Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782370560049
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 220 mm
The Rook, au service surnaturel de sa majesté
Charles Bonnot (traduit par)
Date de parution : 15/05/2014
Éditeurs :
Super 8
En savoir plus

The Rook, au service surnaturel de sa majesté

Charles Bonnot (traduit par)
Date de parution : 15/05/2014
Vous êtes fan de X-Men, de Watchmen et de Fringe ?
Vous allez adorer The Rook.

 
Victime d’une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d’elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes,... Victime d’une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d’elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes, mais il y a pire : Myfanwy ne se souvient plus de rien. Le plus surprenant, c’est qu’elle semble avoir prévu... Victime d’une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d’elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes, mais il y a pire : Myfanwy ne se souvient plus de rien. Le plus surprenant, c’est qu’elle semble avoir prévu cette amnésie. Elle a sur elle une lettre écrite de sa main lui expliquant qui elle est et ce qu’elle doit faire pour découvrir qui veut l’éliminer.
C’est ainsi que Myfawny rejoint le siège de l’Échiquier, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne. Au sein de cette version paranormale du MI5 anglais où elle occupe un poste élevé, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, la jeune femme va rapidement se retrouver seule, cherchant son chemin dans un univers d’ombres et de menaces.
À présent, il va lui falloir lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables.
 
À mi-chemin entre l’univers de J. J. Abrams et celui de Chris Carter, The Rook est un roman à l’inventivité délirante et aux rebondissements incessants, qui ne vous laissera pas reprendre votre souffle avant la dernière page.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782370560049
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 220 mm
Super 8
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fmatcam Posté le 20 Février 2022
    C'est une de mes premières lectures dans la catégorie fantastique donc je ne suis pas une experte mais mon ressenti après cette lecture est mitigé. L'histoire se lit assez facilement et on s'intéresse au sort de Myfanwy Thomas, toutefois des longueurs sont à noter dans le récit. C'est la raison pour laquelle je n'ai mis que trois étoiles.
  • dreams27 Posté le 10 Janvier 2022
    J'ai vraiment que moyennement apprécié ce roman. J'ai mis un temps fou à rentrer dans l'histoire. Non pas que ce ne soit pas intéressant, non, je pense que ce n'est juste pas pour moi. J'ai quand même poursuivi ma lecture étant curieuse de connaître la suite des évènements et surtout comment toute cette histoire allait se finir. Et bien même si la fin est mignonne là encore j'ai moyen apprécié. Trop facile, trop prévisible, trop rapide. Un bof pour moi. Mais quand même bien contente d'avoir testé ce roman et d'être sortie de ma zone de confort.
  • Lorem_Ipsum Posté le 21 Décembre 2021
    "Au service surnaturel de sa Majesté" n'est pas un roman ordinaire. Signée par Daniel O'Malley, cette petite pépite est un véritable condensé d'humour grinçant et d'aventures trépidantes ! Tout commence quand Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc, sous la pluie, sans souvenirs de son passé. Heureusement, un courrier glissé dans l'une de ses poches va lui donner de précieuses indications sur son nom et sa situation pour le moins problématique. Car non seulement la jeune femme est amnésique, mais elle est aussi en danger de mort et membre d'une organisation secrète - la Checquy - qui a pour mission de protéger la Couronne britannique contre d'éventuelles menaces surnaturelles. Au fil des pages, on se retrouve donc embarqué dans le sillage de Myfanwy, qui va devoir faire la lumière sur son passé, mais également déjouer un mille-feuille de complots impliquant des expériences douteuses, des pouvoirs paranormaux et des Belges aux motivations discutables... Tout en évitant de mourir ! Et étant donné l'imagination foisonnante de l'auteur et les multiples rebondissements du récit, cette tâche s'avère plutôt périlleuse. Outre son scénario détonnant et néanmoins bien ficelé, ce qui fait de ce roman un de mes favoris, c'est l'humour. Délicieusement caustique, avec une