RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Tout ce que j'aurais dû savoir

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266288132
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 140 x 225 mm
            Tout ce que j'aurais dû savoir

            Noémie SAINT GAL (Traducteur)
            Date de parution : 18/04/2019
            N’est pas Cupidon qui veut !
            Chloé adore sa grande soeur, Ivy, qui est autiste, et elle a peur que ses problèmes de communication ne l’isolent totalement. Décidée à lui trouver un petit ami, elle sélectionne le candidat idéal : Ethan, qui fréquente la même école spécialisée qu’Ivy. Seule ombre au tableau : il est le... Chloé adore sa grande soeur, Ivy, qui est autiste, et elle a peur que ses problèmes de communication ne l’isolent totalement. Décidée à lui trouver un petit ami, elle sélectionne le candidat idéal : Ethan, qui fréquente la même école spécialisée qu’Ivy. Seule ombre au tableau : il est le frère de l’insupportable et arrogant David. Pour jouer les entremetteurs, Chloé et David vont devoir passer beaucoup de temps ensemble. Au fur et à mesure de leurs rencontres, Chloé comprend qu’elle avait tort sur toute la ligne : de la vie amoureuse de sa soeur (qu’elle aurait dû consulter avant toute chose) à David (qui pourrait bien être le seul à vraiment la comprendre).


            « Aussi romantique que touchant, aussi perspicace qu’honnête, Tout ce que j’aurais dû savoir parle d’amour, du lien unique entre deux soeurs et de l’importance de rester fidèle à soi-même. Je l’ai lu d’une traite ! » Julie Buxbaum, auteur de Trois de tes secrets et de Trouver les mots.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266288132
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 140 x 225 mm

