Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714480934
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 688
Format : 140 x 225 mm

Toutes blessent, la dernière tue (collector)

Date de parution : 08/11/2018
Le dernier roman de la reine du polar Karine Giebel dans une édition collector comprenant la nouvelle inédite Tristan
Je connais l’enfer dans ses moindres recoins.
Je pourrais le dessiner les yeux fermés.
Je pourrais en parler pendant des heures.
Si seulement j’avais quelqu’un à qui parler…
Tama est une esclave. Elle n’a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre...
Je connais l’enfer dans ses moindres recoins.
Je pourrais le dessiner les yeux fermés.
Je pourrais en parler pendant des heures.
Si seulement j’avais quelqu’un à qui parler…
Tama est une esclave. Elle n’a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin…

Frapper, toujours plus fort.
Les détruire, les uns après les autres.
Les tuer tous, jusqu’au dernier.
Gabriel est un homme qui vit à l’écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.
Un homme dangereux.
Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique.
Qui est-elle ? D’où vient-elle ?
 
Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite !
Parce que bientôt, tu seras morte.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714480934
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 688
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"C’est d’ailleurs sur ce point que nous avons été véritablement soufflés chez Lettres it be. D’une thématique sociale grave, bel et bien existante, Karine Giébel délivre une histoire complexe, sombre, qui ne s’éloigne jamais de la réalité. On ne sait sur quel pied danser, on ne sait quelle jambe entre celle de la fiction et celle de la réalité est de bois."
Rémy / Letttres it be