touche de mordant... "Au service surnaturel de sa Majesté" n'est pas un roman ordinaire. Signée par Daniel O'Malley, cette petite pépite est un véritable condensé d'humour grinçant et d'aventures trépidantes ! Tout commence quand Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc, sous la pluie, sans souvenirs de son passé. Heureusement, un courrier glissé dans l'une de ses poches va lui donner de précieuses indications sur son nom et sa situation pour le moins problématique. Car non seulement la jeune femme est amnésique, mais elle est aussi en danger de mort et membre d'une organisation secrète - la Checquy - qui a pour mission de protéger la Couronne britannique contre d'éventuelles menaces surnaturelles. Au fil des pages, on se retrouve donc embarqué dans le sillage de Myfanwy, qui va devoir faire la lumière sur son passé, mais également déjouer un mille-feuille de complots impliquant des expériences douteuses, des pouvoirs paranormaux et des Belges aux motivations discutables... Tout en évitant de mourir ! Et étant donné l'imagination foisonnante de l'auteur et les multiples rebondissements du récit, cette tâche s'avère plutôt périlleuse. Outre son scénario détonnant et néanmoins bien ficelé, ce qui fait de ce roman un de mes favoris, c'est l'humour. Délicieusement caustique, avec une touche de mordant britannique, un rien d'absurde et une pincée de sarcasme, qui rendent la lecture absolument réjouissante. "Au service surnaturel de sa Majesté" est est un "page turner" addictif à souhait, à la croisée du thriller fantastique et du roman d'espionnage, qu'on dévore avec enthousiasme. Bref, un très bon livre, à ajouter dans votre bibliothèque sans hésiter !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mangeur_de_livre Posté le 23 Avril 2021
    Quand elle reprend conscience dans un parc à Londres entourée de cadavres d’inconnus, Myfanwy Thomas se demande ce qu’elle fait là. Elle n’a aucun souvenir et ne possède comme seul indice qu’une lettre dans sa poche prédisant qu’elle allait perdre la mémoire et lui laissant tous les éléments pour reprendre le fil de sa vie. Ceux-ci la mènent bientôt à la Checquy, une organisation gouvernementale chargée de combattre les phénomènes surnaturels. Sa quête d’identité et de vengeance va la mener droit vers une conspiration aux implications terrifiantes. J’ai eu du mal à rentrer dans le livre, comme je le disais en introduction. Comme l’héroïne, le lecteur a la sensation d’être largué en pleine nature et de devoir absorber une énorme quantité d’informations sur les personnages et le contexte de l’intrigue. Mais malgré ces quelques longueurs, l’intrigue est très plaisante à suivre avec une bonne dose d’humour pince sans rire, parfaitement dosée. Sa dimension fantastique est complètement déjantée avec son lot de monstres et de pouvoirs aussi improbables que terrifiants. Et originalité supplémentaire pour un auteur australien, les grands méchants comploteurs du roman sont belges. Ne me demandez pas pourquoi 😊. Un livre très divertissant qui saura vous emmener dans un... Quand elle reprend conscience dans un parc à Londres entourée de cadavres d’inconnus, Myfanwy Thomas se demande ce qu’elle fait là. Elle n’a aucun souvenir et ne possède comme seul indice qu’une lettre dans sa poche prédisant qu’elle allait perdre la mémoire et lui laissant tous les éléments pour reprendre le fil de sa vie. Ceux-ci la mènent bientôt à la Checquy, une organisation gouvernementale chargée de combattre les phénomènes surnaturels. Sa quête d’identité et de vengeance va la mener droit vers une conspiration aux implications terrifiantes. J’ai eu du mal à rentrer dans le livre, comme je le disais en introduction. Comme l’héroïne, le lecteur a la sensation d’être largué en pleine nature et de devoir absorber une énorme quantité d’informations sur les personnages et le contexte de l’intrigue. Mais malgré ces quelques longueurs, l’intrigue est très plaisante à suivre avec une bonne dose d’humour pince sans rire, parfaitement dosée. Sa dimension fantastique est complètement déjantée avec son lot de monstres et de pouvoirs aussi improbables que terrifiants. Et originalité supplémentaire pour un auteur australien, les grands méchants comploteurs du roman sont belges. Ne me demandez pas pourquoi 😊. Un livre très divertissant qui saura vous emmener dans un univers aussi original que déjanté.