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • VoxPopuli Posté le 26 Septembre 2019
            • Carole94p Posté le 8 Septembre 2019
              Avec Tout ce que j'aurais dû savoir, j'étais quasiment certaine de passer un bon moment de lecture. Il faut dire que la collection 15+ (dont fait partit Tout ce que j'aurais dû savoir ) ne me déçoit jamais. Des titres à la fois touchants, profonds, réaliste et avec beaucoup d'émotions. Ajouté à cela des thèmes qu'on ne voit pas partout en romance et vous obtenez un mélange vraiment intéressant. Tout ce que j'aurais dû savoir, c'est l'histoire de Chloé, Ivy, David et Ethan. Ces quatre jeunes n'ont au premier abord, pas beaucoup de points communs. Mais le plus important, c'est qu'ils savent exactement ce que vivent les autres. Car Tout ce que j'aurais dû savoir, aborde un sujet fort et parfois tabou, l'autisme. Chloé s'est donné pour mission de trouver un petit-ami à sa soeur, Ivy, atteinte d'autisme. Entre découvertes, inquiétudes, premières fois et mauvaises interprétations, rien n'est moins sur. Alors forcément, quand Chloé se rend compte que le petit-ami idéal sur lequel elle a jeté son dévolu est le petit frère de son ennemi juré du lycée, les choses se compliquent. Mais Chloé pourrait bien être surprise de la tournure des événements, car Cupidon n'a pas dit son dernier... Avec Tout ce que j'aurais dû savoir, j'étais quasiment certaine de passer un bon moment de lecture. Il faut dire que la collection 15+ (dont fait partit Tout ce que j'aurais dû savoir ) ne me déçoit jamais. Des titres à la fois touchants, profonds, réaliste et avec beaucoup d'émotions. Ajouté à cela des thèmes qu'on ne voit pas partout en romance et vous obtenez un mélange vraiment intéressant. Tout ce que j'aurais dû savoir, c'est l'histoire de Chloé, Ivy, David et Ethan. Ces quatre jeunes n'ont au premier abord, pas beaucoup de points communs. Mais le plus important, c'est qu'ils savent exactement ce que vivent les autres. Car Tout ce que j'aurais dû savoir, aborde un sujet fort et parfois tabou, l'autisme. Chloé s'est donné pour mission de trouver un petit-ami à sa soeur, Ivy, atteinte d'autisme. Entre découvertes, inquiétudes, premières fois et mauvaises interprétations, rien n'est moins sur. Alors forcément, quand Chloé se rend compte que le petit-ami idéal sur lequel elle a jeté son dévolu est le petit frère de son ennemi juré du lycée, les choses se compliquent. Mais Chloé pourrait bien être surprise de la tournure des événements, car Cupidon n'a pas dit son dernier mot. Vous l'aurez compris, Tout ce que j'aurais dû savoir, c'est à la fois une histoire de famille, d'amitié, d'amour mais aussi de différence, d'acceptation de soi et de dépassement des préjugés. Dès les premières lignes, j'ai su que cette lecture me plairait L'auteure, Claire Lazebnik, a su trouver les mots justes pour parler de l'autisme. Elle montre à la fois la complexité que cela engendre mais également les petits bonheurs du quotidien qui donnent le sourire. Je me suis rapidement attachée à Chloé, dont j'ai trouvé le courage et la persévérance à toute épreuve. Tout n'est pas toujours facile dans sa vie et pourtant, elle ne lâche rien et encore moins sa grande soeur Ivy. Le lien qui les unit est vraiment fort et très beau. J'ai rapidement été attendri par l'affection qu'elles ont l'une pour l'autre. D'ailleurs, c'est pareil du côté de David et Ethan. Ces deux frères ont eu aussi leurs lots de soucis et m'ont énormément plu. La dynamique familiale a une forte importance dans Tout ce que j'aurais dû savoir, et oppose deux familles qui vivent la même chose au quotidien. Il est intéressant de voir les similitudes mais aussi les différences que chacune rencontre. Bien sur, Tout ce que j'aurais dû savoir, c'est aussi de belles histoires d'amour. Je me suis facilement laissée embarquer par la mission de Chloé cherchant l'amour pour sa soeur et rencontrant finalement quelqu'un sur qui elle n'aurait jamais misé. J'aime le schéma assez récurrent (en romance) dans lequel deux personnages ennemis, s'allient pour arriver à un but commun et finissent par tomber amoureux l'un de l'autre. Mon seul petit reproche à Tout ce que j'aurais dû savoir, c'est la rapidité avec laquelle l'histoire se finit. Il m'a manqué les émotions fortes qui vous rendent un roman mémorable comme jamais. Il est vrai que quelques questions restent en suspens et j'aurais aimé davantage de développent et de profondeur pour un final réussi sur toute la ligne. En conclusion, Tout ce que j'aurais dû savoir, m'a beaucoup plu. Une fois de plus je ne suis pas déçue et j'ai passé un très bon moment de lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Songedunenuitdete Posté le 2 Septembre 2019
              En débutant mon roman, je m’attendais à une romance toute simple, en douceur, sans trop de chichi. J’étais loin de me douter que l’auteure aborderait en profondeur certains sujets comme le handicap et la famille avec justesse et réalisme, il n’y en a ni trop, ou pas assez, elle a trouvé le juste milieu pour introduire l’ensemble de ces personnages et faire de ce livre, une belle leçon de vie... La chronique complète en cliquant sur le lien vers Songe !
            • CyCy-71 Posté le 15 Août 2019
              Tres bon livre. Jai adore. Simple et efficace. L'autisme est tellement difficile pour en parler. Ce livre est vraiment bien écrit. Tres attachant et touchant. L'auteur nous fais vraiment ressentir les émotions des personnages.
            • AliceNeverland Posté le 6 Août 2019
              Chloé est une des filles les plus populaires de son école. Belle, intelligente et sociable, elle a un super groupe d’amis, et petit-ami mignon et sympa… Bref, sa vie semble parfaite. Elle adore également sa grande soeur, Ivy, atteinte d’autisme, et veut son bonheur par dessus tout. D’ailleurs, Chloé est sûre qu’Ivy sera heureuse si elle a un petit-ami. Qui d’autre qu’Ethan, un gentil garçon fan de cinéma et scolarisé dans la même école qu’Ivy, pourrait remplir ce rôle ? Sauf qu’Ethan a également un frère, l’arrogant, l’insupportable David. Mais Chloé va devoir s’en accommoder bien malgré elle… A partir de là, on découvre ce groupe se former, et je me suis rapidement attachée à chacun de ces personnages. Surtout envers Chloé. Derrière son apparence de fille populaire se cache une certaine solitude. Ses amis ne connaissent pas vraiment Ivy et, de plus, depuis le remariage de sa mère, elle ne s’entend pas avec son beau-père. Elle est également prête à tout pour sa grande-sœur, étant très protectrice envers elle, et n’hésite pas à prendre sa défense. Alors, quand elle s’aperçoit que celle-ci se sent seule, elle va lui proposer de sortir avec Ethan. Ethan et Ivy sont tous les deux adorables.... Chloé est une des filles les plus populaires de son école. Belle, intelligente et sociable, elle a un super groupe d’amis, et petit-ami mignon et sympa… Bref, sa vie semble parfaite. Elle adore également sa grande soeur, Ivy, atteinte d’autisme, et veut son bonheur par dessus tout. D’ailleurs, Chloé est sûre qu’Ivy sera heureuse si elle a un petit-ami. Qui d’autre qu’Ethan, un gentil garçon fan de cinéma et scolarisé dans la même école qu’Ivy, pourrait remplir ce rôle ? Sauf qu’Ethan a également un frère, l’arrogant, l’insupportable David. Mais Chloé va devoir s’en accommoder bien malgré elle… A partir de là, on découvre ce groupe se former, et je me suis rapidement attachée à chacun de ces personnages. Surtout envers Chloé. Derrière son apparence de fille populaire se cache une certaine solitude. Ses amis ne connaissent pas vraiment Ivy et, de plus, depuis le remariage de sa mère, elle ne s’entend pas avec son beau-père. Elle est également prête à tout pour sa grande-sœur, étant très protectrice envers elle, et n’hésite pas à prendre sa défense. Alors, quand elle s’aperçoit que celle-ci se sent seule, elle va lui proposer de sortir avec Ethan. Ethan et Ivy sont tous les deux adorables. Et j’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure parle de ces personnages. Oui, ils sont autistes, mais leur syndrome est simplement posé là comme unfait. On apprend surtout à connaitre la personne, leur caractère, leur façon d’être et de ressentir les choses. L’humain avant la maladie. C’est fait de façon tendre et délicate, mais on saisit toute leur importance, surtout pour Ivy.. A l’inverse de David qui, quant à lui, est assez horripilant au départ, présenté comme un imbécile, un antisocial. Mais j’ai adoré la façon dont Claire LaZebnik nous fait changer d’avis à son propos. Car, à ses côtés, Chloé va se rendre compte que ce dernier est bien le seul à comprendre ce qu’elle traverse au quotidien. En définitive, ce roman est une vraie pépite. A la lecture du résumé, je ne m’attendais pas à une histoire aussi belle, aussi juste, et aussi forte en émotions. Mais Claire LaZebnik aborde merveilleusement bien de multiples problèmes, tout en gardant une vraie douceur tout au long de son récit. L’histoire m’a agréablement surprise et m’a fait passer du rire aux larmes à de nombreuses reprises. Une très belle découverte !
              Lire la suite
              En lire moins
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.