En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Théa

        Julliard
        EAN : 9782260029441
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 360
        Format : 130 x 205 mm
        Théa

        Date de parution : 05/01/2017

        Paris, 1982 : fuyant le coup d’État, des centaines d’Argentins se réfugient dans la capitale française, des images macabres plein la mémoire. La vie de Josèphe, 22 ans, bascule lorsqu’elle croise l’un d’entre eux. À peine le coup de foudre s’est-il produit que le mystérieux « Antoine » disparaît. Josèphe...

        Paris, 1982 : fuyant le coup d’État, des centaines d’Argentins se réfugient dans la capitale française, des images macabres plein la mémoire. La vie de Josèphe, 22 ans, bascule lorsqu’elle croise l’un d’entre eux. À peine le coup de foudre s’est-il produit que le mystérieux « Antoine » disparaît. Josèphe se met alors à enquêter : qui est Antoine ? Que lui est-il arrivé ? Est-ce vrai, ce que Josèphe a lu sur les « disparus », sur ces « folles de la place de Mai » ?
        Alors qu’elle découvre le passé de l’homme qu’elle aime, la jeune femme est brutalement renvoyée à sa propre histoire familiale, aux secrets et aux silences de ses parents… Bientôt les stigmates de la guerre d’Algérie viendront se mêler à ceux de la dictature argentine…
        Théa, un roman d’apprentissage ardent, politique et sensuel, qui explore la découverte de l’amour et de l’horreur du monde.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782260029441
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 360
        Format : 130 x 205 mm
        Julliard
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Katsika Posté le 23 Décembre 2017
          Rien ne définit mieux le thème du roman de Mazarine Pingeot, Théa, que l'intitulé de sa thèse que ce personnage improvise au cours d'une conversation : "Le retour vers le origines, l'impossible retour vers ce qui sans cesse nous échappe." Ce qui fait fait la force de ce roman c'est d'abord son sujet l'irrémédiable destruction de l'être par les guerres et les dictatures. Ainsi en est-il du personnage d'Antoine-Agustin, mais aussi , traité en contre point, de celui du père de la narratrice. Autre qualité une analyse psychologique très fine de l'aliénation que constitue le coup de foudre par lequel la narratrice se laisse emporter avant de se ressaisir par la force des choses. Le roman est agréable à lire et ne peut laisser indifférent.
        • Marcuyttendaele Posté le 2 Juillet 2017
          Je n’avais jamais lu Mazarine Pingeot. Sans doute en raison d’un préjugé informulé et informulable. Préjugé surmonté avec Théa… Belle narration d’une écriture riche et fluide sur les années 80, sur la quête d’identité, sur les moments de l’histoire qui s’emmêlent et sur le retour sur le passé, sur des histoires familiales, sur ce qui ne se compare pas et se heurte néanmoins. Chacun a ses fêlures et ses lâchetés. Théa rebaptisée ainsi par son amant alors quelle s’appelle Josèphe en souvenir de son frère mort est confrontée à une double quête et un double amour et s’en trouve écartelée. Entre un père qui a fait la guerre d’Algérie et un amant qui a fui la dictature argentine, elle essaye de les comprendre l’un et l’autre et de décrypter leur passé qui est toujours indicible et inavouable. C’est un beau livre sur l’indulgence : chacun fait ce qu’il peut, comme il peut. Et chacun porte ses affres, ses lâchetés et en est irrémédiablement abîmé. Au bout du compte, faut-il juger ? Sans doute pas ou pas trop en tout cas. C’est aussi un beau livre sur la construction tardive d’un dialogue entre une mère et une fille, dans l’amour des siens qui... Je n’avais jamais lu Mazarine Pingeot. Sans doute en raison d’un préjugé informulé et informulable. Préjugé surmonté avec Théa… Belle narration d’une écriture riche et fluide sur les années 80, sur la quête d’identité, sur les moments de l’histoire qui s’emmêlent et sur le retour sur le passé, sur des histoires familiales, sur ce qui ne se compare pas et se heurte néanmoins. Chacun a ses fêlures et ses lâchetés. Théa rebaptisée ainsi par son amant alors quelle s’appelle Josèphe en souvenir de son frère mort est confrontée à une double quête et un double amour et s’en trouve écartelée. Entre un père qui a fait la guerre d’Algérie et un amant qui a fui la dictature argentine, elle essaye de les comprendre l’un et l’autre et de décrypter leur passé qui est toujours indicible et inavouable. C’est un beau livre sur l’indulgence : chacun fait ce qu’il peut, comme il peut. Et chacun porte ses affres, ses lâchetés et en est irrémédiablement abîmé. Au bout du compte, faut-il juger ? Sans doute pas ou pas trop en tout cas. C’est aussi un beau livre sur la construction tardive d’un dialogue entre une mère et une fille, dans l’amour des siens qui constitue la première marche de l’acceptation, sinon de la construction de soi…