    Lire la suite
    En lire moins
  • indithepotatoreads Posté le 19 Mars 2021
    4 étoiles pour le premier tome de cette duologie.Ca faisait des mois que je voyais ce livre à la Fnac. Et à chaque fois, je le prenais, étais intriguée et me disais que peut-être ça me plairait. Je ne l'ai jamais trouvé en anglais à Saint Michel donc au final, j'ai craqué et je les ai achetés en français (mon seul regret concernant ce bouquin). Et en vrai, ce livre était juste excellent !!! J'ai vraiment passé un très bon moment à le lire :)Quelques remarques en bazar :- l'humour !!! Je suis obligée de commencer par ça. Quel humour ! J'y ai tout de suite accroché et je ne m'en suis jamais lassée tout au long du bouquin. C'est un humour assez décalé, parfois vulgaire, et qu'est ce que j'ai rigolé. J'ai vraiment trouvé que ça donnait une ambiance particulière et que ça faisait tout le charme du livre.- l'univers : pareil, dès le début, j'étais dedans. Le personnage souffrant d'une amnésie, on découvre le monde dans lequel elle vit en même temps qu'elle via des lettres détaillées. L'idée de bases n'est pas originale (une sorte de ministère surnaturel) mais c'est exécuté avec brio. La hiérarchie dans la Checquy... 4 étoiles pour le premier tome de cette duologie.Ca faisait des mois que je voyais ce livre à la Fnac. Et à chaque fois, je le prenais, étais intriguée et me disais que peut-être ça me plairait. Je ne l'ai jamais trouvé en anglais à Saint Michel donc au final, j'ai craqué et je les ai achetés en français (mon seul regret concernant ce bouquin). Et en vrai, ce livre était juste excellent !!! J'ai vraiment passé un très bon moment à le lire :)Quelques remarques en bazar :- l'humour !!! Je suis obligée de commencer par ça. Quel humour ! J'y ai tout de suite accroché et je ne m'en suis jamais lassée tout au long du bouquin. C'est un humour assez décalé, parfois vulgaire, et qu'est ce que j'ai rigolé. J'ai vraiment trouvé que ça donnait une ambiance particulière et que ça faisait tout le charme du livre.- l'univers : pareil, dès le début, j'étais dedans. Le personnage souffrant d'une amnésie, on découvre le monde dans lequel elle vit en même temps qu'elle via des lettres détaillées. L'idée de bases n'est pas originale (une sorte de ministère surnaturel) mais c'est exécuté avec brio. La hiérarchie dans la Checquy est intéressante et j'ai aussi particulièrement aimé le Domaine. - les personnages : Myfawny est juste au top. Je l'adore. Je suis très critique en ce qui concerne les personnages féminins et là, j'étais vraiment satisfaite et je me suis vite prise d'affection pour elle :') Elle est drôle et intelligente, sans rentrer dans la caricature de la nana badass qui peut tout défoncer. Je pense que ce que j'ai particulièrement aimé, c'est le fait que ce sont ses compétences administratives qui sont mises en avant, sa capacité à organiser la Checquy. J'étais agréablement surprise et ça, ça fait du bien! J'ai aussi bien aimé l'espèce de développement de personnage. C'est difficile de parler de développement de personnage quand notre Myfawny est en fait un tout autre personnage de la Myfawny d'origine. Mais on peut quand même dire que la Myfawny 1 avait déjà bien commencé à prendre les choses en mains (ce qui lui a d'ailleurs coûté sa mémoire...). En tout cas, c'était très satisfaisant de voir les personnes enfin respecter la Tour Thomas, quand on découvre peu à peu que Myfawny était totalement dans l'ombre de Gestalt.Concernant les autres personnages, Ingrid est trop cool ? encore une fois, j'ai aimé ce qui a été mis en avant pour ce personnage : une assistante hors pair!. Gestalt m'a aussi bien plu : cette notion de 4 corps avec un esprit était bien exploitée, berk sur la fin avec le bébé..... c'est tellement tordu :'D. Pour le reste des personnages, un petit plus pour Gubbins (je suis tristesse qu'il soit mort...). Eckhart et Alrich sont aussi assez sympas mais on ne les voit malheureusement pas beaucoup.- l'intrigue : je ne me suis pas ennuyée une seule fois. Le livre commence très bien avec un personnage amnésique, guidé par des lettres lui donnant des informations afin qu'elle s'en sorte. On arrive à la fin du bouquin avec toutes les réponses qu'il faut donc j'étais satisfaite : les Greffeurs étaient super cools, bien creepy haha. La seule chose que je reproche sur la fin, c'est que c'était impossible de deviner que Grantchester était le traître. Pour le coup, j'étais quasi persuadée que Myfawny était en fait coupable :'D L'arrivée du mec des Greffeurs à la fin était trop drôle, je trouve que ça représente bien l'atmosphère loufoque du bouquin. Donc voilà. Je suis vraiment contente d'avoir craqué et acheté ce bouquin. Et je vais sûrement pas tarder à lire la suite :)
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés