Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365695381
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 128
Format : 180 x 250 mm

Tropiques toxiques

,

Vinciane LEBRUN (Photographe)
Collection : Témoins du monde
Date de parution : 22/10/2020
«  Dans quelques centaines années, en ce même lieu, un autre voyageur, aussi désespéré que moi, pleurera la disparition de ce que j’aurais pu voir et qui m’a échappé. Victime d’une double infirmité, tout ce que j’aperçois me blesse, et je me reproche sans relâche de ne pas regarder assez. »
Tristes tropiques, Claude Lévi-Strauss
La banane. L’un des principaux fleurons de l’économie des Antilles françaises, la Guadeloupe et la Martinique. Afin d’en assurer le rendement, un pesticide au nom particulier – le chlordécone – y a été utilisé très largement entre 1972 et 1993.
Aujourd’hui, le cancer de la prostate s’y développe de façon exponentielle....
La banane. L’un des principaux fleurons de l’économie des Antilles françaises, la Guadeloupe et la Martinique. Afin d’en assurer le rendement, un pesticide au nom particulier – le chlordécone – y a été utilisé très largement entre 1972 et 1993.
Aujourd’hui, le cancer de la prostate s’y développe de façon exponentielle. Les terres sont contaminées pour des centaines d’années. Et la molécule est présente dans les corps des 800 000 personnes qui y vivent.
Scandale environnemental ? Sanitaire ?  Ou d’État ? Les débats sur cette molécule passionnent et opposent régulièrement par voie de presse : politiques, producteurs de bananes, chercheurs, avocats et acteurs de la société civile.
Si la question de la responsabilité doit encore être tranchée devant les tribunaux, les Antillais doivent eux résoudre une question tout aussi essentielle : comment vivre dans un environnement à jamais pollué ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365695381
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 128
Format : 180 x 250 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • vertdeau Posté le 25 Septembre 2021
    Un travail d'enquête et de restitution magistral sur le chlordécone, les pesticides, leur impact sur la santé et l'environnement, le colonialisme, les circuits politiques ... Bref, toute une réflexion systémique qui met en lumière des choix économiques aux conséquences folles. Une bd à lire et à faire connaître.
  • AusculteLivres Posté le 5 Mars 2021
    Chaque pays vit de ce qu’il produit. Dans les Antilles françaises, l’économie doit beaucoup à la pro-duction de la banane. Afin d’en assurer un rendement maximum, les dirigeants des exploitations ne regimbent pas à user de pesticides, dont le tristement célèbre chlordécone, utilisé à profusion entre 1972 et 1993, avec un impact gravissime sur la population locale, au point d’avoir contaminé dura-blement les sols. Scandale environnemental et sanitaire ? Certainement ! Au-delà de ce constat, il importe de pointer de l’index la responsabilité des politiques qui ont encouragé cette méthode ou du moins laissé faire. Aujourd’hui, le débat est loin de s’avérer clos et la question des responsabilités doit encore être tranchée devant les tribunaux. En attendant un verdict, les Antillais n’ont guère d’alternative que celle de vivre dans un milieu pollué pour plusieurs siècles. Jessica Oublié, Nicola Gobbi, Kathrine Avraam et Vinciane Lebrun proposent une bande dessinée citoyenne qui expose une réalité que la presse ne prend guère la peine de relayer. Si le Covid-19 demeure actuellement une priorité sanitaire, elle ne doit pas taire d’autres problèmes qui mettent en danger la santé et la vie de milliers de citoyens exposés à la maladie et au cancer par la... Chaque pays vit de ce qu’il produit. Dans les Antilles françaises, l’économie doit beaucoup à la pro-duction de la banane. Afin d’en assurer un rendement maximum, les dirigeants des exploitations ne regimbent pas à user de pesticides, dont le tristement célèbre chlordécone, utilisé à profusion entre 1972 et 1993, avec un impact gravissime sur la population locale, au point d’avoir contaminé dura-blement les sols. Scandale environnemental et sanitaire ? Certainement ! Au-delà de ce constat, il importe de pointer de l’index la responsabilité des politiques qui ont encouragé cette méthode ou du moins laissé faire. Aujourd’hui, le débat est loin de s’avérer clos et la question des responsabilités doit encore être tranchée devant les tribunaux. En attendant un verdict, les Antillais n’ont guère d’alternative que celle de vivre dans un milieu pollué pour plusieurs siècles. Jessica Oublié, Nicola Gobbi, Kathrine Avraam et Vinciane Lebrun proposent une bande dessinée citoyenne qui expose une réalité que la presse ne prend guère la peine de relayer. Si le Covid-19 demeure actuellement une priorité sanitaire, elle ne doit pas taire d’autres problèmes qui mettent en danger la santé et la vie de milliers de citoyens exposés à la maladie et au cancer par la faute d’une course éperdue au profit et par le truchement de l’égoïsme d’une société de plus en plus libérale, qui oublie ses préceptes à la base de la république : égalité, fraternité et solidarité ! Un oubli ? Disons, un déni
    Lire la suite
    En lire moins
  • RShaka Posté le 21 Février 2021
    Excellent livre / bd qui décrit précisément le scandale du chlordécone qui a pollué la quasi totalité des Antilles françaises en toute connaissance de cause par quelques personnes qui ont préféré favoriser l'économie que la santé humaine et l'environnement. L'auteure a interrogé et cherché pendant 2 ans plus de 100 personnes afin de reconstituer ce scandale, ce qui rend ce livre d'autant plus crédible et complet, et avec un tel dossier, difficile de ne pas désigner clairement les coupables, malgré une mauvaise foi évidente de certains acteurs qui nient toujours leurs responsabilités.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

Lisez maintenant, tout de suite !