Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221159347
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Tout le monde te haïra

Collection : La Bête noire
Date de parution : 05/11/2015

En Alaska, la ruée vers l'horreur a commencé.
La première enquête de Tracy Bradshaw et Nimrod Russell.

White Forest, petite ville côtière du sud de l’Alaska, est en émoi. Pris dans les glaces, un navire ayant sombré en 1920 vient d’être découvert. Les corps des marins en ont été extraits, mais...

En Alaska, la ruée vers l'horreur a commencé.
La première enquête de Tracy Bradshaw et Nimrod Russell.

White Forest, petite ville côtière du sud de l’Alaska, est en émoi. Pris dans les glaces, un navire ayant sombré en 1920 vient d’être découvert. Les corps des marins en ont été extraits, mais manquent à l’appel ceux d’une centaine d’orphelins…
C’est dans cette étrange atmosphère que débarque Alice Lewis, avec l’espoir de retrouver sa soeur disparue. Elle engage aussitôt un ancien flic au passé trouble devenu détective privé, Nimrod Russell.
De l’autre côté de la ville, la lieutenante Tracy Bradshaw récupère une sordide affaire : pendu par les pieds dans sa grange, un notable a été éventré à l’aide d’un hakapik, l’arme inuit servant à abattre les phoques.
Envers, et surtout contre tous, les deux ex-coéquipiers, Tracy et Nimrod, vont devoir travailler ensemble alors que plane sur eux l’ombre des enfants disparus.

« Les personnages d'Alexis Aubenque vous hanteront longtemps. » Lucie Merval, Zonelivre.fr
« Aussi efficace qu'un bon thriller made in U.S. ! » Julie Malaure, Le Point

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221159347
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • coco8466 Posté le 13 Novembre 2020
    Un village en Alaska Une journaliste disparue Un homme retrouvé éventré et suspendu Des orphelins disparus d'un navire qui a fait naufrage en 1920 Comment ces 3 intrigues vont s'imbriquer ? Deux personnages attachants Tracy la policière et Nimrod l'ancien policier Une lecture page turner car un chapitre avec Tracy un autre avec Nimrod Une fin surprenante Un bon polar
  • pacloue Posté le 25 Octobre 2019
    L’histoire : Alice se rend en Alaska dans la ville de White Forest afin de retrouver sa demi-sœur, Laura, dont elle a fait la connaissance 4 mois auparavant au décès de leur mère commune. Laura Barnes est une journaliste et est mariée à Lloyd Barnes, fils du maire de la ville. Si au commissariat Alice Lewis se fait jeter dehors, elle fait, en sortant, la connaissance de Nimrod, un lieutenant de police démissionnaire devenu détective privé. Malgré ses moyens financiers limités, elle l’engage afin de l’aider à retrouver Laura. Nimrod a du démissionner de la police à cause de l’ancien maire. En contactant le mari de Laura, Nimrod se fait à nouveau humilier, ce qu’il n’admet pas et décide d’aider Alice. Il lui propose de l’héberger et de travailler pour elle et, en contrepartie, Alice s’occupera du ménage, de la cuisine et du chien. Tout le monde pense que Laura, qui a laissé des lettres écrites sans l'ombre d'un doute de sa main, est partie pour suivre un homme dont elle était amoureuse, sans doute le medecin qui a fait les autopsies des hommes retrouvés prisonniers dans la glace depuis un siècle. L’ancienne collègue de Nimrod est chargée d’une enquête pour meurtre. M.Kruger a été ... L’histoire : Alice se rend en Alaska dans la ville de White Forest afin de retrouver sa demi-sœur, Laura, dont elle a fait la connaissance 4 mois auparavant au décès de leur mère commune. Laura Barnes est une journaliste et est mariée à Lloyd Barnes, fils du maire de la ville. Si au commissariat Alice Lewis se fait jeter dehors, elle fait, en sortant, la connaissance de Nimrod, un lieutenant de police démissionnaire devenu détective privé. Malgré ses moyens financiers limités, elle l’engage afin de l’aider à retrouver Laura. Nimrod a du démissionner de la police à cause de l’ancien maire. En contactant le mari de Laura, Nimrod se fait à nouveau humilier, ce qu’il n’admet pas et décide d’aider Alice. Il lui propose de l’héberger et de travailler pour elle et, en contrepartie, Alice s’occupera du ménage, de la cuisine et du chien. Tout le monde pense que Laura, qui a laissé des lettres écrites sans l'ombre d'un doute de sa main, est partie pour suivre un homme dont elle était amoureuse, sans doute le medecin qui a fait les autopsies des hommes retrouvés prisonniers dans la glace depuis un siècle. L’ancienne collègue de Nimrod est chargée d’une enquête pour meurtre. M.Kruger a été éventré et pendu par les pieds dans sa grange. Sa femme le décrit comme un homme droit et aimé de tous, un homme sans histoire. En réalité M.Kruger avait une relation sado maso avec une jeune femme inuit, Akki Tikivik. Akki est arrêtée mais le mandat est rapidement rapporté, Tracy soupçonne que son témoin dispose de relations haut placées. Elle demande à Nimrod de surveiller Akki afin d'identifier celui ou celle qui fait pression. Lors de la surveillance, Nimrod se fait agresser, son arme et son appareil photo ont été pris par l’agresseur. Toutefois Nimrod a eu le temps de mémoriser le numéro de la plaque d’immatriculation du véhicule utilisé par le visiteur de Akki. Pendant que Nimrod gît dans la neige, Alice est surveillée par quelqu’un. Mais le chien de Nimrod veille et le mord. L’agresseur tire sur Laïka sans tuer l’animal. L’appel téléphonique d’Alice pour prévenir le détective de cette attaque lui sauve sans doute la vie, l'obligeant à reprendre conscience. Nimrod découvre que l’agresseur d’Alice est Zachary, le petit fils du maire et le fils de Laura. Tracy poursuit ses investigations au domicile du propriétaire du véhicule dont Nimrod a repéré la plaque d’immatriculation. Elle est atteinte par une balle dans l’abdomen mais le tireur arrive à fuir. Dans le coffre de son véhicule, on trouve le corps de Akki. Nimrod est arrêté pour meurtre. Son avocat n’est autre que Seth, son père qui le maltraitait étant enfant. Ce dernier lui conseille d'arrêter toute enquête car sinon sa vie serait en péril. Pendant que cette intrigue se déroule, on découvre le quotidien de jeunes enfants plongés dans l’enfer de la mine et on ne peut que faire le parallèle avec les enfants disparus du bateau qui a sombré à proximité en 1920 et qui avait à son bord une centaine de jeunes enfants russes. Justement Laura, avant sa disparition enquêtait sur ce bateau... Mon avis : Un début prometteur et une intrigue prenante même si l’incompétence du shérif de White Forest est assez frappante mais, bon sinon il n’y aurait pas de roman. Les personnages sont bien campés avec : Nimrod, l’ancien enfant martyrisé par Seth ( quid de sa mère) , devenu lieutenant de police mais obligé de démissionner après avoir sauvé une enfant victime de son père, Tracy qui mène de front carrière professionnelle et vie familiale mais aidé par un mari qui pratique le télétravail, ça c’est bien utile hi hi !! L’écriture est agréable. Petit coup de gueule : j’en ai un peu assez de ces romans qui alternent, comme c’est la mode en ce moment, de minuscules chapitres pour apporter de la vivacité à un roman. A la longue, je trouve cette pratique fatigante à lire et surtout très artificielle… L’intrigue est décoiffante mais là je vous laisse le plaisir de la lecture. Mon premier réflexe a été de penser que c’était totalement invraisemblable mais avec tout ce qui se passe, je me dis pourquoi pas !! Le coup de génie est de nous laisser penser que la vie de Vassily est celle qu’a vécu un des enfants russes du bateau… Au final c’est un excellent roman d’un auteur que je n’ai pourtant pas toujours apprécié et qui me semble avoir énormément progressé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • paleoliticgirl Posté le 26 Août 2019