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PriscillaMushu Posté le 26 Août 2021
    Toutes blessent la dernière tue | Karine Giebel En général avec les livres de Karine Giebel mes avis sont très tranchés. Soit je déteste, soir j'adore. La balance allant plutôt vers le déception en général. Toutes blessent la dernière tue se situe dans un entre deux. Je l'ai écouté en audio et je suis obligée de dire que j'étais toujours impatiente de reprendre le fil de mon écoute. Et en même temps je ne pense pas que j'aurais aimé le lire...(#spéculation) Dès le début j'ai été happée par cette histoire d'esclavagisme moderne. En imaginant facilement que ce triste sort était l'horrible réalité de certaines femmes. Et j'avais besoin de savoir comment ça allait se finir. En plus je me suis complètement laissé entraîner, fascinée par la relation victime/ bourreau. En version livre je me demande si je n'aurai pas eu une impression de " voyeurisme". Toujours est-il que je l'ai découvert en audio et que de ce point de vue là je dois dire que je n'ai pas vu les heures défiler !
  • carobreizh Posté le 24 Août 2021
    C'est le 2ème livre de Karine Giebel qui se faufile entre mes mains. Après ces 700 pages, on se demande comment l'être humain peut-il avoir au fond de lui une telle cruauté. Tama, petite fille marocaine de 9 ans, vendue par son père pour lui offrir une vie, en France, plus belle que celle qu'il ne peut lui offrir ... mais ça c'est dans ces rêves ... La réalité est bien plus dure et bien plus cruelle. Tama est l'esclave de bonnes familles bien sous tout rapport...Et oui vous ne rêvez pas on parle encore d'esclavage à notre époque !!! Karine Giebel sait, de part son écriture, ses courts chapitres nous tenir en haleine et nous faire supporter cette monstruosité sans nom. A chaque page tournée, on espère, on vibre et on souffre pour Tama qui n'est qu'une enfant à qui on a volé sa vie. Malgré toutes ces souffrances, Tama croisera sur sa route de belles personnes qui lui apporteront chaleur et réconfort ce qui lui fera dire que la vie n'est pas que servitude. Attention âmes sensibles s’abstenir car entre les tortures physiques et morales il y a de quoi fermer ce livre en partant en courant... Mais on veut savoir... C'est le 2ème livre de Karine Giebel qui se faufile entre mes mains. Après ces 700 pages, on se demande comment l'être humain peut-il avoir au fond de lui une telle cruauté. Tama, petite fille marocaine de 9 ans, vendue par son père pour lui offrir une vie, en France, plus belle que celle qu'il ne peut lui offrir ... mais ça c'est dans ces rêves ... La réalité est bien plus dure et bien plus cruelle. Tama est l'esclave de bonnes familles bien sous tout rapport...Et oui vous ne rêvez pas on parle encore d'esclavage à notre époque !!! Karine Giebel sait, de part son écriture, ses courts chapitres nous tenir en haleine et nous faire supporter cette monstruosité sans nom. A chaque page tournée, on espère, on vibre et on souffre pour Tama qui n'est qu'une enfant à qui on a volé sa vie. Malgré toutes ces souffrances, Tama croisera sur sa route de belles personnes qui lui apporteront chaleur et réconfort ce qui lui fera dire que la vie n'est pas que servitude. Attention âmes sensibles s’abstenir car entre les tortures physiques et morales il y a de quoi fermer ce livre en partant en courant... Mais on veut savoir si Tama arrivera à sortir des griffes de ces tortionnaires. Je vous garantis que lorsque vous fermerez ce livre, tous ces personnages malsains hanteront vos pensées. Et là vous croquerez la vie à pleines dents de tous ces petits bonheur du quotidien. Merci Madame GIEBEL pour ce pavé que nous avons partagé entre collègue et qui alimente les discutions autour du café.
    Lire la suite
    En lire moins
  • juliemariani Posté le 23 Août 2021
    Le sujet est grave puisqu’on suit l’histoire de Tama, vendue dès son plus jeune âge comme esclave, devant trimer et subir des violences parfois difficilement soutenables pour la maman que je suis. Et puis elle rêve, cachée dans son débarras…. Une intrigue hyper bien rythmée, Tama m’a emportée et je n’ai pu lâcher le livre qu’une fois achevé! Gros coup de cœur! Gros coup de poing en pleine face surtout!
  • AudreySab Posté le 21 Août 2021
    Dans ce roman de 700 pages, le lecteur plonge tête la première dans l'horreur que vivent ces petites filles - originaires du Maroc en l'occurrence - qui sont réduites en esclavage et vivent un calvaire pendant que nous lisons ces pages... L'alternance des chapitres entremêle deux récits qui ne se rejoindront qu en dernière partie du récit , ce qui rend la lecture intéressante : certaines identités ne se dévoilent que plus tard et cela crée une attente .. En parallèle de la trajectoire de l'héroïne, nous vivons aussi celle de plusieurs personnages liés aux braquages et à la criminalité. Par contre, j'ai trouvé que ces personnages et leur destin étaient trop attendus, et que l'écriture n'était pas enthousiasmante. Il n'en reste pas moins vrai que cette lecture est édifiante sur un sujet terrible et actuel...
  • Clak66 Posté le 19 Août 2021
    Ce livre nous plonge dans l'enfer de l'esclavage moderne : ces petites filles vendues par leur pauvre famille à des occidentaux pour servir d'esclave domestique à des familles, pas forcément riches d'ailleurs. Il s'agit ici de Tama, petite marocaine de 8 ans, qui va vivre l'enfer au sein d'une famille française, dormir dans un cagibi, sans vraie nourriture ni chauffage, à travailler plus de 15 h par jour, 7 J / 7. Chaque acte de rébellion lui revient en coups et tortures toutes aussi cruelles les unes que les autres... Comment pourrait-elle s'en sortir ? Un personnage très fort, et très très attachant, un suspense à la Karine Giebel qui délie peu à peu son intrigue, j'ai beaucoup pensé à "Meurtre pour rédemption". Mais contrairement à cet autre ouvrage d'elle, j'ai trouvé ce livre un peu trop long....
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Belfond

    25 livres à offrir pour Noël

    Ça y est, Noël approche… Des cadeaux à offrir, des idées à avoir, bref, le début de la catastrophe ! Alors pour vous faciliter la vie, on vous a concocté une liste de cadeaux aux petits oignons, histoire de voyager en littérature…

    Lire l'article