          Lire la suite
          En lire moins
        • gwendoline-co Posté le 4 Mars 2017
          Je remercie les éditions Julliard et Babelio de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage. Je m'attendais à une romance plutôt simple avec un paysage exotique en arrière plan, j'ai donc été surprise de constatée que l'auteur avait en faite fait le chemin inverse préférant développer l'environnement, politique et historique. J'ai un peu regretter le manque de dialogue. Toutefois l'histoire d'amour avec Antoine n'en as pas été impacter. Le roman m'as plus même si je craignais l'aspect politique j'ai été heureuse de découvrir que finalement tout y était très fluide et clair.
        • MediathequeFayl Posté le 16 Février 2017
          Je n'aime pas particulièrement l'écrivain mais j'ai tout de même apprécié ce livre où l'on découvre à la fois l'amour, la sensualité et le passé familial qui rattrape l'héroïne...
        • Luna26275 Posté le 31 Janvier 2017
          C'est pour moi un grand tournant, une lecture plus mature que je découvre sous la plume délicate de Mazarine Pingeot. C'est phrases fluides et gracieuses nous charmes pour nous plonger entièrement dans son roman. Avec des longs paragraphes et très peu de dialogue, les descriptions sont fournies et intéressantes à lire. C'était un vrai régal de découvrir ce livre. En lisant la quatrième de couverture je m'attendais à une histoire bien compliqué qu'il me serais difficile de résumer. Finalement, je suis agréablement surprise, le contenu était vraiment très intéressant et assez aisé à lire. Une bel histoire d'amour, prenante et instructive. Josèphe est une jeune femme de 22 ans qui voit sa bouleversé lorsque elle rencontre Antoine, un exilé argentin qui ne manque pas de la charmer. C'est un vrai coup de foudre entre les deux jeunes gens. Théa, le surnom qu'Antoine a donné à Josèphe, ( la délivrant ainsi du nom dont elle a hérité de la mort tragique de son frère), ne cesse de se poser des questions sur son amant. Obnubilé par le passer énigmatique d'Antoine, Théa tente de résoudre le puzzle que forme celui-ci. En récoltant les indices et en interrogeant les personnes de... C'est pour moi un grand tournant, une lecture plus mature que je découvre sous la plume délicate de Mazarine Pingeot. C'est phrases fluides et gracieuses nous charmes pour nous plonger entièrement dans son roman. Avec des longs paragraphes et très peu de dialogue, les descriptions sont fournies et intéressantes à lire. C'était un vrai régal de découvrir ce livre. En lisant la quatrième de couverture je m'attendais à une histoire bien compliqué qu'il me serais difficile de résumer. Finalement, je suis agréablement surprise, le contenu était vraiment très intéressant et assez aisé à lire. Une bel histoire d'amour, prenante et instructive. Josèphe est une jeune femme de 22 ans qui voit sa bouleversé lorsque elle rencontre Antoine, un exilé argentin qui ne manque pas de la charmer. C'est un vrai coup de foudre entre les deux jeunes gens. Théa, le surnom qu'Antoine a donné à Josèphe, ( la délivrant ainsi du nom dont elle a hérité de la mort tragique de son frère), ne cesse de se poser des questions sur son amant. Obnubilé par le passer énigmatique d'Antoine, Théa tente de résoudre le puzzle que forme celui-ci. En récoltant les indices et en interrogeant les personnes de son entourage elle découvre les horreurs de la guerre d'argentine et les conflits politiques qui se sont répercutés sur les civils. En fouillant au plus profond des secrets d'Antoine elle découvre également la vérité sur les mystères qui plane sur sa famille...
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « Ce livre sur l’amour fou pour un homme mystérieux, l’amour filial et la recherche de ses origines a un souffle tel qu’il nous emmène jusqu’au point final en mêlant politique, histoire du monde et sensualité entre deux amoureux. Passionnant. » 
        Anne Michelet / Version Femina
        « Mazarine Pingeot raconte avec finesse la prise de conscience d’une femme qui jusque-là ignorait finalement tout d’elle-même. C’est aussi comme ça qu’on devient adulte. » 
        Thomas Tissaud / L’Obs
        « Mazarine Pingeot signe un roman fort sur les rapports familiaux. Les plus belles pages traitent de la parole, trop souvent confisquée. »
        Amélie Cordonnier / Femme actuelle
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.