    c etait le premier livre de l'auteur que je lisais et soyons en sure, ca ne sera pas le dernier. on decouvre pour la premiere fois le duo Nimrod/ tracy et j'ai beaucoup apprecie leur connivence. amitié et enquêtes en paralleles, des défauts, des blessures physiques ou emotionnelles, j'ai vraiment envie de decouvrir l'evolution de ces deux personnages car, bien sur comme c est un premier volet, nous, pauvre lecteur que nous sommes, avons beaucoup de questions sans reponses. l'histoire en elle meme est plutot bien ficelee meme si je ne m atendais pas du tout a ca apres avoir lu le resume mais c est une agreable surprise. je n'ai compris certaines choses qu' a la fin du livre, en meme temps que notre duo et j ai ete tres surprise. c etait vraiment une bonne histoire a suspens. pas de thriller intensif mais un tres bon roman policier.
  • JHJM1905 Posté le 23 Août 2019
    3 mystères. 3 enquêtes. 3 puzzles. 1- Alice Lewis arrive à White Forest en Alaska afin de retrouver sa demie-soeur journaliste, Laura, dont elle est sans nouvelles depuis 1 mois. Sa route croisera celle de Nimrod Russell, détective privé et ancien flic. 2- La lieutenante Tracy Bradshaw est au coeur d'une sombre affaire : un riche notable de la bourgade retrouvé suspendu par les pieds dans sa grange et éventré. 3- Découverte d'un navire russe ayant sombré en 1920, prisonnier des glaces jusqu'à lors. Le mystère est entier puisque les 100 orphelins à bord du navire ont disparu. Les 3 histoires finissent par s'imbriquer, véritable coup de maître d'Aubenque à ce niveau parce que je n'ai absolument rien vu venir : un final choquant et dérangeant. Plume très colorée et visuelle, j'ai bien aimé les scènes explosives. Mais je suis restée sur ma faim à plusieurs niveaux, il y a beaucoup de zones d'ombres, beaucoup de débuts de piste sans réponses et/ou sans liens apparents avec l'histoire. La suppression de ces pistes n'aurait en rien changer l'histoire, ça aurait au contraire alléger le roman et ça aurait évité aux lecteurs de refermer la dernière page avec une sentiment de frustration.
  • Verdorie Posté le 19 Janvier 2019
    En considérant les vastes espaces blancs bordant le fleuve Yukon, on peut dire que ce n’est effectivement pas loin (!) d’une petite ville touristique en Alaska que la fonte des icebergs a libéré des corps de marins russes, ensevelis là-bas sous les glaces depuis 1920. Mais aujourd’hui c’est un homme éventré avec une arme inuite qui préoccupe la police... la disparition d’une femme ne semble inquiéter personne, à part sa jeune sœur qui débarque dans cette cité portuaire pour essayer de la retrouver. Trois intrigues plutôt surprenantes qui ont -comme on peut s’y attendre- un lien qui devient évident dans un dénouement qui arrive avec fanfare, que je n’ai pas trouvé tout à fait crédible et ne répond d’ailleurs pas à toutes les questions que je me suis posée. Mais peu importe, dès les premiers chapitres, j’ai su que j’allais apprécier ce roman policier surtout pour les protagonistes aux vies privées turbulentes que Aubenque a su rendre très « vivants » (Nimrod, ancien flic reconverti en détective privé et ex-collègue/ami de Tracy, qui, elle, en tant que lieutenante s’efforce de marier son titre d’épouse/mère avec son métier et ses risques). Le suspense n’est pas absent, bien au contraire, mais l’auteur accorde autant d’importance à ces personnages... En considérant les vastes espaces blancs bordant le fleuve Yukon, on peut dire que ce n’est effectivement pas loin (!) d’une petite ville touristique en Alaska que la fonte des icebergs a libéré des corps de marins russes, ensevelis là-bas sous les glaces depuis 1920. Mais aujourd’hui c’est un homme éventré avec une arme inuite qui préoccupe la police... la disparition d’une femme ne semble inquiéter personne, à part sa jeune sœur qui débarque dans cette cité portuaire pour essayer de la retrouver. Trois intrigues plutôt surprenantes qui ont -comme on peut s’y attendre- un lien qui devient évident dans un dénouement qui arrive avec fanfare, que je n’ai pas trouvé tout à fait crédible et ne répond d’ailleurs pas à toutes les questions que je me suis posée. Mais peu importe, dès les premiers chapitres, j’ai su que j’allais apprécier ce roman policier surtout pour les protagonistes aux vies privées turbulentes que Aubenque a su rendre très « vivants » (Nimrod, ancien flic reconverti en détective privé et ex-collègue/ami de Tracy, qui, elle, en tant que lieutenante s’efforce de marier son titre d’épouse/mère avec son métier et ses risques). Le suspense n’est pas absent, bien au contraire, mais l’auteur accorde autant d’importance à ces personnages principaux (et même aux rôles secondaires des gentils ou méchants) qu’à l’histoire, dans un style d’écriture efficace, concise et dosé de dialogues qui sonnent vrais. L’envie de retrouver ce duo d’enquêteurs « indestructibles » dans un prochain polar, me titille déjà.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.