’a surprise. En bien ! J’ai adoré voir ce que l’auteure avait préparé pour elle et ça me renforce dans l’idée que j’adore Diana. Maintenant parlons des Blackthorn. Julian est celui qui reste au centre de tout et je dois dire que j’aime vraiment fortement son caractère. Quelqu’un qui ne le connaît pas verrait en lui un grand frère protecteur et adorable à souhait. Mais quand on gratte un... Les Blackthorn et Emma peuvent enfin respirer : Malcom est mort. Pourtant, leurs problèmes sont loin d’être finis. Un danger rôde toujours dans l’ombre et le lien entre Emma et Julian peut toujours leur être fatal… Il ne m’a pas fallu plus d’une journée avant de replonger dans cet univers au combien plaisant. Nous y retrouvons donc toute la famille Blackthorn et leur proche et cela me ravit ! Surtout vu la fin que l’auteure nous avait donnée avec le réveil d’Annabel Blackthorn. Le premier personnage dont j’ai envie de parler est Diana. Depuis le tome 1 on nous la présente comme une femme forte qui a sa part de secret. Et évidemment il me tardait de les découvrir. Ce second tome nous met en lumière ce qu’elle cache et autant dire que ça m’a surprise. En bien ! J’ai adoré voir ce que l’auteure avait préparé pour elle et ça me renforce dans l’idée que j’adore Diana. Maintenant parlons des Blackthorn. Julian est celui qui reste au centre de tout et je dois dire que j’aime vraiment fortement son caractère. Quelqu’un qui ne le connaît pas verrait en lui un grand frère protecteur et adorable à souhait. Mais quand on gratte un peu on se rend compte qu’il est bien plus complexe que ça. Oui, c’est un grand-frère protecteur, il est prêt à tout pour sa famille et je trouve ça bien qu’un héros ait une petite part sombre comme ça. Je n’ai pas grand-chose à dire d’Octavian, qui reste peu présent au vu de son jeune âge. Dru par contre m’a bien plu dans ce tome, même si je la trouve assez peu mis en avant. J’espère qu’elle sera plus présente dans la suite et que la potentielle romance qui a été teaser pour elle se concrétisera en bien. Ensuite nous avons les jumeaux. Livvy, tout comme Dru, n’est pas assez mise en avant je trouve. Pourtant cette petite est adorable et j’admire le lien qui l’unie à son jumeau. Ty justement est clairement mon Blackthorn favori. J’ai constamment envie de le prendre dans mes bras et chacune de ses apparitions me font plaisir. Pour finir il y a Mark que j’aime aussi fortement. Il est celui qui a le plus changé depuis le tome 1. Finis le jeune homme apeuré perdu entre deux mondes, ici nous avons un Chasseur d’Ombre qui ne renie pas sa part elfique et j’ai hâte de voir si son évolue continue dans ce sens. Comment parler de ce tome, sans parler d’Emma ? J’adore son personnage, elle sait quand amener de l’humour et aussi quand rester sérieuse. C’est une combattante aguerrie et elle réussie des exploits impressionnant pour son âge. Je comprends que tout le monde la compare à Jace. Tout comme Julian elle est prête à sacrifier tout ce qu’elle a pour ses proches, mais elle le fait d’une manière moins définitive je dirais. Et avec elle nous avons Cristina qui me plaît de plus en plus. Elle a un caractère doux et aimant et elle sait quand se montrer dure. Le trio qui se crée entre Mark, elle et Kieran est très intéressant et il me tarde de voir où cela va les mener. Pour finir sur les personnages je vais parler rapidement des fées et des anciens. Kieran m’avait fait vraiment mal au cœur dans le tome 1. Ce qui arrive à Emma et Julian a du mal à être oublié, mais en même temps je ne peux m’empêcher de l’aimer. Mais celui qui m’a véritablement conquise c’est Gwyn. Je suis totalement sous son charme et j’espère vraiment qu’il restera ainsi pas comme Meliorn dans la saga principale qui m’avait déçu. Pour ce qui  est des anciens personnages, j’aime le fait qu’ils soient là sans être trop présent. Clary, Jace ou encore Alec viennent faire quelques petites apparitions, mais ils ne sont pas mis au centre de tout pour autant. En soit ce second tome est tout aussi prenant que le premier. Il y a tout ce que j’aime à l’intérieur avec en plus beaucoup de surprise. Car, oui, Cassandra m’a surprise à plus d’un titre surtout à la fin. Jamais je n’aurais imaginé un tel final et c’est une torture de ne pas encore avoir pu commencer le tome 3 à l’heure où j’écris ces lignes !
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.